La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mer 24 Sep - 16:59

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

Aidrian terminait quelques transactions chez Gringotts après avoir passé une bonne partie de l'après-midi sur le chemin de Traverse à acheter différents objets qui lui manquait à Poudlard, surtout après avoir fait exploser son laboratoire, elle avait du remplacer plusieurs morceaux. Elle sortait de la banque des sorciers et retournait sur la rue, terminant de placer ses choses dans son sac avant de relever le regard pour regarder devant elle. Les magasins fermaient et bientôt tout serait très calme dans l'allée normalement si vivante. La journée se terminait et le calme et la paix s'installerait, ou enfin, c'était comme ça que l'alchimiste aimait voir les choses. Sauf que son regard qui se promenait remarqua une silhouette familière qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Malgré la large cape sombre qui la recouvrait... Ses cheveux, cette stature... Jeremiah? C'était bien elle? Comment? Elle était supposée être disparu pourquoi se promènerait-elle ici à découvert?

« Jerem...? » Le début de nom n'était que murmurer tandis qu'elle observait la femme s'éloigner d'un pas rapide.

Sans trop penser, Aidrian emboita la pas à la sorcière pour tenter de découvrir la vérité, si c'était vraiment elle... La nouvelle professeure devait voir son visage, c'est ce qui anéantirait tous ses doutes, peut-être que ce n'était qu'une personne qui lui ressemblait... Une ressemblance étrangement frappante. Elle tenta d'accélérer le pas pour la rattraper, mais comme elle le faisait la sorcière qu'elle suivait semblait accélérer aussi. Voulait-elle l'éviter? Avait-elle remarquer qu'elle était suivie? Pourtant Aidrian était tout sauf dangereuse, elle n'avait pas un gramme de malice ou de méchanceté en elle et Miah le savait très bien. Alors peut-être que ce n'était pas elle?

Sans s'en rendre compte, ses pas l'avait mener dans un endroit plus sombre et à la mauvaise réputation du chemin de Traverse... L'allée des Embrumes, sauf que l'alchimiste n'avait d'yeux que pour la femme devant elle qui commença à tourner ici et là, elle devait définitivement savoir qu'elle était suivie. Puis Aidrian tourna un coin et ne la vit plus. Elle avait complètement disparue.

« Jeremiah? » Elle parla plus fort en espérant se faire entendre, mais ce ne fut que le silence qui lui répondit. Ou presque. Il y avait un étrange bruit qui venait vers elle, un son de respiration un peu trop rapide et le bruit de pas. Beaucoup de pas. « Miah? » elle le cria cette fois mais sa voix tremblait.

Aidrian se rendait enfin compte de l'endroit où elle était... Et ça ne la rassurait pas. Sa respiration s'accélérait tandis que la panique commençait à la saisir, elle n'avait aucune idée du chemin qu'elle avait pris pour venir ici et ce bruit. Finalement une créature sortit d'une allée, assez grosse, mais pas un adulte, il avait deux grandes cornes et...

« Un grapcorne par Merlin! » Il n'en fallut pas plus pour que la créature charge l'alchimiste qui figea sur place jusqu'à la dernière minute où elle s'élança sur le côté avec un cri sonore. Recroquevillée en petite boule sur le sol, des larmes de frayeurs coulant le long de son visage, elle n'était plus qu'une petite feuille tremblante au sol. Incapable de réagir pour faire face à la menace qui revenait vers elle.


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mer 24 Sep - 21:40




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~

Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
Il ne fallait pas forcement croire que les mangemorts passaient leur temps libre à lire des livres sur la meilleure façon de torturer les nés moldus dans leur quartier général sombre et glauque. Non, il leur arrivait parfois aussi de faire des achats, ou même d’aller manger une glace chez Florian Fortarome, si l’envie leur en prenait. Cela étant dit, Jeremiah n’était pas vraiment du genre à sortir, et quand bien même elle le faisait elle était parfois sous une étroite surveillance. Ce soir ça n’était pas le cas. Elle avait eu l’occasion de retrouver un semblant de vie normale, et après quelques achats sur le chemin de traverse, et la dégustation d’une glace saveur café - car oui, on pouvait être devenu une mangemort étrange et tout de même aimer les glaces ; même si certains fruits avaient des parfums de souvenir, et qu’elle avait marqué un bizarre temps d’arrêt en face de l’étal - elle s’était retrouvée a marcher un peu, recouverte d’une cape de sorcier plutôt sombre.

Elle avait espérée a vrai dire tomber sur un souvenir du passé, sur une rémanence de ce qu’elle avait pu être. Mais non. Rien. Personne. Le vide intersidéral. Elle fronça les sourcils, rabattit la cape sur sa tête,  et elle avait recommencée sa route finissant dans l’allée des Embrumes ou elle finirait par acheter quelque chose pour le seigneur des Tenebres. Sa mission n’avait jamais de fin. Jamais de repos. Elle soupira, et grimaça en repensant )à ce moment où on lui avait mit la marque… Est ce qu’elle avait fait le bon choix ? Elle avait l’impression que sa vie était ailleurs.

Une voix. Elle se senti suivi et accellera l’allure sans se soucier de qui ça pouvait bien être. La voix était intense, plus forte. Jeremiah… C’était bien son nom n’est ce pas ? Et quand elle entendit le nom presque crié elle fut tenter de se retourner. La voix lui était familliere, elle n’arrivait juste pas à se remettre qui c’était. Et puis si elle était tenté de redécouvrir son passé  est ce qu’elle pouvait vraiment se permettre de …

Le cri et le grognement la firent se retourner finalement, et apercevant la créature énorme, et la jolie blonde en déroute, son sang héroïque en sommeil se réveilla finalement. Remuant sa baguette, elle lança un stupefix sur le monstre, espérant que ça marche, et a toute vitesse elle couru vers la jeune femme.  «  Suis moi. »  Ne pas attendre d’avantage elle releva la femme effrayée et l’entraina avec elle jusqu’a une autre ruelle.



