La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Jeu 1 Mai - 20:09



TURN OUR EYES AWAY.
Encore... Encore, encore... Une matinée à ne rien faire. Oui la vie me lasse. Mais c'est surtout les autres qui m'épuisent. Les autres et leurs ricanements incessants, comme si je n'entendais pas, alors qu'à mes oreilles ils sonnent comme une fatigante alarme. Mais je ne suis pas aussi rejetée que je veux bien le dire. Il y'a à Poudlard des gens qui tiennent à moi. Enfin, enfin , je crois. J'espère. Non , j'en suis sûre. Parce que je suis gentille et mignonne, et plutôt jolie. Bref je ne vais pas faire mon auto-éloge, après ça va faire étrange et vous allez me prendre pour une folle. Ce qu'au fond je suis peut-être hein. On sait pas trop d'où je sors... Mais enfin, c'est pas grave. La journée avait commencé normalement, et ... Et je m'attendais à ce qu'elle s'achève ... Ben normalement aussi. Oui je sais j'ai trop une vie de Ouf qui fait rêver. Non, ... J'ai une vie banale. Des soucis banals... Tout d'ordinaire. Enfin moi je ne suis pas ordinaire hein. Je ne suis pas comme les autres, et je crois que c'est plutot bien. De toute façon, personne n'est comme les autres. C'est le principe de la race humaine.

Mes pas me guident vers... En haut. La volière. Je crois que j'ai jamais vraiment visité par là-haut. Oui. Oui, non. Non ,je n'ai pas visité. Here we go. HUM. Je monte les marches, oui parce que c'est en haut. Comment ça je me répète ? Sauf que je les monte 3 par 3. Oui tout le monde sait le faire. Mais moi je le fais avec une grâce inimitable. Pardon je suis fatigué je crois que mon esprit divague. Allez, je me reprends. De toute façon, je suis arrivée. C'est... C'est beau. C'est... Blanc. C'est ... Plein de plumes. Et ça vole dans tous les coins. Enfin les plumes. Sinon il y'a des cages. Mais je ne vais pas vous faire une description détaillée, ça ne servirait à rien. Je suis probablement la dernière élève à Poudlard à ne pas avoir exploré la volière de fond en comble.

Mais trêve de contemplations. J'entends des bruits de pas, et ça monte vers moi. Oui parce que je suis en haut. Qui ça peut être... Un prof ? Un surveillant ? Un élève ? De toute façon, j'ai bien le droit d'être ici. Mais je regarde l'entrée des escaliers d'un oeil sceptique.


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Ven 2 Mai - 0:00


Turn Our Eyes Away.


Bon allez il fallait que j’envoie une lettre a mes parents. Histoire de leur dire que j’etais encore en vie quoi. Plus le temps passait et moins j’avais envie de le faire. Mais bon il fallait bien que je leur repondre. Surtout que ma mere m’avais envoyé un hibou pour me signaler mes merveilleuses fiancailles avec Felicia. Bref j’avais attraper ma plume avant de rediger un message bateau dépourvu d’emotion. On était comme ça dans la famille. On ne peux pas dire qu’on avait été élevé avec tendresse et tant mieux. C’était le genre de truc qui rendait faible en con apres tout.

Un soupir. Je pliais la lettre avant de la mettre dans l’enveloppe. Heureusement je m’etais bien nourri hier soir donc je ne risquais pas de m’en prendre aux hiboux de la voilière. D’ailleurs j’allais me marrer a monter la haut depuis les cachots. Ca me faisait pas mal d’etages a grimper. C’était chiant quand même que l’on ne puisse pas transplaner dans ce foutu château.

Et je grimpais donc les marches la lettre a la main. De mauvaise humeur parce que j’etais ravi d’envoyer une lettre a ceux qui voudraient certainement me tuer si je leur annoncait que j’etais un vampire. La plupart des gens auraient pensé que c’était bien fait pour ma gueule apres tout le mal que j’avais pu faire. Enfin … S’ils savaient. Je fini par arriver a la volière avant de voir quelqu’un au sommet des escalier. Une Serdaigle.

- Me regarde pas comme ça je ne vais pas te manger.

Pourtant j’aurais pu. Mais bref. Je lui avais dit ça avec un leger sourire en coin avant d’aller accrocher ma lettre a la patte d’un des hiboux. Puis je me retournais vers la jeune fille. Elle me disait quelque chose tiens. Ce n’était pas la cousine d’Irelia ? Hmm peut etre :

- Tu fais quoi toute seule ici au juste


Ah la curiosité … Une vraie maladie. Mais je n’avais pas très envie de me faire soigner pour ça.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mer 7 Mai - 21:21



TURN OUR EYES AWAY.
Mes oreilles ne m'avaient donc pas trahie. J'avais bien entendu quelqu'un monter. Et ça n'avait pas l'air d'être quelqu'un de calme, parce qu'il grimpait les marches en tapant des pieds sur chaque marche. Quand sa tête se profile à l'horizon, je le fixe de haut en bas. Il est joli. Il est... Je crois que c'est un serpentard, je suis pas sûre. C'est un garçon en tout cas, QUOI SANS BLAGUE. Il me regarde, il a l'air énervé. Est-ce que c'est... Parce qu'il attend du courrier qu'il ne reçoit pas ou quelque chose dans le genre ? Peut-être ... Je sais pas.

