La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Dim 20 Sep - 22:03

J'étais au bord de l'implosion. Tout en moi s'agitait dans tous les sens, mes sens quant à eux étaient abusé, j'avais faim, mais pas une faim physique, pas une normale. Quelque chose de plus bestial, un besoin de chair humaine. J'y avais prit goût et ça ne voulait plus me lâcher, c'était en moi... J'étais sortit dans la fôret, allant au Pré-au-Lard et je m'entais enfoncé une nouvelle fois à travers les bois, à la recherche de solitude... Mais hélas pour moi, je ne la trouvais pas, ni l'oubli. J'avais faim, alors que j'avais manger quelques minutes avant, j'avais l'impression que Famine s'était mis en moi, me poussant au supplice.

Je tombais finalement à genoux, poussant un long hurlement en me recroquevillant sur moi même. Non je ne me transformais pas, je n'étais pas un loup-garou, un Lycan ou un porte peau, j'étais juste un humain en train d'être brisé mentalement par une faim insatiable. Je voyais de la viande défilé devant mes yeux et un lourd bruit sur ma gauche... Puis l'odeur particulière du sang, et le souffle d'une bête... Mais j'étais trop plongé dans ma souffrance intérieure pour me rendre compte qu'un Lycan venait de tuer un cerf à quelques mètres de moi. Pas plus que je n'entendais des pas. Je me redressais pourtant, et me dirigeait en me tenant le ventre vers l'endroit sur ma gauche, poussé par je ne sais quoi.

La main du créateur sans doute. Je me jetais sur le cerf immédiatement celui ci à ma portée, et plongée ma tête dans les entrailles encore chaude et fumante de la bête. Sans remarquer le corps nu sur le sol pas très loin de moi, je ne sentais que le sang, la chair crue sous mes dents, mon tissus qui s'imbibait de la vie de l'animal. Je poussais un râle d'aise en sentant ma faim s’apaiser enfin, comme si elle acceptait le compromis.

Je me redressais après un petit moment et me débarrasser de ma cape à présent pleine de sang, avant de remonter mes manches et d’aller chercher son cœur... Mais il n'était plus là, c'est là que mon esprit fit enfin le parallèle entre le temps, et le cerf mort. Un Lycan ! Je me tournais vivement pour me retrouver en face d'une femme que je connaissais de vue... Pour l'avoir croisée au Pré-au-Lard... Mais pas moyen de remettre un nom sur elle... C'était elle la Lycan, elle était nue... Deux monstres, en face à face... Elle nue et immaculée, moi habillé et couvert de sang.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Lun 21 Sep - 19:06

Pleine Lune – Novembre

Depuis combien de temps ne s’était elle pas laissée submergée par la puissance de l’animal en elle ? Depuis combien de temps ne s’était elle pas rendue, face à l’adversité de la Bete ? depuis… ?  Depuis la dernière pleine lune peut être, mais celle ci, elle l’avait passée enfermée dans sa propre cave. Qui savait que sous le Asgard se dressait un tel endroit, capable de retenir une bête sans nom ? Qui pouvait savoir ? Personne. Seul Tsukasa était au courant de son existence, de la présence du loup en elle, et elle était bien decidé à ce que ça ne change pas.  Si les gens savaient, elle serait brisé à tout jamais. Et elle reccomencerait à fuir .A partir plus loin, seule, encore et encore.

Alors la bête hurla, et l’espace d’un temps la conscience la quitta. Quand elle reprit connaissance il était déjà trop tard, un cerf était mort, elle le lâcha et partit se rouler en boule vers l’arbre le plus proche. Grognement. Souffrance. Elle venait encore d’oter la vie, et le sang coulait entre les lèvres de la bête qu’elle était. Elle hurla. Des pas s’approcherent, son instinct la fit partir à quelques pas, se cacher. Rester loin. Et c’est dans cet état que la Lune relâcha enfin son emprise sur elle.

Elle était nue désormais, et la lune l’avait laissée partir, tandis qu’elle commençait à se relever, fatiguée par la nuit ,et avec cet horrible  gout de sang dans la gorge. Elle secoua la tête, et marcha… Marquant un temps de surprise quand elle vit un homme, taché de sang, le sang de la bête qu’elle avait tué auparavant. Il semblait, en avoir partout sur lui et … il n’était pas bestial, elle pouvait le sentir.

- Qui… Qui es tu ?

Peut être qu’elle était appeurée, qu’elle avait envie de fuir, de repartir dans la forêt et de ne plus jamais se montrer. Mais voilà, c’était un client, elle ne se rappelait plus de son nom, mais bien de sa tête, et elle secoua un peu la sienne.

- Qu’avez vous fait ?  