Dernière édition par Jeremiah L. Wotan le Sam 27 Sep - 12:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Ven 26 Sep - 4:10

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

La peur coulait dans les veines d'Aidrian comme un venin glacé qui la paralysait. Elle n'était pas courageuse, elle n'était pas le genre de personne qui sautait en avant du danger pour défendre la veuve et l'orphelin, elle n'arrivait pas combattre les méchants pour sauver les innocents, toutes ses prouesses, elle les laissait aux autres. Aidrian Starkweather préférait de loin s'enfermer en sécurité dans les sous-sols du ministère et préparer des concoctions alchimiques, faire des recherches diverses selon les tâches qu'on lui demandait. Elle était un rat de bibliothèque, une étudiante un peu trop studieuse, une alchimiste de classe mondial, mais elle n'était pas une héros, elle n'était pas aventurière, c'est simple, la peur la paralysait devant le danger et le mieux qu'elle pouvait faire était de se recroqueviller sur elle-même et attendre la douleur ou la mort.

Alors pourquoi s'était-elle retrouvé là? Avec un grapcorne adolescent qui lui fonçait dessus? Parce qu'elle avait cru voir une amie disparue et peut-être parce qu'une infime partie d'elle-même aspirait à devenir le héros qui pouvait aider les autres. Si c'était vraiment Jeremiah, elle aurait pu la ramener avec, la ramener à Andréa... Ou au moins lui demander des explications! Par contre voilà, à place elle paralysait à cause de sa peur, en boule au sol et elle mourrait probablement là, maintenant. Est-ce que Kennedy lui pardonnerait? Et elle avait à peine eu le temps de renouer avec Ludovic ou d'apprendre à connaître Salem... Il faudrait un nouveau professeur pour enseigner les potions à Poudlard. Elle était une trouillarde, une lâche, une peureuse et elle abandonnait tout sans être même capable d'offrir un combat.

Sauf qu'une main la saisit et sans trop penser, Aidrian suivit le bras qui la tirait, tremblante, les joues humides des larmes qui avaient coulé et coulaient toujours. Son instinct de survie prit le dessus et l'alchimiste s'agrippa de toutes ses forces à ce poignet qui la tirait vers une ruelle, loin du monstre. Aussitôt que son sauveur se fut arrêter, Aidrian ne pensa pas et se réfugia tout contre la personne qui l'avait sauvé, ses pensées confuses et son corps tremblant alors qu'elle continuait de pleurer. Dans la rue, la créature enragée lançait un long cris après avoir perdue sa victime ce qui eu pour effet que la sorcière apeurée glissa ses bras autour de la taille de la personne qui l'avait sauvé, réaction purement instinctive. Dans l'état où elle se trouvait aucune pensée cohérente ne traversait son esprit, même si des mots effrayés quittaient sa bouche en un long flot plus ou moins cohérent.

« Grapcorne-symbolise-le-deux-en-runes-anciennes-trouvé-dans-les-régions-montagneuses-d'europe-utilisé-par-les-trolls-des-montagnes-comme-monture-utilise-ses-cornes-pour-combattre-agressif-peau-plus-résistante-que-celle-des-dragons-repousse-la-plupart-des-sortilèges-difficile-à-chasser-prix-élevé-pour-ses-cornes... » Le long flot de mots sortait sans trop de sens tandis qu'elle serrait fort le sorcier qui l'avait sauvé, complètement perdue dans son état hystérique.

Un autre grognement retentit derrière et le monologue s'interrompit, alors qu'elle éclatait en sanglot. Aidrian blottit sa tête contre l'épaule de la personne qu'elle tenait dans ses bras comme si sa vie en dépendait, ce qui était un peu le cas.


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mar 30 Sep - 10:11




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~

Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
Jouer les héros était probablement quelque chose qui ne s'oubliait pas. C'était comme ça voila tout. On était un héros, quelqu'un de bien... Et ce n'était pas la marque qui ornait son bras qui finalement la caracterisait, c'était ce qu'elle était en son fort interieur. Et elle resterait un héros. Le chevalier qui terassait les dragons. Elle se perdait juste quelques fois dans les flous de son cerveau. Rien n'était sur. Elle ne savait pas ce qu'elle devait croire. Ce que lui disaient les gens, ou ce que lui disaient les flash. Elle...

Elle regarda le bras de la femme qu'elle trainait, et a nouveau un flash la prit. Elle voyait cette femme rire, avec sa rousse. Mais qui était la Rousse ? Pourquoi hantait elle ses esprits ? Pourquoi ?

Et puis ce fut le câlin. L'Etreinte ? Elle ne savait pas comment appeler ça. Elle n'avait pas l'habitude à ce que quelqu'un se precipite dans ses bras et se colle contre son torse comme ça. Ca lui rappelait une autre scene, bien des années auparavant, mais elle n'arrivait pas à mettre des visages sur les femmes qu'elle voyait, et a dater les souvenirs. Ca lui rappelait. Juste. Sans savoir ce que ça lui rappelait vraiment. Instinctivement elle grogna. Et elle reflechit à ce qu'elle devait faire... ? Puis sans qu'elle ne le veuille ses bras se serrerent autour du corps de la jeune femme, lui massant un peu le dos pour la consoler. Elle ne parlait pas trop. Même a l'époque quand elle était jeune elle n'avait jamais beaucoup parlé non plus.