« Ca ne va pas ? » Mes yeux se plongeaient dans les siens, et j'entendis à peine sa dernière phrase. Je faisais quoi ici toute seule ? Ben... Oui, excellente question. « Je viens me suicider ici. Y'a de l'étage... » Je souriais, mais aussitôt, je coupais court à ma plaisanterie douteuse en ajoutant « Je visite. Non, en fait... Je venais pour m'isoler surtout. J'en avais assez du bruit et du monde autour de moi. » Les secondes s'écoulaient, et le timbre de ma voix changeait. A la fin de ma phrase, je murmurais presque. Je ne suis pas spécialement... Sociable. Et ça me demande beaucoup d'effort de parler. J'avais fait de l'humour. Y'a du progrès. Vous voyez je suis guérie. ... Oui bien sur.

Il avait accroché une lettre à la patte d'un hibou, et ma curiosité me donnait envie de lui demander ce que c'était, mais je connaissais quand même les usages. C'est sa vie privée, et ça ne me regarde pas. Mais bon.

Je m'avançais vers lui, sans le quitter des yeux. Je me trouvais maintenant à quelques centimètres de lui. Je crois que je le connais, j'en suis sûre. Ca m'énerve. Je me souviens plus de son nom. Si ça se trouve je ne le connais pas plus que je connais le père Noel. « Quel est ton nom ? » Si tu me dis que tu t'appelles Gautier du Prévost de la Roche du maine, je suis fixée, je ne te connais pas.

J'attendais sa réponse, mais en attendant je me reculai de deux ou trois pas, j'avais quand même un peu peur des garçons. En tout cas, d'être trop près d'eux. Je me retournai, le temps de regarder un hibou qui me fixait de son oeil globuleux. Puis je faisais à nouveau face à ... Au blond. Je retenais mon souffle un peu, parce que je n'avais pas l'habitude de me retrouver à côté de... De garçons , je ne l'ai pas déjà dit ça ? Tu te répètes tu sais.


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Jeu 8 Mai - 0:17


Turn Our Eyes Away.


Bon eh bien je n’étais pas le seul a me retrouver a la volière aujourd’hui. Normal. Il y avait toujours des élèves prêt a envoyer des lettres pour leur parents. Tout le monde n’était pas orphelin … Enfin je crois … Dans ce foutu château. Mais ouais. Bref j’étais énervé et visiblement ça ce voyait. Vu la question que la Serdaigle me posait. Je poussais un soupir avant de déclarer :

- Disons que j’ai connu mieux.

Et puis elle s’en foutait probablement. Je ne connaissais même pas son nom a cette illustre inconnu. En même temps j’allais pas retenir le nom de tout le monde a Poudlard non plus. Je venais a peine de me souvenir qu’il s’agissais de la cousine d’Irelia. Je suppose que c’était déjà bien. En tout cas J’etais un peu surpris par sa reponse qui s’averait être une blague. C’est vrai que c’était marrant d’imaginer un suicide du haut de cette tour. ‘fin bon elle n’était pas venue pour ça en réalité. Elle était venu pour s’isoler. J’affichais un sourire legerement moqueur avant de déclarer :

- Bah visiblement c’est raté.

Puis ce que bon j’étais la. Sauf que pour quelqu’un qui n’aimait pas les gens elle c’était vite rapproché de moi en me demandant mon nom. Oh elle ne le connaissait pas ? Elle ne connaissait donc probablement pas la réputation qui allait avec. Rien de bien transcendant. Aux yeux des gens normaux j’etais quelqu’un de très bien. Et aux yeux des … Autres … J’etais un connard de sang pur.

- Aaron Rembrandt. Je pensais que j’etais plus connu que ça … Et toi tu es ?

Tiens elle avait reculé. Je lui avais donc pourtant dis que je n’allais pas la manger. Elle semblait avoir du mal a y croire apparemment. Ou elle était juste quelqu’un de … Facilement impressionnable. C’était presque mignon. Elle n’avait pas a avoir peur en tout cas … Pas maintenant. Je n’avais encore rien fais. Et d’ailleurs je lui demandais sur le ton le plus doux possible :

- … Je te fais peur ?


___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Ven 9 Mai - 19:58



TURN OUR EYES AWAY.
Oulà... Là là. Vraiment, ça n'avait pas l'air d'aller. Enervé oui. Pas vraiment contre moi, en tout cas je ne pense pas, mais il fronçait les sourcils en me parlant d'un ton assez excédé. J'avais reculé, parce que ça m'effrayait un peu, mais je continuais à parler, parce que j'avais quand même une langue et qu'une langue c'était au final fait pour ça. Enfin... Je crois. Oui c'est fait pour ça ! Donc je le regardais, de temps en temps, par moments, je baissais le regard, pour ne pas trop montrer que j'étais gênée, et je tenais mes mains derrière mon dos, pour éviter qu'il ne les voit trembler.

« Elphaniëlle Aislyng. Je suis... » J'allais dire 'la cousine d'Irélia'. C'était en fait ce que je disais à chaque fois que je me présentais, surtout à un Serpentard. ça faisait passer leur pilule. De dire 'Bonjour je m'appelle Serdaigle Nunuche et vierge, cousine d'Irélia la Serpentarde trop tendance et sexy'. Oui définitivement, ça sonne mieux. Et ils me regardent différemment. Evidemment, je ne me présentais pas comme ça, là je me fais plaisir, j'explique. Mais en vrai, je disais plutôt Elphaniëlle Aislyng, je suis la cousine d'Irélia Adamson. Bref on va pas passer trois heures là dessus.

