La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Be charming Baby !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1169
Date d'inscription : 06/07/2014
Multicomptes : JEG-AAS
Caracteristique : Préfet en chef
MessageSujet: Be charming Baby !    Mer 9 Juil - 21:22

Be charming Baby !
Kennedy & Alec



-Ne t'attend pas à revoir une seule fois mon torse viril de si près McQueen !

-T'es qu'un misérable exhibitionniste Ryder ! Va te faire soigner !

-Me faire soigner ? Quand on a des fesses comparables à celle d'une vachette on demande pas aux autres de se faire soigner !

-Quand on a qu'une petite saucisse dans l'entrejambe on fait pas le fier !

-Une petite quoi ?! Elle est aussi longue que l'épée de D'Artagnan Con*sse !

*SBAAFF*

Non mais quel toupet ! C’était vraiment incroyable ! Aucun savoir vivre, une véritable furie cette nana. Il avait vraiment horreur de ce comportement ! Aucun sens de l’humour, aucun sens de l’aventure, aucune manière et aucune éducation, voilà ce qui la caractérisait bien ! Non mais enfin ! Comment avait-elle osé lever la main sur lui ? Sur son beau visage à lui ! Il lui aurait volontiers rendu une bonne baffe histoire de lui remettre les idées en place à celle-là, mais il s’était contrôlé. Ce n’était pas du tout son genre de frapper une fille. Enfin, y’en aurait une à qui il aimerait bien en coller une, même un petit sort, histoire de la calmer mais bref, ce n’est pas le sujet.

Reboutonnant sa chemise en deux temps trois mouvements, il sortit des vestiaires avec un pas quelque peu… enragé. Tout ça parce qu’il voulait juste avoir un peu de compagnie intime, pas faire sa vie avec cette nana. A l’entendre il aurait fallu lui faire la cour, ça, passe encore, mais la marier, lui faire des gosses, avoir une maison, tout ce genre de choses absolument pas pour lui ! Qu’est-ce qu’elles peuvent bien avoir toutes avec leur mariage ! Bien sûr, lui aussi, il comptait bien se marier un jour mais pas comme tout le monde là, en sortant des études. Vers ses 30 ans ce serait bien et après peut-être un petit Alec en route avec sa femme. Mais d’ici là, il voudrait bien pouvoir profiter de sa jeunesse. Déjà que ce n’est pas facile par ces temps-ci alors si en plus les nanas se mettent à faire des caprices et des crises… L’horreur ! Heureusement que certaines gardent quand même plus leurs jambes entrouvertes que leur bouche et que d’autres !

Remontant vers l’entrée du château, il laissa le vent et la pluie lui fouetter le visage. La pluie, il aimait ça. Avant. Avec Eleana. Enfants ils adoraient sortir sous la pluie, courir, marcher dans la boue, danser sous les perles d’eau qui humidifiaient leur visage.

"-Le dernier dans une flaque sera un vieux sushi pourri !
-Nan, il aura une léchouille de la chèvre Alec ! Hahaha..."

A ces souvenirs, le garçon s’assombrit et accéléra le pas. Qu’est ce qu’elle venait faire dans sa tête celle-là ? Elle prenait déjà possession de ses nuits alors elle allait laisser son esprit tranquille le jour ! En entrant dans le château, il fut soulagé de sentir ses muscles se décrispés au contact de l’air chaud du château. Journée de merde pour commencer, mais il était bien décider à changer cela. Mais alors qu’il allait s’engager dans les escaliers pour remonter trouver sa meilleure amie, une jolie aiglonne lui fit tourner la tête. C’était chaque fois le même cirque, chaque fois qu’il l’a voyait, il fondait comme neige au soleil, il devait bégayant, bête, rougissant. La bouche légèrement ouverte, il la suivit des yeux sans qu’elle ne s’aperçoive de lui. Il n’avait pas besoin de son nom pour la trouver plus que belle, discrète, charmante, ahhh et tellement d’autres beaux adjectifs encore ! Quand elle eut disparu, il se retourna et entreprit de remonter mais il fut toutefois interrompu. Mais c’était parfait, Kennedy se trouvait juste sous ses yeux. Un sourire illumina les traits du jeune homme.

-Salut petit Pingouin, j’allais venir te rejoindre.

Sauvons les apparences et faisons comme si de rien n’était au sujet de La fille et tout ira pour le mieux… Héhé.

-Tu vas bien Doudou ? Moi je viens de me prendre une de ces baffes, je lui aurait bien foudroyer le cul en un éclair à cette blondasse !

Un sourire en coin égaya le visage du rouge et or à l'idée de pouvoir foudroyer les fesses de cette donzelle. Après tout, ce ne serait que lui rendre la monnaie de sa pièce.

Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alec P. Ryder le Mar 3 Mar - 21:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1331
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Ven 11 Juil - 10:55

Journée pluvieuse, temps gris… Rien de tel pour bien commencer la journée que d’entendre quelques serdaigles râler. «  Et oui, mais mon livre de cours est tout mouillé… » Et bien oui banane, il ne fallait pas sortir batifoler avec tes livres point. Enfin, j’étais bien contente que l’on ne me réquisitionne pas. Pluie et ciel gris, ça signifiait pas d’entrainement de quidditch, et les membres de l’équipe de ma maison étaient plus que ravis d’avoir d temps pour réviser. Ah bah oui, forcement réviser, réviser… Non, étrangement ce n’était pas mon style; mes devoirs seraient fait… Eventuellement ce soir, ou cette nuit, et je serais tranquille tout le reste de la semaine, mais ce matin, non ce matin j’avais bien décidé à aller balader dans le château, et notamment à descendre vers les cuisines. Lieu de débau… J’ai rien dis. Agréable lieu ou des elfes de maison bien serviables adoraient m’offrir quelques cookies, et même un verre d’alcool quand je leur demandais gentiment. Le petit déjeuner n’attendait pas ! Mes amis les Elfes j’arrive !

… Bien entendu, ce n’aurait pas été une journée de plus à Poudlard si tout s’était réellement passé comme prévu. Et alors que je descendais les escaliers, une vision familière et agréable - oui, il y’avait des gens qu’il m’était agréable de voir. Ils étaient rares, se comptaient sur les doigts d’une main, peut être éventuellement de deux dans les bons jours et encore, et ils étaient ainsi précieux… - me surprit. Alec. Les cheveux mouillés, l’air … ronchon mais d’un air qui s’effaçait par son magnifique sourire. Mon Gryffondor en somme. Je passais la main dans ses cheveux en souriant un peu alors qu’il me saluait.

 - Bonjour petit lion !

C’était une réflexion adaptée à son statut non ? Si j’étais son petit pingouin, il était mon petit lion, et tout irait bien ainsi. Bien qu’a vrai dire je me serais d’avantage comparée à autre chose qu’a un pingouin… Oui, mais bon, ! Soit ! Aherm.  Ainsi donc monsieur avait eu comme qui dirait une bévue avec une jeune blondasse, a qui il avait probablement fait des avances qui n’avaient pas marchées… Tiens, Tiens, Tiens….

 - Ca va. Toujours voyons ! Quand est ce que Kennedy Selwynn la grande va mal ? Un sourire se glissa sur mes lèvres, tout n’était qu’apparence, et le fait que je sois perturbée à ce moment même par… un truc, ne viendrait jamais empiéter sur le reste. Non. Non. Non.  Allez, raconte tout à ton Doudou, qu’est ce qui se passe ? C’est qui ? Tu veux que j’aille lui montrer ce qu’elle manque ?

On ne faisait pas de mal à Alec. Point. Tout comme dans l’absolu on ne faisait pas de mal à Aaron ou a Jace, mais Jace ne se laissait atteindre par rien, et Aaron était tout a fait capable de se défendre tout seul, notamment avec ce qu’il avait dans la bouche… et je ne parlais pas de sa langue. Oui bon bref. On était pas la pour parler de ça….

 - Bouah ! Elle ne te méritait pas de toute façon. Sans réfléchir, je m’étais mise à lui papouiller les cheveux, ils étaient mouillés c’était amusant !  Tu veux aller quelque part ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1169
Date d'inscription : 06/07/2014
Multicomptes : JEG-AAS
Caracteristique : Préfet en chef
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Mar 9 Sep - 22:10



En fait, le temps avait prévu que ce serait une mauvaise journée pour lui. Il pleuvait et en l’occurrence, il pleuvait des baffes donc bon, c’était presque un avertissement. Après quelle drôle d’idée d’aller choisir une fille pareille. Et la preuve que la journée ne pourrait être bonne pour lui qu’à l’intérieur des murs du château, la première personne qu’il avait croisé, ou plutôt, la première personne à qui il avait accordé de l’importance, c’était Elle. Elle qui n’ait toujours pas de prénom aux yeux d’Alec, elle avait juste un corps magnifique, un visage d’ange. Et une autre apparition avait plus que réjouit le rouge et or, sa superbe meilleure amie. Kennedy. Ah pour ses beaux yeux il en ferait des choses ! Mais en fait, l’illumination venait de se faire dans le cerveau du Gryffondor. Kennedy, en tant que Serdaigle, devait absolument connaitre le nom de sa belle étant donné qu’elle faisait partie des aiglonnes de cette maison ! Il était quand même temps que la pièce tombe parce que franchement, il ne bavait pas devant cette fille depuis hier tout de même. Et il n’était pas improbable que Kennedy pourrait lui présenter, bien qu’il avait du mal avec l’ami qui te présente son ami, sans raison qui plus est, ça faisait toujours très tordu ce genre de choses. Et ça faisait assez peur aux filles. En bon coureur de donzelles, ça ne le dérangeait pas lui. Mais les demoiselles, elles, avaient parfois du mal avec ce genre de méthode. Et puis merde, c‘était un gentleman, alors il allait se présenter lui-même et sans chichis !