On pouvait dire une chose, c’était qu’elle était bien perdue.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Lun 21 Sep - 22:08

Je levais mon regard sur la femme en face de moi, me figeant alors que je la reconnaissait finalement, elle tenait une boutique au pré-au-lard et je devinais qu'elle était un Lycan, mais là, présentement et actuellement, ce n'était pas elle, le monstre. C'était moi, l'humain qui avait manger de la chair crue. Je pouvais justifier ça aussi par mes pulsions, mes les siennes étaient plus … Incontrôlable que les miennes. Et elle n'était plus très humaine, quand ça lui arrivait.

J'enlevais ma chemise, heureusement dépourvue de tâche de sang et lui tendait pour qu'elle puisse couvrir sa nudité. Est ce que j'allais lui mentir, ou lui dire la vérité ? J'hésitais, mon regard allant du cerf à ma cape pleine de sang... Est ce … que je lui avouais qui j'étais vraiment ? Non ce serait une mauvaise idée... Moi qui ne pensait qu'il n'y avait que Tsukasa qui était un Lycan au Pré-au-lard, j'étais sur le cul, c'était le cas de le dire... Ah ah.

-Qui je suis n'a pas réellement d'importance, enfin, si. Je suis Anthony Hendricks, bibliothécaire de Poudlard... Et quand à ce que j'ai fais... J'ai perdu pied un instant, et je me suis retrouvé pas très loin de vous et de ce cerf, on peut dire qu'il m'a sauvé la vie... Et comme une tradition veut que ce soit ce que le sang fait, j'ai bu une gorgée de son sang, pour le remercier en quelque sorte.

Explication plus que bancale si vous voulez mon avis, mais c'était assez répandu, que les guerriers boivent le sang de leurs ennemis pour gagner leur force et leurs connaissance. J'avais toujours aimer ça, et ça pouvait très bien expliquer pourquoi j'étais couvert de sang, mais pas pourquoi j'étais ici … Ni pourquoi... Ni pourquoi j'avais manger de la chair de la créature. Je poussais finalement un long soupir et fixait mon regard dans le sien.

-Je suis un monstre je suppose, j'aime la chair crue et le sang. L'excitation de la chasse et le frisson au moment de tuer... C'est malsain... Mais j'aime ça... Voila mon histoire...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 26 Sep - 13:59

 Elle se sentait faible, nue, face à cet homme étrange qui venait de dévorer de la chair. C’était… C’était tellement bizarre, elle poussa un soupir, et manqua de gémir quand il s’approcha d’elle lui tendant sa chemise. Elle la prit pourtant, et elle le fixa longuement, comme si elle cherchait ce qu’elle pouvait bien sortir de cette situation. C’était tellement bizarre. Tellement perturbant. Elle aurait aimé avoir l’assurance de Tsukasa. Pour pouvoir… Pour pouvoir s’enfuir comme ça ?

- Merci.  Ce n’était qu’un murmure, tandis qu’elle nouait la chemise sur elle, couvrant ainsi les parts féminines de sa nudité. Il ne semblait pas interessé par son corps, c’était déjà ça. Elle ne savait pas si elle était capable de se défendre. Si elle était capable de …

En tout cas elle ne croyait pas à ce qu’il lui disait.

- Je ne t’ai pas senti avant de voir le cerf. Ton histoire ne tient pas la route.  

Et peut être qu’elle retrouvait de l’assurance en tout cas. Il savait peut être qu’elle était un lycan, mais elle l’avait vu se nourrir d’une bête fraichement tuée. Le quel des deux aurait le plus peur de l’autre si il voulait révéler des choses sur elle. Elle le fixa un peu, sans sourire – ce qui était rare venant d’elle – et d’un coup il reprit la parole. Il aimait la chair cru ? Le sang… Elle fronça les sourcils.

- Mais tu n’es pas un vampire.

Elle secoua la tête un peu. Parce qu’elle ne comprenait pas trop. Elle avait entendu parler de monstres à Poudlard. De choses comme ça. Mais il semblait normal tout de même.

- Qu’es tu ?

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 26 Sep - 14:44

Je poussais un long soupir las avant de lever les bras au ciel, mes histoires ne tenaient jamais la route de toute manière. Mais après je ne pouvais pas tout justifier en balançant des mensonges, ça finirait sans aucun doute par se retourner contre moi. Et le jour où ça éclaterais au grand jour, ça ne ferais pas que du bien ! Je regardais donc la femme en face de moi, croisant mes bras.

-Je suis le pire des monstres au monde, je suis un humain. Quand à mes histoires, elles ne tiennent jamais debout de toute manière.

Je regardais autour de nous et resserrai ma cape autour de mes épaules avant de secouer la tête, mon souffle formant de la buée devant moi.

-Tu dois être transis de froid comme ça.

Je m'avançais vers elle, puis me figeais, elle devait avoir peur de moi, et je ne voulais pas la forcée, ni lui faire peur... Mais je ne dirais pas non à un thé chaud, ou a un café, ou finalement à manger... Ouais, un vrai repas, maintenant que mon envie de chair humaine crue m'étais passée, je ne dirais pas non à quelque chose de mieux, gâteaux, ou autre.

