La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

  Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 28 Sep - 20:52

Je prenais finalement mon courage à deux mains, avant de prendre le chemin du bureau de Ludmilla. J'avais dit qu'il fallait qu'on parle, et nous allions parler, même si ça devait finir par des hurlements. De toute manière, le bureau serait sans doute insonoriser. Cela faisait deux mois que nous ne nous étions pas parler, évitant de nous retrouver dans la même pièce plus que nécessaire. Et je n'en pouvais plus, j'avais relu nos échanges de lettres et j'avais a présent une immense vague nostalgique en moi. J'arrivais finalement devant son bureau et hésitait un long moment...

Est ce que c'était bien raisonnable ? Alors que l'adrénaline et la douleur coulaient encore en moi de notre combat contre la plante sauvage ? Est ce que c'était vraiment vital ? Que je la retrouve ? Oui. Il le fallait, et aussi rapidement que ça. Ce combat avait ouvert des nouvelles vannes en nous. Et les choses allaient peut être changée. C'est du moins ce que j'espérais. Je frappais à la porte, et avant la moindre réponse, pénétrer dans la pièce d'un pas décider.

Je me figeais en la voyant, et fermer la porte derrière moi avant de rendre la pièce imperméable à toute écoute d'un simple coup de baguette magique. Puis je la rangeais dans son étui.

-Tu me tue si je te prend dans mes bras ?

Ma voix est légèrement tremblante, tout comme mon corps. J'ai besoin de hurler, de me défouler, le combat à fait monter mon taux d'adrénaline à des niveaux pas très viable pour mon esprit. C'est souvent comme ça que commencent certaines de mes nuits avec Lisbeth, et qu'elles se terminent après les Lunes Pourpres.

Je recommence à m'approcher de Ludmilla et je prend timidement une de ses mains.

-Tu m'as manqué... Et je voulais que tu saches... Que quoi que tu penses de moi. Je t'aime toujours autant... Et je ne veux pas te perdre... Je ne peux plus te perdre.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Dim 4 Oct - 16:33

Après l'incident fâcheux qui avait amené Anthony et Ludmilla à combattre côte à côte une immense plante déchaînée, ils s'étaient rapidement séparés une fois le problème résolu. La professeur d'histoire de la magie s'était pour sa part dirigée avec lenteur vers son bureau après avoir conduit les élèves à l'infirmerie, sans réellement se soucier des raisons de l'apparition du dangereux végétal dans un couloir de Poudlard. Revoir le bibliothécaire après l'avoir fuit durant deux mois avait été un choc pour elle, pendant quelques instants, il lui avait semblé que l'orageuse discussion qui les avait séparés n'avait jamais eu lieu. Pourtant elle avait belle et bien prit place, dans ce bureau une après-midi de Septembre.

Lasse et abattue, Ludmilla ne parvenait pas à prendre conscience de ce qui venait de se passer. Le visage de son ancien ami la hantait et rien d'autre ne semblait à-même de la préoccuper. Elle poussa de profonds soupires à maintes reprises, incapable de se concentrer sur quoique ce soit. Cette situation ne pouvait plus durer, il fallait y mettre un terme, mais la jeune femme ne se sentait pas la force d'accomplir le premier pas. Les paisibles conversations qu'elle avait eut autrefois avec Anthony lui paraissaient appartenir à une autre vie, une existence lointaine et regrettée.

Soudain, celui vers qui toutes ses pensées convergeaient pénétra dans la pièce. Aussi brusquement qu'il était apparu, Ludmilla se leva, muette. Une expression où se mêlait l'inquiétude et l'espoir était peinte sur son visage, elle fit un pas, deux, effleurant d'une main le bois sombre de son bureau. Ce qu'elle redoutait le plus mais qu'elle souhaitait avec ferveur venait de se produire, ils ne pouvaient plus se permettre de se voiler la face.
Elle ne pu répondre, la gorge nouée, l'esprit embrouillé par ses souvenirs confus. Elle se mordit la lèvre presque jusqu'au sang. Lorsque Anhtony lui prit la main, elle ne la retira pas mais au contraire serra celle de son ami comme pour être sûre qu'il était bien là, en chair et en os, et pas un simple mirage, un rêve. Les premiers mots qu'elle prononça furent faibles, la voix un peu roque puis son timbre s'éclaircie.