Chassant ses pensées, il préféra se concentrer sur sa bleue. Après tout, il était là pour passer du temps avec elle alors bon, il n’allait pas passer son temps à penser à Elle et aux milles façon de lui dire comment il s’appelait. Et plus Kennedy ouvrait la bouche, plus Alec avait le sourire. Il n’était jamais avare en sourires, mais quand on le mettait en colère ou qu’il devenait ronchon c’était autre chose, il faisait sa moue de boudeur pas content, comme un enfant. Mais après tout, c’était un grand enfant à ses heures. Il jouait avec des poupées pleines de pouvoirs et buvaient régulièrement des potions magiques entre copains. Heureusement, quand Kennedy était dans les parages, un rayon de soleil l’illuminait et le sourire lui revenait. Elle était assez belle à elle toute seule pour qu’il ne regarde pas ailleurs, bien qu’il n’avait aucune pensée perverse à son sujet. Enfin… Si bien sûr, quelques fois il s’était demandé ce qui aurait bien pu se passer si au lieu de vouloir coucher avec elle, il avait tenté d’aller plus loin. Oh bien sûr, ça ne restait pas longtemps dans son esprit mais ça l’avait déjà traversé à plusieurs reprises. Il n’ignorait pas grand-chose d’elle, pas sur son corps en tout cas. Et si il y en avait bien une qui savait le remettre à sa place sans avoir peur, c’était bien elle. C’était surtout la seule qu’il laissait faire.

-Candice McQueen. M’enfin, avec un prénom pareil, comment ne pas croire qu’elle ne couche pas sans fleurs et chocolats ? C’est quand même un prénom de pétasse, non ? Ça invite au sexe un prénom pareil, pas à la claque si? En plus, j'espère qu'elle ne m'a pas défiguré avec ses ongles. J'suis toujours beau ?

Avait-il dit en lui montrant sa joue. Après tout, il voulait rester beau. En parlant de Candice, il avait juste entendu des rumeurs sur elle et c’est pour ça qu’il s’était lancé en chasse après elle. Mais bien sûr, l’information était fausse. Ou plutôt, Andrew s’était bien foutu de lui et cela se paierait. A la rigolade bien entendu. Après tout, c’était bien joué de la part d’Andrew, il ne restait plus qu’à Alec de lui rendre la pareille et question plans foireux et tordus, Alec n’y allait jamais de mainmorte. Et ça finissait mal parfois. Souvent en fait. Aussi discipliné pouvait-il être, il y avait certains moments où il partait totalement dans un autre monde avec ses amis.

Et quand elle se mit à lui papouiller les cheveux, un rire s’échappa de ses lèvres. C’était bien un truc de fille de faire ça. Jamais il ne serait venu à l’idée d’un gars de venir et de frotter sa main dans les cheveux d’un autre. Ou même d’une fille. Sa mère l’avait fait une fois en sortant du bain, à l’époque où il se laissait encore faire. Mais c’est une des seules fois où elle avait pu faire ce genre de geste. Lui, il ne caressait jamais les cheveux des filles. Il aurait pu, au lit, en signe de tendresse, mais pour Alec, la tendresse se méritait, se gagnait presque, il ne ferait certainement pas le mielleux avec n’importe quelle fille alors avec ses demoiselles de nuit, certainement pas. Il préférait garder ce genre de choses pour les filles qu’il fallait consoler, ses amies. Ou alors pour ses petites amies. Enfin, ses VRAIES petites amies.

-Ce qu’elle manque ? Mais as-tu vu ce joli minois ? C’est déjà une telle tragédie qu’elle manque un visage si parfait, mais en plus, si elle avait réellement vu mes fesses ! Là, elle aurait de quoi être dégoûtée de m’avoir laissé partir ! D’ailleurs, tu crois que je devrais aller lui montrer ? Mes fesses j’veux dire. Ça pourrait être drôle.

Il pouffa un peu de rire et sur un coup de tête, il prit la main de sa meilleure amie, l’embrassa en se penchant devant elle, tel un chevalier avant de relever la tête en éclatant de rire et de la saisir pour la mettre sur son épaule, tel un sac de pommes de terre et de se mettre à courir dans le couloir.

-Attention livraison importante d’intelligence et de beauté. Et on en a bien besoin dans ce château !



Dernière édition par Alec P. Ryder le Mar 3 Mar - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1331
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Sam 13 Sep - 11:08

C’était l’histoire d’un pingouin et d’un lion qui s’appréciaient beaucoup ? Et le pingouin et le lion pouvaient vivre de grandes aventures. Bon, ce pingouin la ne se laisserait pas bouffer par un lion mais c’était une autre histoire. Quoi qu’il en soit, j’étais la, avec Alec, et j’allais essayer de lui remonter le moral parce qu’il avait l’air un peu ronchon. Même si… J’étais probablement son soleil. Comme beaucoup de gens à Poudlard. Comme beaucoup de gens.

Le vif du problème ? Candice McQueen, la sur le coup, je ne la visualisais pas vraiment mais vu le discours qu’il en faisait ça ne donnait pas vraiment envie de la connaitre. Hmm, froncement de sourcils, puis je le regardais avec attention prenant son visage entre mes mains.

- Tu es toujours splendide. Tu fais la paire avec moi même. Et ta Candice, je ne vois pas a quoi elle ressemble, dis m’en plus. Tu veux que j’aille lui rendre la claque qu’elle t’a filé. En mille ?

Il le savait très bien. Je pouvais être assez mauvaise quand je m’y mettais. Et comme j’étais protectrice des gens qui réussissaient à percer ma carapace… Cette Candice risquait de vivre une très mauvaise année. Pour peu qu’elle soit dans ma maison… Hmm, je l’aurais remarquée non ? Oui. Probablement. Bref. Je n’avais aucune honte non plus à aller lui foutre un coup de balais, où qu’elle puisse être. On ne tapait pas sur mon Alec impunément. Bon sur le coup du coup, c’était devenu mon Alec. Mais c’était un peu le mien non ? Nous avions une relation particulière. Et particulièrement chouette alors…. Voila ?