Il me demandait si j'avais peur de lui. Eh ben... Eh ben... Eh ben oui un peu. Sauf que je secouais la tête énergiquement, pour dire le contraire de ce que je pensais, même si c'était totalement inutile. Je savais très bien ce qui se disait de moi dans les couloirs.

« En fait, je ne suis juste pas très... A l'aise dans les relations humaines, ça n'a rien à voir avec toi. » Surtout en ce qui concerne les relations homme/femme. Je suis ... Oui, inexpérimentée dans ce domaine. Et j'espérais que Caleb serait gentil avec moi la première fois. « Tu connais bien Irélia ?  » Parce que c'est ma cousine, est-ce que je l'ai déjà dit ? Tu connais Irélia j'en suis sûre. Parce qu'un jour, elle m'a parlé d'un Aaron et je doute qu'il y'en ait 36 dans le château. Ou alors je m'en suis toujours pas aperçue en 6 année scolaires ici...


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Sam 10 Mai - 15:03


Turn Our Eyes Away.



Oui je crois que je lui avait fait définitivement peur a cette Serdaigle. Pourtant a part être enervé je n’avais encore rien fait. Non pas encore. Faudrait voir qu’elle tournure prendrait la situation. Mouais bref elle avait fini par ce présenté et non son nom ne me disait pas grand-chose mit a part qu’il confirmait que la jeune fille en face de moi était effectivement la cousine d’Irelia puis ce qu’il me semblait l’avoir entendu quelque part. Bref je crois qu’elle avait du mal a finir ses phrases. Du coup je lui demandais si elle avait peur de moi et sa reaction venait de me faire rire :

- Oh … On dirait pas.

Elle se justifiait en déclarant qu’elle n’était pas très doué avec les relations humaines. Ah …C’était triste les gens comme ça. Fallait qu’ils se décoincent un peu. Du coup je lui adressais un leger sourire moqueur. Parce que oui ça me faisais quand même un peu rire ce genre de personne :

- Y’a vraiment aucun moyen de te mettre plus a l’aise ?


Lui dire que je n’allais pas la manger ne lui suffisais pas. Alors fallait peut etre que je tente autre chose ? Ah elle me demandait si je connaissais Irelia. Oui je la connaissais. Mais ça ne changerais pas grand-chose au fait que les petits trucs fragiles comme elle ça me donnait envie de jouer avec :

- Oui je la connais bien. Enfin … Ca depends ce que tu veux dire par bien. En tout cas on peut dire qu’elle a une mignonne petite cousine.

Et je lui adressais un leger sourire en m’approchant d’elle. Enfin en m’approchant encore plus prêt. On verrait bien sa reaction. Est-ce que ça allait la perturbé ? Est-ce qu’elle allait avoir peur ? Est-ce qu’elle allait définitivement partir en courant ? Ou juste s’éloigner ? Boarf au pire elle ne s’éloignerait pas éternellement. La volière n’était pas bien grande …

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Lun 26 Mai - 22:08



TURN OUR EYES AWAY.
Un moyen de me mettre à l'aise ?... Oui partir peut-être ? Ou reculer de genre... 250 marches, peut-être aussi que si tu allais te placer tout en bas de la volière, je me sentirais mieux, moins... Agressée ou quoi. En fait il ne m'agressait pas vraiment -Pour l'instant-, mais c'était ainsi que je percevais les choses. D'un autre côté, s'il descendait les marches, on aurait un peu de difficultés à communiquer, à moins de crier très fort, ... ça pourrait se faire vous croyez ? Bon, bref, je crois bien que je vais devoir faire un effort et tolérer sa présence. De toute façon, c'est bon, j'ai fais des progrès. Je progresse même tous les jours. Je suis même en pleine évolution. Je suis un Pokémon, tout s'éclaire. Oulà je perds pieds. Enfin ! Je souriais toujours, pour éviter de grimacer, et ça devait avoir l'air bizarre. Je devais paraitre débile, ce que je suis sans doute un peu. En tout cas... C'est ce qui se dit de moi dans les couloirs, ça je le sais. Irélia n'est pas toujours là pour me défendre des moqueries ou des violences verbales. Je crois qu'en fait... Elle ne peut pas tout le temps être près de moi. C'est logique. Et c'est un peu triste. Parce que je l'aime beaucoup, et que j'aimerais passer mes journées avec elle. Non mais attendez je ne suis pas en train de vous dire que j'ai flashé sur ma cousine, non, ce serait malsain et immoral, pas bien. Moi j'aime Caleb, c'est l'amoureux de mon coeur, c'est tout. Voilà.

« C'est bon, ça va aller. » Je m'avançais d'un demi pas vers lui. Je voulais lui prouver que j'étais d'humeur à faire ma sociable. A peu près. Il connaissait donc Irélia. En fait je le savais, je voulais surtout en être sûre. Je baissais les yeux une seconde avant de fixer Aaron des pieds à la tête. Mignonne petite cousine ? Moi ? Ben... Oui, sûrement. Je sais pas, moi je me trouve pas spécialement mignonne. Enfin moi je trouve que je suis jolie, mais je trouve que je pourrais être plus décoincée avec les gens, et c'est surtout ça qui me rendrait vraiment mignonne. Mais sinon oui on me le dit aussi. Je suis chou, c'est parce que j'ai peur de tout, un rat dans un trou de souris, un bruit trop bruyant, un pas dans le couloir et je fais une crise de stress. Je suis impressionnable, naïve. Crédule. Pourtant, il n'y'a pas beaucoup de personnes à qui je fais vraiment confiance. Il n'y'a guère... Que ma cousine, et aussi Caleb et Eleyes. Ma soeur aussi, un peu, quoique.

