La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Jeu 17 Avr - 2:11


Partager mon ennui le plus abyssal ✕  

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  

Sortir de Poudlard alors que la nuit n’allait pas tarder à tomber n’était peut être pas la meilleure des idées que j’avais eu. La derniere fois aurait du me laisser des marques n’est ce pas ? Mais malheureusement la derniere fois n’était pas vraiment la derniere fois, et même si je faisais attention de ne pas m’approcher de la lisiere de la forêt interdite, je me débrouillais tout de même pour sortir. Parce qu’il n’y’avait rien de mieux que la liberté, et que j’avais un nouveau balais à essayer. Un balais que je n’avais pas envie de sortir pendant un entrainement de quidditch. Du moins tant que je ne savais pas ce qu’il valait. Sinon, vous réalisez bien, la honte. Kennedy Selwynn ne sait plus voler. Quelque chose comme ça. Non, c’aurait été insupportable.

Ainsi donc, le terrain de quidditch avait été a moi pour une longue partie de la soirée, et ce n’est qu’une fois la nuit pleinement tombée que je remettais pieds à terre, convaincue que ce balais était excellent. Une bonne chose de faite. Maintenant, et bien, il me suffisait de poser le balais, de prendre une douche peut être, et de rentrer à Poudlard. Parfait. C’était parti.

… Et c’était sans compter sur la silhouette étrange que j’apercevais dans le lointain et qui semblait revenir de la forêt interdite. Ou peut être y’aller. Non, assurément elle y’allait. Et vous savez ce qu’on dit. La curiosité a tué le chat, ou quelque chose comme ça. Ainsi, n’écoutant que mon courage - car j’en avais un peu quand même - j’attrapais mon balais - qui pouvait hypothétiquement servir d’arme - et je me rapprochais.

«  Hey ! Tu devrais pas trainer la si tard. C’est dangereux. »



___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Jeu 17 Avr - 16:39


Partager mon ennui le plus abyssal

Et hop encore une soirée de plus dans la foret interdite. Finalement elle faisait pas aussi peur que tous les racontars de Poudlard. Enfin tant qu’on ne s’aventurait pas trop loin. Jme souviendrais toujours du moment ou je suis tombé nez a nez avec cinq adorables bébés accromentules. Je crois que je n’avais jamais couru aussi vite de ma vie. Depuis j’avais évité d’aller trop trop loin. Ce soir je n’avais croisé que des lapins. Heureusement pour moi. Malheureusement pour eux. Ca contenait toujours plus de sang que les rats.

Je ne savais pas trop qu’elle heure il était mais je revenais de la foret interdite et j’avais décidé de passer par le terrain de Quidditch. Il devait être desert a cette heure ci. C’était ce que je pensais jusqu’à que je vois quelqu’un au loin avant de distinguer Kennedy. C’était pratique la vision nocturne. Elle ne devais pas me voir a cette distance c’est pour ça qu’elle c’était rapproché avec un balais a la main en me disant que c’était dangereux. Et c’est avec un faux air effrayé que je repliquais :

- Oh non ! Me frappe pas avec un balais !

Quoi c’était convainquant non ? C’est que j’avais presque l’air terroriser la comme ça. Enfin si je ne m’etais pas mis a rire juste après. Mais qu’est ce qu’elle faisait ici en fait ? C’était ça son secret de capitaine ? S’entrainer la nuit ? Bah je n’avais qu’a lui demander.

- Tu arrivais pas a dormir ?


D’habitude elle faisait autre chose quand elle n’arrivait pas a dormir non ? Quoi ? Kennedy avait une sacré réputation quand même. Tout le monde le savait. Moi ça ne me derangeais pas au contraire. Et puis elle savait très bien que pas grand monde pouvait lui resister alors c’était un avantage je suppose.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Jeu 17 Avr - 17:40


Partager mon ennui le plus abyssal ✕  

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  

Aaron. Qu’est ce qu’il faisait ici si tard ? C’était dangereux de sortir la nuit, je le savais bien. Et il aurait du le savoir. Oh, pas qu’il soit au courant que j’ai un soucis, d’ailleurs personne ne le savait ou presque, mais voila. C’était dangereux point. Et c’était une des raisons pour les quelles je me débrouillais pour que l’entrainement de quidditch finisse toujours en pleine journée. Bref. Je m’étais donc approchée du blondinet en souriant un peu à sa réflexion, posant mon balais sur le sol.

- Ca va dépendre de si t’es sage ou non!

Un petit clin d’oeil, et je le regardais de haut en bas, il avait l’air entier. Peut être qu’il se tapait juste un trip nocturne ou quelque chose comme ça. J’en savais rien. En tout cas il était aussi curieux que moi. Ce qui m’attira un maigre sourire sur le visage.

- Je m’entrainais. Mais c’était censé être un secret. Qu’est ce que je vais bien pouvoir faire de toi maintenant ? Hmm, voyons voir. Comment te faire taire ?

Un petit sourire encore, et je regardais autour de nous, nous étions seuls. Totalement. En meme temps il n’y’avait pas grand monde qui passait dans les environs à cette heure la. Soit ils dormaient. Soit ils forniquaient. Soit ils révisaient. Et pour une fois je ne rentrais dans aucune des catégories. Ce qui m’étonnait en revanche c’était qu’Aaron non plus.

- Et toi alors ? Une promenade nocturne, ou une dulcinée à aller combler ? 



___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Jeu 17 Avr - 19:53


Partager mon ennui le plus abyssal


Elle avait posé son arme a terre. J’étais sauvé et je l’avais fait sourire. J’avais donc évité de me faire terrasser par le vilain balais de Kennedy. Ça aurait été une triste fin … Ou juste une scène assez bizarre en fait. Et après l’air effrayé voilà que je prenais un air faussement vexé a sa remarque. Elle osait douter de moi ? Ce n’étais pas très gentil. J’etais pourtant quelqu’un d’adorable non … ? Enfin presque :

- Hein ? Mais je suis toujours sage tu le sais bien.


