La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]   Mar 22 Juil - 4:28



aaron&madison

Il était assez tard, en ce samedi soir. Le couvre-feu était passé depuis longtemps. Elle aurait dû être couchée, mais elle savait qu'elle n'arriverait pas à dormir. Elle était trop préoccupée ces derniers temps et cela lui causait de l'insomnie. Elle savait qu'elle pouvait se faire prendre à n'importe quel moment par un préfèt, mais elle s'en fichait. Elle aimait faire à sa tête et n'avait pas peur des conséquences. De toute manière, elle ne se laisserait pas faire facilement. Ce n'est pas un élève qui se croyait au-dessus de tout à cause de son statut de préfèt qui lui faisait peur. Elle le confronterait. Madison avait un goût prononcé pour la chicane. Non pas que ça lui plaisait, mais elle n'était pas du genre à avoir trop d'amis.

Elle décida de se rendre à la tour d'astronomie. Là, elle serait plus à l'abri des tournées nocturnes des préfets. Tout était calme. La soirée était parfaite. Pas de vent et c'était un soir de pleine lune, qui plus est. Elle s'amusa à trouver des constellations et se perdit dans la contemplation de ses astres si petits dans l'immensité du ciel. Perdue dans ses pensées, elle n'avait pas remarqué une deuxième présence dans la pièce. «Merde, ils m'ont repéré» pensa-t-elle avant de se retourner. À son plus grand soulagement, c'était seulement un autre élève qui devait être venu profiter du magnifique spectacle que leur offrait cette soirée. En l'observant plus attentivement, elle reconnut le garçon. C'était un élève de deuxième année à poufsouffle, né moldu. Anthony James. Elle le connaissait bien, car c'était une de ses nombreuses victimes. Avant qu'il la reconnaisse à son tour et décide de prendre la fuite, elle l'interpela.

- Tiens, tiens... Dis donc, tu avais envie de passer un bon moment en ma compagnie ? Ça me fait plaisir ! Comme tu peux le voir, on va faire ça intime.

Elle sortit sa baguette de sa cape, le regard menaçant. Elle percevait très bien les tremblements du jeune homme. Elle s'apprêta à lui jeter un sort, léger pour commencer, quand elle entendit du bruit provenant de la porte. Elle prit peur en pensant que c'était un préfèt qui devait avoir suivi le poufsouffle jusqu'ici et cacha sa baguette magique. Heureusement, c'était son bon ami Aaron. Elle lui fit un sourire complice, heureuse de le voir à cet instant.

- Salut Aaron. J'étais justement en train de me demander quel sort j'allais jeter à ce charmant jeune homme. T'aurais pas une petite idée ?

Elle se doutait qu'Aaron allait facilement entrer dans son jeu. Ils aimaient bien embêter les nés-moldus et les gryffondors ensemble. C'était un de leur passe-temps préféré. Avec Aaron, elle se sentait plus puissante, invincible.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1456
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]   Mar 22 Juil - 18:57


Au mauvais endroit, au mauvais moment



Impossible de dormir. Normal pour quelqu’un qui était devenu un vampire. Ah j’etais devenu un monstre et si ma famille savait j’etais certain que tout ça finirait mal. Mais pour le moment personne ne savait a part Salem et heureusement pour moi elle ne souhaitait pas en parler au reste de notre charmante famille. Enfin être devenu un peu plus … Mort et avec des droles de pulsions sanguinaire ne m’empechais pas de continuer a penser que les sangs purs etaient superieur a tout. Et …. En parlant de monstre ce soir ils etaient de sortie.

J’etais sorti de mon dortoir en plain milieu de la nuit. Et c’est apres etre sorti des sous sols que j’avais vu que la lune était pleine. Je poussais un grognement. Parce que ça ça voulait dire que je ne pouvais pas sortir au risque de tomber sur un loup garou qui promenait. Donc je devais rester dans le château. Trouver des rats qui me permettraient de ne pas avoir trop envie de sang des le lendemain. Le tout en evitant professeur et prefets. Mouais ça devrait être faisable. Je commencait déjà a gravir les etages en etant le plus discret possible. Je n’etais pas un de ces vampires super discret qui pouvait se changer en fumée. Mais j’etais quand même bien plus discret qu’avant. Pourquoi ? Jsais pas. C’était probablement le coté prédateur qui poussait a ça. J’avais continué a gravir les etages sans trop savoir ou aller. J’etais juste passablement de mauvaise humeur de ne pas me retrouver dans la foret interdite. Et … Mes pas m’avaient conduit a la tour d’astronomie.