Mais elle savait ecouter, ou du moins elle tendit l'oreille pour discerner ce que la blonde tremblante essaya de lui dire. Froncant les sourcils. Un Grapcorne. Ca lui disait quelque chose. Elle avait du l'etudier... Mais... Oh et puis tant pis. Elle repoussa un peu la jeune femme qui finalement n'était pas si jeune que ça, et fronca les sourcils alors qu'elle avait l'impression de devoir la connaitre.

« Calme toi. » Un sourire un peu doux. Mais forcé. Elle leva la main vers elle comme pour la lui tendre. « Je vais nous transplaner a quelques metres avant qu'il n'arrive d'accord ? Ca te va ? »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Lun 27 Oct - 18:25

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

Aidrian est dans un état second, elle ne pourrait plus dire où elle est ou même si ce qui l'avait attaqué, malgré les mots qui tombaient en boucle de sa bouche, tout ce qu'elle sait, c'est qu'une énorme créature la menaçait et qu'une femme l'avait sauvé. Femme a qui elle s'accrochait d'une poigne de fer, complètement collé contre elle, malgré les bras qui l'entouraient, 'Rian continuait à trembler comme une feuille isolée sous un vent d'automne. De chaudes larmes coulaient même le long de ses joues. Par contre elle ne resta pas longtemps contre sa sauveuse, cette dernière posa ses mains sur ses épaules et la repoussa doucement, mais fermement. L'alchimiste se força à se reprendre un peu alors même si les tremblements de peur de son corps ne cesse pas, au moins elle réussit à freiner son monologue apeuré et les larmes arrêtent de couler.

Elle lève les yeux sur la femme qui l'a aidée, mais ne peut pas voir son visage qu'une large capuche dissimule. Étrangement, elle se sent quand même en confiance, parce que cette femme vient de la sauver? Peut-être, même si la sauveuse garde son visage secret pour le moment. Sauf qu'elle ne peut pas garder sa voix secrète quand elle parle. Immédiatement 'Rian reconnaît la voix. Elle connait cette personne! Mais pourquoi reste-t-elle cachée ainsi? Enfin, elle connaît la voix, mais l'alchimiste n'est pas certaine du visage qu'elle doit y associer. Il faudrait qu'elle l'entende plus longtemps, sauf qu'un énorme cri retentit en arrière des deux femmes et Aidrian y répond de son propre cri aigüe, yeux se fermant et la tête rentrant entre ses épaules.

L'alchimiste saisit la main tendue sans hésitation et acquiesce rapidement du chef, ses tremblements de peur redoublant de force. Elle n'arrive pas à analyser la situation correctement et ça la frustre parce que la professeure sent qu'il y a quelque chose qu'elle devrait comprendre. Finalement il y a le 'clac' typique d'un transplanage et le duo se retrouve... ailleurs manquant de nouveau de force, Aidrian s'échoue au sol comme une loque, des larmes ont recommencé à couleur lentement sur son visage. Elle ne pense pas trop, elle n'en est pas capable présentement, il y a un blocage causé par la peur dans son esprit. Malgré tout, 'Rian jette un regard autour d'elle, elle n'a aucune idée de l'endroit où elle se trouve, mais l'important est surtout que le monstre ne s'y trouve pas. Réussissant enfin à calmer ses tremblements, elle retourne son regard vers sa sauveuse.

« Merci Miah... »

Les paroles sortent d'elle-même, comme un instinct qui les aurait dictées. Aidrian est encore trop en état de choc pour vraiment se rendre compte de qu'elle dit.


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mer 5 Nov - 16:23




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~

Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
La femme dans ses bras avait peur. C’était un fait. C’était une des seules choses dont elle était sure. Ca, et le fait qu’il fallait qu’elle les transplante. Clac. Elle y arriva sans vraiment de soucis, et elle se pencha pour ramasser la femme qui tremblait encore. Elle semblait tellement apeurée… Et Jeremiah se retrouvait désarmée. Elle la connaissait. Son nom ? Qu’est ce que c’était que son nom ? Et est ce qu’elle devait partir ? Elle ne savait plus. Elle savait une chose les morceaux de son passé étaient mieux quand ils restaient loin de son présent désormais. Et pourtant…. Elle avait quand même sauvée cette femme ? Est ce qu’il ‘avait encore en elle des bribes d’héroisme ? Comment pouvait elle faire pour être a la fois une mangeront sans coeur, comme un robot, et aussi être elle… Cette femme héros, qui voulait sauver et changer le monde ? Elle grimaça un peu.

Et puis les mots sortirent de la bouche de la femme tremblante, et Jeremiah la fixa… Un long moment. Avant d’oser son capuchon, libérant ses grands yeux bleus si expressifs et vides à la fois.

«  Tu me connais. » C’était une simple question. Une affirmation à la limite, et Jeremiah attendait la réponse sans trop savoir comment elle devait réagir…. Dire qu’elle était a-réactive n’était pas vraiment vrai, mais ce n’était pas vraiment faux non plus. Enfin, quoi qu’il en soit…. Maintenant elle était dans la galère.