Je restais donc à faire du sur place, ne sachant quoi dire, ni quoi faire... Pourrait pas y'avoir... Je sais pas, un alibi ? Tsu, elle devait le connaître non ? Ils se sentaient entre eux il me semblait, d'après ce que j'avais lu, et vu que Tsukasa habitait avec Eden au Pré-au-Lard, il devait forcément la connaître. .. Mais j'osais pas dire ça en fait. Hé, j'connais Tsukasa et je sais ce qu'il est, tu peux me faire confiance, je te ferais pas de mal !

Définivitement non. Je plantais donc mon regard sur le cadavre du cerf derrière nous, attendant qu'elle prenne la parole, une décision ou qu'elle me force à avouer que j'étais un monstre pire qu'elle... Ou pas. On est comme on né. Je suis né humain, avec ça en moi. Je suis dans un groupe qui m'aide, qui m'accepte et qui m'aime. Enfin, l'amour n'est pas trop là, plus de la froide amitié. De l’utilisation, de la manipulation.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 26 Sep - 22:01

…. Sa réponse était des plus bizarres. Mais il ne semblait pas vouloir lui répondre ou quoi que ce soit. Pas la vérité du moins, et elle, elle frissonnait un peu. Parce qu’elle était fragile. Parce que sa vie entière était battie sur le fait qu’elle refusait que les gens la voient comme le monstre qu’elle était. Parce que… Parce qu’elle était fragile oui. Parce qu’elle était un loup, parce qu’elle était un monstre, et elle deglutit un peu avant de reprendre la parole.

- Je pense que je te bas au niveau des monstres.

Un moment de silence, il s’avancait et elle marqua un temps d’arret, un pas en arrière. Elle n’avait pas peur. Elle ne savait pas. Elle était effrayée. Pas parce qu’il avait mangé de la chair non, mais parce qu’il pouvait le dire.

- Tu viens de temps en temps au café. Tu sais qui je suis.

Elle secoua la tête, plus triste qu’elle ne l’était. Et elle cherchait des mots à dire. Des choses qui pourraient lui permettre de s’en sortir. Peut être qu’elle devrait l’attaquer, le dévorer et le laisser crever ou pourrir dans un coin. Ou peut être qu’elle devait demander à Tsu ce qu’elle pouvait en faire. C’était perturbant. Elle trembla un peu.

- Est ce que … Est ce que tu prévois de dire au monde ce que je suis ?

C’était ça, le cœur du problème. C’était ça qui lui faisait peur à Askja, que tout le monde sache ce qu’elle était. Ca la terrorisait vraiment. Et elle aimait bien l’Angleterre, elle voulait pas partir plus loin.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Dim 27 Sep - 0:07

Je secouais doucement la tête en souriant, lui tournant doucement le dos. Si elle savait... Que de nous deux c'était moi qui avait le plus de circonstance aggravante... Elle n'était pas consciente de ce qu'elle faisait, alors que moi j'en étais conscient. Et que je cherchais pas à m'enfermer où à me contraindre. J'hochais une nouvelle fois la tête.

-Oui, je sais qui tu es, comme tu sais qui je suis. Bien que je pense pas que tu saches ce que je suis. Ni loup-garou, ni vampire. Je suis quelque chose d'autre.

Puis je me tournais vivement vers elle, haussant un sourcil à sa question. Puis je croisais les bras, baissant la tête sur le côté.

-Je connais l'importance du secret, te dénoncer ne m'apporterait rien, puis j'ai un très bon ami... Enfin, une connaissance, qui est un Lycan. Il habite ici. Et je ne l'ai jamais défoncer, et je ne le dénoncerais jamais. Donc vous n'avez rien à craindre. Je vous en fait la promesse.

Elle me donnait froid, nue, comme elle était et je retirais finalement ma cape avant de lui tendre. Pied nu en Novembre en pleine nuit dans une forêt anglaise, ce n'était pas le meilleur endroit pour y être.

-Et si on s'en allait d'ici avant que vous n'attrapiez la mort ? Ou quelque chose du même acabit qui vous envoie au lit pendant une durée indéterminée et hautement embêtante ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Dim 27 Sep - 13:47

Elle ne comprenait pas tout ce qu’il disait… Il semblait être… un peu particulier. Elle ne savait pas, elle était perdue, complètement perdue, alors elle le fixait longuement. Avant de finalement reprendre la parole. Mais non, rien ne sortit, il parlait d’une connaissance, c’était peut être la même que la sienne. Et quelque chose dans ses yeux, lui … donna envie de lui faire confiance.

- Je… D’accord.

Elle lui sourit doucement et passa un peu la main dans ses cheuveux en tremblant. Pas spécialement de froid non. C’était juste… Elle était perdue.