Bref. Moi, j’avais commencé à lui patouiller les cheveux. Attentionnée. Distraite à la fois. C’était agréable la tendresse. Et ça n’avait pas l’air de le déranger vraiment. Enfin, il ne perdait pas vraiment son sourire et le retrouvait au contraire, redevenant tout sourire et tout plaisanterie.

- Si tu fais ça, je t’avoue que j’aimerais bien voir la scène. Enfin, de toute façon, toi, t’as ce qu’elle n’aura jamais. Un câlin de moi.

Et alors que j’allais lui faire un câlin, il m’attrapa sur l’épaule tel un sac à patate et se mit à courir alors que je riais un peu. Ca détendait. Ca faisait tellement de bien !

- On va où beau gosse ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1169
Date d'inscription : 06/07/2014
Multicomptes : JEG-AAS
Caracteristique : Préfet en chef
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Ven 19 Sep - 0:43




S’il y avait un adjectif principal pour décrire Alec, c’était bien lunatique. Enormément de ses traits de caractère étaient en contradiction. Tout comme lui-même d’ailleurs. Il était en perpétuelle contradiction avec lui-même. Il lui arrivait d’être colérique et impulsif une minute et d’être un jeune homme charmant la minute d’après. Comme il lui arrivait d’être un aventurier téméraire mais d’avoir ses limites à d’autres moments. D’être celui qui fait respecter les règles et celui qui les enfreint. Mais on le connaissait plus sous celui qui était coureur de jupon, que sous celui qui a peur d’aborder une fille qui lui plait. Et souvent, les personnes ne connaissaient qu’un seul des deux aspects contradictoires d’Alec. En même temps, il choisissait bien de ne montrer que ce qu’il voulait. Il y avait des gens qu’on ne trompait pas, mais la majorité se laissait duper par une façade. Comme toujours, on ne fait attention qu’aux apparences et on ne creuse pas en dessous. Mais ce que Alec trouvait interessant justement, c’était de creuser, d’essayer d’approfondir les relations entre les personnes, de les comprendre au mieux pour pouvoir les cerner. Comme ce genre de personnes avec qui on pense être connecté en permanence, ils nous comprennent, un regard suffit, aucunement besoin de mots ou très peu. Et en général les gens autour n’y comprennent rien et c’est ça, qui est drôle.

Et devant lui, la parfaite demoiselle était à la hauteur de ses espérances, comme toujours. D’abord, parce qu’elle lui avait dit qu’il était beau. Enfin, pas beau, mais splendide ! Ensuite, parce qu’elle était bien une des seules à pouvoir toucher son visage sans qu’il n’ait un mouvement de recul ou un geste défensif. Et aussi parce qu’entre eux, ils se complétaient parfaitement. Et finalement parce qu’elle n’hésiterait pas à remettre une claque à Candice et rien qu’à l’idée, ça avait agrandit le sourire du rouge. Bon, il ne voulait pas qu’elle le fasse pour ne pas qu’elle soit punie pour lui mais le fait de le proposer était un geste en soi.

Et puis, elle l’avait prit dans ses bras. Ou plutôt, elle avait voulu le prendre dans ses bras mais il s’était tout à coup charger de la mettre sur son épaule et de courir au milieu du couloir en braillant comme un animal. Mais quand la demoiselle lui avait demandé où ils allaient, il s’était arrêté subitement, manquant de faire tomber la demoiselle. Il l’a remit sur ses pieds le plus doucement possible. Et avec un sourire un peu ahuri, il passa une main d’ajouter avant de hausser les épaules.

-Je n’en sais absolument rien au fait ! Je pensais tellement à te chercher que je n’ai pas pensé à ce qu’on ferait une fois que je t’aurais trouvé. Et comme c’est chose faite, je te propose de… Euh…

Il se gratta un peu le crâne, signe de réflexion. Il n’en savait, à vrai dire, rien du tout. Ils étaient tout aussi bien là, dans ce couloir. Il se posa contre le mur, bras croisé sur sa poitrine, jetant un regard à droite, puis un regard à gauche pour vérifier qu’il n’y avait pas trop de monde autour d’eux avant de poser à nouveau ses yeux sur belle aiglonne.

-Sinon, euh, y’a une fille de ta maison, qui a l’air assez… gentille. Tu crois que tu pourrais me donner son nom ?

Gentille. Ben tiens. Comme si Kennedy n’allait pas flairer à quel point il était mal à l’aise, rien que d’en parler. C’était clair qu’avec ce genre de description, ça allait beaucoup l’aider pour trouver la fille en question ! Alors, tout autant mal à l’aise, il reprit.

-Elle est brune et… belle. Non ! Sympa, elle a l’air sympa. Et… Euh… Elle est en sixième année. Et elle… A perdu son bouquin ! Voilà pourquoi je voulais savoir son nom, pour aller lui rendre !