Ma curiosité aussi. En fait j’avais entendu du bruit. Des voix. Dont une qui m’avait semblé reconnaitre. Donc je venais d’ouvrir la porte avantd e voir deux eleves planqué bien loin de leur dortoir. Il s’agissait de Maddison qui faisait partie des rares personnes que j’appreciais vraiment et qui était celle avec qui je m’amuser a martyriser les crétins comme celui qui se trouvait a ses cotés. Esquissant un leger sourire je lui répondais sur un ton moqueur :

- Charmant ? Tu trouve qu’il est plus charmant que moi … ? Je vais être jaloux tu sais …

Puis je m’approchais d’elle en reflechissant. Oui je prenais sa question tres au serieux. Quel sort pouvait elle utiliser … Definitivement pas le diffindo. Je ne tenais pas a perdre le contrôle a cause d’une malencontreuse effusion de sang de moldu. Mais voila … Si je lui proposais un sort pas douloureux ce ne serait pas marrant. Je fini donc par déclaré apres avoir peser le pour et le contre de ce que j’allais dire :

- Personne ne nous trouvera ici alors … Que dirais tu de tenter un petit doloris. Ca pourrait etre marrant de le voir couiner de douleur a nos pieds … T’en penses quoi ?


___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]   Mer 6 Aoû - 22:17



aaron&madison

Oui, Madison ne le cachait à personne, elle prenait plaisir à faire souffrir les autres. C'était dans sa nature. Ou simplement pour se faire aimer auprès des autres serpentards ou craindre des autres élèves, mais peu importe, elle s'amusait follement à faire cela. Elle était consciente que c'était très mal et si elle se faisait prendre, elle serait dans un sale pétrin, mais pour l'instant elle était à l'abri et c'était tout ce qui compte. Elle était belle, jeune, puissante et elle avait un bel avenir qui l'attendait. Elle n'allait pas tout gâcher par souci des conséquences. C'était son plus grand défaut, d'ailleurs. Aimer l'interdit. mais pouvait-on le lui reprocher ? C'était le cas de presque tous les jeunes, non ? C'était excitant le défi, la peur de se faire prendre...

Aaron était arrivé juste à temps. Elle s'apprêtait justement à commencer sa séance de torture. Elle adorait Aaron, car même s'il était plus vieux, il la considérait comme quelqu'un de son âge et ils s'entendaient très bien. Elle passait la plupart de son temps avec lui. Ils formaient un beau duo. Puissant. Elle lui avait expliqué ses intentions, ce à quoi il avait répondu d'un ton moqueur. Ils considéraient toujours leurs actes comme un jeu et ils faisaient toujours cela en riant, mais au fond, ils prenaient cela très au sérieux. Il fallait avoir l'air de bien s'y connaître. Une attitude professionnelle.

- T'inquiète pas. C'est toi le plus charmant, personne n'est à ta hauteur.

Oui, un jeu. Tout en se draguant mutuellement, en faisant des blagues et en faisant languir leur victime pour mieux la faire souffrir ensuite. Elle ne voulait pas attendre plus longtemps avant de commencer. Elle était excitée, elle avait hâte de voir sa victime sous ses ordres et si impuissante sous ses mains cruelles. Elle voulait le voir souffrir. Selon elle, les nés moldus devaient payer. Ils n'auraient pas dû être à Poudlard, ils n'avaient aucun sang pur dans leurs veines. Ils étaient souillés, rien de plus que des crapules. Madison les détestait. Aaron lui suggéra pour commencer le sort doloris. Ça commençait en force. Bien que si elle avait été seule, elle y serait allé avec un sort plus doux pour commencer, elle écouta le conseil d'Aaron. Il était plus expérimenté, après tout. Ça faisait partie du jeu !

- Tu as totalement raison. Rien de moins qu'un bon doloris pour faire passer un bon moment au jeune homme.

La serpentarde pointa sa baguette sur le jeune homme dans le but de l'effrayer. Cela fonctionna totalement et le jeune garçon se mit à pleurer à chaudes larmes et à la supplier de ne pas faire ça. Madison, complètement insensible à ses supplications, eut un sourire machiavélique. Elle n'avait pas du tout l'intention d'être douce et elle était insensible aux paroles du jeune homme. Ça ne faisait qu'augmenter davantage son plaisir. S'il croyait qu'ils allaient l'épargner.

