La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Dim 6 Avr - 14:34


Samedi soir, très tard dans la nuit. J’avais passé la journée avec Luka, à Pré-au-Lard. Et je dois avouer que cette soirée, j’avais peut-être un peu abusé des Bièraubeurre  et de whisky-pur-feu. Un peu, voir beaucoup. Après un retour chaotique, mais discret, au château, je quittais ma super copine pour rejoindre ma salle commune. Enfin, je tentais de rejoindre la salle commune. J’ai dû me perdre deux ou trois fois dans les cachots, et je me suis retrouvé dans les réserves, de nouveau. Valait mieux fuir cet endroit. Non, j’arrivais à bon port au bout de deux heures. C’était un peu pitoyable. J’entrais dans la salle commune doucement, celle-ci était déserte. Je retirais déjà mes chaussures pour faire le moins de bruit possible, montais les escaliers des dortoirs sur la pointe des pieds. Manque de pot, je me trompais de côté, et j’entrais dans le dortoir des mecs. C’est bien connu, celui des mecs n’étaient pas protéger, la rumeur veut que les filles soient plus digne de confiance que les mecs. La preuve !

Enfin, je me dirigeais vers là où se trouvait normalement mon lit. Ça sentait pas comme d’habitude,  en général, ça sentait bon le parfum pour fille, le shampoing et tout. Là c’était plus masculin.  Mais j’étais trop à l’ouest pour m’en rendre compte. Je posais mes chaussures près d’une chaise. Et avant de me mettre dans mon lit, j’enlevais mon pantalon. C’est bien connu, je ne dormais pas en jeans. Je laissais le tee-shirt un peu trop grand que je portais, et ma petite culote (  Souriiiire ) Je m’assis sur le bord du lit, mais je sentais quelque chose dedans. Ou plutôt quelqu’un. Je fronçais les sourcils, tentant d’approcher ma tête pour voir, mais c’était trop flou. Je marmonnais juste doucement


"- Harmorica, tu crains, on a plus dormi ensemble depuis la quatrième année…

Je pointais du doigt dans le bras la personne dans ce que je croyais être mon lit.  Non franchement, ça craignait de m’avoir piqué mon lit. C’était limite je me couchais à côté de la personne, j’étais à deux doigt de le faire, de toute façon, vu mon état, je n’étais plus capable de réfléchir. Mais j’étais quand même consciente, on m’aurait pas fait faire n’importe quoi non plus.


Dernière édition par Irélia E. Adamson le Jeu 1 Mai - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Dim 6 Avr - 15:08


*Mais non, je suis pas bourrée...*  


Bon eh bien la sortie du samedi soir aura été de courte durée. Maudit prof de soin aux créatures magiques il avait bien failli me repéré alors que j’etais en pleine escapade pour chercher de quoi ne nourrir. Tant pis pour moi j’avais donc opté pour la solution de repli. Ce serait pas la premiere fois que j’allais passer une journée en ayant bu que le sang de deux trois rongeurs. Mais ce dimanche allait être long et chiant j’avais déjà prévu d’éviter le plus de personne que possible pour éviter un accident. Oui les gens n’avaient pas tord quand ils disaient que je devenais de plus en plus bizarre mais fort heureusement ils étaient loin de se douter du pourquoi.

J’etais donc retourné dans le dortoir en silence. Je commençais a avoir l’habitude. Ne reveiller personne semblait être une tache impossible mais pourtant ce n’était pas si dur que ça. Les garçons de chez Serpentard avaient le sommeil assez lourd parfois et c’était plutôt pratique. J’etais soulagé de n’avoir croisé personne avant de me mettre dans mon lit et de fermer les yeux pour faire semblant de dormir comme tout mes petits camarades. C’était partir pour de longues heures d’attente a rester immobile a faire semblant de dormir et a être noyé dans un flot de pensé. Sauf que une demi heure plus tard j’ouvrais les yeux a cause de quelqu’un qui avait eu l’idée etrange de s’incruster dans mon lit. Je venais d’ouvrir les yeux avant de voir Irelia qui commençait a s’installer tranquillement en train de maudire Harmorica. Elle sentais l’alcool a des kilomètres a la ronde.

- Irelia ? Est-ce que j’ai une tête a m’appeler Harmorica ?

Je m’etais un peu redressé dans mon lit dans l’espoir qu’elle capte sa connerie. Si elle ne me voyait pas distinctement elle reconnaitrait au moins le son de ma voix. Si Ezreal se levait la maintenant tout de suite ça allait finir en embrouille en plus et je n’avais aucune envie de me disputer avec lui alors j’ajoutais :

- Qu’est ce que tu fou la ? Retourne dans ton dortoir !


Evidement je ne parlais pas a voix haute pour ne pas reveiller les autres.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Dim 6 Avr - 15:39


J'avoue que si j'avais abusé, ce n'était pas la faute à Luka, mais elle y avait contribué grandement. Elle devait elle aussi être dans un sale état ( Souriiiire). Mais pour le moment, j'étais un peu dans la merde. Enfin non, mais tant que seulement Aaron était au courant, ça irait. Mais je pense qu'il ne fallait pas compter la dessus. Et puis, en sept ans, c'était quand même la première fois que je faisais ce genre de connerie. Je détachais mes cheveux, toujours persuadé que c'était Harmonica dans mon lit. Mais elle avait une voix sacrément masculine. Moment de perplexitude. Je regardais Aaron d'un drôle d'air. Mais qu'est ce qu'il faisait dans mon lit ? Je rêvais ? C'était pas possible. Je restais discrète, tout de même, si les filles m'entendaient, elles allaient me tuer.