J’avais donc percé a jour le secret de Kennedy. Pour être une capitaine de Quidditch aussi doué elle s’entrainait toute la nuit. C’est qu’elle me faisait presque peur avec sa menace. Presque … Elle n’allait pas me massacrer pour m’enterrer dans un coin je presume. Puis bon même si elle essayait ce serait le mauvais plan pour elle puis ce que je ne pourrais pas mourir comme ça.

- Va savoir … Mais je suis sur que tu connais des bon moyens de me faire taire.

Non je ne doutais pas d’elle pour ça. Faut dire qu’elle sait mener n’importe qui a la baguette. Ou a la braguette c’est au choix. Mais au final c’était a peut près pareil. Elle était aussi curieuse que moi. J’haussais les epaules avant de dire :

- Au risque de te décevoir je faisais simplement une balade nocturne.

C’était moins palpitant qu’un entrainement ou qu’une partie de jambes en l’air. Mais je n’allais pas lui dire que j’etais juste descendu manger un peu parce que j’avais la dalle et que sucer le sang des eleves de Poudlard c’était moyen alors je preferais aller dans la foret interdite ? Non on va evité.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Jeu 17 Avr - 21:11


Partager mon ennui le plus abyssal ✕  

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  

Mon balais était beaucoup de choses mais il n’était pas vilain. La scène était amusante, et je me detendais un peu. Ce n’était pas une pauvre âme en perdition qui allait gambader dans la forêt interdite. C’était Aaron. Et même si je m’inquiétais pour… Non, en fait je ne m’inquiétais pour personne. Mais je l’appréciais. Alors je n’avais pas envie qu’il meure. Il pouvait encore servir. A me réchauffer quand j’avais froid entre autre. D’ailleurs vous sentez pas ce vent glacé vous ? Hmm on verrait plus tard, pour l’heure profitons un peu du jeune blondinet.

- Toi ? Toujours sage ! Je doute que la plupart des membres de Poudlard pensent la meme chose.

Un clin d’oeil, un sourire, une petite plaisanterie. Bien sur que je m’en fichais qu’il sache que j’étais resté toute la nuit ici, mais c’était amusant de le voir réagir un peu. Il savait que je plaisantais; bien sur. Et je me rapprochais de lui, de manière un peu…. menaçante; avant de déposer un baiser sur sa joue.

- Peut être bien que j’en connais oui. Il faudra voir si j’aurais besoin d’y recourir.

Et je reculais, avant de faire preuve à mon tour de curiosité. Non sans être déçue du manque d’originalité ou de croustillant de sa réponse; ce qui me value une tête boudeuse.

- C’est nul. Je m’attendais à plus intéressant. Bon et bien, entendu que j’ai l’impression de suer comme une truie, certes sexy, mais une truie quand même,; je peux te laisser à ta promenade si tu veux. A moins que tu ne veuille me suivre sous la douche.



___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 1:05


Partager mon ennui le plus abyssal


C’est vrai elle avait marqué un point. La plupart des gens a Poudlard ne devaient pas penser que j’etais un type sage et adorable bien au contraire. Mais on s’en foutait non ? Ce n’etais pas comme si elle en faisait partie … Bon elle était sang mélé mais elle faisait partie des exceptions que j’appréciais. Et c’est donc avec un air presque innocent que je lui avais repondu :

- Et alors ? Tu n’es pas la plupart des membres de Poudlard a ce que je sache ?


C’était a mon tour de lui adresser un léger sourire. Moi aussi je pouvais plaisanter avec elle. Et c’est sans broncher que je laissais la vélane s’approcher sans trop croire a son air menaçant avant de de recevoir un baiser sur la joue. Ce n’était pas déplaisant bien au contraire. Il y avait plein de mecs qui creveraient d’envie d’être a ma place :

- C’est a toi de voir …

Je lui adressais un leger clin d’œil. Apres c’était a elle de voir si son secret en valait la peine. En tout cas j’etais sur qu’elle allait faire cette tête la a ma réponse. En tout cas elle était toujours aussi poetique. Une truie sexy ? Je crois que ces deux mots n’allait pas très bien ensemble. Mais on allait faire comme si. J’haussais vaguement les epaules avant de dire :

- Pas ce soir non. Mais je vais te suivre. Ce serait bête de te laisser aller la bas toute seule.

Quoi ? Ca pouvais sous entendre plein de trucs oui. Que non je ne pouvais pas la laisser y aller seule parce qu’elle était sexy. Ou parce que je pouvais la proteger des grands méchants je sais pas quoi. Bref j’avais fais exprès de rester vague. De toute façon elle savait très bien que j’avais du mal a a lui résister. Même si j’avais essayé quelques fois juste pour l’embeter. Mais ça n’avais jamais été très concluant .

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 1:29


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  


Il avait touché juste sur le coup. Je n’étais pas la majeure partie des eleves de Poudlard. Non, je valais bien mieux que ça. Par exemple, la plupart des membres de Poudlard n’étaient pas aussi sexy que moi. Ou la plupart des membres de Poudlard n’étaient pas des vélanes. Ou bien tout simplement… J’avais beaucoup plus d’esprit et d’humours qu’eux. Quelque chose dans le genre. Quoi qu’il en soit. J’étais la ou beaucoup d’autres n’étaient pas, et moi, je plaisantais avec celui que la plupart des gens craignaient. Un salaud de Serpentard ? Peut être. Mais c’était mon salaud en un sens.

- Oh, on sait bien toi et moi que je suis unique n’est ce pas ? Un joyaux à préserver.

Un peu d’humour peut être. Et une proposition presque directe. La douche. Dans la quelle il m’accompagnerait, a moins qu’il ne se contente de me suivre jusqu’a l’entrée des vestiaires… De toutes les manières c’était parfait, et en souriant je lui posais mon balais dans les bras.

- Alors en route gentleman. Je reve du moment où l’eau froide rencontrera mon corps parfait.