" Moi non plus... Je ne veux pas te perdre. Tu... tu m'as terriblement manqué et je suis heureuse que tu sois venu. Je n'aurais pas trouvé le courage de faire le premier pas."

Elle détourna son regard sombre, voilé par quelques larmes et après un hésitation languissante, elle reprit:

" Je suis désolée, tellement désolée... Tout est de ma faute! J'aurais dû t'écouter, te croire, mais je me suis fiée à de stupides rumeurs! Oh, Anthony! Pardon, pardon! Je m'en veux tellement! Si tu savais comme je me sens bête! Pourquoi ne t'ais-je pas cru dès le début! Tu ne peux être un monstre! "

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Dim 4 Oct - 19:51

Finalement, elle disait que c'était de sa faute, et elle semblait aussi peinée que moi... Oh Ludmi, qu'est ce que je t'avais fait... Alors qu'elle serrait ma main, parlant d'une voix tremblotante et pas sure d'elle, je la prenais dans mes bras, la serrant avec force, enfouissant son visage dans mon cou, me serrant avec force contre elle.

-Je suis là maintenant, c'est finit Ludmilla. Je te laisserais plus jamais.

Ma main dans ses cheveux je lui caressais le crâne comme je l'aurais fait à une enfant traumatisée, mais je n'en avais rien à faire, elle était enfin de retour à sa place, dans mes bras. Je la berçais dans mes bras, alors qu'il me semblait qu'elle risquerait s’effondrer à tout moment. Puis finalement je posais un baiser sur son front, me reculant un bref instant pour regarder son visage, essuyant mes joues pleines de larmes de joies de l'avoir retrouvée je la poussais en direction de la chaise, la faisant s'asseoir avant de me mettre à genoux devant elle.

-Lud, ma nonne à moi, ma petite poupée de porcelaine. …

Je tenais ses mains dans les miennes, enfin, plutôt le bout de ses doigts dans le bout des miens, profitant de se contact pour la rassurée de ma présence.

-Ca me touche que tu penses que je ne puisse pas être un monstre, mais le résultat est là, je suis un membre de la pire race au monde, un être humain, mais j'essaie de faire de mon mieux, tout le temps... Et même si mes choix semblent étrange ou incongrue... Pour moi, ils sont ce que je pense le mieux. Est ce que tu comprends ou je souhaite en venir ?

Je plantais mon regard dans le sien, rassurant, doux et surtout délicat. Je jouais gros sur ce coup là. Mais elle était Ludmilla, elle était mon amie.

-Je souhaiterais, que tu... Comment dire... Que tu acceptes, que quoi que j'ai pu faire, je l'ai fais parce que je le devais. Oui on a tuer des gens, oui on en tueras dans le futur. Mais Ludmilla. Je veux que tu saches une chose. Que je te défendrais au péril de ma vie.Et que plus jamais tu ne me perdras.

Je prenais une petite inspiration, avant de me lever et de déposer mes lèvres au coin des siennes.

-Je veux que tu saches aussi, que je ne tenterais pas de te faire rejoindre la Confrérie, mais que si tu le souhaites, tu y seras la bienvenue. Et ça me ferait plaisir. Mais je ne t'y force aucunement. Savoir que tu m'a pardonner, et que tu souhaites restée proche de moi me suffit entièrement.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 5 Oct - 21:11

En temps normal, Ludmilla, désireuse de préserver sa fierté, aurait discrètement séché ses larmes du revers de la main, dissimulant sa peine et ravalant ses sanglots. Sobre et digne comme une jeune femme de bonne famille devait se montrer, forte face à l'adversité. Mais cette occasion n'était en rien banale, ainsi se mit elle a pleurer à chaudes larmes tandis qu'Anthony la prenait dans ses bras, son chagrin si souvent occulté ces derniers mois révélé par l'étreinte chaleureuse qui lui semblait toujours aussi irréelle. Ce malheur ainsi réprimé n'avait fait que croître de manière démesurée dans le coeur de la jeune femme et toutes les larmes contenues tout ce temps affluèrent soudainement. Un bataillon de perles salées qui, sans prévenir, sur la chemise du bibliothécaire se déversèrent. Libérées par ses grands yeux sombres tandis qu'elles s'amoncelaient au creux de ses paupières, minuscules diamants liquides pressés de s'échapper. Elles finirent par se tarirent, mais la professeur hoquetait toujours maladroitement, une simple enfant.