"- Aaron ? Comment t'as fais pour venir ici ? Je te manquais tellement ? "

Pas très fin, je vous l'accorde, mais je vous assure qu'à ce moment là, je ne contrôlais plus trop mes paroles. Ni mes pensées d'ailleurs. J'avais envie d'une glace au chocolat là tout de suite, mais ça n'avait rien à voir à la situation. Il me fit revenir de mes rêves chocolatés avec cette simple phrase :"Retourne dans ton dortoir". Je fronçais les sourcils, regardant autour de moi, l'air perplexe. Chuchotant toujours, consciente qu'il fallait que je ne réveille personne (quand même).

"- Mon dortoir ? Com... Han merde, je me disais aussi que ça sentait le fauve ici..."

Je me grattais la tête, en réfléchissant. Ça allait être dur de retrouver mon chemin, je m'étais déjà perdue pour revenir ici. Et soudain, au bout d'une longue minute, dans ma tête, ça fit Tilt ! Genre mes neurones s'étaient touchés. J'ouvrais grands les yeux, plaquant doucement mes mains sur mes deux joues, en me tournant vers Aaron. En chuchotant toujours, mais d'un air un peu plus paniqué

"- Mais si je suis chez les garçons, ça veut dire que... Oh non, Ezreal est ici ? Il est où ? Faut pas qu'il me voit dans cette tenue ici !"

Oui, ironique non, limite qu'Aaron me voit comme ça je m'en fichais un peu, mais Ezreal c'était différent. Enfin, non, ça ne me dérangeait pas, mais j'aurais préféré qu'il ne me voit pas du tout dans cette état. Et surtout dans cette tenue. Je cherchais des yeux un truc pour me couvrir. Mon tee-shirt couvrait mes fesses, mais j'avais les jambes à l'air, et bien que je n'avais pas de position suggestive ou quoi que ce soit, ça pouvait être mal interprété. Et dans ma panique, qui restait discrète, j'attrapais mon jeans par terre, et je le mis sur moi, comme une couverture, en restant bien au bord du lit. J'avais pas trouvé mieux !  
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 7 Avr - 15:57


*Mais non, je suis pas bourrée...*  



Elle devait être vraiment bourrée pour croire que j’etais allé dans le dortoir des filles et que j’avais infiltré son lit. Je ne savais pas combien de verres elle avait bu mais elle devait être sacrément alcoolisé. Sa remarque aurait presque pu me faire rire. Quoi elle pensait vraiment un truc pareil ? J’espérais pas. Je répliquais a voix basse :

- C’est plutôt moi qui te manquais en fait.

Ah elle avait enfin compris qu’elle c’était trompée de dortoir. Mais elle ne filait par pour autant. Oh j’allais quand même pas devoir la trainer jusqu’au dortoir des filles avant que tout le monde ne se reveille ? En plus vu sa tenue tout le monde allait se poser des questions.  M’enfin le fait qu’elle ai réussi a connecter ses neurones c’était  déjà positif. Je soupirais avant de dire :

- Braaavooo … Dis moi t’as bu combien de verre pour être dans cet etat ?

C’était probablement pas le moment de me moquer. Mais trop tard. Je n’avais pas pu m’en empêcher. Et sa seconde reflexion m’avait fait presque rire. Irelia venait a peine de comprendre que oui Ezreal était ici et que s’il se réveillait la maintenant tout de suite il allait sans doute se poser beaucoup de questions. D’ailleurs elle venait d’attraper son jean. Pas pour le remettre non. Mais juste pour se cacher.

- Oui Ezreal est ici. Et bon sang rhabille toi au moins. Tu vas pas rester la comme ça …

Vu son etat elle serait bien capable de passé le reste de sa nuit assise sur mon lit a tenir son jean. J’allais pas non plus l’aider a se rhabiller. Oh et puis merde. J’avais viré les couvertures pour pouvoir m’asseoir a coté d’elle.

- Allez jvais pas te rhabiller moi-même quand même.

Que personne ne se reveille juste en entendant ce que je venais de dire. Ce serait vraiment une mauvaise synchro. Mais bon fallait bien que j’essaye de l’aider avant que quelqu’un d’autre que moi ne la voit comme ça.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Mar 8 Avr - 20:16


Je passais une main dans mes cheveux en bataille,l'air complètement paumé. Et même le fait de m'être trompé de dortoir ne me causait pas plus de problème que ça. Je gardais dans ma tête mon idée de manger une glace ou un truc comme ça.

Je reportais mon attention sur lui, un grand sourire amusée aux lèvres. Je fis mine de réfléchir en comptant sur mes doigts. Puis au final je haussais les épaules dans un mouvement théâtral.


"- J'sais plus, après la troisième bouteille c'est très flou !"

Je pouffais de rire, en essayant d'étouffer mes bruits dans mes mains. Au moins je faisais attention à ne pas faire trop de bruit.
Bref, je venais de me rendre compte qu'Ezreal dormait dans la même pièce. Mon jeans toujours contre moi, je regardais toujours Aaron avec mes gros yeux. Puis je regardais autour de nous en plissant des yeux. Oui j'essayais de mater dans le noir.  


"- Hé mais dis moi, il dort dans quel lit ?"