La route n’était pas si longue que ça, et je devais avouer en un sens que j’étais rassurée qu’il soit la. Car la nuit était bien sombre ce soir, et elle me rappelait cette nuit bien des années auparavant. Non. Pas de faiblesses. C’était stupide. Il était près de moi. Ce n’était peut être pas un grand musclé, ou un loup garou comme mon Tsukasa, mais c’était quelqu’un qui me protégerait si il y’avait quelque chose. J’en étais sure. Pourtant, un peu … angoissée, sans vraiment vouloir le montrer, je me rapprochais de lui. Comme si la presence de son corps pouvait éloigner les mauvaises choses.


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 2:48


Partager mon ennui le plus abyssal


Je crois que j’avais flatté son ego avec ma réplique. Mais c’était un peu fait exprès. Et puis bon ce n’etais pas faux puis ce que pour ma part je considérais la plupart des gens a Poudlard comme des moins que rien et donc elle ne faisait pas parti des gens que j’adorais rabaisser sans cesse. Chacun son passe temps je suppose et puis elle aimait bien ça être une privilégiée a ce que je sache.

- Oui c’est bien pour ça que je t’apprécie. Mais tu n’es pas très sage pour un joyaux.

Oui le joyaux Kennedy avait du mal a rester sage dans son ecrin. Personne ne pouvait l’avoir de toute façon. C’était pas faute d’y avoir penser mais … non. Ca ne pourrait pas coller entre nous. Mais on faisait mieux. On s’amusait. C’est d’ailleurs pour ça que je me retrouvais avec un balais dans les mains a suivre la Serdaigle jusqu’aux douches.

- Mon coté gentleman a ses limites tu sais ? Alors profite.

Elle le savait. Ca aurait été n’importe qui je lui aurais probablement renvoyé son balais a la tronche. Mais la c’était diffèrent. Je la suivais sagement. Qu’elle se rapproche de moi ne me dérangeait pas au contraire. Et pour une fois j’etais a cours de sarcasmes sur le fait qu’elle puisse être éventuellement angoissé par quoi que ce soit. Parce qu’au final elle avait probablement raison. Moi a ne pas assez m’en faire je m’etais retrouvé transformé en mort vivant suceur de sang. Non le seul que j’avais en tête c’était juste :

- Je t’ai manqué a ce point ?


Mais c’était déjà pas mal non ? Surtout en ces circonstances. C’était pas tous les jours qu’on était invité sous la douche avec une jolie fille. Et pas n’importe laquelle en plus.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 13:43


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy


Est ce que j’étais réellement un joyaux ? Non, j’étais une fille dont ses parents n’avaient pas voulu, que les gens prenaient uniquement pour son physique et ses dons de vélanes, parce que bien sur, ils ne pouvaient pas me résister. J’étais quelqu’un que l’on voulait, mais sans réellement connaitre. Et ce n’était pas grave au final, on s’y faisait. C’était la vie. Ca forgeait des carapaces bien plus facilement que tout autre chose. Voila tout. Bouah, en tout cas il semblait pas bien convaincu, et je souriais un peu.

- Parce que je suis un joyaux libre. Considere moi comme… Comme une pierre précieuse, sautillante et trépidante ! Quelque chose comme ça

Et c’était parti. Abuser d’Aaron et de son caractère gentleman, qu’il n’avait pas vraiment était fort agréable je devais le reconnaitre. Ainsi, il se retrouvait avec le balais dans les mains plus vite qu’il ne le fallait pour dire «  fiou » et je commençais à le trainer un peu vers les vestiaires.

- Oh mais je profite. Tu sera récompensé. Peut être.

Un clin d’oeil et la route continuait, alors que je me rapprochais un peu de lui. Prête à lancer une acidité si il me faisait une remarque sur ma peur présumée. Mais non, ça ne vint pas, il préférait plaisanter un peu, et passant un bras entre les siens. Enfin bras dessus, bras dessous quoi, je posais ma tête sur son épaule.

- Disons qu’on a pas eu beaucoup de temps pour nous depuis le début de l’année non ?

Ce n’était pas qu’il m’avait manqué. Nos petits jeux peut être un peu par contre. Et puis, je n’aimais pas que l’on joue avec mes jouets, et il en était bien un non ? A moi. Je le mordrais plus tard, pour marquer la possession.

- Des choses à me raconter d’ailleurs ?

Bah. Au fond, je m’intéressais quand même a sa vie. Ce n’était pas vraiment qu’il y’avait des sentiments, c’était juste que je l’appréciais. Quelque chose comme ça… ?




___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 15:13


Partager mon ennui le plus abyssal


Pourquoi j’avais dans la tête l’image d’un joyaux qui sautillait ? Merci Kennedy pour cette merveilleuse vision. Et merci a mon cerveau aussi. C’est vrai qu’elle était plutôt intenable pour un joyau. Du coup ça m’avais fait un peu rire d’imaginer ça vous pensez bien. Mais j’etais difficile a convaincre je crois. Surtout qu’on ne semblait pas avoir exactement la même vision des choses.

- Ouais … Mais alors une pierre précieuse inattrapable. L’indomptable Kennedy tu crois que ça sonne bien comme nom de joyau ?

Quoi ? C’était vrai non ? Je souhaitais bien du courage a la personne qui voudrait la rendre fidele. Enfin non je ne lui en souhaitais pas. Ce serait triste si ça arrivait. Enfin juste un peu. Mais ça ne me plairais pas trop que l’on ne puisse plus jouer ensemble. Mais ne pensons pas a ça. Pour le moment je me laissais emporter parce que je n’avais pas la moindre envie de retourner me balader seul. J’étais mieux avec la jolie velane.

- Récompensé ? Ah la ça devient intéressant.

Non je ne perdais pas le nord non plus. Enfin peut être un peu vu que le sarcasme que j’avais voulu lancer c’était un peu retrouvé transformé. Mais du coup elle c’était accroché a mon bras. C’est qu’on était presque mignon comme ça. Enfin si on ne nous connaissait pas vraiment et qu’on voyait la scene de loin oui ça aurait pu. Mais elle comme moi on était pas tres recommandable en fait. Même si c’était pour des raisons différentes. En tout cas elle avait reussi a me faire sourire en mettant sa tête contre mon épaule.

