La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Out of control. Ϟ Thèo F.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« ALIENOR » — Le malheur d'aimer, il est à mon poignet.
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1607
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Out of control. Ϟ Thèo F.   Lun 8 Fév - 21:21

Je ne crois pas au destin. Je crois à l’énergie que l’on déploie quand ceux que l’on aime courent un risque. Je ne me berce plus d’illusions. Plus depuis mon adolescence en tous cas. En ai-je seulement eues un jour ? Il suffit de quelques riens pour que toute la vie bascule. Il a suffi d’un regard et d’un mot, pour que je sombre dans une folie toute autre que celle qui m’habite, noire jusque dans le cœur. Il ne m’est pas permis de penser à quelqu’un d’autre qu’à moi, c’est ce qui faisait ma force avant. Avant quoi ? Avant qui ? Avant toi. Avant elle, je ne me souviens que de ça, des vies que je sacrifiais, des enfants qui me suppliaient, des hommes que je séduisais.

La rue encore de nuit. Pré-Au-Lard se souvient de moi. Je n’étais jamais loin d’ici. J’aime son calme et son agitation. J’aime voir grouiller les sorciers inconscients, j’aime ses allées cachées de la lumière et ses boutiques, même si je n’y vais jamais. Mais ce que j’aime par-dessus tout ça, ce sont les odeurs de mort qui se dégagent des ruelles. L’amour ça me répugne. Quoi, j’ai dit ça ? Suis-je un bon serviteur ? Suis-je assez sanguinaire ? Est-ce que j'obéis comme il faut ? Tiraillée entre deux mondes, j'ai presque honte de moi. Je pourrais tuer ce qui bouge, et c'est souvent ce que je fais, quand je croise quelque chose de vivant. Parfois, un cri me revient à l'esprit. Je ne cède pas. J'essaie de ne pas faiblir. Un mangemort qui faiblit, c'est un mangemort mort. C'est drôle, ça. J'entends une voix dans mon dos. Je ne me retourne pas immédiatement. Je sais que ce n'est pas logique, pas prudent, qui a dit que je l'étais ? Il pourrait s'agir d'un collègue. D'un prof. D'un auror. Ou pire. Il pourrait aussi s'agir de Luka.

Je pivote, pour lui faire face. Ce n'est pas elle. Il y'avait dans sa voix quelque chose qui me rappelait la sienne. Il y'a dans ses yeux une lueur similaire. Mais je ne vois pas de ressemblance autre. A moi aussi, il arrive d'être déçue. J'ai pratiquement les mêmes déceptions que vous, mais je ne les exprime pas. « Qui es-tu, toi ? » Non. Pas de vouvoiement. Pas de civilités. A quoi bon, au diable les convenances. Je ne suis pas gentille. Je ne suis pas née pour être polie; ça, par contre, je n'apprendrai jamais.

___

ses délicatesses mystérieuses m'avaient séduite
que sais-tu de la longue attente Et ne vivre qu'à te nommer Dieu toujours même et différente Et de toi moi seul à blâmer. Que je m'oublie et je demeure Comme le rameur sans ramer Sais-tu ce qu'il est long qu'on meure A s'écouter se consumer.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 812
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: Out of control. Ϟ Thèo F.   Mer 10 Fév - 17:37

Toute sa vie il y’avait eu Luka. Non, en réalité non, c’était un peu comme un mensonge, Luka était arrivée plus tard, Lisbeth un peu avant elle. Mais elle avait l’impression que les années d’avant n’avaient été que des brèves passades par les quelles il fallait supporter la vie, pour ce qu’elle n’était pas. Oh, bien entendu Thèo avait eu une enfance, elle avait eu une adolescence, et elle avait eu une vie. Tout cela suffisait il à créer quelqu’un ? Peut être. Mais dans sa vie il y’avait Lisbeth, devenue Luka, et si ça n’était pas une obsession, c’était un peu quelque chose dans le genre tout de même.  Et oui elle avait fait des recherches, et non, même si elle n’était que journaliste, ça ne la derangeait pas d’en recourir à des droles de moyens pour trouver ce qu’elle voulait. Et quand bien même elle avait rejoint cette chose qu’était l’ordre du phénix, ça  ne voulait pas dire qu’elle était un ange de bonté. Non. Elle haïssait les mangemorts. Elle avait ses raisons. Plus encore que Lisbeth peut être. Mais elle n’était pas quelqu’un de bien.

