La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Candy factory - ft Anthony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1193
Date d'inscription : 05/09/2015
Multicomptes : Ludmilla
MessageSujet: Candy factory - ft Anthony   Dim 13 Sep - 17:20



Candy factory
feat Anthony & Chester

En ce jour de novembre 1975, s'écoulait bien lentement une matinée des plus commune. La boutique Honeydukes, tout comme la plupart des magasins de Pré-au-Lard se voyait apparemment désertée de tout client et Chester y était pour l'instant la seule âme qui vive. Puisque le week-end de sortie des élèves de Poudlard n'était pas encore arrivé, le jeune homme ne risquait guère de se retrouver assaillit par de multiples sorciers en devenir, désireux de pouvoir goûter les nouvelles friandises ou de redécouvrir celles qu'ils connaissaient depuis longtemps.

Le métamorphomage attendait patiemment de pouvoir se rendre utile, espérant, hélas en vain, entendre très prochainement tintinnabuler la petite cloche en or fixée au dessus de la porte d'entrée.
La boutique ainsi dépeuplée et le ciel grisâtre qui surplombait le village lui auraient presque donné le cafard, et il devait s'occuper tant bien que mal pour remédier à cela. Il avait déjà balayé trois fois le sol du magasin, reversant au passage une pile de boîtes de dragées surprises qui n'avaient par miracle pas déversées leur contenue, ainsi qu'un important bocal de sucettes au sang qui s'était cette fois-ci écrasé par terre dans un amas de verre brisé et de friandises cramoisie. A l'aide d'un "Reparo" il avait eu vite fait d'effacer toute trace de cet incident, mais une fois ces maladresses dissimulées, l'ennui pesant qui l'avait accompagné jusqu'à présent c'était réinvité. Chester c'était alors amusé à changer de couleur de cheveux à de nombreuses reprises et avait finalement conclu que le parme restait la teinte qu'il lui fallait arborer ce jour-là. Morose, il avait distraitement essayé de changer la forme de son nez et de son visage, sans flagrant succès, puis grignoté du bout des lèvres deux ou trois morceaux de nougat qu'il avait fait importé de France, jugeant celui-ci de bien meilleure qualité.

Dehors, une légère brise rafraîchissait l'air, annonçant l'inévitable arrivée de l'hiver. L'enseigne du marchand de confiserie s'agitait faiblement, accompagné d'un grincement à peine perceptible.
Lasse et désœuvré, le jeune vendeur s'était alors rendu en soupirant dans l'arrière boutique, persuadé de ne rencontrer personne de la journée.

___



Too much candy gonna rot your soul

Chess - Candy-Boy

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Dim 20 Sep - 20:12

Ca faisait pas mal de temps que je n'avais pas mis les pieds à HoneyDukes, et c'était dommage, surtout que je commençais à être en manque de sucrerie, et que j'avais un contact amical là bas. Comment en pas être amical aussi avec une personne qui lâche autant d'argent dans des bonbons et des Gourmandises hein ? Bon après je soupçonnais la dirigeante d'être de mèche avec Eden... Mais ça n'empêchait rien, c'était mon magasin préféré. Et le plus proche de ma chambre de Poudlard !

Je souriais en remontant l'allée battue par un petit vent pas très chaud, me forçant à remonter mon écharpe sur le nez, j'étais bien content d'être ici, de prendre un peu de distance avec tout ce qu'il se passait à Poudlard. Je prenais peu le temps de réfléchir à tout ce qui se passait, depuis que j'étais du côté de l'équipe enseignante je voyais des choses que je n'avais jamais vu avant et à la bibliothèque je me faisais plein d'ami et de rencontre, c'était super cool !

J'arrivais finalement en vue de la boutique et mon estomac se mit à gronder de toute ses forces dans ma poitrine, réveillant la Gourmandise qui me força à accélérer le rythme, je poussais la porte, trouvant la boutique étonnement déserte et je soufflais dans mes mains, avant de sortir mes gants et de poser mon manteau sur le porte manteau. Avant de lâcher un doux et délicat.