- C’est pas faux. C’est qu’on est tellement occupé et demandé que c’est pas facile d’avoir une seule seconde a nous. Mais on peut toujours se rattraper non ?


Comment ? Peut être pas en parlant. Je n’avais rien a lui raconter. Du moins pas grand-chose a part des mensonges. Et puis c’était complexe de mentir a tout le monde. Et fatigant aussi. Pas que j’arrivais a court d’idée. En temps que Serpentard manipulateur j’en avais toujours. D’ailleurs a trop penser a ça voila qu’elle me posait des questions. Je répondais vaguement :

- Ca dépend de genre de choses que tu veux que je te raconte …


Si elle voulait je pouvais lui raconter comment j’avais foutu la trouille a Alix. Ou peut etre que ma partie de jambes en l’air avec Irelia l’intéresserais plus. Par contre j’allais éviter de lui dire que j’avais failli bouffer les deux. Ou que Luka soupçonnait un truc bizarre chez moi. Non ça ce serait moyen.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Ven 18 Avr - 16:04


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy


- Je ne sais pas si ça sonne bien comme nom de joyau, mais j’apprécie l’appellation.

Oh ça m’allait bien non ? L’Indomptable Kennedy. Bon, il y’avait peut être un chouïa d’amertume… Comme si il regrettait de ne pas pouvoir me dompter ? Comme si il regrettait de… ? Et bien je ne sais pas. Ce n’était pas comme si il pourrait me dompter un jour, ou comme si quelqu’un un jour me dompterait. J’étais un animal libre, voila tout. Et d’ailleurs n’était il pas libre lui aussi ? Ce qui était d’ailleurs. Mieux. Ca me permettait de l’avoir pour moi, et de me servir de lui. Oh pas d’une façon négative non. Il n’avait jamais à s’en plaindre, c’était un fait.

- Je ne doute pas que ce le soit quand on connait mes récompenses.

Peut être meme gagnerait il le droit de venir sous la douche avec moi. Ou peut être pas. Ca dépendrait de l’humeur quand nous arriverions devant les douches en question. Oh ça ne devait pas valoir la salle de bain des préfets, mais puisque je ne pouvais pas y’aller…. Quoi que, je pourrais peut être demander le mot de passe à Luka. Un jour. Nous verrions. Pour le moment je profitais. De lui et de sa proximité. Plaisantant un peu sur le fait qu’il m’avait manqué, pour cacher le fait que sa présence nocturne me rassurait. Avec Aaron, personne ne m’attaquerait. Pas que les gens de Poudlard n’aient envie de m’attaquer n’est ce pas ?

- Et comment compte tu te rattraper ?

Lui disais-je en murmurant à son oreille, avant de reposer ma tête sur son épaule. De loin, on devait ressembler à un petit couple. J’imaginais les têtes des gens si jamais un jour ça arrivait. Les jalousies, et toutes ces choses la. Mais ça n’arriverait jamais. Et je n’avais pas envie que ça arrive. Fin de la conversation. Valait mieux parler d’autre choses. Qu’est ce qu’il avait fait depuis le début de l’année ?

- Raconte moi… Ce que tu veux ? Du nouveau dans la vie magnifique d’Aaron Rembrandt ? Des menaces, des traumatismes… Du sexe ?




___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 3:42


Partager mon ennui le plus abyssal



Tu m’étonnes qu’elle apprécie l’appellation. C’était tout a fait elle. Mais elle le savait. Et elle en jouait bien d’ailleurs. C’est donc pas trop surpris par sa réaction que je déclarais :

- Je m’en doutais.

Mais de toute façon on allait pas continuer d’en parler. On s’en foutait un peu parce qu’au final on était très bien comme ça a s’amuser l’un avec l’autre de temps en temps. Moi ca ne me dérangeais pas du tout de succomber a ses charmes. Et puis ça ne la derangeait pas non plus. Alors c’était parfait. Et moi j’avais d’ailleurs hate de savoir ce que je pouvais avoir comme récompense … Ou peut être qu’elle allait changer d’avis. Mais ce serait décevant quand même. On verrait bien.

- Oui je pense bien les connaitre tes recompenses. Enfin je crois.

En plus on allait vers la douche. Alors sa promettait. Sauf si elle me demandait de faire son porte serviette. Déjà que j’etais en train de faire son porte balai. Mais ce serait chiant. Et a ce que je sache mes entrevues avec Kennedy n’avaient jamais été chiantes. Alors je comptais sur elle pour qu’elle obéisse a cette règle. D’ailleurs on était d’accord sur le fait qu’on avait pas passé assez de temps ensemble depuis la rentrée. Sa question venait de me faire sourire doucement :

- Si je te le dis ce n’est pas drôle non ?


A mon tour de la faire languir un peu. Bon ca ne durait jamais très longtemps avec les pouvoirs etranges de Kennedy mais ça ne m’empechais pas d’essayer de la taquiner un peu non plus. Ce n’etais pas parce qu’elle semblait avoir l’air d’un chaton tout doux que j’allais me laisser avoir … Pas pour l’instant. Et elle avait fini par me poser des questions quand même. Et j’allais lui repondre en conséquence :

- Alors ouais y’a eu de la violence … Et du sexe aussi. On c’est retrouvé au même moment dans la reserve avec Irelia. C’était un peu etrange comme endroit pour s’envoyer en l’air mais bon …. Et j’ai tabassé Alix dans la foret interdite. Mais c’était parce qu’il ne m’en croyait pas capable. Je pense qu’il a du le regretter. Voila. Et toi … ? T’as des trucs interessant a me raconter ?