Sans protester, elle se laissa tomber dans le fauteuil à haut dossier de son bureau, ses sanglots peu à peu calmés par la présence d'Anthony qui était redevenu en une fraction de seconde l'ami, le protecteur à l'aura rassurante qu'elle voyait autrefois. Oubliant en un claquement de doigts ce qu'il lui avait appris deux mois auparavant, reléguant cette sombre discussion dans un coin reculé de ses cellules grises. Elle esquissa un sourire pâlichon de fillette indécise face au prince charmant. Elle était à nouveau redevenue muette et elle se contenta d'opiner du chef pour approuver ses propos. Si il avait tué des gens c'était sans aucun doute par légitime défense, ses probables victimes l'avaient sans trop de doutes mérité! Trop désireuse de délaisser le chagrin, Ludmilla s'était abandonnée au dénis.

Alors qu'il l'embrassait, ses joues s'enflammèrent et le contact de ses lèvres la ramena des années en arrière, alors qu'ils s'étaient également embrassés tandis qu'elle revenait de son interminable voyage en Asie. Mais si cet "incident" avait été oublié d'un commun accord silencieux, elle ne laissa pas cet instant s'envoler comme la première fois et ainsi, alors qui reprenait son discours, elle le laissa à peine finir, prenant cette fois-ci l'initiative du baiser.

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 5 Oct - 22:07

Avant que je n'ai finit de lui parler de ce que je ressentais et de ce que je voulais lui dire, je me retrouvais avec ses lèvres contres les miennes, cette dernière penchée vers moi, mes pensées allèrent immédiatement à Amélia, puis à Lisbeth, mais je les oubliait bien vite toute les deux, me perdant dans le baiser que m'offrait Ludmilla. Je posais ma main en coupe sur sa joue, avant de rompre le baiser avec douceur, essuyant de mes doigts les larmes qui coulaient de ses grands yeux.

-Je suis là maintenant Ludmilla, tout iras mieux. Je t'en fais la promesse.

Elle me semblait être une petite chose fragile, qui semblerait se brisée si le monde s'effondrait autour d'elle. Et finalement, je ne voulais pas que ça lui arrive. Je voulais être là, prêt d'elle , pas pour toujours, mais assez souvent pour qu'elle n'ait plus à se sentir seule, qu'elle puisse se construire autour de quelqu'un. Et je voulais être se quelqu'un.

Je me reculais doucement avant de la fixer avec douceur, elle semblait avoir tout accepter avec déni, pour ne plus rester éloignée de moi, pour ne plus souffrir. Qu'est ce que j'avais fait à une femme aussi douce qu'elle... Est ce que j'avais été cruel de tout lui dire ? Non, je pense qu'elle aurait eu de plus en plus de mal a l'accepter avec le temps, et que je l'avais dit au bon moment. Et c'était ce qui comptait, ça, et qu'elle m'ait pardonner. Et ce baiser. Celui ci, il n'avait pas été une erreur, et il n'allait sans doute pas être oublié comme ça... Amélia...A qui j'avais promit fidélité et amour... Je me parjurer en restant contre Ludmilla, aussi proche, mais je n'arrivais pas à m'en détacher... Pourquoi est ce que c'était aussi difficile? Sans doute parce que je n'avais aucune confiance en moi, que j'avais peur de la moindre chose qu'il pourrait m'arriver... Si je perdais Amé, je me retrouverais seul, et je ne voulais pas me retrouver seul. Je n'en pouvais plus d'être seul... Et Lisbeth, la Luxure, qui s'envoyait ailleurs. Que j'avais demandé en mariage, avant de l'abandonnée et de l'envoyée chier... Au profit d'autres personnes.