-Bonjour mes bébés, papa est venu vous récolter.

Un accio et j'avais une poche dans les mains, poche que je commençais à remplir de tout ce qui passais à ma portée, apercevant un éclat de cheveux dans l'arrière boutique je souriais, reconnaissant là Chester. Je le saluais à voix haute avant de reprendre ma moisson.

-Salut Chess ! C'est Antho, comment vas tu mon garçon ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1193
Date d'inscription : 05/09/2015
Multicomptes : Ludmilla
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Dim 27 Sep - 16:15

Sifflotant une chanson pop à la mode chez les moldus, Chester n'avant pas entendu la porte d'entrée qui s'était ouverte pour laisser entrer un client inespéré, avant de se renfermer dans un tintinnabulement guilleret. Le froid avait été repoussé à l'extérieur, mais un filet d'air glacé c'était malgré tout faufilé en même temps qu'Anthony et c'est ce faible changement de température qui, faisant frissonner le jeune métamorphomage, lui indiqua qu'il avait de la visite. Ce nouveau venu ne tarda pas à saluer le vendeur qui, reconnaissant la voix de son ami se précipita hors de l'arrière boutique, un immense sourire accroché à ses lèvres. Il lui lança d'un ton particulièrement enjoué:

"Anthony! Je suis super content de te voir! Je vais bien et toi?"

A peine avait-il prononcé ses paroles, que les friandises qu'il avait récemment inventé lui revinrent en mémoire. Anthony étant depuis plusieurs mois déjà son testeur de confiseries attitré, il se devait de les lui faire goûter. Tout d'abord incapable de se souvenir de l'emplacement de la boîte colorée qui contenait toutes les expériences qu'il avait jusqu'à présent effectué, il se souvint soudainement l'avoir entreposé au sous-sol derrière une pile de caisses de patacitrouille. Il claqua des doigts alors que la pointe de ses cheveux rosissaient et, lança quelques paroles vagues à Anthony avant de se précipité à la cave.

"Attends-moi! Je reviens vite! J'ai un truc à prendre en bas!"

Le jeune homme manqua plusieurs fois de trébucher mais parvint par miracle à ne rien renverser dans la réserve et revint rapidement, brandissant, avec une fierté non-dissimulée, le carton qui contenait ses découvertes. Impatient de connaître l'avis de son ami, il la déposa sans trop de précautions sur le comptoir et l'ouvrit précipitamment. Une expression triomphale peinte sur le visage, il en sorti un sachet de tissu mauve et le tendit à Anthony.

"Monsieur le fin Gourmet, j'aurai besoin de votre avis d'expert à ce sujet! "

Le petit sac débordait de bonbons qui arboraient différentes teintes pastelles. Très légers, sphériques, leur diamètre ne dépassait guère la taille d'un ongle et ils semblaient presque grumeleux. Ils étaient supposés avoir un goût de fruits rouges et se composaient de deux couches, la première pétillait et la seconde collait un peu aux dents, à l'image des dragées surprises. Leur particularité était sans aucun doute les petits arc-en-ciels qui sortaient de la bouche et des oreilles de ceux en ayant mangé, dès qu'ils se mettaient à parler. Certains faisaient effet durant quelques secondes à peine, d'autre pouvaient durer des longues minutes et Chester en avait même avalé un dont les effets ne s'étaient estompés que deux jours plus tard, ce détails était encore à régler.

___



Too much candy gonna rot your soul

Chess - Candy-Boy

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Jeu 1 Oct - 12:53

Voir ainsi Chess me remonta quelques peu le moral, moi qui était un peu flagada en ce moment, je me retrouvais face à une personne qui croquait la vie à pleine dent et qui était enjoué même quand cette dernière lui offrait une claque magistrale. C'était un exemple pour beaucoup de monde... Il me faisait penser un peu à Lisbeth, avec sa capacité à changer ses cheveux de couleurs... Mais... j'essayais de ne pas penser à ma chère Luxure, pour qui je n'éprouvais actuellement que de la rancœur... moi qui était fou amoureux d'elle, voilà que je me retrouvais à essayer de la fuir.