Histoire qu’elle soit pas la seule a en profiter … Parce que moi aussi ça me plaisait bien de savoir les petites histoires des gens parfois.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 12:20


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy


Aaron était peut être un enfoiré avec la majorité de Poudlard, mais moi je l’appréciais. Parce que premièrement il n’était pas un enfoiré avec moi. Deuxiemement il était toujours comment dire, plutôt chaleureux, très chaleureux même. Et puis il me faisait des petits compliments. En bref, il m’appréciait, et j’appréciais d’être appréciée. C’était bien la raison pour la quelle je n’avais pas fais demi tour seule, et qu’au contraire je le menais avec moi. Par la baguette peut être; ou quelque chose dans le genre. Il était un agréable porte-balais, et garde du corps. Et même si il voulait des récompenses ce n’était pas trop trop dérangeant. Il en aurait. Ne restait qu’a voir ce que ça serait.

- On verra !

Un clin d’oeil plus tard, on parlait un peu de tout, du temps que l’on avait passé sans se voir. Oh ce n’était pas que je n’avais pas eu de nouvelles de lui tout l’été, mais si, c’était le cas, et ça m’avait assez… comment dire, attristée. D’autant qu’une fois arrivée à Poudlard il n’avait pas du tout fait attention à moi, et c’était quelque chose qui… Bon, pas que je n’ai pas d’autres fans, mais il était mon preferé, et ça depassait le stade du fan à ce niveau la. Hmm.


- Alors j’ai hate de le decouvrir.

Et je n’insistais pas, les surprises avaient parfois du bon aussi. On verrait bien. Pour le moment il allait me raconter un peu tout ce qui s’était passé dans son début d’année, et je fronçais un peu les sourcils en l’entendant raconter qu’il s’était envoyé en l’air avec Irelia, pour Alix, j’avais envie de dire… Bien fait. Mais … J’étais un peu triste que sa première escapade sexuelle de l’année ait pas été avec moi. Un peu ronchon surtout. Pas triste. La possessivité….


- Hmmww. Il faudra que tu me raconte ça. Je comprends mieux pourquoi tu n’a pas cherché à me contacter, je ne suis plus assez bien pour toi.

C’était une plaisanterie. Bien sur que ça en était une. Il faisait totalement ce qu’il voulait de sa baguette, et je faisais ce que je voulais également, mais l’embêter, si il culpabilisait et qu’il se faisait pardonner après, ce n’était pas plus mal non ?


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 15:29


Partager mon ennui le plus abyssal

Hmm alors j’allais rester sage pour avoir ma recompense. J’avais déjà commencé a l’être. Un vrai gentleman. C’était loin de mes habitudes. Mais personne ne serait au courant. Nous étions tous seuls. Et puis j’étais sur qu’elle était contente que j’agisse comme ça. Je n’avais rien a ajouter a son « on verra » . Je me contentais de repondre par un leger sourire en continuant de la suivre.

Moi aussi je pouvais laisser planer le doute sur la façon dont on pouvait rattraper le temps. Elle n’était quand même triste de ne pas trop avoir de nouvelle de moi non ? Enfin pas vraiment ? Et si c’était le cas alors ? c’était plutôt flatteur. Et presque mignon. Mais je n’allais pas lui poser la question. Parce que je n’avais probablement pas besoin de savoir qu’elle me portait de l’affection:

- Chaque chose en son temps …

Quoi ? Oui je tenais a ma recompense moi. Et je lui avais raconté mes recits les plus intéréssants de ce qui m’etais arrivé ces derniers temps. Mais je ne m’etais pas attendu a ce qu’elle reagisse comme ça. Et je lui jetais un regard surpris puis amusé avant de deposer un baiser sur sa joue. Elle était presque jalouse la petite Kennedy.

- Héé … Me dis pas que tu es jalouse … C’est pas pour ça c’est juste parce qu’on c’est plus croisé. Et puis ça ne risque pas de se reproduire si ça peut te rassurer.


Oh elle s’en foutrait probablement. Mais si elle voulait jouer aux jalouses on allait jouer juqu’au bout non. Et puis elle ne m’avait pas repondu. Elle avait des trucs a cacher ? Non ça c’était moi. J’avais donc ajouté sur le ton de la plaisanterie :

- Et tu ne m’as pas repondu au fait … Des choses a cacher ?



___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 18:22


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy

Bientôt nous serions arrivés devant les vestiaires, et je pourrais lui montrer ma reconnaissance, ou quelque chose comme ça. Et lui aussi pourrait me montrer à quel point je lui avais manqué. Oh ça viendrait c’était bien. Ca serait forcement génial… Ca l’était toujours avec lui. Mmh. N’est ce pas ? Enfin on verrait bien. Une fois qu’on serait arrivés dans les douches ! Dans le vestiaire peut être. Ou alors je le défierais à un match de quidditch, ou alors….

- J’ai hate alors.

De sourires en sourires, on en était finalement arrivées à une conversation un peu plus…. sérieuse. Et peut être que j’étais jalouse, mais ce n’était pas de la jalousie, juste peut être un peu comment dire… de la possessivité. Enfin, je n’avais pas trop de mal à partager avec Irelia. Parce qu’elle … Enfin qu’importait. Ca me surprenait tout de même un peu, tout autant que ce qu’il venait de rajouter.

- Moi jalouse ? Jamais. Pourquoi ça ne se reproduirait plus ?

Le ton de ma voix avait quelque peu changé. A vrai dire, j’attendais toute l’histoire pour me décider sur la manière dont je devais prendre la chose. J’aimais les deux. Chastement. Enfin non, justement, pas chastement. Mais j’aimais les deux sans sentiments, ou … Oh c’était compliqué. Bref. Les deux comptaient énormément pour moi, et j’espérais que l’un n’ait pas fait de mal à l’autre et vice versa. Curiosité activée donc. Et je n’étais pas la seule.

- Non, vraiment… Rien de spécial. L’été a été … Plat. Et le début d’année également. C’en est même déprimant.


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 21:57


Partager mon ennui le plus abyssal

Ce serait bien que je m’enleve de la tête l’idée qu’elle m’emmène sous la douche avec elle. Non parce qu’on ne sait jamais peut etre qu’elle allait me faire un faux espoir ? Elle en était capable apres tout. Mais j’avais hate d’y être aussi. Parce que j’etais sur que ça allait prendre une tournure intéressante.