Peut être que au final, si, j'étais un monstre.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 12 Oct - 22:27

C'était soudain, inattendu, tout particulièrement de la part de Ludmilla qui se montrait habituellement si pudique, jusqu'à en devenir maniérée en quelques occasions. Mais cette fois-ci, ce geste lui avait semblé naturel, une évidence à côté de laquelle elle n'avait pu se permettre de passer. C'était presque comme si le monde entier lui avait murmuré ce qu'elle devait faire, car ce n'était pas la professeur d'histoire si réservée qu'elle était en temps normal qui avait pu ainsi enhardir, une petite voix jusqu'à présent inconnue avait du souffler au creux de son oreille cette conduite.
Lorsque ses lèvres se détachèrent de celles du bibliothécaire, elle cru se réveille brutalement, être arrachée au bras de Morphée, mais si elle rosie, ce n'était pas par honte de son comportement comme elle aurait pu le penser, c'était pour une toute autre chose qu'elle ne savait comment définir. Le temps s'était-il arrêté? Elle en avait l'impression, tout ce qu'elle désirait c'était se perdre dans les yeux verts d'Anthony, se fondre dans ses promesses et oublier ce qu'elle été actuellement, ce qu'elle avait été et tous les regrets qui l'avaient bercé, ce qu'elle serait et qu'elle redoutait.

Ludmilla n'avait jamais songé à son ami de la sorte, mais au fond, cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Il promettait d'être-là et de la protéger, c'était tout ce qu'elle réclamait. Posant sa propre main glacée sur celle d'Anthony qui séchait ses pleurs, elle esquissa un sourire morose et souffla un minuscule

"Merci"

Décidément bien lunatique ces derniers temps, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle le remerciait, ou peut-être elle avait trop de raisons de le remercier, ou bien pas assez? Après tout, si elle avait prit le temps d'y songer de manière plus approfondit, elle aurait découvert que son problème était toujours le même, elle ne connaissait pas réellement celui qui se tenait face à elle. Mais plutôt que d'affronter ses démons, elle avait choisit de les ensevelir sous une fine couche d'espoir qui s'envoleraient probablement àa la première occasion venue, la rendait à nouveau aussi vulnérable qu'elle l'était initialement.

Afin de s'assurer que ces promesses de réconciliations n'étaient pas de simples fantasmes, elle lui demanda d'une voix timide mais décidée:

" Alors on oublie tout, n'est-ce pas?"

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Mer 14 Oct - 15:05

Je pense que ma révélation avait plus perturbée Ludmilla que ce que je ne m'y attendais, j'aurais peut être du profiter de sa jeunesse et de sa naïvité d'avant Poudlard pour lui dire ce que j'étais vraiment... Mais au fond, ne venait elle pas de passé l'épreuve du feu ? Bon c'était pas comme ça que j'avais espérer la retrouvée... Mais je ne la connaissais pas tant que ça, malgré nos six années de connaissance. Je serrais toujours ses mains dans les miennes. Elle était gelée et je regardais autour de moi, mais ne trouvait rien... Bon, tant qu'à faire.

J'enlevais ma robe de sorcier, avant de la posée sur elle, restant en simple chemise dans le bureau qui n'était pas de base très chaud, avant de me lever et de faire un feu dans la cheminée. Fallait pas qu'elle reste dans le froid comme ça, autant ça revigoré, autant c'était désagréable quand on avait une discutions. Puis je revenais auprès d'elle, m'agenouillant à nouveau, je posais mes mains à plat sur ses genoux.

-Non, cette fois ci on oublie pas Ludmilla.

Cette fois ci je ne la laisserais pas toute seule. Et je ne prendrais pas des discutions tortueuse et torturées, en d'autres termes je n'irais pas par quatre chemin. Je lui adressais un petit sourire alors que la pièce se réchauffait tranquillement et je fouillais dans la poche de ma robe de sorcier pour en tirer une barre de nougat, ou plutôt deux, avant d'en tendre une à Ludmilla.

-Mange, ça te fera du bien...

Je prenais pour une fois le temps de manger, allant finalement prendre une autre chaise pour me placer en face de Ludmilla. Heureusement que je la connaissais d'avant, sinon son teint m'aurait choquer plus qu'autre chose, ce n'était pas pour rien que je la comparais à une poupée de porcelaine toute douce et fragile, même à une nonne.

-Et non, on n'oublie pas ce baiser Ludmilla. Même si actuellement j'ai plusieurs affaires de ce côté là à régler, je te promet qu'on en reparlera...

Et avec elle, je tenais toujours mes promesses... Pas comme avec Lisbeth...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Mer 14 Oct - 20:24

La première réponse qu'il lui offrit fit oublier au pauvre coeur maltraité de Ludmilla de battre durant un instant. Elle prit peur, se revoyait déjà précipitée une seconde fois dans la terrible période qu'elle venait de vivre et la débâcle émotionnelle que cela avait impliqué. Ainsi, si elle avait regardé d'un oeil doux, laissant son esprit vagabonder sans but d'un rêve à l'autre, le bibliothécaire allumer un feu dans la cheminée elle écarquilla ses yeux sombres de stupeur à ses mots. Retenant sa respiration, appréhendant la suite de ses paroles avec effrois, elle demeura interdite durant quelques instants, omettant de ciller par peur de le voir disparaître comme lors de leur dernière entrevue dans ce bureau.