Je continuais ma moisson alors que le jeune homme filait au sous sol chercher quelque chose. Hé bien hé bien, qu'est ce qu'il m'avait encore inventer ? En moi la Gourmandise s'agitait, toujours aussi désireuse de découvrir de nouvelle chose, ce péché était aussi curieux que gourmand. Il revint finalement et je lui adressais un sourire en ouvrant une quatrième poche, commençant à la remplir à son tour de divers bonbons et objet en tout genre. En général, je laissais dans les Cents Gallions d'or chaque mois ici. Quand je ne revenais pas de temps en temps parce que les stocks étaient épuisés.

Mais je cessais bien vite de remplir les poches, attirés par le petit paquet qu'il me tendait, je lui offrais mon sourire le plus carnassier avant d'attraper un premier bonbon, de le jeter en l'air et de le gober. Bien sur j'avais soixante trois ans. Bien sur seul les gamins faisaient ça. Mais j'avais le droit de m'amuser aussi, non ?

Le bonbon avait très bon goût, très bonne texture et un mariage entre les deux presque parfait, on sentait encore la pâte de l’apprenti qui bientôt passerait maître. Je pris le temps de savourer le bonbon, histoire de bien analyser les goûts et pour au final pouvoir offrir à Chester le meilleur de mes critiques.

Je v...

Je poussais un petit glapissement ravis en voyant l'arc en ciel sortir de ma bouche et j'hochais vivement la tête.

Je vais bien... Je vais bien ! Si ce n'est que je suis un cracheur d'arc en ciel, quelle joie !

Et j'éclatais de rire en me tenant les côtes.

Ses bonbons sont parfait Chess ! Si ce n'est que je les aurais vu plus... Nuageux, si tu vois où je veux en venir ?

J'ouvrais la bouche pour en laisser sortir un long arc en ciel.

Avec des anges et des étoiles ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1193
Date d'inscription : 05/09/2015
Multicomptes : Ludmilla
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Sam 3 Oct - 14:13


Désormais habitué aux venues du bibliothécaire, Chester ne s'étonnait plus des stocks monstrueux de confiseries qu'Anthony achetait à chacune de ses apparitions, dépensant lors de ses visites de véritables fortunes. La première fois qu'il avait assisté à un des pillages perpétré par son ami, le jeune métamorphomage avait tout d'abord cru à une farce et il s'était demandé si les gallions qu'on lui avait par la suite tendus n'étaient pas des faux, mais ils s'étaient révélés parfaitement authentiques et le jeune vendeur avait observé, médusé, son client quittant la boutique avec un air triomphant et les poches débordantes de confiseries. Le rêve de nombreux jeunes sorciers venait de ses réaliser sous ses yeux: il avait dévalisé la boutique.
Aujourd'hui, Chester ne prêtait plus guère attention aux achats d'Anthony, accoutumé depuis longtemps aux nombreux sachets pleins à ras-bord de dragées surprises et autres friandises du monde magique que son ami déposait sur le comptoir à chaque fois qu'il se rendait dans la boutique de bonbons de Pré-au-Lard.

Tandis qu'Anthony goûtait la nouvelle confiserie, Chester eut bien de mal à ne pas glousser, impatient de découvrir la réaction de son ami face aux conséquences inattendues que déclencherait le bonbon chez lui. Il se contenta donc de sourire, un petit sourire discret et narquois qui se transforma soudain en grimace hilare, puis le jeune homme éclata de rire en battant des mains alors qu'un arc-en-ciel s'échappait des lèvres du bibliothécaire interloqué. Essayant vainement de reprendre un instant un semblant de sérieux, il prit soin de préciser entre deux hoquets:

"J'espère que tu n'as pas de réunion importante prochainement car je n'ai pas encore su comment régler la durée des arc-en-ciel, ça peut s'arrêter au bout de quelques secondes comme après plusieurs heures seulement!"