Mais non, je n'irais pas faire un truc stupide, comme me glisser dans le lit d'Ezreal pendant qu'il dort. Quoi que, ça pourrait être drôle. Tout dépend du point de vue en fait. Mais bon, je voyais tellement flou, et ça tournait tellement, que même s'il me disait où il était, je n'étais pas sûre de trouver le bon lit. Je n'étais même plus sûre d'avoir la force pour me lever. Et vous me voyez me glisser dans tout les lits pour trouver le bon ?  Non, non ça sentait la mauvaise idée.
Sa remarqua me fit de nouveau rire doucement.


"- Ça pourrait être rigolo !"

Je me remettais bien droite sur le lit. J'étais comme une gamine de trois ans avant ses habits à la main. J'essayais de passer ma jambe dans celui-ci, mais c'était compliqué. Je réussis finalement ça passer mes deux jambes dedans, laissant mon jeans au niveau des genoux, mais j'étais tellement crevé que je ne voulais pas levé mes fesses du lit d'Aaron. Dommage, ça partait bien. Je penchais la tête en arrière vers Aaron, à deux doigts de m'endormir. D'ailleurs, je vacillais un peu sur le côté

"- Dormiiiir..."
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Mar 8 Avr - 23:49


*Mais non, je suis pas bourrée...*  


Trois bouteilles. Eh ben. Elles devaient etre au moins de trois alcools different non ? Ou peut etre pas. Et dire que je ne pourrais probablement connaitre les doux effets de l’alcool. A moins que j’essaye de boire quelqu’un d’alcoolisé. Mais je preferais vite chassé cette pensée de ma tête. Hors de question d’essayer avec Irelia et surement pas au milieu du dortoir a la vue de tous ! Je parlais de mordre bien sur …

- Trois … Eh ben.

Allez savoir pourquoi elle rigolais. Moi la j’esperais juste qu’elle ne reveille personne et que mon meilleur ami ai le sommeil tres lourd. D’ailleurs Irelia était curieuse de savoir dans qu’elle lit dormait Ezreal. Moi je le voyais de mon lit. Mais elle elle ne pouvais pas le distinguer dans le noir. D’ailleurs il n’était pas si loin que ça. Je designais un lit juste en face du mien :

- La. D’ailleurs si tu veux aller squatter son lit a la place du mien ce serait cool.

Pas que j’avais besoin de dormir. Mais au moins ça m’eviterais les quiproquos. Et en parlant de ça fallait vraiment qu’elle se rhabille. Et non je ne comptais pas l’aider même si je lui avait lancé une pique dessus. Rigolo ? Je lui jetais un regard désespéré. Bien sur que non ce serait pas drôle. Et puis si je pouvais eviter de posé mes mains sur elle ca m’arrangerais. Pas que de l’avoir touché de très pres dans la reserve m’avais dérangé mais … Si Ezreal avait le beguin pour elle c’était hors de question de lui refaire un coup comme ça maintenant que je savais pour eux deux.

- Je trouve pas ça drôle moi.

Enfin heureusement elle se rhabillait. Enfin presque. Mais au moment ou j’allais lui faire une remarque je la voyait pencher en s’endormant. Non c’était vraiment pas le moment. Et si elle s’endormait sur moi j’allais faire comment. Je m’exclamais en chuchotant :

- Non pas dormir ! T’as même pas fini de remettre ton pantalon !


Pitié continuez de dormir les autres …

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Jeu 10 Avr - 18:43


J'avais beau plisser les yeux, dans le noir, je ne voyais absolument rien. Et puis, j'avais dis ça juste pour savoir où il dormait, je ne voulais pas vraiment y aller. Imaginez la scène, non seulement je pensais qu'il y avait un risque qu'il me jette, mais en plus il risquait de se fâcher parce que j'avais un peu trop bu. C'est pas comme si je buvais tout le temps, mais bon, dans mon état, je n'étais pas trop en état de faire quoi que ce soit.

C'est pour ça que quand il me dit d'aller squatter son lit, je fronçais les sourcils, mais il était dingue ! Je secouais la tête vivement et négativement.


"- Je ne vais pas aller dans son lit comme ça ! "

C'était vraiment pas de chance d'un côté, que je sois tombée sur le lit d'Aaron, ça aurait put éviter bien des choses. Comme si c'était commun d'être en petite culotte sur le lit d'un ami, accessoirement coup d'un soir, meilleur ami de celui pour qui je craquais. Les feux de l'amour de Poudlard. Mais j'étais bourrée, on peut me pardonner, non ? J'ai eu un air un peu dépité sur mon visage,j'étais vraiment crevée, je n'avais pas envie de bouger, et Aaron n'avait l'air pas très content. Je soupirais doucement.  

"- Je te promets que j'essaye. Mais ça tourne."

Je tentais de me lever en me tenant au bord du lit. Victoire, je tenais à peu près debout. Les jambes un peu tremblantes, je remontais enfin mon pantalon d'une main, l'autre tenant toujours le lit. Bon, l'essentiel, c'est que j'avais quelque chose sur les fesses là ! Mais je restais debout, planté comme ça, parce que le temps que je me sois posée, j'avais la tête qui s'était vraiment bien mise à tourner. Je n'étais même plus très sûre de réussir à marcher seul, ne serait-ce que pour traverser la pièce.
Avec un sourire un peu gêné, et amusé, parce que oui je trouvais ça drôle d'un côté, je le regardais à nouveau, et je grattais ma nuque.