- Moi aussi.


Alors comme ça elle pensait que je préférais Irélia ? C’était marrant. Elle avait l’air d’être jalouse. Enfin elle disait que non. Mais ça se rapprochait quand même de la jalousie. Sauf que ça semblait s’être changé en curiosité. Vu le ton de sa voix je me demandais bien ce qu’elle pouvait imaginer. Mais c’est vrai que vu que je n’avais rien préciser ça portait un peu a confusion. Mais je n’avais pas pu m’empecher de dire sur un ton un peu moqueur :

- Oh alors c’était quoi cette réaction ?

Bon j’avais plus qu’a repondre sa question avant qu’elle se fasse des films. Ou c’était peut etre trop tard en fait :

- Parce que Irélia est amoureuse d’Ezreal. Alors elle n’avait plus que lui dans la tête. Des trucs comme ça.

Ca m’avais fais chier d’ailleurs de me retrouver au milieu de cette histoire. Je n’avais pas réussi a mentir a Ezreal. Et puis j’avais voulu voir sa réaction. Ca avait été plutôt positif pour Irelia. Apres je savais pas vraiment s’ils c’étaient mis ensemble. C’est d’ailleurs un peu perplexe que j’ajoutais :

- Lui aussi il est amoureux je crois. Comme quoi ça peut tomber sur n’importe qui …

Mais pas sur Kennedy hein ? Ce serait dommage. Qu’elle devienne fidele et tout. Non ce n’était pas très imaginable. D’ailleurs c’était un peu surprenant mais elle n’avait pas eu grand-chose a me raconter. J’etais décu quand même :

- C’est tout … ? Mais c’est triste. Moi qui pensais que tu avais aussi des tas de choses a me raconter ..

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 19 Avr - 22:29


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy

Lui ferais-je un faux espoir ? Après ce que je venais de découvrir j’avais envie de dire, pourquoi pas. Et de le laisser en plan une fois arrivée devant les douches. Oui, mais en même temps…je pourrais le posséder et… Enfin. Stop. Je n’étais pas jalouse point. Bien sur, lui il avait l’air de penser que … Et grumpf.

- Tu es trop curieux pour ton bien.

Un clin d’oeil. Un baiser sur la joue au coin des lèvres, et je reculais un peu, attendant des explications qui vinrent. Fiou. J’esperais m’en tirer avec ça, sinon je devrais être honnête, mais bon… ça ne gâcherait rien. Il savait déjà qu’il était l’un de mes jouets n’est ce pas ? Et que je n’aimais peut être pas partager enfin.. De toute façon, il semblait plus au courant que moi des histoires entre Irelia et Ezreal et j’écoutais donc avec attention. Se pouvait il que les deux serpents soient amoureux. Ah… Ezreal. Si il faisait du mal à Irelia… Je.. Grumpf. Ah, ça m’avait presque rendue ronchon sur le coup, presque.

- Ohh. Je vois. J’ai du vivre dans une grotte pendant le mois qui vient de s’écouler.

Et voila que je me raccrochais à son bras. Preferant éviter d’épiloguer sur trop de sujet. Ce n’étaient pas mes affaires n’est ce pas ? Je n’avais rien à dire. En plus, ma vie avait vraiment été monotone pendant tout ce mois de Septembre… La galère.

- Non, j’ai rien du tout à raconter. Pas d’aventures. Rien. A vrai dire, je m’ennuyais comme un rat mort. Mais peut être qu’un beau blond pourra égayer mon début d’année ?


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Lun 21 Avr - 3:22


Partager mon ennui le plus abyssal


Trop curieux ? Moi ? Bon peut etre un peu. Mais c’était normal. Qui ne le serait pas a ma place ? Mais alors que j’allais répliquer a sa phrase je venais de perdre tout ce que j’avais en tête lorsqu’elle déposa un baiser au coin de mes lèvres. Restant un léger instant perplexe je fini par dire :

- Pourquoi pour mon bien ?


Enfin j’en venais a plus complexe. Mais pas plus interressant. Parce que bon leurs histoires ça m’avais bien tapé sur le système. Pas que je ne les aimais pas. Mais me retrouver au milieu ça avait été dérangeant. Mais j’avais presque l’impression que du coup Kennedy avait eu une baisse de moral. Bah ca devait être parce qu’elle n’avait pas été au courant sans doute. J’haussais les épaules avant de dire :


- Bah ils ont du évité d’en parler je suppose. C’est pas très important de toute façon.

Il y avait plus important non ? Comme heu le fait qu’elle soit accrochée a mon bras par exemple. Elle n’avait pas de récits passionnant a me raconter pour le moment. Peut être que ça viendrait plus tard. Moi j’etais d’accord pour egayer son début d’année en tout cas. Je lui adressais un leger sourire avant de dire :

- Surement même. Je suis resté la pour ça.


Et je lui déposais un baiser dans le cou avec un air presque innocent. Sauf que je ne l’etais pas. En plus nous etions arrivé au vestiaire. C’était une bonne synchronisation ça non ? Enfin sauf si elle comptais me laisser poireauter pendant qu’elle se douchait.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Lun 21 Avr - 15:04


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  


Et Pouf. Je le rendais perplexe. Mais ça tombait plutôt bien parce que le mystère rajoutait du charme à notre soirée, et puis bientôt cesserait le temps des paroles n’est ce pas ? Nous passerions a autre chose. Ainsi riais-je vaguement.

- Parce que trop de questions peuvent être bien vite épuisantes.

Un sourire, et je passais mon bras dans son dos pour me blottir d’avantage contre lui. Ecoutant donc les dernières rumeurs dont je n’étais pas au courant. Concernant les Serpentard en tout cas. M’enfin bon. On allait pas vraiment épiloguer non plus.

- T’as raison. Je pense qu’il y’a beaucoup plus intéressant, à faire. Alors, je te fais confiance.