- Je te fais confiance. Tu peux me tutoyer si tu veux. Et garde ta cape, tu en as plus besoin que moi. Je suis un loup, le sang chaud coule dans mes veines.

c’était presque un sourire. Et elle essayait, elle essayait vraiment de lui faire confiance, de sympathiser avec lui. Ce n’était pas facile, elle n’avait pas l’habitude d’être aussi… Fragile.

- Est ce que tu peux nous transplaner quelque part ? Je n’ai pas ma baguette.

Non, elle ne la cachait pas sur son corps nu.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Dim 27 Sep - 19:49

Je poussais un petit soupir tout en secouant la tête et remuant mes doigts, le bout de ses derniers était gelé et j'avais l'impression que l'hiver s'annoncerait bien plus froid que les autres années... Fait chier, la période de l'année que je haïssais le plus, si j'avais pu, je serais rester sous une couverture et n'en aurait bouger qu'aux printemps, j'aurais tant voulut hiverner. Enfin bon, j'étais là actuellement !

-Je te remercie de ta confiance en moi, je te donnerais pas matière à le regretter, tu peux me croire. Après tout, nous avons tous nos démons intérieur tu ne crois pas ?

Puis je lui adressais un sourire dans un éclat de rire.

-Alors prête moi un peu de ton sang car je suis en train de me transformer en glaçon! Puis, plus sérieusement. Je vais nous transplaner dans ton magasin, tu es d'accord ?

Je m'approchais d'elle et la saisissait par les épaules, la collant contre moi avant de me concentrer et de réussir à nous transplaner derrière la porte d'entrée, ma cuisse réapparaissant à quelque centimètres à peine du mur... Un peu plus et je m’explosais en me reconstituant, superbe ! Je la lâchais doucement et me reculais, soufflant dans mes doigts rendu gourd par le froid. Puis je regardais autour de moi, évitant de poser mon regard sur la jeune femme nue à mes côtés.

De nuit, dans une boutique du pré-au-lard... Hé bien, hé bien. Si quelqu'un débarquait en ce moment il y aurait pas trop d'explication à donner par rapport au sang sur ma cape et sur mon pantalon et a la nudité de la jeune femme. Fait chier. Je me frottais maintenant les mains entre elles, trépignant un peu sur place en attendant qu'elle décide quoi faire et où m’amener. J'étais prêt à retransplaner ou à ressortir dans le froid. Enfin, plus trop, nous étions au chaud quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Mer 30 Sep - 12:26

Nous avions tous nos démons intérieurs…. Cette phrase était plus que vrai, et elle soupira doucement en l’écoutant. C’était étrange de parler à cet homme, parce qu’il avait quelque chose que les gens normaux n’avaient pas, c’était un peu bizarre. Un peu comment dire…. Elle ne savait pas ? Elle avait décidé de lui faire confiance cependant. Elle n’avait pas trop eu le choix peut être, mais elle voulait croire en son instinct de loup. Croire qu’elle pouvait encore trouver des gens sympathiques. Elle sourit, en pensant un peu à sa vie. Et elle hocha la tête.

Il plaisantait un peu. Et puis il la colla contre lui, alors qu’elle acquiessait, les transplantant. En un sens, elle devait reconnaître une chose, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu un corps chaud contre le sien. Même si le corps en question était froid et taché de sang. Et ça lui faisait un peu bizarre, mais elle chassa cette pensée de sa tête, en le regardant, alors que le mur n’était pas si loin que ça.

- Tu devrais faire plus attention.

Elle se décolla de lui elle aussi, et elle remarqua qu’il avait l’air congelé, et surtout qu’il avait l’air vraiment…. Gené par la situation.

- Viens avec moi. Je vis juste au dessus de la boutique, je vais m’habiller et te faire un feu et un café chaud, pour que tu te rechauffe.

Elle fronça les sourcils un peu en le regardant d’avantage.

- Et puis, je pourrais essayer de te trouver des vêtements plus propres, tu ne peux pas sortir comme ça.

Elle ne le dirait pas franchement, mais la compagnie était appréciable. Et puis elle ressentait un peu ce besoin de parler. Quand elle redevenait humaine, après une pleine lune, elle avait toujours ce moment où elle se sentait seule, fragile. Peut être qu’il pouvait abuser d’elle, elle ne savait pas, elle était peut être un peu trop stupide de laisser un homme – visiblement dangereux – dans sa vie, et son appartement, alors qu’elle était dans un état second, mais elle avait envie de lui faire confiance. Il avait l’air… Gentil. Malgré tout. Et il ne lui avait pas fait mal. Elle voulait le croire.

- Allez viens.