Dans le genre je scie la branche sur laquelle je suis assis, il faisait fort. Et il était censé être convaincant ? Hum. En tout cas, pour le bouquin, c’était une vérité. Enfin, une semi. Parce qu’il venait d’avoir la brillante idée de lui piquer en douce et d’aller l’aborder en lui disant qu’elle l’avait oublié quelque part. Brillant, tellement brillant ! Et con. Très très con aussi. Mais ce n’était qu’un homme, il fallait l’excuser.



Dernière édition par Alec P. Ryder le Mar 3 Mar - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1331
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Sam 20 Sep - 11:43

[HJ : Tu me pardonne pour ma précédente réponse qui était toute courte ? ]

Bien sur Alec ne voudrait jamais que je ne frappe une de ses potentielles conquêtes, Bon après, je n’avais pas non plus envie de me faire exclure de Poudlard. J’étais quelqu’un de bien, et.. Enfin ça n’avait pas vraiment d’intérêt de penser à tout ça. Bien qu’une exclusion d’une école de magie pourrait stopper la cariere que j’imaginais au ministère. Ou dans le Quidditch. Je ne savais pas trop. J’avais juste l’impression que si je faisais cariere dans le Quidditch j’allais finir par faire plaisir à mon père, ou par faire ça pour lui. Et qu’est ce que l’on dirait, la Fille Selwynn qui fait du Quidditch ? Pfff. Je me mordais la lèvre intérieurement et je me reconcentrais sur la conversation.

Et la situation.

Car voila que j’étais un sac à patate de qualité sur les épaules d’Alec, que je caressais du bout des doigts. Il était beau garçon mon Gryffon, bien battit. Avec un torse viril, et une probablement trop grande gueule. Mais il était quelqu’un de bien. Que toutes les femmes devraient être contente d’avoir. Comme moi. Enfin, moi c’était plutôt les hommes qui me voulaient à mon grand plaisir et déplaisir à la fois.

Soit. La course était épique, et je remuais un peu sur son épaule, jusqu’a enfin lui demander où il comptait aller. Moment d’hésitation de sa part, je retrouvais le sol, sur le quel je tanguais un peu, et avec un immense sourire sur les lèvres je l’ecoutais… Et le regardais dans son désarroi. Souriant d’avantage.

- On va dire que je t’ai perturbé.

Mais tous les endroits étaient bons en sa compagnie, et je m’appuyais moi aussi contre le mur à coté de lui, le regardant avec intérêt tandis qu’il avait l’air un peu… gêné. Oh. Des questions. Alec Ryder avait craqué sur quelqu’un de ma maison ? J’arquais les sourcils, et je le regardais avec un air très intéressée.

- Gentille… ? Explicite un peu ?

Oui, pas toutes les Serdaigles n’étaient gentilles, ça chassait Zooey déjà, et Luka. Et Moi ? Quoi que Luka était gentille non ? Oui, mais il trainait avec moi, et tout le monde connaissait le nom de Luka. Hmm Sixieme année. Qui avait perdu un livre… ? Qu’est ce que.. Ah non, il voulait lui rendre son livre ? Je riais un peu.

- Tu t’enfonce Alec ! Mais comme je suis quelqu’un de bien je vais t’aider… Y’a bien Shannon, mais elle est en Septieme année. Ah, y’a cette Sixieme année, qu’a un nom bizarre. Elephantielle, Elphanaïelle… Un truc qui ressemble à Elphaba mais qu’est pas ça. J’sais plus trop son nom. Elle est assez renfermée sur elle même en général, et on a l’impression qu’elle a peur que le monde entier la devore. Ca te semble ressemblant ?

Et pour le taquiner un peu, parce que je me doutais bien que cette histoire de livre était un peu fausse, je rajoutais.

- Ca serait plus facile que je lui rende moi son livre si tu veux.

Grand sourire Made in Kennedy. Il n’avait pas fini d’en entendre parler en tout cas.


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1169
Date d'inscription : 06/07/2014
Multicomptes : JEG-AAS
Caracteristique : Préfet en chef
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Mar 30 Sep - 16:07



[Doudou Non je ne t’en veux pas du tout ]

C’était pitoyable, pathétique et grotesque, voilà ce que c’était. Comment, lui, Ô grand coureur de filles de sa génération, en était arrivé à trouver, inventer même, de faux prétextes afin de pouvoir satisfaire une de ses envies folles alors qu’il lui suffisait juste de souffler un bon coup et d’y aller de but en blanc, comme ça. Lui dire bonjour, lui demander comment elle va, lui demander même un renseignement mais oser y aller quoi ! Et lui demander son prénom, ce serait déjà une bonne chose tiens ! Mais… Non. Il n’était pas Gryffondor pour tout après tout alors il s’était défiler comme un lâche qu’il n’était pas habituellement. Il ne voulait pas mentir à Kennedy, ni lui cacher la vérité mais il se sentait tellement con que sa fierté en prendrait un sacré coup s’il devait avouer. La fierté était-elle si importante ? Pour lui oui. Il était déjà passé à côté de nombreuses choses à cause de la fierté mais il ne s’en plaignait pas. Il était comme ça et il ne comptait pas changer dans l’immédiat.