"- Je crois que ça va être très compliqué."
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1414
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 21 Juil - 19:01

Le soir était arrivé et bien avancé, en tant qu'adulte responsable et directrice de maison, Aidrian faisait sa tournée du soir dans les sous-sols pour s'assurer que les étudiants étaient bien tous retourner dans leur dortoir ou moins leur salle commune et qu'aucun ne traînait encore dans les couloirs. Par contre, elle n'était pas particulièrement attentive, non, ses pensées étaient un peu plus tournées vers la journée qu'elle avait eu. C'était l'une des premières sorties à Pré-au-Lard et en tant que bonne ermite qu'elle pouvait être, Aidrian avait prévu passer la journée dans les sous-sols à continuer une recherche qu'elle devrait publier éventuellement pour l'un des départements du ministère. Enfin, c'était sans compter sur une jolie blonde qui était venue assez tôt cogner à sa porte pour la traîner de force l'inviter à Pré-au-Lard et bon, au sourire adorable elle n'avait pas pu résister, et elle avait passé la journée dans le village sorcier avec l'autre professeure. Et quelle journée, elle n'en regrettait pas une seconde.

Alors Aidrian n'était pas vraiment attentive, mais en même temps avec le silence qui régnait dans les couloirs, elle n'avait pas besoin d'être particulièrement attentive pour repérer des sons suspects. Finalement elle termina sa ronde des couloirs et comme tout semblait en ordre, elle décida de faire un tour dans la salle commune de sa maison, simplement question de voir si tout était en ordre après la journée à Pré-au-Lard. Aidrian arrive donc devant le mur qui mène à la salle et dit le mot de passe, avec un étrange sentiment de facilité, ce n'était pas du tout comme avec la salle des Serdaigles et leurs énigmes.

Elle entra dans la salle et commença à faire le tour, il y avait quelques élèves encore debout en train de discuter, mais ce n'était rien de très dérangeant, c'était samedi soir, alors 'Rian n'était pas pour les reprendre malgré le couvre-feu dépassé, ils étaient dans la salle commune et ne dérangeait personne. Elle s'apprêtait à repartir quand elle entendit de drôles de bruits venant du dortoir des garçons, enfin, ce qui la dérangea surtout ce fût l'impression d'entendre une voix de fille... Avec les serpentards, elle avait appris qu'il valait ne pas laisser place au doute et toujours s'assurer que tout était correcte. Il n'aurait pas fallu qu'une fille commence à intimidé un petit nouveau même dans son dortoir. Montant les marches silencieusement, elle entra dans le dortoir de la gente masculine et remarqua très distinctement une voix féminine, un voix qui lui causait souvent des problèmes en plus et l'autre voix qui lui répondait était un autre cas à problème... Aaron. Bon, qu'est-ce que c'est deux-là faisait exactement?

Elle arriva dans la pièce où était justement les deux problèmes ambulants se trouvaient et vit Irélia debout et assez chancelante avec un Aaron assis dans son lit torse nu. Bon, la vision d'un garçon torse nu dans son lit était relativement normal, mais Irélia dans le dortoir des garçons, visiblement saoule, et avec un pantalon qui ne semblait pas très bien attaché au vu du t-shirt qui était à moitié rentré dans la taille. Elle était aussi nue pied, les souliers très probablement à elle trainait au sol près du lit... Bon, que s'était-il passé ici? Il pouvait y avoir plusieurs possibilités, mais vu l'expression sur le visage d'Aaron, elle pouvait probablement éliminer les possibilités les plus salaces. Après, c'était facile de déduire qu'Irélia avait trop bu et c'était probablement trompé d'endroit...

Revêtant son rôle de directrice, 'Rian s'approcha d'Irélia et eut rapidement la confirmation qu'elle était complètement ivre à la forte odeur de fond de tonne qui se dégageait d'elle. Posant une main sur son épaule pour l'aider à se tenir debout et être prête si la jeune fille perdait l'équilibre, Aidrian commença son intervention.

« Que ce passe-t-il ici, » demanda la directrice pour faire bonne forme quand même, elle évita de parler trop fort, après tout mieux valait ne pas réveiller les autres étudiants et faire la honte aux deux déjà impliqués, « Irélia, tu peux m'expliquer ce que tu fais dans le dortoir des gars? »

Ouais, elle était gentille, la directrice permettrait au moins aux jeunes gens de donner des explications avant d'appliquer des sanctions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 21 Juil - 21:08


J'étais toujours là, debout, à ne rien faire mis à part me concentrer sur mon équilibre. Plus jamais je ne picolerais à ce point, je pense. Luka tenait beaucoup mieux que moi l'alcool, je ne savais même pas où elle avait disparu après ça. J'espérais juste qu'elle allait bien, qu'elle n'avait pas fait de mauvaise rencontre, et qu'elle batifolait avec sa mangemorte tranquillement. Moi là, j'étais en mauvaise position, et ce que je n'imaginais pas, c'est que ça allait être pire d'ici quelques minutes. Je n'avais encore réveillé aucun garçon mis à part Aaron, bien que lui ne dormait jamais mais ça je l'ignorais totalement. Le problème était de rentrer au dortoir des filles, et je n'étais pas vraiment en état pour ça. Je ne voulais pas que le jeune homme en face de moi m'aide, mais là, j'étais dans une impasse.

Et soudain...

"- Oh Par Merlin!"