« Aidrian. » Finalement le nom vint tout seul. Elle fronça les sourcils, comme si elle réalisait au fur et a mesure. Beaucoup de choses se passaient. « «  Tu ne devrais pas être ici. » Un moment de silence. « Moi non plus. » Le doute. Le silence encore. Son si beau visage perturbé. « Je n’aurais pas du faire ça. » Et puis une grimace, l’inquiétude. « Tu n’as rien? »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Jeu 6 Nov - 6:36

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

La peur était un poison qui pouvait glacer un corps et un esprit en l'espace d'une fraction, tout paralyser et Aidrian lui avait toujours succombé avec facilité, jamais dans sa vie elle n'avait même penser prendre un travail qui pourrait la confronter à des situations difficiles, parce qu'elle était une lâche, elle était peureuse, mais elle avait toujours bien vécu avec ce fait. Elle restait en retrait et laissait les autres jouer au héros. L'alchimiste se sentait mieux dans un rôle de soutien loin derrière, loin du danger et des risques de blessures. Donc sa réaction n'était pas étonnante en soi. Tandis qu'elle regardait autour d'elle, hagarde, perdue, elle remerciait la femme qui l'avait sauvée sans vraiment s'en rendre compte et l'autre femme parlait, mais rien n'atteignait vraiment l'esprit paralyser de la plus vieille femme. Puis son nom retentit dans l'air autour et atteint ses oreilles pour résonner à travers sa tête comme un écho. Finalement, la peur relâcha son emprise sur la pauvre femme et elle trouva la force de réagir enfin, levant les yeux vers sa sauveuse.

Ce qu'elle vit la paralysa à nouveau. Elle ne s'était pas trompée! C'était bien Jeremiah qu'elle avait vu là-bas, elle n'avait pas halluciné! Jeremiah qui avait disparu! Hébétée, elle écouta les paroles, les phrases courtes, la jeune blonde semblait tout aussi et en proie à des tourments qu'Aidrian ignorait.

« Jeremiah? » Le nom était chuchoté, comme si elle n'y croyait pas. « Jeremiah. » C'était avec plus de conviction. Elle leva une main au visage de son amie disparue, comme pour s'assurer de sa présence, l'alchimiste la posa sur la joue de Jeremiah tout en douceur, comme si elle allait casser ou disparaître sans prévenir, de nouveau des larmes pleins les yeux. « Je... Je vais bien. Grâce à toi. » Puis elle attira soudainement son amie à elle dans une embrassade de joie et soulagement. Miah n'était pas morte, Andréa serait tellement heureuse de le savoir!

« Jeh... Jerem, qu'est-ce que tu fais? Ici? Et le reste du temps... Andréa s'inquiète pour toi. Moi aussi. » Finalement, 'Rian la relâcha un peu pour la regarder son regard était différent, il lui envoyait des frissons dans le dos. « Oh Miah, » L'inquiétude sonnait fort dans sa voix, la faisant un peu trembler, sa peur précédente déjà oubliée pour son amour pour son amie, remplacer par la peur pour elle, une peur qui ne la paralysait pas, mais la faisait aller de l'avant, « qu'est-ce qui t'es arrivée? » Des cernes semblaient se creuser sur le visage de son amie alors qu'elle semblait perdue, prise de doutes. Jeremiah semblait veillir avant son temps. Que lui arrivait-il? Aidrian pour sa part parlait avec toute la douceur dont elle était capable et chacun de ses geste montrait son inquiétude pour sa précieuse amie. Les larmes coulaient de nouveau paresseusement sur son visage.


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Dim 9 Nov - 13:05




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~

Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
Elle venait de faire une erreur. On ne devenait pas ce qu’elle était en faisant des erreurs pourtant. Mais voila. L’erreur était la. L’erreur était faite, et maintenant il n’y’avait plus rien à dire n’est ce pas ? Elle allait se retrouver dans un carnage sans fin. Si ses maitres la trouvaient, ils lui feraient encore plus mal que tout ce qu’elle avait jamais vécu. Oui mais, elle avait fait ce qu’il fallait faire. Elle avait aidé quelqu’un. C’était une envie tenace. Intrinseque. Elle l’avait aidée et elle… ? Elle était perdue ?  

Et les murmures dans la ruelle sombre n’arrangeaient rien. Elle avait sauvé une jeune femme. Aidrian. Son amie ? Elle était son amie n’est ce pas ? Ca elle s’en souvenait. Elle n’avait pas réussi à tout oublier. C’était une erreur.  «  C’etait une erreur. » En fait Jeremiah n’était qu’une sorte de robot. Et pourtant, à la tendresse de son amie, elle pencha la tête, pour que sa joue soit plus proche de sa main. Elle se laissa enlacer. Sans vraiment réagir autrement que poser sa tête sur l’épaule d’Aidrian.    « Je t’ai sauvé. » Un mot ? Une phrase ? Elle cherchait encore… ? Elle était comme une enfant qui faisait des miracles mais qui ne savait pas comment ?  

Et puis quelques paroles. ‘Rian parlait beaucoup. Et prononça le mot qu’il ne fallait pas. Le nom. Andrea. Les yeux de Jeremiah s’embuerent, et elle figea.  «  Andrea. » Des flashs dans sa tête. L’inquietude. Elle était quelqu’un d’intelligent, elle savait qu’elle ne pouvait pas. Qu’elle… Elle se mordit la lèvre.  «  Elle ne peut pas savoir. Tu n’aurais pas du savoir. Je ne suis pas la. Je n’existe plus. » Elle devait partir. Elle parlait de manière saccadée, mais une partie d’elle ne pouvait pas s’empêcher de passer ses pouces sur les joues de son amie pour essuyer ses larmes.  «  Je suis désolée. »  Elle n’aurait jamais du se rappeler d’elle… ?