Il s'avançait lui aussi. J'avais une petite envie, non pas d'uriner devant lui, mais de reculer de la même distance que lui avançait. Mais je me retenais. J'essayais d'être à l'aise. Mais j'avais un peu la trouille quand même de me retrouver seule avec un Serpentard au sommet de la volière, là où personne n'aurait vraiment l'idée de venir chercher mon corps. Oui je dramatise évidemment. Je crois qu'il ne me ferait pas de mal. Je pense. Hein, je pense ? Mais quand il s'approcha encore plus près de moi, mon coeur sauta dans ma poitrine. AH NON MAIS PAS TROP HEIN. Je reculais brusquement, me cognant le dos contre une des cages, me faisant un peu mal sur le coup. Je me retournais pour frotter mon épaule avec ma main, sans trop quitter des yeux Aaron. « Tu veux quoi Aaron ? » Je demandais d'une petite voix douce et presque inaudible. Peut-être qu'il n'entendra pas ma question. En fait c'était pas spécialement une question, ou tout du moins, une question à lui. Je me demandais plutôt moi dans ma tête ce qu'il me voulait. Bon il voulait sympathiser sans doute. Je prenais vite la mouche. C'est ma faute. Ou peut-être aussi qu'il voulait autre chose de moi, et c'était pour ça que j'avais reculé aussi vite. On verra.


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mar 27 Mai - 23:50


Turn Our Eyes Away.




Hmm elle était trouillarde quand même. Je n’avais pas eu a faire grand chose pour qu’elle soit mal a l’aise et en fait … Ca me plaisait vraiment comme situation. Être en situation de force comme ça vous n’imaginez même pas. Voir la peur dans son regard c’était tout simplement jouissif. Mais il fallait qu’elle apprenne a sociabiliser aussi. Et peut etre que je pourrais l’aider a ce décoincer un peu. Evidement elle avait aucune idée de par quel moyen je pouvais la mettre a l’aise. Ca tombait bien moi non plus. Mais je suppose que je trouverais vite. Je n’etais jamais a cours d’idée pour ce qui était de traumatiser les gens. Elle disait que ça irait. Et j’avais franchement du mal a y croire :

- Tu es sure ?


Elle faisait un peu d’effort pourtant. Allez savoir si ça durerait longtemps. Je lui adressais un leger sourire sadique et … Non peut etre que ça n’allait pas durer longtemps en effet. Mais j’allais pas la laisser s’echappé la mignonne petite cousine d’Irelia. D’ailleurs elle n’avait pas reagit au compliment. Peut etre qu’elle n’avait pas l’habitude. En tout cas je ne la laisserais pas me filer entre les doigts. C’était trop amusant comme situation. C’est d’ailleurs pour ça que je m’etais rapproché d’elle pour la coincer contre un mur. Elle c’était cogné contre l’une des cages et ne me lachais pas du regard. Qu’est ce que je faisais ? Bah je m’amusais. Ca ne se voyais pas ? Doucement je glissais une de mes mains contre sa joue avant de dire :

- Tres bonne question …


J’effleurais doucement sa peau du bout des doigts. La pauvre petite elle allait pas s’en remettre. Surtout si elle n’était pas une fana des contacts humains. Mais c’est ça qui était drôle. Et je plongeais son regard dans le sien avant de lui demander le plus sérieusement possible :

- D’ailleurs puis ce qu’on parle de question, tu as un petit copain Elphanielle ?


C’était demandé tout a fait innocemment. Du moins le plus que je pouvais. Quoi ? Y’avait pas de mal a essayer de perturber les jeune filles prudes. Peut être qu’elle n’avait même jamais embrassé quelqu’un de sa vie. C’était triste quand même

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mar 3 Juin - 19:27



TURN OUR EYES AWAY.
Sûre... Eh bien non, je n'étais pas sûre, c'était bien là le problème de fond. Je n'étais sûre de rien, je n'étais jamais sure de moi. J'essayais de ne pas montrer mon malaise, mais je crois que même sans yeux, il l'aurait vu le malaise. Je crois aussi qu'il devait entendre mon coeur battre de là où il était. J'aurais donné n'importe quoi pour qu'Irélia soit là à l'instant. Mais elle était... Ailleurs. Occupée à faire autre chose, loin de moi. Caleb, Eleyes, aussi j'imagine. Il n'y'avait... Qu'Aaron en face de moi. Aaron qui s'approchait de moi, qui m'acculait contre le mur, près des cages de la volière, et moi je sentais monter en moi quelque chose que je n'allais pas contrôler très longtemps. La peur, le mal être, l'envie de m'échapper.

C'est lorsque son doigt effleura ma peau que je sentis vraiment la peur en moi. Elle bouillonnait dans mon sang, le sang me bourdonnait dans les tympans. Je me sentais mal. Je baissais les yeux, cherchant à le repousser un peu de mes mains maladroites. « J'ai pas... J'ai pas de... Petit copain. » Je songeais à Caleb et à ses yeux si bruns. J'avais envie de menacer Aaron. Genre ... 'Si tu me touches, il y'aura plein de personnes qui te feront du mal.' Je suis protégée à Poudlard, j'ai une soeur, j'ai des amis, j'ai une cousine, j'ai même... Caleb. Un frisson m'échappa. Je crois qu'il était en train de prendre son pied juste en me regardant le craindre. Peut-être que j'avais vu juste dès le début. Il était ... Là pour me faire du mal. Ou peut-être aussi qu'il était ... Je ne sais pas. Il approchait de plus en plus de moi, et c'en était trop. Après avoir inspiré un grand coup, je lui balançais mon genou entre les jambes, pas très violemment, parce que je suis pacifiste d'habitude. Mais je ne pouvais pas le laisser continuer à me dominer comme il le faisait.