Et aux mots de sa belle bleue, il retrouvait toujours le sourire. Lui ? Perturbé ? Sans aucun doute, elle était tellement belle et pétillante qu’il ne pouvait en être autrement. Il avait tant d’affection pour elle, c’en était presque fou. Elle n’était pas sa meilleure amie pour rien, elle était son tout et son contraire à la fois. Elle était Elle et c’était tout ce dont Alec avait besoin.  Il aimait la regarder, la voir sourire, voler sur un balai, écrire sur des parchemins, caressait une créature et encore tellement d’autres choses ! Il aimait tout en elle et on lui avait souvent demandé s’il était amoureux d’elle. Mais non, il ne l’était pas. Il l’aimait comme les gens normaux aimaient leur sœur. Les sœurs pour Alec, c’étaient un sujet tabou. On ne savait pas trop l’histoire noire qu’il y avait autour d’elle mais il détestait en parler et détestait qu’on en parle. Il n’avait rien à dire, à ce sujet, rien de plus du moins. Bien que ça ne l’empêchait pas le moins du monde d’y penser souvent. Beaucoup trop souvent. Ils avaient passés tant de bons moments ensembles étant petits et maintenant, il n’avait plus que son souvenir.  

Etant petit, il l’avait adulé, adoré, elle avait été tout pour lui. Et la séparation pour Poudlard avait été très dure pour le jeune garçon. Mais elle lui envoyait des hiboux, souvent, deux voire trois par semaine. Et au fur et à mesure des années, elle avait pris ses distances. Elle ne lui écrivait pratiquement plus, elle ne rentrait plus pour les quelques vacances qu’elle pouvait passer avec lui, elle ne jouait plus avec lui. C’était devenue une fille populaire et elle n’avait plus, ou plutôt, ne prenait plus le temps pour lui. Alors tout doucement, il avait commencé à la bouder. Et au fur et à mesure, c’était devenu de la haine. Il vivait dans l’ombre, ses parents s’extasiant toujours plus devant elle alors que lui, il avait du mal avec la magie. Il ne la voyait plus comme une sœur, mais comme un monstre et c’est ainsi, qu’au cours de la troisième année du rouge et or, pendant les vacances de Noël, une violente dispute avait éclaté. Tout c’était passé très vite et il n’avait pas bien compris ce qu’il s’était déroulé mais le final était là, elle était morte. Le fossé qu’il s’était creusé entre lui-même et ses parents n’avait fait que s’accentuer. Maintenant, ça allait un peu mieux, il avait grandi et de l’eau avait coulé sous les ponts. Il n’était pas très proche de ses parents et faisait tout son possible pour être le moins possible avec eux mais il les supportait. Mais bref.

Et aux paroles de sa bleue préférée, il avait rougi. C’était extrêmement gênant qu’elle lui dise tout ça. Et à sa dernière phrase, il devint vraiment mal à l’aise. Bien sûr qu’elle allait lui proposer de lui rendre elle-même le livre, quelle idée ! Mais il ne pouvait pas le lui donner, déjà, parce qu’il n’en avait pas envie, il voulait le lui rendre lui-même et aussi, et c’était surtout ça, il n’avait pas le fameux livre.

-Euh… Oui, c’est une bonne description il me semble…

Petite pause pour essayer de s’acheter une nouvelle contenance.

-Oh mais… Non non voyons, je vais le faire ! Je ne vais pas te déranger pour rien, je lui rendrai moi-même. En plus il est… Dans mon dortoir ! Oui, c’est ça ! Dans mon dor… Bon okay. J’aipassonlivrej’voulaisjustesonnometuneexcuse.

La dernière phrase n’était que marmonnements et sans articulation mais ça le rendait tellement mal à l’aise qu’il se grattait derrière l’oreille sans même s’en rendre compte et qu’il tirait nerveusement sur sa chemise pour la remettre à sa place. Soufflant un bon coup, il se remit les idées au clair et reprit d’un ton plus assuré.

-J’voulais juste que ça paraisse innocent. Ma réputation me suit tellement qu’elle va croire que je veux lui sauter dessus. Alors que ce n’est pas le cas, vraiment.

Il se sentait dans l’obligation de se justifier alors que la demoiselle n’avait rien demandé mais ça le chamboulait un peu alors il aimait autant cracher le morceau tout de suite et basta.

-Elle me plait beaucoup.



Dernière édition par Alec P. Ryder le Mar 3 Mar - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1331
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Dim 12 Oct - 12:08

[ Doudouuu ! Le temps passe trop vite. Je me dis «  Pouf je réponds ce week end » et deux week end passent. Je comprends plus.]

Alec était amoureux. MON Alec, était amoureux. De Quelqu’un de ma maison qui plus est. Il ne fallait pas nier que j’étais un peu … jalouse ? Mais je me raisonnais assez vite. J’avais mieux. J’avais avec lui un lien spécial et indéfectible. Quelque chose de plus fort que quelques sentiments. Et comme Aaron, ils étaient les deux seuls hommes pour qui je ressentais quelque chose autre que le désir sexuel de m’envoyer en l’air pour oublier le temps qui passe. Alec était un frère. Un mot que l’on ne dirait certes pas, mais le résultat était le même. Alec était mien, dans un sens familial, pour moi qui pourtant ne portait pas vraiment la famille dans mon coeur. Et Alec était amoureux. Au milieu des tumultes des sentiments, je me raisonnais encore. Il avait craqué sur quelqu’un. Et c’était mignon. Mon sourire illumina mon visage. J’étais heureuse pour lui.