Elle attrapa malgré tout le morceau de nougat du bout des doigts, mais elle ne prit la peine d'en retirer l'emballage, conservant dans un premier temps la confiserie entre ses doigts. Comprenant qu'il ne poursuivrait pas son discours avant d'avoir terminer de manger et de l'avoir vu faire de même, elle se résolu à en grignoter quelques petits morceaux. Elle ne fit qu'en picorer du bout des lèvres quelques miettes auxquelles l'impatience avait ôté le goût. Elle sentait à peine fondre dans sa bouche le savoureux mélange de miel et d'amandes qu'elle aurait en d'autres occasions parfaitement su apprécier.

Lorsqu'Anthony reprit enfin la parole, Ludmilla poussa un profond soupire de soulagement et laissa une expression apaisée se peindre sur ses traits fins, son délicat sourire reprenant place sur ses lèvres vermillon. Son coeur qui s'était mis à battre à une vitesse folle réadopta petit-à-petit un rythme régulier et machinalement la professeur porta une main à sa gorge pour sentir son pouls se calmer. Elle prit même le temps de rougir de manière presque imperceptible avant de lui répondre sur un ton où se mêlaient amusement et doux reproches.

" Anthony! Ce que tu m'as fait peur! J'ai cru pendant un instant que tu étais bien plus sérieux que cela! Tu ne devrais pas plaisanter en ce genre d'occasions! "

A nouveau, elle soupira, mais cette fois-ci de manière plus brève, puis, son sourire s'élargit et elle porta à son interlocuteur un regard complice d'où avaient été chassé toutes traces de réprimandes. Elle cassa un petit morceau de nougat et le porta à ses lèvres, cette fois-ci la friandise n'était pas de refus et elle reconnu qu'il était particulièrement bon. Elle susurra un franc " Merci. " avant d'en avaler une autre bouché.

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 19 Oct - 18:03

Je me levais que Ludmilla savourait tranquillement le nougat, alors que moi j'attaquais ma sixième barre au moins. J'étais plus glouton qu'elle, c'était sur ça.. Ca me tira un petit sourire alors que je m'approchais des pots contenant des Gourmandises... Est ce qu'elle allait me questionner ? Ou est ce qu'elle allait s’appesantir sur le sujet du baiser et des imprécation que ça allait apporter ? Ce baiser avait sembler naturel, après tant d'année de connaissance entre elle et moi, je la connaissais depuis plus longtemps que Lisbeth, et je ne me serais jamais douter que j'aurais pu lui plaire... Au point qu'elle m’embrasse comme ça.

Juste quand je commençais à trouver un bon équilibre dans ma relation avec Amélia, que tout se passais bien pour nous deux, que je pensais être débarrasser de mes problèmes de cœur avec ce que j'avais envoyer dans les dents de Lisbeth, me voici avec une de mes plus vieilles amie qui remettait le couvert avec un baiser, loin d'être désagréable, je m'en voulais de n'avoir rien fait pour y mettre un terme. Ca allait sans doute me causer des problèmes, mais je devais être franc avec Amélia, et supporter le fait que je ne l'ai pas repoussée... Fait chier.

Mais de ça je n'en montrais rien en extérieur, alors que mes mains caressait doucement la forme arrondie des bocaux de verre. La pièce se réchauffait petit à petit et je fermais un bref instant les yeux sous l'afflux d'une pulsion qui m'ordonnait de planter mes dents dans tout ce qui était derrière la prison de verre, mais je n'en faisais rien, sortant au contraire des plumes au sucre que je suçotais tout en continuant ma tournée «  d'inspection ». Puis je m’arrêtais derrière son bureau.

-Faut qu'on se fasse un repas Ludmilla. Deux mois sans ma cuisine, tu devais être en mauvais état. Ton estomac devait plus retrouver grand chose de bon. Donc je vais te remettre sur pied, en quelques temps. Compte sur moi.