Je sursautais en sentant la main posé de quelqu'un sur mon épaule, me rattrapant comme je le pouvais à son bras d'une main, et plaquant ma main sur ma bouche. J'avais du m'exprimer un peu fort, mais je ne l'avais pas entendu arrivé. Si la je n'avais pas réveillé quelqu'un, j'étais forte. Mais je ne m'attendais franchement pas à ce que notre chère nouvelle directrice fasse irruption. En tout cas pas à ce moment précis. J'avais fais pire comme connerie, et avec Aaron même. Je voyais là une nouvelle occasion du faire du rentre dedans à Ms Starkweather. Dans mon esprit, tout fusait à toutes allures, la part de moi qui restait sobre et intelligente me hurlait de ne pas faire quelque chose de stupide. La part de moi complètement ivre me criait de la faire tourner en bourrique une fois de plus. Le regard vers Aaron, comme s'il aurait pu m'aider à prendre une décision alors que lui même aimait créer des problèmes à notre directrice, je me mordais la lèvre un peu fort, comme pour m'empêcher de répondre. Mais elle me demandait ce que je faisais là, la tentation était tellement forte. Résiste, résiste,... Oh et puis merde !  

"- J'avais envie de batifoler avec Aaron, entouré des mes autres camarades de Serpentard !"

Si Ezreal entendait ça, j'étais cuite. Mais mon ton sarcastique indiquai clairement que je n'étais pas sérieuse. D'ailleurs, j'avais émit un gloussement, qu'on pouvait qualifier de rire, mais en restant discrète.

"- Oh je rigole madame, on est samedi soir, je me suis juste... trompée ! Ça peut arriver à tout le monde..."

Je sentais l'alcool à des kilomètre à la ronde, je n'avais pas de chaussure, et mon pantalon complètement défait. Tout m'indiquait comme coupable, mais je cherchais à m'échapper de cette mauvaise situation. J'avais toujours la tête qui tournait. Je restais encore soft là. Je me retenais un peu. L'alcool me dictait un peu de raison. Mais dans le fond, j'avais envie de faire bien pire. Il fallait que quelqu'un me ramène à la raison sinon, je risquais de faire pire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 21 Juil - 22:58

    L’un des gros désavantages de Poudlard était cette obligation de partager des dortoirs. Cela empêchait les dépressifs de se retrouver seuls, mais cela empêchait aussi, et surtout, les gens normaux d’avoir un minimum de tranquillité. Le dortoir des garçons de septième année de Serpentard avait, heureusement, passé le stade des conneries du genre planquer les caleçons de tel élève ayant du sang-mêlé.
    Au départ, c’était un endroit où Rodolphus se sentait plus ou moins bien. Il y avait Aaron et Ezreal avec lui, c’était des personnes qui avaient des valeurs, des vraies. Les conversations étaient sensées et, à plusieurs reprises, les trois adolescents avaient suivi les événements liés à l’ascension d’un puissant mage noir aux pouvoirs de plus en plus étendus. C’était là leur plus bel espoir d’un ordre nouveau, pour un avenir meilleur, un avenir où la pureté aurait sa place…

    En réalité, à bien y réfléchir, ce dortoir avait été le théâtre de très bons moments, tout à fait décents, entre potes. L’établissement de projets anti-sang-de-bourbe, des soirées à parler de filles, des heures passées à bouffer des confiseries de chez Honeyduke’s… Oui, il y avait pas mal de bons souvenirs, en ce lieu.
    Mais les activités du passé avaient cédé la place à… autre chose. Rodolphus en était bien conscient : lui-même s’était assombri dès le moment où il avait su qu’il allait épouser Bellatrix Black et qu’il devrait donc, peu à peu, envisager du positif en elle… Pas évident de tomber amoureux d’une femme que beaucoup perçoivent comme une dingue… Mais il y avait aussi de la distance venant de Rembrandt, comme s’il avait lui aussi quelque chose du genre à assumer… Quant à Ezreal, à vrai dire, leur camaraderie avait toujours été teintée d’un parfum un peu compétitif… allez savoir ce qui avait poussé le jeune Black à être jaloux, mais le fait était là.
    Parfois, la solitude avait du bon.

    En ce samedi, Lestrange avait passé du temps en bibliothèque. Il y avait un devoir de rune à faire, quelques recherches et tout ce genre de choses. Et puis il était allé à Pré-au-Lard, comme tout le monde, par habitude et parce que c’était la seule occasion de voir Rabastan avant un moment. Ça n’avait pas été bien long, Rab’ ayant des obligations liées à ses fonctions de Mangemort, mais aussi d’autres obligations liées plutôt à sa fiancée, Cassiopée.
    Quel foutoir, tout ça. Rod’, lui, avait à peine pu passer une petite heure avec sa promise. Il devait apprendre à la connaître mieux, et pour cela, il était indispensable de passer du temps avec elle… Elle était arrivée à le faire rire. Pendant leur rendez-vous, il avait presque été détendu. Mais ils s’étaient quittés de manière très formelle, lui ne voyant pas d’autre geste que le baisemain pour prendre congé de cette femme plus âgée que lui.
    Après cela, il était juste allé boire, cul sec, un verre de whisky pur feu et était revenu à Poudlard, seul. Ce n’était pas un jour pour déconner, même s’il avait eu l’occasion de croiser Irélia en grande forme dans le village… Il aurait pu se mêler de ce qui ne le regardait pas et s’arranger pour se joindre aux deux filles, mais il ne l’avait pas fait.