Parce que oui. Il était bien la pour égayer ma soirée, et tandis qu’il déposais un baiser dans cou, je lui griffais doucement le dos a travers ses vêtements, avant de me reculer un peu pour ouvrir la porte.

- Pose le balais dans un coin, et ferme la porte. Il se peut que j’ai besoin d’un gentleman pour me tenir la serviette, ou bien pour me frotter le dos.

Un clin d’oeil, et sans plus attendre je me dirigeais vers les douches au fond de la pièce. Peut être qu’il arriverait à temps pour me déshabiller, ou bien qu’il arriverait une fois que j’étais déjà en proie aux plaisirs de l’eau chaude. A voir, pour le moment je posais mes gants de quidditch sur une étagère, et j’enlevais ma paire de converse; me perdant un peu dans mes pensées.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 26 Avr - 1:00


Partager mon ennui le plus abyssal


Elle avait probablement raison la belle Kennedy. Avec elle les questions étaient épuisantes effectivement. Voir même inutiles. Surtout ce genre de questions. Et je remplaçais bien vite mon air perplexe par un sourire en coin parce que je trouvais qu’elle avait raison. Puis je déposais un leger baiser sur son front avant de dire :

- Tu as raison. Je n’en poserais plus alors.

Ca c’était pas sur. Mais de toutes façons je n’avais rien promis. Et je la laissais se blottir un peu plus contre moi. C’était loin de me déranger au contraire. C’était plutôt agréable d’avoir une jolie Kennedy contre soi et en toutes circonstances. D’ailleurs oui nous avions bien mieux a faire que de parler de la vie sentimentale des autres :

- J’espere bien ! Je ne t’ai jamais déçu de toute façon. Enfin je ne crois pas.

Elle n’avait qu’a claquer des doigts pour mettre toute la gente masculine de Poudlard. Enfin ceux qui etaient pas trop jeune et normalement constitué. Donc elle aurait pu a tout moment trouver d’autres jouets que moi si elle avait été déçu je suppose. Et j’eu a peine le temps de pousser un faible grognement avant qu’elle n’ouvre le vestiaire en me disant de fermer la porte et de poser le balais. Je la regardais partir avec un leger sourire aux lèvres avant de m’executer :

- Tu es sure que tu ne veux pas aussi de l’aide pour te déshabiller ?

Oui j’avais été rapide mais en même temps il ne fallait pas non plus dix ans pour fermer cette porte et poser le balai de la Serdaigle. Je venais donc d’arriver juste a temps dans la piece ou Kennedy commençait a peine a retirer ses vêtements et j’arrivais dans son dos avant de l’enlacer et de murmurer a son oreille :

- Alors ... ?

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 26 Avr - 2:03


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  


Entre nous, je préférais faire autre chose que le jeu des sept questions avec lui… Et encore si seulement il n’y’avait que sept questions… Enfin bref. Il y’avait mieux a faire. Beaucoup mieux à fair; et alors qu’il agréait avec l’idée de ne plus en poser je me blottissais contre lui. Ca serait mieux ainsi. Et doucement je me rappuyais contre lui. Jusqu’a ce que nous arrivions au vestiaire en tout cas.

- Non effectivement. Il suffit d’espérer que ça dure.

Il fallait reconnaitre une chose. D’un point de vue masculin il était mon jouet preferé. Endurant. Serviable. Peut être un rien amoureux. Plutot mignon. Bien battit. Avec un torse pas encore trop viril, mais plutôt pas mal non plus, et un regard parfois doux, parfois psychotique. Il était attirant en un sens. Et surtout il me comprenait. Il n’attendait pas trop de moi, et il était toujours la quand j’en avais besoin. Bien sur que j’étais attachée à lui. Je n’allais pas commencer à lui dire ou quoi que ce soit. Il le savait. Sinon il ne jouerait pas autant avec moi n’est ce pas ?

Et en parlant de jouer, je lui donnais quelques ordres … Pas vraiment méchants ou autoritaire, et sans attendre d’avantage j’allais vaquer a mes occupations, esquissant un sourire alors qu’il m’enlaçait par derrière. Prise d’un frisson je tournais légèrement la tête pour déposer un baiser sur sa joue.

- Fais donc. Tu sais que je ne suis pas du genre à refuser de l’aide si gentiment proposée.

Oh bien sur. Je ne serais pas en reste, il finirait peut être même nu avant moi… C’était à voir. Et plus ou moins brusquement je me retournais totalement pour lui faire face, laissant glisser mes doigts sur le col de son t shirt.  

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf


Dernière édition par Kennedy A. Selwynn le Sam 26 Avr - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 26 Avr - 15:41


Partager mon ennui le plus abyssal


C’est sur il fallait esperer que ça dure. Parce que sinon je risquerais d’être un peu … triste ? Mouais peut être. Peut être pas. On s’en fiche après tout. Le mieux a faire avec Kennedy c’était de profiter de l’instant présent. Ca n’avait pas toujours été toujours facile de penser ça mais a force ça m’etais rentré dans le crâne. A croire que j’avais vraiment un soucis avec les sang mélé a force. Mais bon ne pensons pas a ça.

- Hé ! Pourquoi ça ne durerait pas ?


Question con je suppose. Peut etre qu’un Kennedy serait comme Ezreal. Peut etre qu’un jour elle songerait a être plus serieuse pour quelqu’un. Ou peut être que … Non moi je ne m’attachais a rien ni a personne. Juste un peu trop a la jolie Serdaigle en face de moi peut être. Il fallait juste mettre des barrières. Et ça je savais faire en principe. Mais bref je me taisais. Jamais je ne lui dirais qu’elle pourrait eventuellement me manquer en tout cas. Le mieux c’était de profiter de son corps parfait et j’etais allé rapidement l’enlacer en lui faisant une proposition. Qu’elle avait accepté. Et c’est avec un grand sourire en reponse a son baiser que je declarais :

- Oui je sais je commence a te connaitre.