Le vendeur de bonbons, flatté de la réaction de son meilleur client, hocha la tête quand à ses recommandations en vue d'améliorer les friandises et prit soin de noter son avis sur un petit calepin qui traînant près de la caisse enregistreuse, il était bien trop tête en l'air et risquait fort d'oublier ces précieux conseils si il ne les rédigeait pas. Il risquait alors de ne s'en souvenir qu'après avoir fabriqué une voir deux centaines de billes colorées qui ne profiteraient donc pas de ces améliorations.

"Oui, je crois que je vois, et autrement, le goût est comment?"

___



Too much candy gonna rot your soul

Chess - Candy-Boy

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Dim 4 Oct - 20:45

L'art de la création du bonbon, une science totalement inexacte, mais quelque chose de tellement bons, qu'ils en comportait deux dans leur nom. Quelque chose de magnifique le bonbon. Petite sucreries ou grosse, mais toujours sucrée, du moins, chez les moldus. Chez les Sorciers on arrivait à des bonbons salé. Et c'était pas les pires. J'étais aussi hilare que Chess en essayant de reprendre mon sérieux pour lui répondre.

-Et moi qui avait un sommet avec Dumbledore, le Ministère de la Magie et Voldemort, je suis mal barré pour être prit au sérieux !

Je me tenais les côtes tellements les arcs en ciel me plié en deux, les larmes aux yeux je sentais mes abdominaux commencer à se contracter, me causant presque plus de douleur. J'étais sur qu'on pouvait littéralement mourir de rire. Et ce ne devrait pas être une mort agréable.

Pour en revenir au sujet, je reprenais petit à petit mon sérieux, tendant une main vers le sac pour attraper une autre de ses boules, avant de la glissée sur ma langue.

-Texture parfaite, taille et couleur, très convenable, quand au goût, il est assez discret, tout en restant présent en bouche, il ne reste pas très longtemps par contre, et c'est un assez bon avantage.

Je le mettais en bouche avant de le mâcher longuement, hochant la tête et prenant des notes mentales.

-Il ne donne pas envies de s'acharner des heures avec les morceaux qui restent, il passe facilement en gorge. Tu as un nom pour ce bonbon ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1193
Date d'inscription : 05/09/2015
Multicomptes : Ludmilla
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Lun 12 Oct - 21:47

Le jeune métamorphomage s'était entre temps accoudé au comptoir, son visage encore juvénile reposant dans la paume de ses mains. Il souriait avec franchise, ses yeux bleus pétillaient d'une confiance innocente, la vie avait toujours été avec lui clémente. Prompt à s'esclaffer, il rit à la réplique de son ami et tous deux s'amusaient des arc-en-ciels que le bibliothécaire laissait par ses lèvres s'échapper. Sans plus attendre, Chester renchérit à son tour sur un ton guilleret, taquin mais dénué de moquerie:

"Ils risquent d'être déçus! Quoique Dumbledore a toujours su s'amuser! Je suis persuadé qu'il voudrait lui aussi pouvoir vomir des arc-en-ciel, et auprès des mangemorts, ça mettrait un peu gaieté! Je suis sûr qu'ils en seraient tous friands!"

Il ponctua ses propos d'un clin d'oeil. Ce monde de noirceur, brumeux et dangereux, évoluait bien trop loin de lui pour qu'il le prit au sérieux. Certes les affreuses nouvelles qu'il entendant le perturbait et lui étaient insoutenables, mais paraissaient si éloignées de sa vie calme et colorée qu'il ne réalisait pleinement ce que cela impliquait. Ainsi en riait-il doucement car ce groupes d'individus ne lui semblait être guère plus que de petits rigolos frustrés de leur existence tels qu'on en voit dans les contes de fées, Voldemort aurait alors été une vile sorcière offrant des pommes rouges aux moldus innocents.