Sans plus attendre en fait, elle se leva. Prête à partir. Mais elle hésitait encore. Elle devait la raccompagner. Elle s’occuperait du reste après ? Elle devrait peut être lui lancer un sortilège d’amnésie ? Elle les connaissait bien ceux la.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Sam 15 Nov - 21:50

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

Une erreur? Qu'est-ce qui était une erreur? La sauver? Pour Jeremiah c'était une erreur de sauver Aidrian? Les mots étaient comme un coup porté directement au cœur de l'alchimiste. Non, Miah ne dirait jamais ça, elle ne penserait jamais ça. N'est-ce pas? En même temps... la blonde n'était plus que l'ombre d'elle-même. Que lui était-il arrivé? Dans quel bourbier s'était-elle enfoncée? Aidrian avait envie de se remettre à pleurer, de voir une amie si précieuse dans un tel état... Ce n'était pas normale, mais qu'est-ce qu'elle pouvait faire? L'alchimiste ne comprenait rien à la situation. Elle n'avait pas la moindre information sur ce qui se passait. Les questions ne tardèrent pas d'ailleurs, mais Jeremiah ne répondait pas vraiment. Elle semblait complètement perdue. Aidrian ne manqua pas la réaction de son amie au prénom d'Andréa, il restait quelque chose de Miah dans cette enveloppe presque vide.

Les prochaines paroles de la jeune blonde brisèrent encore plus le cœur d'Aidrian et la jetèrent encore plus loin dans sa confusion. Qu'est-ce qui se passait? L'alchimiste avait l'impression que le monde bougeait autour d'elle sans que personne ne l'inclut dans ce qui se passait, comme si elle n'était qu'une spectatrice inutile et honnêtement, entre la tristesse et la douleur que son amie lui causait et son incompréhension, elle avait envie de crier et frapper, et se mettre en colère, et crier à nouveau, mais elle savait que ça serait inutile. C'était juste une expression de sa frustration, une frustration qui si elle était bien présente, elle ne pouvait pas l'exprimer, parce qu'elle était dans un endroit public de un et de deux, cela n'aiderait pas Jeremiah.

« Comment Andréa ne peut pas savoir? C'est Andréa! Miah... Qu'est-ce qui t'arrive? Parle moi! Qu'est-ce qui se passe? » La voix d'Aidrian se brisait alors qu'elle parlait, il y avait trop de sentiments qui l'envahissaient d'un coup, c'était difficile d'en faire le tri. Ses yeux s'embuèrent également dans un reflet de ceux de son amie, mais elle ne voulait pas pleurer, pas une nouvelle fois. Une grande inspiration relâchée en douceur pour se rependre. « Miah, ne dis pas ça, ne dis jamais que tu n'es pas là ou que tu n'existes plus. Tu es là! Tu existes! »

Ses paroles ne semblaient toutefois pas avoir autant d'effet qu'elle l'aurait voulu, car Jeremiah se levait pour s'éloigner, mais Aidrian n'était pas prête à la laisser fuir. S'il y en avait l'une des deux qui savait fuir, ce n'était pas Jeremiah. Au moins, la jeune femme hésita et l'alchimiste en profita. Elle prit les mains de son amie entre les siennes, alors qu'inévitablement les larmes recommençaient à couler. Puis elle colla une main sur sa poitrine, là où son cœur battait et fit de même sur la poitrine de Miah.

« Miah, tu es là comme je suis là. Tu existes et j'existe. Tu sens nos cœurs battre? C'est la même chose pour Andréa et tu lui manques Jerem, tu lui manques tellement... » Ses larmes coulaient toujours, lentement, paresseusement, mais sa voix avait repris de l'assurance. 'Rian était convaincue de ses paroles, puis sa voix prit un ton de supplication. « Ne t'en vas pas, ne disparaît pas encore... Viens avec moi, on va rentrer chez toi? Aller voir Andréa? S'il-te-plaît. »


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Lun 1 Déc - 11:00




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~


Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
« Je n'existe plus. » C'était tout simplement ce qui pouvait qualifier Jeremiah. Elle n'existait plus. Elle n'avait plus vraiment d'existence propre, et Jeremiah était morte le jour où ils avaient tatoué ce symbole attroce sur son bras. Elle aimerait le couper. L'arracher. Et pourtant la plupart du temps elle se contentait de le fixer vaguement. Elle ne comprenait pas tout. Elle savait. Qu'elle n'était pas qu'un vulgaire robot au service du lord. Mais elle savait aussi que la plupart du temps elle oubliait. Elle ne savait plus qui elle était.

Le nom d'Andrea était une amare. Elle ne savait pas trop ni pourquoi, ni comment. Elle aimait la rousse. Encore. Malgré ce qu'elle avait du lui infliger ? Malgré la haine que celle ci devait ressentir. Elle soupira. Elle était perdue dans sa tête et ne comprenait plus trop bien ce qui arrivait.

Ce qu'elle comprennait c'était qu'elle avait sauvé une .... amie ? le mot brulait en elle. Mais elle la mettait en danger. Il fallait qu'elle parte. Et puis quelque chose céda en elle. La facilité peut être ? 'Rian allait finir par se mettre à crier, elle n'avait pas envie d'avoir a faire a ça. Elle voulait juste... Que tout s'arrete.

« Pourtant je n'existe plus Aidrian. Je ne suis qu'une coquille vide qui ressemble à la jolie blonde que j'ai été. Tu veux savoir l'histoire ? Je vais te la raconter. » Peu à peu elle parla. Des mots hésitants qui devinrent plus sur. « Andrea ne peut pas savoir. Parce que je suis partie faire une mission pour l'ordre. Tu as entendu parler de l'ordre. Ca a mal tourné Aidrian. Plus que mal tourné. » Un visage triste. Les yeux bleus de souffrance. Mais les gestes doux d'Aidrian l'aidaient. Ses mains chaudes. Son sourire. L'idée que dans une autre vie elle ait été heureuse. Avec des amies. Avec une rousse qui hantait ses pensées. « Il vaut mieux qu'Andrea pense que je suis morte. J'ai vécu des choses. J'ai vu des choses. Je ne sais plus ce que je suis. J'ai des moments de lucidité et d'autres, où je ne suis plus rien qu'un vague executant. J'ai fais des .... attrocités ? » Des larmes coulaient sur ses joues maintenant.