« Laisse-moi! » J'allais essayer de le contourner, le temps qu'il aurait mal. J'allais tenter une échappée par la gauche. Allez hop, petit pas chassé. Je sautais vers les escaliers, je voulais atteindre la sortie et m'enfuir très vite de là.


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mar 3 Juin - 23:00


Turn Our Eyes Away.




Oui je trouvais que mettre une jeune fille en panique était une activité tout a fait amusante. Et oui ça me faisais rire. Puis dans le fond je ne faisais rien de mal non ? Je veux dire … Je m’amusais a la déstabiliser. Je ne la torturais pas ou je ne l’humiliais pas en public ! Puis j’etais sur que certains filles reveraient d’etre a sa place en ce moment même. Mais je crois qu’elle aimait pas trop ça. Elle tentait même de me repousser. Pas tres fortement mais quand même. Son mal être se sentait a des kilomètres et j’avais pas besoin d’utiliser la magie pour le savoir :

- Même pas quelqu’un en vue … ?


Quoi ? J’avais droit d’être curieux il me semble ? Et de jouer a briser cette jolie fille si je le voulais. Même si je doutais vraiment que je puisse réussir a lui faire plus de mal que ce que j’avais réussi a en faire a Amy. On verrait bien. Enfin pour le moment elle semblait a deux doigts de perdre la tête ? Pas de la façon dont j’aurais aimé. Non. Son genoux venait de frapper entre mes jambes et la je poussais un grognement de douleur assez inhumain avant de me laisser tomber a genoux. J’aurais pu rester debout en fait et tenter de resister le mieux que je pouvais a cette horrible douleur qui m’envahissait. Mais je venais de m’effondrer pour une toute autre raison en essayant de cacher mon visage entre les mains. Je ne savais pas si c’était un reflexe a cause de la douleur. Ou bien de la colere mais la pour le coup mes crocs de vampire etaient devenu un peu beaucoup proéminents. Et … Je fini par laisser échapper un :

- Tu n’aurais pas du faire ça.

Prononcé avec une voix assez inquietante bien sur. C’est qu’elle cherchait a s’en aller la garce. Mais je n’allais pas la laisser s’échapper. Et je l’attrapais par les jambes avant de la tirer violement en arriere pour la faire tomber. Une fois par terre elle se tiendrais plus tranquille je suppose. Et puis j’allais pouvoir en faire ce que j’en voulais.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Sam 14 Juin - 20:19



TURN OUR EYES AWAY.
J'avais tenté de fuir. Je sentais mon coeur qui battait à un rythme effréné, et ça m'effrayait. J'avais contourné Aaron qui était plié en deux de douleur pour atteindre les escaliers. Si j'avais une chance, c'était maintenant je crois. Alors j'allais la saisir. Sauf que quelque chose d'autre que la chance m'avait saisie, moi. Je sentis le poids de mon corps tomber à plat ventre sur le sol froid. Je poussais un cri en me retournant et en voyant Aaron me tirer par les jambes. Je faisais des battements de pieds pour le faire lâcher. J'avais surtout peur. « Tu me lâches ! Tu me lâches ! » Ma main se plaqua sur sa tête, je voulais détourner son attention de moi. J'aurais eu du sable sous la main je lui en aurais balancé dans les yeux... Mais le Sahara était assez loin et je n'avais rien pour me défendre à part... Rien en fait. Enfin j'avais bien ma baguette... Et j'imaginais que lui aussi en avait une... Voire plusieurs hum. Mais en tout cas, je n'avais pas envie de faire un duel dans la volière. Pourtant, j'allais être obligée si je n'arrivais pas à m'échapper. Je me débattais, griffant ses joues avec mes ongles assez longs pour ouvrir des enveloppes. Je criais des fois qu'il y'aurait eu quelqu'un en bas qui nous aurait entendus.

Je n'avais pas la force d'un garçon, mais je n'en manquais pas quand même. J'avais des allures de petite fille fragile, mais je crois que je pouvais me défendre. Ses joues saignaient, parce que je griffais fort, et je n'arrêtais pas. « Qu'est-ce que tu attends de moi ? » Je serrais les poings, cessant mon agression des ongles et plongeant mon regard dans le sien.

J'aurais voulu appeler Caleb ou je sais pas qui, mais j'avais pas moyen. J'allais pas envoyer un hibou ... Le temps qu'il arrive, j'avais le temps de mourir cinq fois. Au moins. Enfin je vois tout en noir. Je ne pense pas qu'il me ferait tant que ça du mal. Après tout, si il me tuait là maintenant, ça ferait tâche à Poudlard et mon cadavre serait rapidement trouvé. Oui hein. A moins qu'il ne se mette en tête de manger mes restes... Je sais pas ! Dans ce cas là, on serait obligés de lui ouvrir le ventre pour sortir mon corps de là, enfin si il reste quelque chose. Uhhhh j'ai peur. Non Ephy. Réfléchis. Respire. Enfin respire... T'es quand même en dessous d'un type qui t'attrapes par les chevilles et qui a l'air plus que fou. J'essayais de regarder autour de moi. Y'avait pas d'armes ou rien du tout. Ma baguette elle était pas loin de moi, sur moi, derrière mon dos, mais est-ce que j'avais le droit? BON EPHY. Petite conne. T'es agressée, on s'en fout de tes droits non ? Et puis bon voilà quoi, je vais pas... Et puis si je meurs, tout le monde serait triste après. Et puis moi je serais triste de mourir. Sauf qu'en fait si je meurs, je m'en rendrai pas vraiment compte alors... Bref tais-toi.