Elle commença à passer vers l’arrière boutique, vers des escaliers cachés.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Jeu 1 Oct - 12:48

Hé bien au final, c'était moi le plus gêné des deux... Et je trouvais ça plutôt marrant, cette mise en abîme, cette dualité... Elle avec ma chemise, moi torse nu, et plein de sang, comme si nous avions échanger nos identités, mais que le monstre restait tout de même visible, même après avoir reprit une forme plus... Primitive. Pour un peu, j'en aurais hurler de rage, même le destin semblant vouloir m'assigner au rôle de monstre, même face à un Loup-Garou.

J'hochais la tête avant de lui emboîter le pas, redoutant déjà le moment de l'escalier, ce n'était pas évident de monter un escalier avec une personne nue devant sois. Le regard avait tendance à s'attarder là où il ne fallait pas, et même si je n'y éprouverais aucune sensation d'excitation ou d'envie... Je ne pourrais m’empêcher d'imaginer le goût qu'elle aurait dans une sauce... Oui, c'était en quelque sorte ça ma malédiction, plus voir la faim que le désir.

Alors qu'elle avançait, je lui emboîtais le pas, regardant autour de moi, curieux de voir ce magasin sans tout ses clients dedans, c'était un peu effrayant, voir plutôt glauque, de le voir, comme ça, dans le noir, sans personne. Il était plus... Intime, plus personnel, comme endormit. Je me sentais comme si j'avais violer un sanctuaire sacré... Et ce n'était pourtant qu'une invitation que j'avais reçus... Mais je me sentais, illégitime, à entrer dans un commerce de nuit. Je fronçais les sourcils en étant assaillis de nouveau par l'odeur du sang et je grognais doucement mon acquiescement pour les vêtements.

Si tu as une robe, je suis sur qu'elle m'ira parfaitement !

Nouvelle tentative d'humour pour détendre l'athmosphère que je sentais tendue, pas entre elle et moi non, entre moi et le lieu, comme si j'étais dans le ventre d'une quelconque créature qui n'attendait que de me digérer. La sensation ne me passa qu'une fois sortit de la salle principale, arrivant dans l'arrière boutique et attendant qu'elle me désigne l'escalier pour attendre qu'elle y soit bien engagée avant de monter à mon tour, rivant mon regard sur mes pieds pour ne pas apercevoir le moindre bout de peau de cette Louve.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 3 Oct - 23:23

Elle supposait qu’il plaisantait un peu, et elle était mal à l’aise, mais … Elle faisait avec. Parce qu’elle se disait qu’au fond, elle pouvait peut être s’en faire un ami. Elle manquait de gens de confiance peut être. Ou peut être… Qu’elle pourrait demander à Tsukasa de le tuer si il la dérangeait trop. C’était à voir. Quoi qu’il en soit… Elle haussa un peu les épaules, en se fendant d’un sourire un peu triste, et un peu amusé aussi.

- Je pense que j’ai mieux que ça, tu ferais exploser mes robes avec ta carrure.

Et elle, elle essayait un peu de faire de l’humour peut être. Un peu. Ca n’était pas non plus une très grande réussite alors bon. Enfin, sans plus attendre, elle monta les etages, - ou plutôt l’etage – en passant devant lui, ne se souciant pas vraiment de ce qu’il pouvait voir ou pas. Elle n’était plus à ça prêt, elle était dans un état bizarre de toute façon. L’étage fut franchi, elle se pencha pour attraper la clé cachée sous le paillasson, et elle ouvrit la porte de ce qui était son appartement.

- Rentre, et la salle de bain est au bout si tu veux aller te … laver. Je te cherche des vêtements pendant ce temps.

Voilà. Maintenant elle ne savait plus trop quoi faire, alors elle attendait qu’il prenne une décision.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Dim 4 Oct - 20:25

-Allons, je ne suis pas si baraqué que ça si ?

Un coup d'oeil sur elle, et ouais... Ouais non j'étais quand même un peu plus carré qu'elle. Dommage. Je montais donc derrière elle, observant les murs, l'escalier, la porte, attendant qu'elle ouvre. Puis elle m'indiqua la salle de bain et j'inclinais un peu le buste.

-Je te remercie.

Je me dirigeais vers la salle de bain avant d'y pénétrer dedans, regardant autour de moi pour me faire une idée rapide du décors avant de me défaire de mes vêtements, trouvant ça étrange... Mais toute cette soirée et cette nuit avaient un goût de fantastique, d'étrange. De voir une licorne ne m'aurait pas étonne, encore moins un dragon, puis une princesse enfermé dans un tour qui serait apparut au milieux du chemin.

Je gardais mes habits à la main, n'osant pas les poser de peur de salir la salle d'eau, et je lançais finalement un sort dessus, avant de me glisser dans la baignoire pour me laver du mieux possible. Tout en savourant l'eau chaude. Puis je me relevais finalement, me séchant avec ma baguette avant de renfiler un caleçon et de prendre une serviette pour la mettre autour de mon torse.

-Askja, il faudra que tu me dises comment je peux te remercier de m'avoir permit de ne pas rentrer plein de sang à Poudlard !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 10 Oct - 12:13

- Tu es toujours plus carré que moi. Et un peu plus haut aussi.