Et c’était probablement l’une des raisons pour les quelles elle avait réagit quand elle avait recu l’oiseau. Et voila que vétue comme une moldue – elle detestait les tenues sorcières, elle ne porterait jamais plus ces stupides et affreuses robes, on se rebellait comme on pouvait – elle finissait une ruelle de Pré Au Lard, glissant entre ses lèvres une cigarette bien méritée. Sa baguette n’était pas loin non plus, mais celle la, elle ne se fumait pas. Et finalement, au terme d’une attente interminable, une silouhette, femme brune, séduisante – elle aurait dit vulgaire, il n’y’avait que Luka pour trouver du séduisant dans la mort – sure d’elle. Elle toussa, la femme se retourna. Et elle esquissa un sourire. Quoi qu’il se passe ce soir, demain serait différent. « Qui es-tu, toi ? »  Ca lui tira un nouveau sourire, las mais néanmoins presque sincère. «  Je ne sais pas si ça a de l’importance. »  Sa voix résonnait d’avantage de son accent Suèdois, que celle de Luka. Mais il était discernable qu’elles étaient de la même nationalité. «  Nous connaissons la même personne, mangemort. »  Un moment, peut être pour la laisser realiser. «  Qu’est ce que tu veux à Lis…Luka ? »  Luka. Elle oubliait, qu’ici elle se faisait appeler Luka. Jamais elle ne se presenterait comme Lisbeth. Et au fond, Thèo ne pouvait que le comprendre.

___

du blablabla à venir

Revenir en haut Aller en bas
« ALIENOR » — Le malheur d'aimer, il est à mon poignet.
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1607
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Re: Out of control. Ϟ Thèo F.   Jeu 11 Fév - 22:55

Il y'avait au fond, dans cette situation, quelque chose de familier. Quelque chose d'étrange, et d'étranger à la fois. Je ne pouvais pas sourire à quelqu'un qui ne m'inspirait rien. Juste une indifférence. La jeune femme en face de moi était plus qu'agréable à regarder, mais je ne me sentais pas le droit de ressentir autre chose ce soir. Ce soir était semblable à tous les autres. A mes autres soirées, à mes nuits, à ma vie. J'étais programmée pour haïr et blesser, même si dans le passé, et mon corps s'en souviens, j'avais aimé et bercé. J'avais aussi blessé par amour, et été blessée parce que Mangemorts et sentiments ne vont pas bien ensemble. C'était une qualité qu'on ne pouvait s'autoriser. La bienveillance, la bonté. A la place de ce sourire que certainement, elle n'attendait même pas, un long soupir s'échappa de mes lèvres. Mais en entendant sa voix, où quelque chose de semblable à Luka me fit frémir, je me redressai en grimaçant. Effectivement, ça n'avait aucune importance. Ton nom, ton âge, tes yeux, je n'en ai rien à faire, même s'ils ont cette teinte jolie qui fait vibrer les coeurs. Elle ajouta ce que je redoutais. Vous savez, je ne suis pas si vive d'esprit que d'autres, parait-il. Il me fallut un temps pour réaliser de qui elle pouvait bien parler. Je restai sans un mot, et la laissai finir sa phrase, et j'entendis plus clairement encore que tous les autres, ce nom à la fin qui aurait pu me faire sourire s'il avait été prononcé autrement. « Luka ? » Le syndrome du perroquet qui pourtant m'avait quitté, me reprenait. Je ne restai pas longtemps sans réaction, et j'ajoutai « Je ne pense pas que tu puisses comprendre quoi que ce soit de notre relation. » Même si au timbre de sa voix, il me semblait percevoir quelque chose qui ressemblait à de l'affection profonde. Peut-être que ? Je ne baissais pas le regard, et le plongeais dans le sien. J'avais déjà eu droit à ce genre de conversation au sujet de Luka, et ça ne s'était pas forcément bien déroulé. « Si ton objectif est de connaître jusqu'au dernier de mes sentiments pour elle, tu es venue au mauvais soir. Je ne te dirai rien. » J'étais fatiguée de toutes ces guerres sentimentales, mais ce qui me plaisait, c'était aimer dans l'ombre. Visiblement, notre amour n'y était pas. Certains en étaient avertis. Luka avait donc parlé de moi. Quelque chose grimpait en moi crescendo. Une colère, un regret, une peur. Je sentais qu'elle aussi ressentait pour Luka une tendresse et un besoin de protéger. « C'est maintenant que tu m'intrigues. » Disais-je en m'approchant avec méfiance. « Qui es-tu pour Luka ? » J'aurais aimé savoir... Pour savoir si je dois te haïr encore plus.

___

ses délicatesses mystérieuses m'avaient séduite
que sais-tu de la longue attente Et ne vivre qu'à te nommer Dieu toujours même et différente Et de toi moi seul à blâmer. Que je m'oublie et je demeure Comme le rameur sans ramer Sais-tu ce qu'il est long qu'on meure A s'écouter se consumer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Out of control. Ϟ Thèo F.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Out of control. Ϟ Thèo F.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Les logiciels pour BB
» Militaires démobilisés prennent le contrôle de l’ex-QG de l’armée au Cap-Haïtien
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» Prise en main de sa destinée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Pré au Lard
-