Et j’avais profité du fait qu’elle se soit retournée vers moi pour l’embrasser. Oui c’était plutôt direct. Mais Kennedy n’était pas le genre de fille toute timide qu’il fallait prendre avec des pincettes. Et puis ce n’était pas mon genre. Je glissais mes mains sous son haut avant de me détacher un peu d’elle et de dire :

- On va commencer par enlever ça.


Et hop me voila en train de la débarrasser de son t shirt. Elle avait voulu de l’aide alors j’etais serviable moi. Avec elle. Uniquement avec elle. Avec les autres j’etais qu’un enfoiré. Mais c’était surement a cause de son sang de velane. Oui on allait dire ça. Et non ce n’était pas une excuse pourri pour justifier le fait que je craque sur elle.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 26 Avr - 20:45


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy


Pourquoi est ce que ça ne durerait pas ? Après tout. Ce n’était pas comme si lui ou moi allions trouver quelqu’un qui nous… Non, j’étais peut être un peu perturbée par quelqu’un mais ça n’avait aucun intérêt. Tout allait bien. Tout allait bien. La vie continuait telle qu’elle était. C’était parfait. Et plutôt que de lui répondre je préférais me blottir contre lui. Autant ne pas épiloguer.

Car la suite était beaucoup plus intéressante. Ses mains sur mon corps, ses lèvres contre les miennes, je répondais à son baiser sec toute la fougue que je possédais, et je ne pouvais m’empêcher de sourire alors qu’il commençait à me déshabiller. Le t-shirt n’était plus qu’un souvenir, et ne lui restait que mon sous-vêtement, et le jean que je portais; quant à moi ? Je n’étais pas en reste, tirant sur son t-shirt pour dévoiler son torse viril de jeune adolescent, sur le quel je laissais courir mes ongles.

- Ne triche pas. Il se peut que j’ai besoin que tu me suive sous la douche, autant qu’il ne te reste aucun vêtements.

Toujours cette excuse d’avoir besoin de quelqu’un sous la douche n’est ce pas ? Ne restait qu’a espérer que personne ne vienne utiliser les vestiaires en pleine nuit, sinon il en aurait pour ses yeux. Peut être qu’il ferait des beaux rêves pour les années à venir. Après tout, nous étions plutôt sexy. Et amusée, je mordais doucement la peau tendre du cou de mon compagnon, tout en lui griffant joueuse, le dos.

- Tu n’es pas trés rapide.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1516
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Sam 26 Avr - 23:12


Partager mon ennui le plus abyssal



Tsss pas de reponse hein ? J’aurais du m’en douter. Tant pis. Ou tant mieux. C’était pas mauvais signe hein ? Non ce silence était surement bon signe. Je n’allais pas m’inquieter pour ça. J’avais d’autres raisons de m’inquieter. Et puis j’avais mieux a faire avec Kennedy. J’avais déjà commencé. Elle voulait de l’aide pour se déshabiller elle en aurait. Le tout avec un baiser auquel elle avait repondu fougueusement. Et la on pouvait dire que j’etais totalement sous son charme. Enfin même si je l’avais été depuis le début :

- Comment ça tricher ? Je te laisse faire un peu tu déshabille si bien.


Et je glissais mes mains dans son dos avant de detacher son soutien-gorge. C’est pas parce qu’elle avait une couche supplémentaire que je me laisserais faire. Et après c’était moi qu’elle traitait de tricheur ! En tout cas j’avais bien envie de la suivre sous la douche. Qui n’aurait pas eu envie ? Je grognais legerement alors qu’elle me mordait et qu’elle me griffais. C’était moi qui mordais d’habitude. Et puis ça me faisais toujours bizarre d’être mordu au cou. Même si ce n’étais que legerement. Enfin il fallait que j’evite de poser mes crocs sur elle mais je sentais que ça n’allait pas etre facile. Je lui adressais un sourire moqueur avant de faire tomber son soutiens gorge.

- Mouais dis plutôt que tu commences a crever de chaud.


Mais comme j’etais un chic type … Enfin non j’etais surtout pressé de la suite je commençais a defaire son pantalon pour la débarasser plus vite avant de la pousser un peu vers les douches en l’embrassant. Ah elle voulait jouer a ça. On allait jouer.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1457
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    Dim 27 Avr - 3:31


Partager mon ennui le plus abyssal ✕

Fin Septembre - Nuit - Terrain de Quidditch
Aaron & Kennedy  


- Tu triche. Tu porte trop de vêtements.

Lui disais-je donc, en laissant le bout de mes ongles frôler son téton gauche. Ce n’était pas grand chose, mais la sensualité de l’acte me donnait légèrement chaud, et devrait probablement lui donner aussi chaud. Ainsi, je souriais doucement, avant d’embrasser ses épaules, tandis qu’il ôtait le dernier rempart de ma poitrine avec l’air libre.

- Peut être bien. Il faudrait enlever tout ça alors. Histoire que les vêtements ne soient pas un obstacle rajoutant de la chaleur encore.

Un clin d’oeil, un baiser sur son épaule, et je me blottissais contre lui, tandis que je laissais mes petites mains descendre vers sa ceinture avec la quelle je jouais un peu; avant de la détacher. Froncant un peu les sourcils alors que je remarquais quelque chose de bizarre sur lui.

- Toi par contre… Tu as l’air d’avoir froid.

Sourcils froncés, je me demandais ce qui se passait pour qu’il ait la peau aussi froide. Est ce qu’il avait attrapé mal dehors ? En trainant dans la forêt ? Non, je voulais pas imaginer qu’il soit malade ou quelque chose du genre. Ce n’était pas de l’inquiétude. Non non. C’tait juste que… Comment dire.. Je. et bien… Je ne sais pas. Bon, ça m’avait pas tout coupé quand même… et je déposais un nouveau baiser sur son épaule. Ne nous laissons pas abatre.


___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal    

Revenir en haut Aller en bas
 
(aaron&kenn) + Partager mon ennui le plus abyssal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Exterieur :: Terrain de Quidditch
-