« Tu as pas le droit de me faire du mal ! » Tentative désespérée d'attendrissement. Je savais qu'il allait rire de ma réflexion, il s'en fichait lui aussi je crois des droits ou des interdictions. En tout cas, c'était l'impression qu'il donnait. Mais je voulais détourner son attention de moi.


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mar 17 Juin - 11:36


Turn Our Eyes Away.



On lui avait jamais dit qu’il ne fallait pas enerver un vampire ? Bon okay ça elle ne pouvait pas vraiment le savoir. Mais pour ce qui est de savoir qu’un Serpentard c’était dangereux enervé elle n’avait pas l’air de s’en douter non plus. Elle avait vraiment cru s’en sortir sans bobo ? Eh bien c’était une erreur. J’avais réussi a la faire tombé et je l’attirais vers moi avant je chasser sa main. Bon tant que je la tenait d’une main ça irait. De toute facon il était hors de question qu’elle m’echappe et ses plaintes n’y changeaient. Et ni ses ongles. Elle pouvait me griffer de toute façon c’était pas comme s’il était encore possible de me vider de mon sang. En tout cas malgrè la douleur qui commencait a disparaitre je fini par eclater de rire a ses mots :

- Ce que j’attends ? Jvais me venger et te montrer qu’on ne frappe pas impunement un Serpentard !

Et je profitais du fait qu’elle se soit calmé pour me redresser rapidement et la menacer avec ma baguette. C’est qu’elle avait de l’humour en fait. Pas le droit de lui faire du mal ? Comme si ça allait m’arreter. Et puis c’était elle qui avait porté le premier coup. Elle ne pouvait s’en prendre qu’a elle-même. Je levais les yeux au ciel desespéré donc par son attitude tout en reflechissant a quel sort je pourrait lui jeter. Pas un truc qui fasse saigné … Mais un truc qui fasse bien mal quand même. J’avais déjà ma petite idée :

- Endoloris.

Ce serait une bonne façon de voir si je pouvais jeter des sortilleges impardonnables en etant sur qu’ils fassent un minimum d’effet. Normalement je m’etais déjà amusé quelques fois a les jeters. Enfin c’était sur que ça n’avait rien a voir avec un Endoloris jeté par un mangemort mais … Comme on dit y’avait un debut a tout. Et la j’esperais bien lui faire aussi mal que ce qu’elle avait pu me faire mal avec son satané coup de pied.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Lun 23 Juin - 17:33



TURN OUR EYES AWAY.
Au mot "Impunément" j'avais compris. Il n'était pas décidé à me laisser tranquille. Il ne me faisait pas bien mal pour l'instant, mais il me faisait peur. Et je détestais avoir peur. Je criais toujours, cette fois je me débattais avec les pieds, je les agitais pour lui foutre des coups dans le ventre. Si j'avais pu je lui aurais griffé le nombril jusqu'au sang si ça avait pu le faire lâcher prise. [Ouh Ephy attention tu commences à être flippante.] Non c'est pas vrai, j'oserais jamais. Je suis pas violente... Je suis juste... Moi. « Quoi ? Mais ... Mais je sais pas, je suis désolée!  » J'avais envie de lui mordre l'oreille, pour qu'il me fiche la paix. Mais ça n'aurait pas suffi. Je lui avais balancé mon genou dans les .... Les .... Les instruments masculins de la reproduction, et ça ne l'avait pas freiné plus de trente secondes. Il avait l'air résistant... C'était idiot ça. Pour moi en tout cas.

Il me menaçait de sa baguette. Est-ce que j'avais le temps de sortir la mienne. [Oui j'en ai une.] Oui je pouvais. C'est ce que j'allais faire, juste avant qu'il me lance un sort. Et le seul mot qui me venait à l'esprit, c'était Aye. Il me faisait mal, j'étais par terre, au sens propre et au figuré, je n'arrivais pas à me redresser. Pourtant avec toutes les peines du monde, j'avais réussi à attraper ma baguette avant qu'il ne le fasse. J'attendais qu'il arrête pour l'attaquer à mon tour. En réalité, ça n'avait pas grand chose d'un duel. C'était plutôt... Une partie de plaisir pour un. En un mot moldu, il était le boxeur et j'étais le punching ball. Il pouvait me manier comme il le voulait. J'étais si ... Malléable. Flexible. Petite... Fragile. Je souffrais mais je ne voulais pas qu'il gagne. Je fermais les yeux, me tortillant comme un ver au bout d'un hameçon. En tout cas j'avais de la chance, il n'était pas encore très fort. Il n'était qu'un élève, la puissance de son sort n'était pas à son paroxysme. Heureusement pour moi.

Je profitais d'un instant de répit pour me relever, ou au moins relever la tête, et brandir ma baguette droit sur lui. Je visais son coeur, mais je savais que c'était inutile, la baguette c'est pas une épée, Ephy tu reviens au temps des chevaliers ? Bref je le visais, comme je pouvais, parce que je tremblais un peu, et d'une voix faible mais certaine, je prononçais « CONFUNDO. » J'espérais qu'il serait confus le temps que je puisse me sauver à toutes jambes. Mais j'étais affaiblie et épuisée, apeurée aussi, et je ne parvenais pas à me lever trop vite. Je regardais de temps en temps dans sa direction pour vérifier qu'il ne reprenait pas ses esprits.