    Quand il avait rejoint le dortoir, ce jour-là, Lestrange n’avait prêté aucune attention aux lits des autres garçons. Il avait lu quelques chapitres d’un livre qu’on lui avait conseillé, puis il avait essayé de dormir. Et, après une demi-heure à se tourner en tous sens, il y était parvenu.

    C’était sans compter le « Oh, par Merlin ! » sonore qui retentit du lit juste en face de celui de Rodo. Le lit d’Aaron. Sauf que… si c’était Aaron qui avait dit ça, il avait dû subir un sortilège pour lui filer une voix de fille.
    Lestrange revêtit sa robe de chambre émeraude par-dessus son caleçon, puis écarta les rideaux du lit à baldaquins et apparut, les cheveux en bataille. Il demeura un instant silencieux, observant la scène qui se déroulait devant lui. Il y avait deux femmes dans le dortoir. L’une pouvait, éventuellement, avoir une justification plausible à sa présence ici puisqu’elle était en charge de la maison Serpentard, quant à Irélia…


    "On dirait que j’ai raté quelque chose…" Un petit rictus venait de naître au coin des lèvres du jeune homme. Il approcha de l’enseignante qui était présente, comme s’il comptait épauler cette dernière dans l’affaire, et se croisa les bras.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Mar 22 Juil - 19:54


*Mais non, je suis pas bourrée...*  

- Comment ça pas aller dans son lit comme ça ? Et le mien ça te gene pas ?!

Je ne comprendrais jamais les femmes je crois. Et encore moins les femmes completement bourré. Mais bref la j'allais mettre ça sur le compte de l'alcool. Je crois. De toute façon si je m'enervais j'allais faire du bruit. Et si je faisais du bruit ça allait reveiller quelqu'un. Le pire serait que ça reveille Ezreal mais bon ... Pour le moment personne ne bronchait et Irelia tentait tant bien que mal de remettre son pantalon. Mais elle stoppais en plein milieu. Je fronçais les sourcils avait de dire avec un air totalement desespéré:

- Tu l'attache pas ?

Et ce fut a ce moment la que la directrice des Serpentard choisi de débarqué. AH BEN GENIAL. Moi qui pensais qu'on allait ce sortir de ça sans que tout Poudlard ou presque soit au courant la c'etait loupé. Je jetais un regard noir a notre très chere professeur de potion au sang mélé avant de lui dire sur le ton le plus aimable et enervé que possible:

- Ca ce voit non ?

Et Irelia donna une super reponse a la question de mme Starkweather. Je crois que j'affichais un air encore plus blasé que lorsque j'avais observé Irelia en train de remettre son pantalon et pourtant c'etait difficile. Mais hum j'avoue que de dire un truc pareil a une des profs les plus coincé de Poudlard c'etait quand même épique. Puis la voix de Rodolphus s'eleva soudainement. Ah il y avait plus de deux filles dans la piece alors forcement ça l'avait reveillé. Forcément il trouvait ça interessant. Mais même si je lui avait raconté pour Irelia et moi  - En même temps ça m'avait bien fait marré alors j'avais raconté ma mesaventure ... Ouais non mon aventure a tout mes camarades Serpentard - et que je lui avait dit que ça ce reproduirait plus.

Bref tout ça commencait a me taper sur le systeme. Je n'avais strictement rien a faire la dedans moi ! C'est pourquoi je me levais d'un coup sans attendre la permission de notre professeur et encore moins celle de notre prefet avant de déclaré assez enervé:

- Vous en faites ce que vous voulez. Moi j'ai rien avoir la dedans ! Je reviendrais quand on m'aura rendu mon lit !


Et sans un mot de plus je me dirigeais vers la sortie du dortoir pour aller vers la salle commune afin de les laisser regler cette affaire.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1414
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Dim 27 Juil - 4:31

Irélia était vraiment une élève à problème et encore plus provocante quand elle était saoule, d'ailleurs, son petit commentaire sur le batifolage causa Aidrian à prendre une pause et cligner des yeux. Vraiment pas gênée la jeune fille et probablement quand même assez dégourdis sur ce sujet. Enfin, elle avait compris bien avant que ce n'était pas ce la raison de sa présence ici et son deuxième commentaire faisait beaucoup plus de sens. Trop saoule, elle s'était trompée de dortoirs. Si ce n'était qu'Aidrian qui était présente, elle aurait probablement laisser couler, simplement sortir la jeune fille du dortoir et s'occuper d'elle avant de la mener à son lit, sauf qu'elle était aussi la directrice des Serpentards et jusqu'à maintenant, elle n'était pas vraiment respecté, donc elle ne pouvait pas simplement laisser passer ce comportement sans punition. Irélia était sur le terrain de l'école, complètement saoule. Alors elle devait oublier un peu 'Aidrian' et laisser la place à la 'directrice'. Prenant le peu de courage qu'elle possède, la nouvelle directrice prit une inspiration avant

« Miss Adamson, votre présence ici, à cette heure et dans votre état n'est pas une rigolade. L'heure du couvre-feu est passée depuis près de deux heures et votre comportement est répréhensible en tout point de vue présentement. »

Bon, c'est pas si pire? Elle avait l'air d'une directrice qui faisait la discipline? Si oui, Aidrian ne le sentait pas du tout à l'intérieur. Elle détestait ce rôle d'autorité, ce n'était pas elle, mais bon, elle ne pouvait pas s'en débarrasser et elle avait essayer, à chaque fois qu'elle croisait Dumbledore, il trouvait un moyen de s'éclipser. Pas moyen d'avoir une conversation avec lui.