Ma voix se fit plus douce, plus intime, et mon œil s'illumina d'une étincelle de malice pure.

-C'est ton Tyran Mégalomane Punk Phare dans la nuit qui te le jure !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Ven 30 Oct - 15:11

Tandis qu'Anthony papillonnait çà et là à travers la pièce, Ludmilla gisait dans son fauteuil comme une poupée de chiffon abandonnée. Les crises d'insomnies qui s'étaient multipliées ces derniers mois semblaient soudainement lui peser, comme si la jeune femme découvrait enfin sa réelle fatigue, en mesurait soudainement le poids. Ainsi, ses peurs et ses doutes enfin évanouis avaient gracieusement cédé leur place à une inexplicable lassitude curieusement allégée par un souffle de plénitude qui enveloppait désormais la brunette. Cocon douillet pourtant immatériel qui la poussait à sourire comme une petite fille, une enfant à demi-éveillée qu'on aurait eu du mal à arracher aux bras de Morphée.

La professeur suivait du regard les déplacements languissants de son ami qui était devenu en un instant bien plus à ses yeux. Elle ne comprenait pas vraiment ce baiser, n'avait pas la moindre idée de cette hardiesse des plus inhabituelle qui lui avait intimé cet acte. C'était pourtant chose faite et un retour en arrière n'était certainement pas envisageable, ni même souhaitable aux yeux de Ludmilla. En vérité elle ne savait pas ce qu'elle désirait mais préférait ne pas y songer, se questionner et compliquer encore et toujours tout ce qui se tramait ne lui convenait guère en cet instant. Se montrant donc égoïste, elle choisit de laisser aux autres le soin de régler d'éventuel tracas, son monde à elle était à nouveau charmant et c'était tout ce qui comptant réellement.

Un bref coup d'oeil jeté par la fenêtre au ciel d'automne lui permit de se perdre quelques secondes, oubliant d'exister elle s'occulta dans le vol d'un hiboux qui s'échappait du château pour porter une lettre. Puis, lorsque le volatil eu disparu parmi les nuages gris, Ludmilla reporta son attention sur Anthony qui se mit à parler à cet instant précis. C'était comme si ils ne s'étaient jamais quittés et c'était tout ce qu'elle pouvait être sûre de vouloir.

"J'ai en effet un vague souvenir de promesse de dîner e je compte bien t'obliger à la tenir! En comme tu peux le voir, je flotte dans mes robes, les elfes de maison, sans vouloir les offenser, n'ont pas ton talent!"

Son sourire un peu pâle et ses joues bien trop blanches reprirent quelques couleurs à l'évocation de leur ancienne correspondance:

" Par ailleurs, où en sont vos projets de conquête du monde votre Méchanceté?"

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Ven 30 Oct - 19:23

C'est vrai qu'elle était maigre d'un coup ma poupée de porcelaine... Et c'était pas tellement pour me plaire, notre séparation l'avait plus atteinte qu'elle ne m'avait atteinte moi, mais j'avais des circonstances dans le passé qui m'aidaient à faire ce genre de chose. Comme me refermer totalement sur moi même et me cacher les yeux sur ce qu'il se passait vraiment. Mais pas tout le monde n'avait cette facultés, hélas. Et vu le passé que je me tapais, pas tout le monde n'avait envie de l'avoir. Loin de là.

- Je pense pas que ce soit les elfes des maisons et la qualité de la nourriture qu'ils préparent qui soit responsable de cet état là, l'auteur de ce crime est celui à qui tu adresses actuellement la parole... Quel mal ai-je bien pût te faire Ludmilla... J'aurais dû t'en parler avant que les gens ne se mettent à parler que de ça, tu aurais peut être beaucoup mieux prit que ça la nouvelle... Je n'arrive pas à me le pardonner.

Enfin si, mais je ne sentais presque rien tellement j'étais derrière ma carapace, j'étais en train de m'éloigner de toute les personnes qui m'étaient proche et pour cela je devais faire de moi un être insensible et incapable d'éprouver de la honte, de la gêne ou de la maladresse. Il fallait que je sois ferme, déterminé et droit. Surtout quand je m'attaquerais à Lisbeth... Il faudrait que je ne flanche à aucun moment. Et que je la dégoûte de moi, quitte à lui briser le cœur. Mais pour l'instant j'étais avec Ludmilla, et ce n'était pas Lisbeth, loin de là, rien à voir.