« Andrea ne peut pas savoir. Je suis desolée Aidrian. Elle ne peut pas. Tu ne dois pas savoir non plus. » Ses yeux redevinrent glaciaux de froid, elle saisit sa baguette. Oubliettes. C'était sur le bout de ses levres, mais elle hésitait encore. Non. Andrea ne pouvait pas savoir. 'Rian ne pouvait pas savoir. Ethan ne pouvait pas savoir. Personne ne pouvait savoir. Il fallait qu'ils la pensent morte.

« Laisse moi te raccompagner. » Une fois fait. Elle lui jetterait le sort qu'elle conaissait tant. Elle ne pouvait pas la laisser partir avec la mémoire de ce qu'elle lui avait dit.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Lun 1 Déc - 18:17

HRP : Un peu plus long, mais j'étais inspirée. ^^" J'espère que tu aimes. Je crois que t'auras pas à faire une réponse super longue quand même. J'ai surtout fait de l'introspection.

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

Des frissons parcouraient le dos d'Aidrian, toute cette situation était bien trop difficile pour la douce alchimiste qui se plaisait le plus dans l'isolement de sa salle d'alchimie ou chez elle, bien calé dans son divan, un livre dans les mains ou en compagnie de quelques précieux amis. Elle ne recherchait pas l'aventure, les sensations fortes ou même la reconnaissance et la gloire. Aidrian était connue mondialement dans le domaine de l'alchimie et pourtant, de tous les alchimistes connus, elle était probablement la plus discrète. Que les gens ne la reconnaissent pas quand ils la voyaient lui faisait beaucoup plus plaisir.

Donc toute cette soirée était bien en dehors de sa zone de confort, un endroit qu'elle détestait quitté, mais ses rares amis, les vrais, ceux pour qui il n'y avait plus de gêne et avec elle pouvait être entièrement elle-même, étaient assez précieux à ses yeux pour qu'elle se risque en-dehors de son petit cocon de sécurité, des sentiers battus et connus. Pour ces précieuses personnes, Aidrian était prête à oublier la logique et le rationnel, même si elle était loin d'avoir l'étoffe d'un héros. Elle n'était pas comme Jeremiah, capable de voler au secours d'une personne, encore moins un possible étranger. Face au danger, 'Rian se recroquevillait sur elle-même, peureuse, lâche.

Pourtant elle se trouvait là, dans un endroit inconnu de l'allée-des-embrumes, avec Jeremiah qui lui racontait des choses à demi-mots, mais qui semblait tellement horrible et la dernière envie d'Aidrian était de laisser la jeune blonde derrière, la laisser retourner à peu importe ce qu'elle faisait depuis sa disparition. AU DIABLE L'ORDRE! Ou peu importe ce que c'était, 'Rian avait entendu des rumeurs comme tout le monde, le murmure de cet ordre qui combattrait le Seigneur Noir l'avait rejoint même dans son isolement volontaire, mais elle n'en connaissait pas grand chose. Elle n'aurait même jamais su que Jeremiah en faisait partie. Est-ce que Andrea savait?

Son cœur se brisait toujours un peu plus pour Jeremiah alors qu'elle parlait des atrocités commises, causant plus de frissons glacés à Aidrian. Miah n'était plus que l'ombre d'elle-même et ses paroles faisaient peur, terriblement peur. Jeremiah, qu'était-elle devenue? Qu'avait-elle vécue? Des idées filaient à vive allure dans l'esprit de l'alchimiste et aucune n'était vraiment plaisante. Finalement elle se mit à secouer vivement la tête de gauche à droite alors que son amie lui disait qu'il valait mieux qu'Andrea la croit morte. 'Rian était incapable de parler, toutes ses paroles bloquaient au moment où elle tentait de les dire et toujours des larmes coulaient sur son visage pour son amie brisée. Elle attira Jeremiah vers elle dans une accolade qui se voulait... compatissante? Non... Elle voulait lui signifier son soutien, sa présence, Jeremiah n'était pas seule, peu importe ce qu'elle avait fait, mais il y avait aussi une touche de désespoir dans ce contact.

La femme brisée continua à parler, s'excusant et disant que personne ne pouvait savoir, pas même Aidrian alors qu'elle venait de lui confier plusieurs choses. Qu'est-ce qu'elle voulait dire alors? 'Rian ne comprenait pas. S'éloignant un peu de Jeremiah, sans oser lâcher prise de ses épaules de peur qu'elle ne disparaisse. Finalement, la jeune femme lui offrit de la raccompagner, d'une manière qui laissait croire qu'Aidrian pourrait refuser. Avait-elle oublier le monstre énorme qui avait parcouru les rues? Il n'était pas question que l'alchimiste y retourne seule et il était hors de question qu'elle laisse Jeremiah repartir. 'Rian acquiesça du chef et, dans un mouvement de peur plus qu'autre chose, se glissa à côté de Jeremiah saisissant son bras au passage avec les siens alors que les tremblements de peur reprenait doucement à l'idée de se rencontrer à nouveau la créature.

Elle se laissa guider en silence jusqu'à la sortie de l'allée-des-embrumes, sans jamais relâcher le bras de Jeremiah, au contraire le serrant plus fort au moindre bruit et baissant la tête comme si elle allait se faire attaquer. Elles arrivèrent finalement à l'entrée du quartier sombre et Aidrian relaxa visiblement, relâchant presque totalement son emprise sur le bras de son amie, sa protectrice du moment, toutefois, elle garda ses mains sur le bras, dans un geste de supplication.