J'arrivais finalement. Mais avant de partir, je jetais un oeil vers mon bourreau. Il était à moitié assis, il se blessait dans sa confusion. Euh non pardon. Il regardait un peu en bas, mon sort n'allait pas durer longtemps, moi non plus je n'étais guère très forte. J'aurais pu partir. J'aurais pu déguerpir en vitesse. Mais au lieu de ça, je le regardais, il me faisait de la peine. Syndrome de Stockholm, bonjour. Je restais dix secondes en face des marches, avant de descendre. Mais je savais qu'il fallait que je reparte illico presto. Le courage me manquait. Ou le courage me prenait, je ne savais pas trop. J'avançais vers lui, il ne me voyait pas bien je crois. Je n'avais plus beaucoup de temps avant qu'il ne soit totalement remis. Je pris sa tête entre mes mains, observant son visage le temps d'un soupir. Et je m'éloignais de lui, finalement, sauf que...


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign


Dernière édition par Elphaniëlle S. Aislyng le Dim 6 Juil - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Ven 27 Juin - 16:41


Turn Our Eyes Away.



Eh bien la elle avait tout gagné a m'avoir frappé gratuitement comme ça. Enfin elle avait gagné un Serpentard enervé. Et il ne suffirait que d'un peu de sang pour que le serpentard ne se transforme en vampire enervé. Je ne lui souhaitais pas trop ça non plus mais bon faut dire qu'elle l'avait bien chercher. Quelle idée de lever la main sur quelqu'un qui etais menacant aussi.

- C'est trop tard pour etre désolé.

Oui facile de s'excuser mais maintenant elle allait devoir assumer ses actes. Donc je cherchais un sort assez bien pour la faire souffrir sans saigner. Hors de question d'utiliser Diffindo ... Alors tant pis elle avait gagné le droit de subir un sortilege interdit. Et j'espere que j'allais bien le reussir, mais vu ma volonté et mon envie de lui faire mal ça devrais aller.

Et je la regardais vautré au sol en train de souffrir presque satisfait. Ouais je pense que j'en voulais plus a ce stade la. C'etait certainement pas assez douloureux et humiliant a mon gout mais en même temps sans faire saigner Elphaniëlle mon champs d'action restait un peut limité. Elle en avait d'ailleurs profité pour me lancer un sort. Et je poussais un leger grognement avant d'hesiter a ... A quoi je ne sais pas. C'etait sans doute de la faute de ce maudit sort qu'elle m'avait jeter.

Et je crois que du coup ... Elle c'etait barré. Ce serait logique enfin c'est ce que je pensais. Seulement elle ne semblait pas vraiment c'etre tant eloigné que ça. Je fronçais legerement les sourcils avant d'hocher la tête comme s ça allait m'aider a me debarasser du sort. Puis je m'elançais pour l'attraper par le poignet:

- Attends une minute !


Paf elle se retrouvait plaqué a un mur par un Aaron en mode grognement pas tres humains. Oups. Je crois que j'etais vraiment passablement enervé. Je collais ma baguette sur son cou avant de dire:

- Si tu veux sortir de la sans trop de bobo je te sugere de VITE trouver un moyen de te faire pardonner.

Sinon ... Je te saigne ? Non j'allais pas lui dire ça. Mais je le pensais vraiment tres tres tres fort. Surtout que la je devais me retenir de ne pas lui exploser sa jolie petite tete contre le mur.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1520
Date d'inscription : 27/03/2014
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Dim 6 Juil - 19:58



TURN OUR EYES AWAY.

Après mon sort j'aurais peut-être pu m'échapper. J'avais une chance à saisir que je n'ai pas saisie. J'avais laissé fuir l'espoir qu'il me restait. Je regrettais. J'étais trop gentille pour laisser un garçon à moitié assommé dans une volière. Mais lui était trop méchant pour me laisser partir. La gentillesse, c'est bien. Mais il faudrait ne pas en abuser dans les chromosomes à la naissance. Parce que quand on naît trop gentil, on finit par se faire bouffer par les plus forts. Aaron était plus fort. Il était... Bien plus fort. Bien plus que moi. Et plus expérimenté peut-être en matière de défense, pourtant je connaissais pas mal de sortilèges qui auraient pu lui faire bien mal. Mais j'hésitais et de toute manière, je n'ai pas eu le temps de réagir, qu'il m'avait déjà attrapée par le poignet.

« Mais ! » Je soufflais en essayant de me débattre. Je n'arrivais pas. Il me plaqua contre un mur et ... Et là. Et là j'ai entendu un grognement chelou. Je haussais un sourcil dubitatif. Je ne comprenais pas. Et j'étais intriguée. Il grognait maintenant ? C'était nouveau ? Rah Ephy, t'as le don de te foutre dans de ces caca d'oies... Oui je boycotte la vulgarité à Poudlard. Hum bref. Il me disait de me faire pardonner. Ouais... Ouais ben ouais. « Comment je peux faire ? » Je l'avais déjà bien énervé, et au point où j'en étais, je voyais pas vraiment ce qui aurait pu le calmer, à part un bon Avada ou un Silencio total. Mais l'Avada c'était pas de mon niveau et puis je me voyais assez mal tenter un truc de ce genre. De toute évidence ça n'aurait pas marché. Et puis je vois même pas pourquoi je parle de ça. Quant au Silencio ou au Petrificus, bah ça serait pas passé inaperçu dans l'école. Et je pourrais avoir des ennuis. D'un autre côté, il avait lancé un sortilège impardonnable au sein du château, sur une élève, alors il risquait bien plus que moi. La différence c'était que lui s'en fichait je crois.