Les petits spectres de lumière ne parurent aucunement gêner Anthony qui enfourna rapidement une autre poignée des friandises, gonflant ainsi l'orgueil, certes modéré, du vendeur de bonbons qui en était l'auteur et voir ainsi ses confections avoir un tel succès le fit rosir de plaisir et une ou deux mèches de son épaisse chevelure arborèrent alors une teinte bleuté.

"Si je ne te savais pas fin gourmet, je penserai que tu ne dis ça que pour me flatter, mais je te fais confiance lorsqu'on parle de nourriture! Donc je prends note de ce qui est à améliorer et je ferai attention à ne pas changer ce qui te paraît correcte! Merci mille fois de ton aide! J'avais un peu peur que tu les juge écoeurant, mais si tu valide ça alors c'est bon!"

Tout en bavassant, il écrivit soigneusement sur son carnet les remarques précieuses qu'on lui avait adressé. Il modifierait ça dès qu'il en aurait l'occasion, et vu le peu de monde qui occupait la boutique ces jours-ci, il risquait d'avoir pas mal de temps à tuer! Il secoua par la suite la tête avant de lâcher dans un soupir, une mine chagrine chassa brièvement son indétrônable sourire:

"Non! Je n'ai hélas que de vagues idées mais aucune ne me convient! Je bloque d'ailleurs là-dessus depuis que j'ai eu l'idée de leur conception... Mais tu as peut-être une idée toi?!"

Et son visage rayonnait à nouveau comme celui d'un gamin à qui l'on promet un cadeau, éternel optimiste Chester n'était pas prêt de perdre sa foi en l'avenir.

___



Too much candy gonna rot your soul

Chess - Candy-Boy

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Ven 30 Oct - 20:29

-Des Mangemorts, friand de gaîté ? On tient un concept là Chess ! Que dirais tu de bonbons à l'effigie des Mangemorts, à la réglisse qui deviendrait à un autre goût quand tu serais heureux ou tout gai ? Je suis sur que ce serait un bon moyen de lutter contre eux, et tu deviendrais aussi connu que Berty !

Bon c'était peut être pas une superbe idée pour la sécurité de Chess, mais après tout, si tout le monde avait peur d'eux, il fallait peut être les tourner en dérision pour faire avancer les choses, la peur peut être un puissant allié si elle n'est pas discernable et démontable. Tout comme la peur que la confrérie pouvait infliger aux autres. C'est la peur de perdre la vie qui fais peur aux gens. La mort terrorise parce qu'encore une fois, on ne sait pas ce qu'il y a après..

-Pourquoi est ce que je les aurait trouver écœurant ? A cause des différences de textures ? Ça aurait pût l'être, quand tu a commencé le métier, je pense que tu les aurais râté. Mais vu ton expertise actuelle... C'est une réussite Chess. Je te prédis un grand avenir dans la confiserie mon ami.

Il voulait un nom pour les bonbons alors... Et c'était moi qui leur donnerait ? Nickel, alors réflectionnisson. C'était des arcs en ciel, donc Rainbow. Et y'avais plein de couleur, normal c'était un arc en ciel, mais il tombait en pluie... Crain... Crainbow. Arc de couleur... Pourquoi pas.

-Que penserais tu de Crainbow ? Arc de couleur, on retrouve Rainbow, Le C donne une consonance assez dure, qu'on trouve au dehors, et après ça coule tout seul, comme ce qu'il y a dedans. Moi c'est le nom que je leur donnerais.

J'essayais de penser à d'autres noms, mais Crainbow obsédait totalement mes pensées. Si il fallait trouver autre chose, je trouverais bien, mais pas actuellement, pas dessuite.