Je m'approchais de la jeune femme et je lui tirais doucement sur la joue qui avait reprit quelque couleur.

-Je pense même que ce sera plus d'un seul repas. On va tabler sur une grosse prise de poids. Histoire que tu n'ai plus l'air d'un fantôme qui aurait eu un rhume qui le rend solide. Et que tu arrête de m'inquiéter, déjà que tu avais l'air déjà pâle, tu ressembles à un cadavre là. Et j'aime pas les cadavres, surtout quand c'est ceux de personnes qui comptent à mes yeux.

Je me reculais et regardais autour de moi, je l'aurais sans doute mise au lit si j'avais su où était sa chambre, mais je ne le savais pas et je la laissais donc assise.

-Mes plans sont en pause... Avec tout ce que je fais ici, j'ai pas trop de quoi recruter une armée et de me faire des fidèles prêt à tout pour moi, et surtout... Je n'ai pas encore trouver le Saint Graal !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Lun 2 Nov - 23:03

Même si elle n'avait plus le moins du monde envie d'évoquer la confrérie, elle aurait voulu le débat clos et depuis longtemps enterré, et c'était d'ailleurs le ressentit qu'elle avait à ce sujet, ce n'était peut-être pas l'avis d'Anthony qui les mentionna vaguement. Mais cependant, si les craintes de Ludmilla et ses a priori face à ce groupes d'individus persistaient, ils s'étaient amoindrit et en parler semblait bien moins la déranger. Ils lui semblaient si longtemps, si insignifiants, après tout elle n'en savait rien qui fut certain et sans aucune preuve de leur culpabilité elle se devait de les croire innocents. Toujours sous l'emprise de ce sentiment de culpabilité dont elle ne parvenait à se défaire, elle secoua négativement la tête avec vigueur et affirma avec un volonté nouvelle:

" Non, non! J'ai simplement été stupide et en tant qu'historienne je n'aurais pas du m'appuyer sur des rumeurs mais uniquement sur des faits! De toute manière tu n'y es pour rien, à quel moment aurais-tu pu me l'annoncer de manière naturel? Et puis, les premiers ragots à ce sujets datent surement d'avant notre rencontre. "

A l'évocation de ce tendre souvenir, elle eut un petit sourire. Quelques minutes auparavant, avant cette réconciliation inattendue, il aurait certainement plus semblé à un rictus amer et mélancolique, mais il était désormais confiant et satisfait de pouvoir chérir de tels moments. Cette première rencontre était d'ailleurs un des souvenirs qu'elle se remémorait lorsqu'elle lançait un sortilège de patronus et si ces derniers temps il n'avait guère été efficace, elle savait qu'il le serait à nouveau à partir de ce jour. Plongeant son regard à nouveau vif dans les yeux verts du bibliothécaire, elle lui proposa:

" D'ailleurs on devrait y retourner un jour dans ce petit bar moldu. J'espère qu'il existe toujours! Je doute que leur cuisine excelle la tienne, mais rien ne sera de trop pour chassé le fantôme que je deviens, on dirait ce pauvre professeur d'histoire que j'ai remplacé! "

Et tandis qu'il repartait dans son délire mégalomane, le sourire de Ludmilla pris une teinte narquoise, croisant les jambes et tapotant machinalement du bout du doigt l'accoudoir du fauteuil où elle était assise, elle répondit en riant à moitié:

" Toutes ces excuses ne dissimuleraient-elles pas une simple paresse? En tout cas je troue que vous avez prit beaucoup trop de retard mon cher, un retard qu'il serait bon de combler si vous ne voulez pas vous faire devancer par d'autres! Et quand à vos fidèles, commencer donc par quelques elfes de maisons, mais de doute manière je suis persuadée qu'avec un de vos sourire charmeur de nombreuses élèves seront prêtes à rejoindre vos rangs! "


___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1389
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Mar 3 Nov - 20:14

Je n'étais pas en paix avec moi même, et ce n'était pas que par rapport à ce que j'avais fait à mes proches, ni à ce que je comptais leurs faire... J'aurais sans doute du attendre avant de revenir vers Ludmilla, ou ne pas y revenir tout court.... Et Amélia. Je devrais être honnête avec elle.... Notre différence d'âge réelle était encore plus importante que ce qu'elle ne pensait réellement... Ce ne serait pas saint de continuer cette relation avec elle... J'avais voulu du sérieux, mais je ne pouvais pas lui apporter quoi que ce soit de sérieux, je ne pouvais pas continuer à agir comme ça avec elle.