Je baissais le regard, fermant les yeux par frayeur, lorsqu'il s'approchait de moi. « Tu veux que... Tu veux que je t'aide à faire des devoirs ? Tu veux que je te donne quoi ? » Je n'ouvrais qu'à moitié les yeux, pinçant mes lèvres pour éviter de sortir trop d'inepties. Là j'en étais déjà à 70% de ma connerie. J'avais vidé mon réservoir de bêtise, rien qu'en restant près de lui alors que j'avais une porte de sortie en face de moi. Et ce que je lui proposais était franchement inutile. Il n'avait pas besoin de moi pour faire ses devoirs, c'était hautement stupide, et je doutais de toute façon, qu'il se contente de ça. Il allait se foutre de ma poire en beauté.

Je tremblais de partout. Je crois même que ça l'excitait. Tordu... Je respirais fort et j'essayais de calmer mon corps, mais rien ne marchait. Sur mon front se dessinaient des perles de sueur, parce que je commençais à ne plus en pouvoir. Et pourquoi Caleb et Irélia sont pas là pour moi là tout de suite ? Peut-être que j'aurais dû faire des appels de phare avec des Lumos... On sait jamais. Non bon trêve de plaisanterie. C'était pas le moment. Je le regardais finalement, il me fixait méchamment, sa baguette pointée sur mon cou. Et si je tentais un truc ? De toute façon j'ai plus grand chose à perdre. Mais le coup du genou dans les couilles ça l'avait déjà mis en rogne. Alors imaginez si je faisais pire. Il me serrait les poings, je sentais la paroi du mur m'égratigner la peau, je trouvais ça plutôt... Non rien.

Soudainement prise d'une poussée d'adrénaline inadaptée à la situation, j'eus la folle envie de lui balancer mon pied en plein dans son bidon. Pouf dégage. Sauf que ça n'aurait fait que l'énerver davantage, et il ne valait mieux pas. Je me laissais tomber, il me tenait toujours, mais j'arrivais à terre avec lui, les poignets toujours liés par ses mains. Elles devenaient des chaînes et je commençais à avoir plus peur de mes réactions que des siennes, ce qui est un comble du paradoxal. On était par terre, au milieu des lettres qu'on avait renversées un peu partout en nous bagarrant dans la volière. Je lui donnais des coups de jambes, mais j'étais fatiguée. Fatiguée de me battre fatiguée de me battre pour rien, j'avais la force herculéenne d'une petite souris blanche. Pour résumer: rien du tout. Je pouvais toujours brasser de l'air avec mes petits bras mous, ou donner des coups de pieds mal placés à Aaron, ça ne servirait à rien. « J'vois pas ce que je peux faire. S'il te plait... Tu veux pas me lâcher ? » Je suppliais un peu, oui. Et alors ?


___

+ Hey stranger When may i call you my own?I know i don't know you, but there's somewhere I've seen you before
tumblr gif, wood spoon sign
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1366
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   Mer 9 Juil - 20:48


Turn Our Eyes Away.


Mais ? Comme si son mais allait m'empecher de faire quoi que ce soit ! C'est vrai que mais c'etait un mot puissant. Bref je la regardais s'embrouiller sans pitié. Parce que bon non je n'etais pas le genre de mec a avoir pitié. Elle pouvait pleurnicher tout ce qu'elle savait j'avais juste une envie la c'etait de lui faire regretter ce qu'elle m'avait fair. Frapper un Serpentard. Quelle idée ... En tout cas maintenant elle ne savait plus quoi faire pour se faire pardonner ...  Parce que oui je lui avait dit de trouver une idée pour se faire pardonner:

- A toi de voir.

Fallait qu'elle reflechisse. Je savais pas que c'etait si dur pour une Serdaigle ... Faire mes devoirs ? Elle ce foutait de ma gueule ! Elle me prenait pour un debile qui ne savait pas aligner deux mots ou quoi ? Jme demerdais tres bien tout seul. Je grognais un peu:

- Tu pense que je suis stupide ou quoi ?

Ouais ça voulait dire non. Et voila qu'elle se laissait glisser au sol tout en m'entrainant avec elle. Parce que non je ne la lacherais pas. Je soupirait alors qu'elle me disait qu'elle ne voyait vraiment pas ce qu'elle pourrait faire. A part me servir de Punching ball jusqu'a la fin de ses jours. Oui parce que les miens ne finiraient jamais techniquement. Mais ça elle n'etait pas sensé savoir. En tout cas c'etait dommage que l'esclavage de sang impur soit interdit a Poudlard.

- T'es pitoyable tu sais ..

Sur cet agréable compliment je lachais ses mains avant de me relever. Sans la quitter des yeux et sans cesser de la menacer de ma baguette. Parce que si elle essayait de s'enfuir la maintenant tout de suite j'etais capable de la tuer. Mais puis ce qu'elle ne bougeais pas j'allais etre sympa.

- Flippendo.

Et BAM elle se retrouvais assomé. Et elle serait sans doute retrouvé la si quelqu'un passait a la voliere ... Sinon ... Bah sinon tant pis pour elle. Si elle pouvait crever dans la voliere ça m'arrangerais. Moi j'allais rejoindre mon dortoir.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turn Our Eyes Away. _ {Aaron.}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Les Tours :: Voliere
-