- Tu n'aurais jamais dû venir ici... Tu n'es pas de taille contre nous. Si tu penses sortir d'ici en un seul morceau !

Elle jeta le sort avec toute sa puissance. Le garçon poussa un cri de mort. Il souffrait clairement et Madison aurait tout donné pour ne pas être à sa place. Elle jubilait. Le garçon se tordait de douleur, il était complètement à sa merci. Elle était aux anges. Elle fit durer le moment encore un peu avant de retirer sa baguette. C'est avec un sourire fier qu'elle regarda son ami.

- À toi maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1456
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]   Lun 18 Aoû - 11:54


Au mauvais endroit, au mauvais moment




HJ : Désolé pour le temps de reponse. Mais j’ai passé mes vacances sans trop RP X3 ! J’espere que ça te conviens comme reponse :14 :

C’est ce qui s’appelait « tomber a pic » hein ? Toujours la au bon moment moi … Au moins je n’avais presque rien raté a la sceance de torture de Madison. D’un coté tant mieux. De lautre … Hmph j’esperais qu’il n’y ai pas la moindre effusion de sang. Sinon je n’etais pas sur du tout de pouvoir me contrôler. Et je ne pense pas que Madison  apprecie de savoir que l’un de ses amis était devenu un vampire. Normal … Je ne pense pas que pour ma part j’aurais aimé avoir un ami qui soit devenu une créature magique. Enfin ce n’était pas comme s’il y avait beaucoup de personnes qui meritaient de faire partie de mon groupe d’amis de toutes façon.


Bref pour l’heure il n’était pas question de perdre ma reputation. Et on allait torturer ce petit pleurnichard comme il ce doit. Nous etions un duo redouté a Poudlard de toute façon. Faut dire que ce n’était pas avec Ezreal et Rodolphus que je pouvais m’amuser a martyriser les gens. Eux ils avaient d’autres occupations. Les filles entre autre. Et toutes les filles. Même les sang mélés et les sang de bourbe. Hmph alors jouons. Mais avant ça je ne pouvais m’empecher de faire une petite remarque. Heureusement mon alliée m’avais bien vite rassuré.

- J’espere bien. Et personne n’est a la tienne non plus.

Je lui adressais un leger sourire.  Absolument tout était un jeu entre nous. Et puis fallait bien qu’on flatte nos egos démesurés entre sang purs. Sinon qui le ferait … certainement pas les raclures comme le garçon qui était par terre en face de nous. Il nous regardait l’air incrédule. J’etais sur qu’il était conscient qu’il  passerait un sale quart d’heure. Il n’était pas tres bavard. Mais j’avais eu une idée de sort qui allait le reviellé et le faire souffrir sans qu’une seule goutte de sang ne s’échappe de son corps. Alors je suggérais le doloris a Madison. Elle semblait aimé l’idée. J’hochais la tête pour confirmer ses dire :

- Oui je suis certain qu’il va apprécier …

Tiens voila qu’il pleurnichait déjà. Et moi je levais les yeux au ciel avec un air desespéré par le comportement du jeune homme. C’est vrai quoi … Il pleurait déjà alors que Madison n’avait rien fait … Enfin pour le moment. Qu’est ce qu’il allait faire quand cette derniere allait lui jeter le doloris … Je laissais échapper un :

- Pff … Pitoyable.

Puis mon amie lança le sort. Le garçon venait de crier de douleur. Hmm apparemment elle ce débrouillait plutôt bien avec ce sortilège. J’allais devoir y mettre tout mon petit cœur mort pour arriver a le faire hurler plus qu’elle. Madison me laissait prendre le relais. Et c’est sur un ton amusé que je declarais avant de jeter moi aussi un doloris :

- On va voir lequel de nous deux le fait le plus crier.

Je crois que le garçon n’avait pas tres envie lui. A peine j’avais jeter le sort que la premiere chose qu’il venait de hurler fut un « Noooon ! Nooon ! » Le reste ? C’était pas trop comprehensible. Je comptais les secondes dans ma tete pour  ne pas tricher et le torturer a peut prêt pendant la même durée. Je fini par faire cesser le sort avant de dire :


- Hmm je ne sais pas trop. Faudrait continuer pour nous départager tu en pense quoi ?


___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au mauvais endroit, au mauvais moment [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
PENSINE
 :: Pensine :: Octobre 1975
-