Même si elle était quand même assez grande pour une femme. Et qu’elle avait peut être plus de force que lui, mais ça… ça venait avec la bête, alors elle allait éviter d’en parler, parce qu’elle ne voulait pas du tout en reparler. Et … peut être qu’il aurait des questions oui. Mais elle ne savait pas trop si elle était prête à toutes les entendre. Elle était choquée encore. Comme après chaque pleine lune. Et puis… Non. Stop. Ce n’était pas la peine de penser à tout ça. Elle soupira un peu, et le regarda s’en aller vers la salle de bain, tandis qu’elle passait dans sa chambre pour sortir une chemise rouge un peu large, et une sorte de pantalon un peu ample et noir. Ca passerait. Il devrait rentrer dedans. Si il ne rentrait pas dedans, elle avait toujours des shorts, qui n’étaient pas à elle. Soit.

En attendant, qu’il fasse ce qu’il avait à faire, elle se changea elle aussi. – Ou du moins…. Elle s’habilla, c’était déjà ça – Une paire de shorts rouges plutôt court et un t shirt blanc qui moulait un peu ses formes pas très très formés. Et ses magnifiques bras. Soit. Le tout recouvert d’une chemise rouge à carreaux. Et non elle ne faisait pas une fixette sur le rouge. Ou peut être que si.

Et puis elle mit en marche deux cafés avant d’attraper une barquette de framboises dans son frigo. Maintenant il ne restait qu’a attendre. Ce qu’elle fit avec un livre entre les mains, croquant des framboises a chaque deux pages.

La porte s’ouvrit, et l’homme revint dans une serviette. Elle sourit un peu.

- Ne t’en fais pas pour ça. Tiens, j’ai posé des vêtements pour toi sur la chaise, j’espere qu’ils t’iront.

Puis, elle posa son livre et se leva pour lui faire face.

- En fait… Si tu pouvais garder le secret de ce que je suis… Ca serait bien.

La, elle se mordit un peu la lèvre. Il lui avait déjà dit, mais elle s’inqueitait beaucoup.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 10 Oct - 15:09

Je revenais doucement vers le salon, pas très sur de la conduite à tenir, mais un léger sourire aux lèvres, j'aperçus alors deux cafés sur la table, et une boite de framboises. Gros bruits d'estomac, éveil de la gourmandise, envie profonde de fruit rouge. Le processus est toujours plus ou moins le même. D'abord une sorte d'Envie, ouais, je crois que mon péché vient par l'Envie, qui me fait désirer manger, posséder le goût de la nourriture dans ma bouche. Puis de l'avaler pour aller contenter le monstre tapis dans mon estomac, celui qui semblait triplé la taille de mon estomac, protégé mes reins de quoi que je mange et d'assurer ma bonne santé.

Enfin, ça c'était avant. Maintenant tout était déréglé en moi. C'était la source de tous mes problèmes habituel. Si j'avais su que c 'était parce que je rejetais ce que j'étais réellement, avec tellement de force et de conviction que mon propre corps se retournait contre moi, j'aurais peut être immédiatement changer de format de pensées sur moi même. Mais hélas, je ne le savais pas. Je continuais donc à rejeter tout en bloc ce que j'étais, et ça me portais préjudice. Mais pour l'instant tout ça été loin de moi, tout étant occupé à essayer d'enfiler la chemise sans que je ne l’explose, chose assez difficile aux vues de mes muscles ayant commencer à fondre. Enfin je réussissais finalement manquant craquer les coutures des manches, mais parvenant à refermer au moins les boutons jusqu'à ma poitrine.

-Je pense que je vais devoir te racheter une chemise.

Et je fis une grimace assez comique avant d'essayer d'enfiler le pantalon, dansant sur place, ou plutôt sautillant, je finis par faire la rencontre du sol en perdant l'équilibre, manquant de peu de m’assommer sur le bord d'une chaise, mais à force de me tortiller sur le sol, je finis par rentrer dans le pantalon, mais je n'arrivais pas à fermé la fermeture, c'était quand même mieux que rien. Je me redressais finalement et plantais mon regard dans celui de la jeune louve.

-Souhaites tu que je fasse un serment inviolable ? Je te jure que je ne le révélerais pas. Ou un sortilège de Fidelitas ? C'est à toi de voir, ma parole ou un sortilège.

J'aurais toujours pu lui révéler un secret de pareille envergure, mais à quoi bon ? Ca n'aurait sans doute fait qu'ajouter à sa panique. Et je ne souhaitais pas le faire. Je lui adressais de nouveau un sourire.

-Et jure moi de ne jamais dire à personne ce que tu m'as vu faire comme contorsion pour entrer dans ses fringues !

Un nouveau regard sur la table et 'attendais qu'elle me propose de prendre le café et quelques framboises, tout en prenant soin de m'asseoir correctement je regardais le livre qu'elle lisait.