Est ce qu’il était possible qu’il connaisse au bonheur ? Est ce que cette année c’était ça ? C’était ainsi ? Est ce que… nous étions condamnés à craquer sur des filles gentilles ? Nous les plaisantins, les libertins si l’on pouvait dire ? Est ce que nous étions condamnés à être ainsi… ?

Je lui souriais pourtant, et l’image d’Elphanielle se figeait dans ma tête. Elle était plutôt mignonne. Totalement coincée. Je me demandais comment il avait craqué sur elle, mais moi… ? Comment est ce que j’avais craqué sur Siobhàn après tout ? Un sourire me prit, mon visage s’illumina un peu, et mon ami m’avoua son mensonge.

- Je m’en doutais. Mais c’était amusant de te voir galèrer comme ça.

Un clin d’oeil, je passais la main dans mes cheveux, en le regardant prit de tics, arranger son oreille, sa chemise. Il était vraiment mignon. Elle avait de la chance. J’esperais qu’il puisse toucher au bonheur. Il le méritait.

- Je sais.

Sa réputation. Ma réputation. J’étais la pour l’écouter, et ça faisait sonner quelque chose de familier. Ma conversation avec ‘Rian l’autre soir. Les regards de Sio’ sur moi. Le fait que je sois… Finalement mauvaise ? Et incapable de garder quelqu’un ? Je soupirais un peu.

- J’aimerais pouvoir te dire qu’elle regardera outre ta réputation, mais je n’en ai aucune idée. C’était peut être notre fléau a tous les deux. On est aimés par tous, sauf par les gens qu’on veut.

Je me reprenais, il n’avait pas besoin de savoir ce qui m’agitait moi. J’arrivais a tenter de faire avec. C’était suffisant. Je souriais. Un sourire amical et un peu perdu néanmoins.

- Pourquoi est ce qu’elle te plait ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1169
Date d'inscription : 06/07/2014
Multicomptes : JEG-AAS
Caracteristique : Préfet en chef
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Sam 25 Oct - 19:13



Le jeune rouge et or se sentait un peu idiot quand même. S’il ne lui en parlait pas à elle, alors à qui en parlerait-il ? Lily peut-être. Lily était sa meilleure amie mais elle n’avait pas vraiment l’expérience pour l’aider et puis, elle était à Gryffondor et en cinquième année. La demoiselle à qui il pensait, elle, était en septième et à Serdaigle, elles avaient donc peu de chances de se connaitre. Alors que Kennedy était tout de même populaire et faisait sans aucun doute partie de son dortoir. Enfin de toute façon pour l’heure, c’était à Kennedy qu’il parlait et qu’il avait choisit de se confier. Et la voir le regarder avec un sourire lui réchauffait le cœur. Ah… Qu’est-ce qu’il pourrait en faire des choses pour elle. D’ailleurs, si jamais la demoiselle que son cœur choisissait ne convenait pas à Kennedy, il ne resterait pas avec elle. Sa bleue et bronze le connaissait mieux que personne et si elle jugeait une fille pas assez bien pour elle, il lui donnerait raison aveuglément. Il n’était pas réellement influençable par les autres, mais avec Kennedy, c’était complètement différent. Ils avaient tout deux un lien complètement particulier, un lien qu’il ne pouvait avoir qu’avec elle. Il aurait pu être parfaitement amoureux d’elle, parce qu’elle était parfaite à ses yeux, tout ce qu’il attendait d’une nana mais non, à la place, elle avait prit la place de sa sœur. Et pour rien au monde, il ne changerait ça. Il était heureux de l’avoir à ses côtés, qu’elle fasse partie de sa vie. Les relations les meilleures, sont parfois les plus simples. Ah ! Il crevait d’envie de la serrer dans ses bras à s’étouffer de bonheur !

Mais alors qu’elle lui parlait, il y avait quelque chose qui sonnait dans sa tête. Quelque chose qui n’allait pas, qui coinçait mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Jusqu’à ce qu’il plonge ses yeux un peu plus profondément dans ceux de sa belle Serdaigle. Il aurait juré qu’une part d’ombre avait prit possession de ses yeux un instant. Était-elle triste ? Avait-elle un quelconque problème ? Il rangea sa dans un coin de sa tête, l’écoutant attentivement tout de même mais ne perdant pas de vue qu’il devrait la questionner.  Elle n’avait absolument pas tord et ça refroidit un peu les ardeurs du rouge et or. Bien sûr qu’une demoiselle comme elle allait d’abord se fier à ce qu’elle avait entendu sur lui pour se faire une opinion. Et avec les rumeurs qui circulaient sur lui depuis quelques années, elle aurait mille bonnes raisons de ne pas lui adresser un regard. Ce n’était pas juste. Il n’était pas réellement celui qui se cachait derrière ces rumeurs. Bien sûr, la plupart étaient tout à fait justifiées et sa réputation était tout à fait fondée sur des faits réels, mais il ne serait pas comme ça avec elle ! Ce serait différent. Mais pourquoi ça le serait en fait ? Qu’avait-elle qui pouvait changer ce qu’il représentait aux yeux des autres ? N4allait-il plus jamais draguer d’autres filles, ni même les regarder avec une certaine envie ? N’allait-il plus jouer avec le feu pour le plaisir de se brûler ? Rien n’était moins sûr. Il s’en sentait capable, mais pour combien de temps ? Puis, si elle s’amusait à le faire courir après elle, il y aurait sans aucun doute un moment où il en laisserait tomber. Il n’avait jamais du courir après des filles, en général, elles venaient plutôt rapidement ou cédaient tout aussi rapidement alors devoir lui faire la cour… Mais bon, pour charmer, il était doué, il aurait juste à se concentrer sur une seule personne cette fois.