Je poussais un long soupir las... J'allais devoir jouer serré, les gens oseront ils vraiment m'aider ? Alors que je redevenais celui que j'étais sous la domination de Brianna ? Était-elle de retour ? Était-ce elle qui me torturait ? Qui était venue prendre sa vengeance sur ce que je lui avais infligé ? Pourtant je m'étais assurer qu'elle soit bien morte... Un haut le cœur secoua mon visage et je reprenais doucement pied alors qu'elle parlait du bar moldus.

-Oui, il existe toujours..

Est ce que je disais vraiment à Ludmilla mon âge ou est ce que je continuais à lui mentir ? Elle avait le droit de savoir ça non ? Mais est ce que ça la dégoutterais ? Ou comment est ce qu'elle le prendrait, et Amélia, qu'est ce que je devrais lui dire ? La vérité ? La vérité plus quelques inventions ? Un mensonge ? Agir comme un connard ?

Je ne savais pas comment agir, ni quoi faire et j'avais comme un vertige, je m'asseyais sur la chaise, couvert par des sueurs froide, la douleur de mon épaule était repartie. Je fermais brièvement les yeux, avant de perdre conscience quelques secondes, me réveillant sur le sol.

-Je crois que... J'aurais du rester plus longtemps à l'infirmerie...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1081
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    Sam 7 Nov - 13:40

Submergée trop soudainement par une béatitude nouvelle Ludmilla se montrait insouciante et rêveuse en cet instant. Cependant, si la jeune femme n'était pas dans son état normal, le soupire profond d'Anthony ne lui échappa pas pour autant et il sortit brusquement la jeune femme de sa torpeur. Ses sens précédemment endormis par la plénitude étaient désormais tous en alerte. Incapable de déchiffrer cette plainte muette, témoin de tracas, elle se leva et fit quelques pas vers Anthony. Elle le sentait partit, bien loin d'elle en cette instant et elle ne comprenait pas. Ils s'étaient retrouvés, enfin, tout semblait comme avant, et pourtant lui n'était pas vraiment là. Inquiète de cet état mélancolique, elle s'approcha et posa délicatement sa main sur l'avant bras du bibliothécaire, désireuse de comprendre ce qu'il le tourmentait. Le visage alors empreint de gravité, elle demanda d'une voix fluette ou transparaissait son anxiété:

" Anthony, tout va bien? "

Son état de s'améliorait visiblement pas, il lui paraissait pâle, maladif. Ludmilla avait l'impression de le voir s'enfoncer de plus en plus profondément et ce à une vitesse affolante. Elle se faisant un sang d'encre, s'agitait nerveusement sans rien faire car elle ne savait comment l'aider. Lorsqu'il s'assit, elle s'agenouilla à côté du fauteuil et prit sa main dans la sienne, juste pour lui signifier qu'elle était présente et prête à l'aider si il en avait besoin. Elle poussa un cri de stupeur alors qu'il s'effondra et se précipita à ses côtés. Pendant une fraction de seconde elle le cru mort sans savoir pourquoi cette pensé traversait son esprit.  Quelques peu soulagée de le voir rapidement reprendre conscience, elle n'était pas pour autant pleinement tranquille et ne pu qu'approuver ses propos. Hochant vigoureusement la tête, elle ajouta tout en l'aidant à se relever:

" J'imagine qu'Emmeline n'était pas très heureuse de te voir t'enfuir si vite de l'infirmerie! "

La brunette se releva, l'anxiété l'avait tout d'abord affaiblit mais désormais la crainte la poussa à ce montrer plus ferme, elle reprit possession de ses moyens et, sans pour autant être certaine qu'Anthony eu refusé sa proposition, annonça d'un ton qui était sans appel:

" Ton état m'inquiète sincèrement, je vais aller chercher Emmeline. Je ne préfère pas t'emmener à l'infirmerie si c'est pour te voir t'effondrer dans un couloir, il est préférable que tu reste ici. Est-ce que tu as besoin de quelque chose en attendant? "

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Come up to meet you, tell you I'm sorry [ Pv Ludmilla / Anthony ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Le 4eme etage :: Salle d'histoire de la magie
-