« Jeremiah, s'il-te-plaît, ne repars pas je ne sais où. Peu importe ce que tu as fait, c'est sans importance, pour moi, pour Andrea aussi. Laisse-nous t'aider, si c'est vraiment ce truc d'ordre qui t'as envoyé là, c'est lui le responsable, pas toi. » Aidrian ne connaissait pas concrètement cet ordre dont elle, mais peu importe, elle ne l'aimait pas si c'était de sa faute que Jeremiah était dans cet état. Elle ne savait pas non plus l'ampleur des actes commis par la jeune femme, mais elle ne voulait pas perdre espoir en elle. Par contre, elle avait bien vu les changements s'opérer chez Jeremiah, le froid glacial qui avait pris son regard. « Jeremiah, laisse-nous t'aider, ne t'en vas pas... » Une dernière supplication et une prière à peu importe quelle puissance supérieure pourrait l'entendre et exaucer son souhait.


___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1369
Date d'inscription : 11/06/2014
Multicomptes : LVH & le reste
Caracteristique : Ancienement professeur assistant d'histoire moldu
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mar 30 Déc - 13:35




Aidrian & Jeremiah

Une connaissance dangereuse ~


Septembre - Dimanche - Soirée - Allée des Embrumes
Elle avait mal. Penser à Andrea et a son passé lui faisait ça; douloureux, horrible. Elle avait tout merdé en voulant jouer les héros, et desormais elle était bloquée. Coincée. Elle était enfoncée dans le noir jusqu'aux épaules, jusqu'a dessus de la tête. Et elle s'y noyait. Et a chaque fois qu'elle essayait de s'en sortir, elle se rappelait que ça serait pire. Il fallait qu'elle continue. Qu'elle se soumette, il ne fallait jamais qu'ils trouvent Andrea. Qu'ils trouvent qu'elle existait. Elle ne pourrait supporter qu'il lui arrive du mal. Ce qui était somme toute paradoxal, car le mal c'était bien elle qui lui causait sur le moment, mais soit. Ca, elle était trop enfoncée dans ce qu'elle faisait, pour pouvoir le tolerer.

Ses mots étaient sorties, elle tentait d'expliquer un peu à 'Rian, du mieux qu'elle pouvait. Mais elle tentait aussi… de ne pas tout dire. La raccompagnant en silence, pour la proteger de la créature. C'était plus fort qu'elle, jouer les héros. Et c'était bien ce qui l'avait mit dans cette merde sans nom à la base. Alors voila… Pendant qu'elle avait l'un de ses moments de lucidité elle pouvait bien continuer. Aprés elle continuerait à être un assassin efficace, une sorte de robot sans sentiment. Si elle arrivait. Elle se lancerait probablement un sort d'oubliette une fois Aidrian partie, une fois qu'elle lui aurait lancée le sort sur elle aussi.

Le chemin se fit. Et alors qu'elle sortaient enfin du quartier dangereux, le visage de Jeremiah qui était fermé jusqu'alors s'affaissa. Aidrian tentait encore de lui parler, de la faire sortir de l'endroit où elle était. Elle soupira un peu, se mordit la levre et regarda la jeune femme - pas si jeune -

« C'est trop tard Aidrian. L'ordre m'a envoyé dans un allé sans retour, et quand bien même je reviendrais, ça serait pire. » Comprendrait elle ? Que devrait elle en dire ? Et puis… Elle se mordit à nouveau jusqu'au sang. « C'est pire que tout ce que tu peux imaginer. » Le moment de décision et puis le froid dans ses yeux, la lueur determinée, elle releva la manche pour montrer l'immonde tatouage qui ornait son bras. « C'était la mission de l'ordre. Comme je t'ai dis, il n'y'a pas de retour. Ils m'ont envoyé la bas… Et je ne pourrais jamais en sortir. Prends soin d'Andrea pour moi. » Elle tenta de sourire, mais une larme perla sur sa joue.

« Je suis desolée 'Rian. Je dois le faire. » Puis, sans plus vraiment attendre, elle remua sa baguette, tentant de lancer un Oubliette informulé sans se douter qu'elle était trop troublée pour qu'il ne marche entierement, et elle transplana. Elle était une bonne sorciere…. Ou du moins elle l'avait été… ? Maintenant, son destin était a nouveau sombre.. ? Encore. et encore.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1447
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   Mar 30 Déc - 19:47

Une connaissance dangereuse
Dimanche, fermeture des magasins, septembre, Allée des Embrumes

Il était hors de question de laisser Jeremiah derrière elle, pas après l'avoir retrouvée. Aidrian s'inquiétait pour elle, Andréa s'inquiétait pour elle encore plus, elle se faisait même un sang d'encre et l'alchimiste avait peur que l'auror ne finisse par prendre des mesures drastiques pour arriver à ses fins. Au risque de se mettre inutilement en danger et puis... Voir Andréa souffrir de l'absence de Miah était aussi très difficile pour un être aussi sensible que Aidrian, elle savait ce que c'était que de perdre des gens proches, les gens plus précieux que l'on ait. Elle l'avait vécu et ne voulait qu'Andréa le vive aussi ou au moins pas aussi longtemps. 'Rian se devait de convaincre Jeremiah de revenir.