Finalement, toute l'action réveilla un autre individu dans la pièce, Rodolphus, c'était bien, le préfet pouvait peut-être mieux intervenir qu'elle. Dans la situation présente. Rodolphus était plus respecté et les serpentards l'écoutait, il pouvait être un atout important, surtout qu'il était ami avec... Ah, non, Aaron ne serait pas un problème apparemment puisqu'il décida de partir assez énervé. Aidrian ne jugea pas nécessaire de le retenir, il ne semblait pas impliqué plus qu'il fallait, le seul comportement répréhensible était celui d'Irélia, même si l'alcool en était responsable, cela ne le justifiait pas.

« Miss Adamson ici présente est en état d’ébriété et dans le dortoir des garçons alors que le couvre-feu est dépassé, » expliqua-t-elle à l'intention de Rodolphus.

HRP:
 

___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 4 Aoû - 23:32

HRP:
 

    Bien, la situation était pour le moins… particulière. Rodolphus ne s’attendait pas à la présence d’une fille dans ce dortoir, pas plus qu’il ne s’attendait à voir débarquer la directrice de Serpentard par ici. En fait, c’était plutôt rare qu’un professeur à la tête d’une maison de Poudlard vienne ailleurs que dans les salles communes… et encore…
    Il fallait dire que Starkweather était nouvelle à ce poste de directrice de Serpentard. Elle ne savait peut-être juste pas vraiment comment ça se passait habituellement…

    Lestrange ne savait pas ce qui était le plus déplaisant : la présence de la professeure en ce lieu ? ou la manière dont Aaron lui avait parlé ? Difficile de trancher, dans pareilles circonstances… Ce qui était sûr et certain, c’était que Lestrange n’appréciait aucun de ces deux faits. Il fallait dire que cette enseignante, de sexe féminin, de sang mêlé de surcroît, et sans expérience, était une femme au milieu d’un dortoir de jeunes hommes. Techniquement, en tournant bien l’affaire, il y avait moyen de détourner légèrement la réalité pour que ce soit l’enseignante qui reçoive un blâme. Peut-être était-elle ici pour séduire un élève… ou pour se taper Irélia, qui était dans un état d’ébriété avancé… Ce n’était pas bien compliqué de prêter des intentions scabreuses à un adulte, dans une telle situation.
    Quant à Rembrandt… depuis la rentrée, Rodolphus avait beaucoup de mal avec lui. Ils étaient amis depuis des années, mais… cette année, c’était différent. Comme s’ils avaient pris leurs distances, l’un et l’autre, sans qu’aucune conversation n’ait jamais justifié cela. Ils ne s’étaient pas engueulés ni quoi que ce soit. Et, à la vérité, cela dérangeait Lestrange bien plus qu’il ne daignait le montrer ou l’avouer.

    Se tournant vers la directrice de maison, Rodolphus tâcha de parler avec un peu de sagesse, au milieu de ce bordel complet et de cette atmosphère bien pesante.

    Il jeta un coup d’œil en direction d’Aaron qui semblait bien décidé à laisser tout le monde patauger dans cette situation digne d’une belle grosse bouse de dragon. Normal… Il était sorti, laissant Starkweather et Lestrange avec Irélia sur les bras.
    Bon… en soi, la situation n’était pas si grave. Irélia dormirait sans doute à l’endroit où elle tomberait. Le tout était de faire en sorte qu’elle tombe dans un lit. De préférence dans un endroit plus ou moins neutre.


    "Professeur, n’avez-vous pas une potion contre la gueule de bois ? Quelque chose pour neutraliser les effets de l’alcool ?" Une potion sédative aurait été tout aussi bien, mais pour déplacer un corps endormi, par expérience, Rodolphus savait qu’il fallait de bons bras : un corps inerte semble toujours peser comme un cheval mort.

    "Iré… si ça te va, je te porte dans le laboratoire de notre directrice et elle pourra s’occuper de toi…" Habituellement, le jeune homme s’adressait sur un tout autre ton à cette fille, mais là, il jouait le rôle du gentil préfet protecteur, sûr de lui et prêt à aider sa prof.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Lun 27 Oct - 17:27

Spoiler:
 

J'étais encore et toujours accrocher au professeur, et je les écoutais parler. Tout ceci était d'un ennui que j'en décrochais un bâillement bruyant, passant la main qui ne tenait pas le bras de Mrs Starkweather dans mes cheveux. Je ne savais pas si c'était l'effet de l'alcool qui faisait ça, mais même Rodolphus me paraissait ennuyeux, alors qu'en général, on s'entendait bien, et on rigolait même bien ensemble. Mais en fait non, ça devait être sa nouvelle position de prefet en chef qui devait lui monter au crâne ou je ne sais quoi encore. C'est dingue comme les pensées peuvent être flous dans cette état.

Je relevais la tête vers le professeur. Mon comportement était répréhensible ? J'avais été pire que ça, dans mes souvenirs. Bon je dois avouer qu'être ivre dans le dortoir des garçons n'étaient pas la meilleure idée que j'ai eu. Et j'allais finir par réveiller tout le monde, même mon Black si ça continuait. Quoiqu'il aurait put trouver ça intéressant lui... Mais à quoi je pense là ? Je toussotais pour éclaircir ma voix, un peu enrouée par le fait que le whisky avait brûlé ma gorge, et aussi parce que je n'avais qu'un petit gilet et que j'étais rentrer alors qu'il faisait déjà frais. Pour sûre que le lendemain j'allais être malade.


