La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)   Mar 9 Sep - 13:45

Maël L Prescott∞ Erwann O Hara
On joue mais on joue à quoi ? On joue à n'importe quoi
Blottie dans un fauteuil au beau milieu de la salle commune, je refermai sèchement le « manuel avancé de préparation de potions » quand une horde de première année déboula dans un chahut notable. Je soupirai discrètement. Impossible d’avoir la paix plus de dix minutes dans ce château, décidément. Comme je n’étais pas du genre à dire tout haut ce que je pensais tout bas, ce qui en clair se résumait à ceci : ces garnements ne méritaient pas la dénomination de « sorciers », ils n’étaient qu’une meute de Lutin de Cornouailles déchaînés, aussi bruyants qu’un troupeau d’Abraxans, je délaissai mon livre pour aller prendre l’air. Mes pas me menèrent bientôt dans le parc de Poudlard, où je pouvais respirer librement sans me heurter à quelqu’un. Bénie solitude. Si chère à mon cœur. C’est là que j’eus l’envie de me rendre à l’endroit où avaient lieu les cours de soins aux créatures magiques. Il était possible d’apercevoir des créatures en tout genre, bien plus fascinantes que le genre humain. A cette heure ci, le professeur O’Hara devait être depuis longtemps rentré dans ses pénates, bien au chaud dans le château. Je ne risquais a priori pas grand chose. C’était une habitude que j’avais prise, de me rendre ici, loin du monde. Sans témoin. Et depuis que j’étais devenue vampire, j’avais de plus en plus besoin d’être avec ces animaux fantastiques. Ils me consolaient.

Une fois à destination , je me dirigeais sans hésiter vers la cage des niffleurs. J’aimais ces petites créatures vivaces à la belle fourrure. Comme je ne portais aucun bijou, il me fut aisé d’en prendre un dans les bras sans risque d’être attaquée avec enthousiasme.  Doucement, je lui caressai la tête, plongeant mes yeux dans les siens.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)   Lun 22 Sep - 5:38


Maël
Erwann
On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi

Fin de soirée, Septembre. Là où se déroulent les cours.


C'était une soirée normale, j'avais corrigé quelques copies, installé confortablement dans mon bureau. Puis j'avais commencé a lire, installé sur mon fauteuil. Du moins jusqu'à ce que je me rappelle que j'avais oublier quelque chose. Et ça concernait les Niffleur. Refermant mon livre un peu brusquement je me relevais de mon fauteuil et j'attrapais ensuite ma veste et ma baguette pour quitter mon bureau.

Je sortis rapidement du château et je me dirigeais vers le coin du parc où se trouvaient les Niffleurs et où je donnais cours, oui en plein air. Il n'y avait qu'en hiver que je ne donnais pas mes cours a l'extérieur. J'allais donner un cours a leur sujets aux troisièmes années demain. Néanmoins lorsque j'arrivais je remarquais qu'une des élèves se trouvait là. Je restais silencieux un instant, l'observant avec le Niffleur et je souriais légèrement avant de me racler la gorge.

« On embête les Niffleurs, mademoiselle Prescott ? » Demandais-je d'un ton plutôt amusé, ce n'était pas un reproche, c'était juste une question tout simple. Et non je ne connaissais pas tout les élèves de l'école, je connaissais plus ceux qui suivaient mes cours, et elle était une bonne élève.

Hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)   Lun 22 Sep - 19:55

Maël L Prescott∞ Erwann O Hara
On joue mais on joue à quoi ? On joue à n'importe quoi


J’aimais cet échange muet avec le Niffleur. Si tous les liens humains pouvaient être aussi simples ! Si tout pouvait être dit avec regard, le monde entier se porterait mieux j’en étais certaine. Les mots, les paroles parasitaient tout, ils entravaient la vérité. J’avais souvent envie de quitter toute civilisation pour ne plus vivre qu’avec les êtres dénués de langage, mais beaucoup plus riches que ceux qui détenaient ce savoir. Je n’entendis pas les pas derrière mon dos, trop occupée à cajoler le bel animal. Mais ce fut mon odorat vampirique qui m’avertit d’une présence. La voix grave du professeur O’Hara me fit légèrement tressaillir. Je pris le temps de me retourner vers lui, le dévisageant pour guetter de la réprobation. Mais je ne perçus que de l’amusement. Je relâchais mon étreinte légèrement, le Niffleur en profita pour grimper le long de mon bras pour occuper mon épaule. Sa remarque me fit hausser un sourcil. J’aurais très bien pu agir comme j’avais l’habitude, c’est à dire me contenter d’excuses plates et insipides avant de m’enfuir. Me conformer à la règle et ne pas exprimer ce qu’il me venait en tête. Mais pas aujourd’hui :

- J’aime à penser que je les distrais plutôt, fis-je doucement plongeant mon regard dans le sien sans aucune crainte.

L’animal commençait à me grignoter les cheveux. Calmement, je l’attrapais pour le remettre dans sa cage. Puis je croisais les bras. J’appréciais le professeur O’Hara, mais là il me dérangeait ! Ses cours avaient beau être les plus passionnants du monde, j’étais venue ici pour aspirer à la solitude.

- Quelque fois je me dis que les sorciers devraient apprendre des Niffleurs. Oublier de courir après le merveilles, une fois qu’elles ne sont plus sous leurs yeux. Mais ils n’ont pas cette sagesse, ils continuent de chercher même après ce qu’ils ne voient plus.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)   Dim 26 Oct - 4:21


Maël
Erwann
On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi

Fin de soirée, Septembre. Là où se déroulent les cours.


J'aimais bien cette jeune fille, elle était une bonne élève et elle aimait les animaux. Ça se voyait. Et ça ne me dérangeait pas qu'elle vienne là, néanmoins il se faisait tard et a cette heure tardive ce n'était pas une idée. Enfin je n'allais pas la réprimander pour ça. Bon j'allais peut être lui dire de ne pas venir si tard, qu'elle pouvait venir en pleine journée, ou en début de soirée, mais avant le couvre feu, mais je n'allais pas la réprimander pour ça. Et je ne lui retirerais pas de points non plus.

Ce qu'elle me répondit me fit sourire et j’acquiesçais légèrement. Elle n'avait pas peur, c'était bien. « Ce n'était pas un reproche. » Lui dis-je, je vis le Niffleur grignoter ses cheveux et je restais silencieux pendant qu'elle le remettait dans sa cage, avec des gestes calme et doux. Je reposais mon regard sur elle quand elle reprit la parole et je restais silencieux un instant.

« Ce n'est pas faux. » Répondis-je finalement, souriant légèrement, puis je rajoutais : « Mais ce n'est pas une raison pour venir ici a cette heure. » Et ce n'était pas une réprimande, juste une remarque, sur un ton normal. Je ne voulais pas l'engueuler après tout.

Hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)   

Revenir en haut Aller en bas
 
On joue mais on joue à quoi? On joue à n'importe quoi (ft Erwann)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» A quoi on joue ? [PV Abell]
» Votre zik c'est quoi ?
» Un brin de n'importe quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
PENSINE
 :: Pensine :: Octobre 1975
-