-Qu'est ce que tu lis sinon ? Et t'es absolument certaines que t'as pas froid ? Non parce qu'une tenue pareille c'est provoquer l'hiver quand même là !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Jeu 15 Oct - 21:34

Croquant une nouvelle framboise – étrangement les fruits rouges la calmaient assez bien, et c’était agréable -  elle ne put s’empecher de sourire quand il lui parla d’une nouvelle chemise. Alors, elle leva  les yeux vers lui, et retint cette fois un fou rire. Non, elle se contenta de sourire doucement, un peu amusée (beaucoup, mais elle le cachait bien).

- Je te pardonne, elle n’était même pas à moi de toute façon.

En tout cas il était dans une tenue un peu pitoyable, et elle regretta son choix vestimentaire. Après, elle était grande et mince, et lui il était taillé comme un homme. Plus grand et plus musclé qu’elle, alors… elle n’était pas sure d’avoir des vêtements plus adapté. Déjà que cette chemise appartenait a un homme qu’elle avait visiblement mal jugé, puisqu’elle ne lui rentrait pas.  Soit, c’était pas si grave !

- Bon l’essentiel c’est que tu sois plus ou moins habillé pour retourner à Poudlard, je ne suis pas sure que la nudité soit acceptée dans les couloirs.

Bon après, ce n’étaient plus ses affaires. Du coup, y’avait autre chose qui l’était, et elle fronça les sourcils, oubliant presque l’amusement qui venait de passer. Oh non, elle n’oublierait pas comment il s’etait tortillé vraiment, et peut être que c’est ce qui lui fit faire un sourire plus sincère, tout doux.

- Je vais choisir de te faire confiance. De toute façon, tu sais que je suis en capacité de te dévorer si tu me trahis.

Et même si elle ne le pensait pas, ça faisait toujours un petit effet non ? Du coup elle posa son livre sur la table, saisit une nouvelle framboise.

- Promis, j’attendrais au moins une dizaine d’années pour raconter aux eleves de Poudlard curieux comment j’ai vu leur bibliothécaire essayer de rentrer dans des vêtements pour ne pas rentrer nu. Ou peut être une vingtaine. Ca dépend.

Elle était plutôt plaisante en fait Askja, et le genre de fille que l’on aimait bien avoir comme amie, parce qu’elle savait être fidèle, plaisanter et toute ces choses la. Peut être même qu’ils pourraient devenir amis eux ? Un jour ? Peut être que c’était déjà ça. En tout cas elle lui tendit la tasse de café.

- Bois, et sers toi, tant qu’il en reste. Elles ne sont pas de saisons, mais la magie fait des miracle. J’aime bien faire des recettes aux fruits rouges, mais tu avais du le remarquer en venant au café.

Puis elle parlait un peu beaucoup.  Mais ce n’était pas grave et elle secoua la tête quand il lui parla de la température.

- Oh tu sais, la d’où je viens, c’est presque l’été ça.  Et toi alors, tu viens d’Angleterre ? Parles moi un peu de toi.   Elle se reprit et secoua la tête.  Enfin si tu veux. Tu n’es pas obligé de me faire la conversation.  Un peu timide.  Et sinon c’est un receuil de textes sur la création des mythes grecs. J’ai reçu une cargaison de livres mythologiques, j’en lis certains avant de vendre le tout en bas. Tu aimes lire ?

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1329
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Ven 30 Oct - 20:14

-Donc tu refiles des affaires pas à toi ? Tant mieux, j'aurais moins de complexe à les détruire alors.

Un petit clin d'oeil, un sourire et j'hochais la tête.

-Y'a pas grand chose accepter dans les couloirs de Poudlard, et c'est sans doute beaucoup mieux comme ça. J'ose même pas imaginer ce qu'on pourrait croiser si la nudité était autorisé, sans doute encore plus d’élève en train d'essayer de jouer à touche pipi... Pfff...

Puis soudain, un sujet un peu plus sérieux, même si son sourire disait que c'était presque de l'histoire ancienne.. Mais je n'étais pas du genre à vouloir trahir sa confiance, je connaissais la force d'un secret et les vie que ça pouvait détruire.

-Sauf si je te dévore avant ? Mince, je ne suis qu'un humain ! Je conserverais donc le secret, tu peux avoir confiance en moi.

Et j'étais sérieux. Mais elle ne me connaissait pas encore pour savoir à quel point, mais je lui prouverais. Enfin si j'en avais l'occasion. Puis j'éclatais de rire en l'entendant me menacer de parler de ma mésaventure avec mes affaires tâchées de sang.

-Je préfère rentrer avec des vêtements exploser par moi, que plutôt qu’avec des vêtements plein de sang, surtout avec la surveillance sur le Pré-au-Lard, c'est quelque chose de … Dangereux. Même si ce n'est que du sang de cerf, la pleine lune donnerait sans aucun doute pas mal d'histoire de me mettre en prison, et passé au Veritaserum ne me tente pas plus que ça, après tout, j'ai moi aussi mes secrets.