-Ah bon, on est aimé par tous ? Si j’avais su… Dit-il en riant un peu, laissant un sous entendu s’installer.

Ah les sous entendus, son jeu préféré ! Ca permettait de savoir beaucoup de choses sur les intentions de la personne. Bon, avec Kennedy, il n’avait aucunement besoin de sous entendu, mais il aimait en user quand même. Il réfléchit néanmoins à ce qu’il pourrait bien lui dire. Qu’est ce qui pouvait lui plaire chez elle puisqu’il ne la connaissait absolument pas, même pas son prénom.

-Alors euh… Elle est belle. Vraiment très belle. Elle a quelque chose qui fait que je n’arrive pas à détacher mes yeux d’elle. Ce n’est pas une fille que je désire, juste comme ça. Je ne sais pas, elle me fascine. Je pourrais passer mon temps à la regarder avec mon sourire de benêt ahuri. Puis, quand je croise son regard, je me sens… Bizarre. J’ai l’impression de fondre. Puis, elle a un côté mystérieux qui me plait beaucoup. Je la trouve réellement différente des autres filles. C’est comme si je m’étais attaché à elle sans la connaitre et que je voulais absolument faire partie de sa vie. Enfin, j’sais pas, tu dois me trouver un peu… Con de dire tout ça alors que si ça se trouve, c’est pas du tout mon  genre de fille intellectuellement.

Voilà, c’était sortit. D’un geste amical et affectueux, il passa un bras autour des épaules de sa belle brune et déposa un baiser contre sa tempe avant de se mettre à marcher et de l’entrainer avec elle.

-Ca te dirait d’aller prendre un chocolat chaud aux cuisines ? On pourrait discuter un peu plus de toi, je suis sûr que tu as des choses à me dire. Et puis comme tu vas me donner le prénom de la charmante demoiselle que je cherche, je te ferais même un petit massage pendant que tu parles. Ca te va ?


Avait-elle réellement le choix ? Pas vraiment en fait, il voulait l’avoir près d’elle, qu’elle lui parle d’elle et de sa vie, qu’elle se sente bien comme lui il se sentait bien à ses côtés.




Dernière édition par Alec P. Ryder le Mar 3 Mar - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1331
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: Be charming Baby !    Dim 9 Nov - 16:03

C’était agréable de jouer - parler un peu avec lui. Il n’était pas bien different de beaucoup de garçons, mais il était spécial. Particulier. A part. Il était mieux en quelque sorte, et même si j’étais la seule à le penser c’était tant mieux parce qu’il était a moi. Enfin sans l’être bien sur. Il était la. C’était déjà ça. Déjà bien. Enfin soit. Donc il était amoureux et c’était bien ce sujet la que nous abordions pour le moment !

Il était amoureux. Ca s’entendait dans sa façon de parler et ça me faisait tout chaud au coeur. Parce que j’aimais que les gens que j’aimais soient heureux. Et la, il avait l’air heureux. Bon, il allait aussi probablement assez souffrir mais ça c’était une autre histoire. On souffrait toujours quand on était amoureux. C’était stupide. En tout ça j’essayais un peu de reflechir a ce qu’était Elphanielle. Elle était bizarre. Peut être pas le genre de fille pour lui. Mais bon. Parfois on s’attachait a des gens qui étaient nos contraires ? Parfois on souffrait ? Parfois on découvrait ? Bah… Il fallait s’y faire non ?

- J’t’trouve pas con. Juste… amoureux. Ca fait un peu peur de t’entendre dire tout ça, c’est comme si quelqu’un t’avait jeté un sort. A part que ça en a pas l’air. Bah. T’en fais pas. T’es mignon quand t’es comme ça aussi.

Je souriais un peu plus quand il me prit contre lui, et je suivais le mouvement qu’il insuflait, marchant à ses cotés.

- Je pourrais te le dire sans même le massage, mais j’accepte. Cela dit je préfère un café qu’un chocolat… Enfin, si c’est toi qui invite.

Un petit clin d’oeil, je déposais un baiser sur sa joue et nous nous dirigions vers les cuisines. J’allais vraiment avoir droit a un petit massage ? Bah, c’était cool ! J’avais de la chance d'avoir quelqu'un comme lui ! Même si c'était un Gryffondor ! Non parce que bon ! Enfin bref !

- Mais dis moi monsieur le prefet en chef, ce n'est pas contraire aux reglements d'aller squatter les cuisines ?

Sourire sur mes levres. Je plaisantais un peu... Nan ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Be charming Baby !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Be charming Baby !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Rez de chaussée :: Couloirs
-