Par contre, la jeune femme était bien décidée à rester en arrière, elle parlait de l'ordre, cette organisation mystérieuse sur laquelle les rumeurs circulaient comme quoi elle avait pour but de combattre le Seigneur des Ténèbres. Un aller sans retour? Un mission suicide en quelque sorte? Mais qu'est-ce qui se passait? 'Rian n'appréciait pas cet ordre s'ils étaient prêts à faire ce genre de sacrifice. Jeremiah était une bonne sorcière, une personne bonne qui n'avait pas à faire ça, des gens tenaient à elle... En même temps, c'était son style, non? Se porter volontaire pour une mission comme ça, peu importe ce que c'était, mais Aidrian trouvait injuste qu'ils profitent d'une telle bonté d'âme pour leur propre profit et puis quelle était cette mission? Jeremiah aurait pu être égoïste pour une fois, penser à elle et à Andréa... L'alchimiste n'arrivait pas à lui en vouloir par exemple, non, c'était plutôt à cet ordre mystérieux qu'elle en voulait.

Alors qu'Aidrian s'offusquait silencieusement de son ignorance et de l'injustice qui avait été faite, elle vit Jeremiah commencer à relever sa manche... Mais qu'est-ce qu'elle faisait? C'était un tatouage? C'était...

La vision de la tête de mort et du serpent glaçèrent le sang à Aidrian. Elle s'était imaginé bien des choses, mais pas ça. Pas Jeremiah. Bouche bée, elle ne savait pas comment réagir face à cette révélation. Mangemort. Impossible. La simple pensée lui envoyait des frissons de peur dans le dos et faisait dresser les cheveux sur sa nuque. À l'intérieur, elle sentit son cœur se briser. Était-ce possible? Pourtant, elle avait la réalité devant les yeux... Mangemort... Mangemort! Bon sang! Ça faisait de Jeremiah une ennemie à Andréa? Une personne recherchée par tout le département de la justice magique et les aurors. Si elle se faisait prendre... C'était un aller simple à Azkaban, non? Parce que... parce que... les mangemorts, ils... faisaient des choses affreuses? Est-ce que Miah avait aussi commis des atrocités? Elle qui étudiait l'histoire et les moldus? Jeremiah avait tout abandonné, Andréa, ses études, son futur, ses rêves, pour quoi? De la souffrance, des cauchemars et une âme brisée?

Sa gorge la serrait et elle avait envie de fondre en larme alors que la jeune femme devenue mangemort prononçait d'autres paroles avec un faible sourire forcé et une unique larme qu'elle n'avait pu retenir coulait sur sa joue. 'Prend soin d'Andréa pour moi.' Les paroles étaient comme une douche froide et Aidrian voulait protester, crier, frapper, mais les grands éclats d'émotions ne faisaient pas partis d'elle, non, tout ce qu'elle savait faire, c'était pleurer et lamenter. Et quelques potions aussi, accessoirement, mais dans ce genre de situation, ce n'était d'aucune utilité. Aucune utilité, complètement inutile. C'était ce qu'elle était, les paroles de son amie lui rappelait amèrement, Aidrian ne pouvait rien faire pour retenir Jeremiah, elle n'était pas douée en combat et si elle connaissait des sortilèges, autant elle que sa baguette aurait été incapable de retenir Jeremiah.

« Jeh... » La seule complainte qui arrivait à sortir de sa gorge serrée.

Alors elle restait là, penaude, inutile, incompétente, impuissante... La liste se faisait encore longue alors qu'elle se traitait de tous les noms possibles. L'alchimiste ne réagit même pas alors qu'elle voyait Jeremiah lever sa baguette. Aidrian était docile comme un agneau porté à l'abattoir, elle ne tenterait pas de se défendre ou de fuir, peu importe ce que ferait Miah. Elle restait là comme une présence précieuse malgré son impuissance, Aidrian avait déjà été laissé à elle-même dans les moments difficiles, alors elle ne quitterait pas d'elle-même Jeremiah quand elle, elle en vivait. 'Rian voulait être présente pour eux même si elle était totalement impuissante. C'était ce que signifiait son immobilité et sa docilité alors qu'elle voyait très bien sa précieuse amie lever sa baguette. Il n'y avait aucune parole de prononcer, alors l'alchimiste ne put s'empêcher de lever les bras en guise de protection quand le sortilège sortit de la baguette.

Elle se retrouva au sol, complètement déboussolée à regarder autour d'elle, légèrement confuse. Ses souvenirs étaient mêlée, mais toujours là. Secouant la tête, elle tenta de tout replacer avant de lever un regard paniqué autour d'elle. Jeremiah! Elle était là... La femme, la... mangemort, était partie, partie en lui lançant un sort, d'après les effets Aidrian soupçonnait un sort d'oubli râté. Ses souvenirs étaient confus, mais présents et le désespoir revint la saisir, mais elle ne pouvait pas rester là. Elle... Quoi faire? Quoi faire? Aidrian ne pouvait pas rester là à ne rien faire et... Elle voulait parler, mais à qui? Le visage s'imposa de lui-même. Andréa. Ce qui arrivait à Jeremiah la concernait plus que quiconque d'autres à la connaissance de 'Rian. Il était hors de question de la laisser dans l'ignorance.

Pendant un instant, elle pensa transplaner pour aller la rejoindre le plus vite possible, mais elle était encore un peu trop confuse pour ça, elle risquait de se désartibuler. Alors ce serait de la poudre de cheminette pour se rapprocher de la maison d'Andréa, de toute façon le temps que cela lui prendrait lui permettrait de remettre ses idées en place. Qu'importe qu'il soit tard, certaines choses ne pouvaient pas attendre.



[RP CLOS]

___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une connaissance dangereuse {Miah&Rian}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plante dangereuse
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII
» Une enquète dangereuse[Terminé]
» une chasse dangereuse !!(tornade des plaines)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Londres :: Allée des Embrumes
-