Et il ne lui avait pas fallu me le dire deux fois pour que je me jette sur les fruits rouges et que j'en engloutisse plusieurs d'affilé, fermant les yeux sous l'acidité que ses petits fruits rouges pouvaient dégager.

-J'aime aussi énormément les fruits rouges, et si je claquais pas autant de thune chez HoneyDukes, tu me verrais plus souvent dans ton magasin. Mais hélas j'ai un encore plus gros faible pour les sucreries et Chess me tient bien souvent en otage avec ses nouvelles créations ! Ah ah.

C'était vrai que je ne venais pas souvent ici, et je commençais à le regretter. Mais je me ferais pardonner. Puis redirection sur un sujet tout aussi intéressant que la nourriture. Et avec un clin d’œil.

-Je ne suis pas Bibliothécaire pour rien, j'aime les livres bien plus que certains humain, et ce n'est pas peu dire. Je t’achèterais sans doute quelque un de ses livres quand je viendrais te voir au grand jour, tu aimes la Grèces et la Mythologie ? C'est vrai que c'est un sujet assez … Intriguant. Mais mon cœur est à Hécate ! Et sans retour possible.

Déesse de la Lune, sorcière. C'était une personne dont j'étais tombé amoureux à travers les textes, et même si ce n'était qu'un rêve, une chimère, je lui rendrais sans doute hommage dans le choix du nom de mes enfants.

-Moi ? Je suis un Anglais, mon père était Hendricks, le fabriquant de balais et ma mère une moldus... Je suis assez bien dans ce pays, j'aime l'art de la table, les livres et mes proches... Voila ? Tu veux savoir autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1284
Date d'inscription : 26/10/2014
Multicomptes : LVH - EJE - KAS - JAH - JLW - AH - JH
MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    Sam 7 Nov - 12:58

- En toute honnêteté je ne pense pas que tu ais pu rentrer dans des affaires à moi.

Voiila c’était dit. Si il était venu ici pour lui faire des leçons de morale, ou parler comme un débile, ça ne la dérangeait pas de le remettre en place non plus. Enfin, malgré ça, elle avait choisit de lui faire confiance, ignorant un peu les plaisanteries sur Poudlard. L’ecole lui manquait. Le fait qu’elle n ait jamais pu finir sa scolarité. Toutes ces choses la. Ouais. Non, autant parler a autre chose. Le secret serait preservé. Elle esquissa même un sourire assez doux. Oui, elle variait assez dans ses émotions. Les suites de pleine lune étaient toujours douloureuses, autant physiquement que mentalement. Et elle avait quand même hate d’aller se coucher maintenant que le stress était légèrement oté de sa poitrine. Enfin, elle serait une bonne hôte. Une hôte gentille et sympathique.

Elle lui sourit.

- Je ne peux que te comprendre.

Et non, elle n’avait pas envie qu’il finisse en prison à Azkaban, c’était une crainte immense pour chaque sorcier après tout ça. Soit. La conversation passa un peu sur les confiseries et Chess, et elle sourit. Elle adorait le jeune vendeur d’Honeydukes, et en connaissait bien la propriétaire, alors forcement ça ne la dérangeait pas du tout qu’il aille y dépenser son argent. Elle avait de quoi continuer a vivre meme avec un client en moins bien sur.

- Tant que tu evite de manger ce qui semble trop bizarre, Chess ne devrait pas être trop dangereux.

Un clin d’œil, et il parla de littérature, de mythologie, et elle ne pu s’empecher de sourire.

- Personnellement j’ai toujours préférée Artemis, mais tu sais ce que disent les textes, l’une ne serait que la personnification de l’autre. Tiens tu savais que selon certains mythes anciens Artemis aurait crée les loups garous à l’époque. Bien sur, c’est probablement totalement faux, et les mythes sur les loups sont bien trop variés pour que l’on ne trouve la vrai origine. Enfin….

Elle soupira un peu, et croqua une framboise tandis qu’il parlait.

- Non, je ne veux rien savoir de plus que ce que tu ne veux dire. Trop de curiosité à tué le chat tu sais. C’est un dicton je crois. Elle lui sourit. Je suis ravie d’avoir fait ta connaissance en tout cas. Un peu ? En tout cas elle était sincère.

___


CAN'T KEEP IT.
Oh why, why must you waste your life away? You've got to live for today, then let it go. Oh, lover, I want to spend this time with you there's nothing I wouldn't do, if you let me know. And I can't keep it in I can't hide it and I can't lock it away (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]    

Revenir en haut Aller en bas
 
I see the terror in your eyes... Monster. [ Pv Askja Anthony ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Hazel -- Behind Green Eyes .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Pré au Lard
-