"- Oh la la, on dirait que j'ai tué quelqu'un. Vous n'avez jamais profité de votre jeunesse, professeur ?"

Je les écoutais déblatérer sur mon sort. S'en était fatiguant, et je m'endormais presque sur place. Et sinon, est ce qu'on pouvait juste m'aider à me mettre dans un lit, que je dorme ? Je pouvais décuver naturellement, ça ne changerait rien à mon cas. Je resterais la même peste qui répondait au professeur sans peur ni même remords. Je levais alors les yeux vers Rod' en haussant un sourcil. Son ton me surpris franchement, mais je pense que si je le prenais mal, c'était parce que l'alcool prenait le dessus. De toute façon, je savais très bien qu'à Serpentard, on jouait tous un rôle. Moi j'avais choisi celui de la peste qui défend sa place et sa valeur malgré son statut de sang mêlé. J'haussais les épaules d'un air désintéressé

"- Je ne suis pas impotente non plus, je peux marcher."

Enfin je crois. Parce que dès que je lâche le bras du professeur, je titube et me rattrape au lit derrière moi. Je n'avais juste pas envie d'être portée. Je pinçais les lèvres, ma tête tournait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1414
Date d'inscription : 15/07/2014
Multicomptes : J.B.
Caracteristique : Directrice des Serpentards et professeur de potion
MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   Mar 4 Nov - 19:19

Aidrian soutenait la jeune serpentard plus qu'autre chose, toute cette situation risquait de lui donner l'un de ses mal de tête. Elle n'avait pas envie de s'éterniser sur place avec une élève saoule et qui semblait trouver la situation plus drôle qu'autre chose. Si elle s'était trouvé ailleurs qu'à l'école, la directrice de maison aurait simplement offert son aide à l'élève, un potion pour aider à la gueule et l'aurait aidé à se coucher, mais il y avait des règles à l'école, un couvre-feu et aucun n'était respecté en ce moment. Aidrian n'était pas zêlée pour son nouveau rôle, c'était dans la description de tâche, effectuer des rondes à l'occasion pour assurer le bon fonctionnement de l'école et encore, 'Rian était très avenante en les faisant à des heures très avancées, où même les élèves retardataires n'avait plus aucune raison d'être à l'extérieur ou alors de faire du bruit excessif. Aidrian pardonnait et excusait beaucoup de comportements, d'après certains professeurs, c'était pour cette raison que les serpentards ne la respectaient, elle n'avait pas une main assez dure, mais l'alchimiste ne voyait pas les choses de cette façon, elle voulait avoir une main douce, mais ferme avec sa maison, bon, elle avait encore du travail à faire sur le côté de la fermeté, mais elle y arriverait. Elle savait qu'elle n'arriverait probablement pas à grand chose avec les septièmes ou même les sixièmes, mais les premières années l'aimaient beaucoup, les deuxièmes aussi et les sentiments étaient mitigés des troisièmes années aux cinquièmes.

Aidrian ne faisait vraiment que de son mieux et elle considérait que le comportement d'Irélia ce soir était amplement répréhensible, saoule dans le dortoir des garçons et sans aucun signe de repentance... Si la blonde s'était excusée et avait simplement demandé de l'aide pour retourné à son dortoir, la nouvelle prof n'aurait fait aucune histoire, mais ça n'avait pas été son comportement. Alors il devrait y avoir une conséquence, minime ou majeur... La directrice y réfléchissait, en attendant, elle agrippa Irélia qui titubait de nouveau. Elle n'avait pas envie de traiter une dent cassée à cause d'une mauvaise chute. Aidrian dût se retenir de soupirer au commentaire d'Irélia sur sa jeunesse... La jeune serpentard ignorait que sa nouvelle directrice avait probablement été pire qu'elle pendant sa jeunesse, même si c'était surtout à cause de ses deux meilleurs amis, mais elle n'était pas prête de se lancer dans ce sujet. En général, elle l'évitait avec les plus jeunes.

Bien, Aidrian décidait de mettre fin à la petite soirée glissant un bras autour d'Irélia, elle l'invita à la suivre en indiquant à Rodolphus qu'elle s'en occuperait et que lui pourrait aller chercher le jeune Rembrandt qui avait quitté la pièce subitement et avec raison après tout. L'alchimiste dirigea Irélia vers son dortoir puis son lit où elle l'aida à l'installer, elle fit apparaître un grand verre d'eau qu'elle força la serpentard à boire avant qu'elle ne se couche. La directrice de maison s'assura que la blonde était bien, puis elle alla dans son laboratoire préparer un concoction que la serpentard aimerait sûrement au matin, retournant pour la laisser sur la table de chevet de l'élève trouble-fête avec un mot à son intention, lui expliquant les bien-faits de la concoction, mais que c'était le choix d'Irélia si elle voulait la boire ou non. Par contre son comportement déplacer venait de faire perdre des points à sa maison, malheureusement.

10 points en moins pour Serpentard

RP CLOS

___

But friendship is precious, not only in the shade, but in the sunshine of life, and thanks to a benevolent arrangement the greater part of life is sunshine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}
» Je suis pas bourré, hips ! [terminé]
» Mais si, je suis la nouvelle directrice voyons!
» Hé mais je ne suis pas une souris à croquer ! [Livre I - Terminé]
» [Dio][WIP] "Mais je ne suis pas un homme vivant"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
PENSINE
 :: Pensine :: Septembre 1975
-