-J''espère que ça ne durera que quelques heures, tu as un sortilège qui peut y mettre un terme par contre ? Pour qu'on puisse en manger en cours ou autre ? Ou crée des bonbons qui coupent l'effet ? Ce pourrait être sympathique aussi !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1193
Date d'inscription : 05/09/2015
Multicomptes : Ludmilla
MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   Dim 8 Nov - 1:34

Cette idée d'une nouvelle friandise alluma quelque chose dans le regard vif de Chester. Une étincelle de malice, une lueur de défi, un éclat de détermination, peu importe l'interprétation qu'on pouvait en avoir, il suffisait de jeter un coup d'oeil au jeune homme pour être sûr et certain d'une chose: tôt ou tard ce bonbon existerait! Il en prit bien évidemment bonne note sans réellement mesurée l’effroi qu'une telle confiserie pouvait causer, ceux dont les familles avaient été décimées par les mangemorts n’apprécie probablement pas cette future expérience, et jugeraient la plaisanterie de mauvais goût. Mais au sens de Chester, on pouvait rire de tout, c'était même un devoir car si on ne se montrait pas optimiste, qui d'autre le serait?

" Par Merlin Anthony! Mais c'est vraiment une excellente idée! Je vais essayer ça dès que j'aurai réglé les légers soucis de ces...ces... " il marqua une pause et grimaça en désignant les bonbons qui jonchaient le comptoir et n'avaient toujours pas de nom. Il finit par lâcher, une moue dubitative imprimée sur ses traits " ...trucs? "

Par la suite, le jeune métamorphomage haussa les épaules et secoua négativement la tête, il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il les avait imaginé écœurant. Peut-être avait-il eu l'impression d'ajouter trop de sucre? Ou bien s'en était-il dégoûté à force de picorer çà et là des prototype ratés? Ce n'était finalement qu'une sorte d'intuition inexplicable et irraisonnée sans réels fondements, mais il s'était persuadé que c'était un défaut qu'on aurait facilement pu leur attribuer.

" Non, je sais pas trop... Peut-être la seconde couche qui me paraissait plus délicate à fabriquer... Je t'avoue que mes premiers essais étaient vraiment horrible de ce côté-là! Trop liquide ou trop collant, je me suis même retrouvé à leur donner un goût salé suite à une nuit blanche à m'acharner dessus... En tout cas merci de tes conseils, je n'y serais certainement pas arrivé sans toi! "

Anthony se plongea ensuite brièvement dans ses pensées. Ne voulant pas le déranger, Chess se contenta de l'observer avec curiosité, impatient d'entendre ce que le bibliothécaire allait bien pouvoir lui proposer comme nom pour ces bonbons. Les lèvres légèrement entrouvertes en une question muette, le vendeur de confiseries demeurait interdit. Lorsque son ami lui soumit le nom de "Crainbow", le jeune homme ne pu qu'approuver et, tout excité à l'idée d'avoir enfin un nom pour ces créations, il poussa un petit cri de satisfaction.

" Crainbow! Crainbow... " Il s'amuse ainsi à répéter le nom sur différents tons avant de s'esclaffer et d'ajouter en riant : " C'est parfait! Génialissime! Tu est merveilleux Anthony, que ferais-je sans toi! J'aime vraiment l'idée de la consistance qui transparaît dans le nom! Crainbow! C'est super! "

Et il s'empressa d'inscrire sur le sachet de tissu parme ce qui était désormais officiellement le nom de ces bonbons.
Face à la demande d'Anthony, il ne pu qu'esquisser une petite grimace mi-coupable mi-amusée, serrant les dents. Il se racla la gorge et répondit du bout des lèvres:

" Pour l'instant c'est vraiment au petit-bonheur la chance! Je dois absolument trouver un moyen de décider de la durée des effets, mais ton idée du bonbon-conjurateur de sort me paraît être la solution à mon problème! Par exemple les bonbons de couleurs chaudes pourraient créer les arc-en-ciels et ceux de couleurs froides les arrêter... Ou alors une sorte de spray qui les effacerait tout en prolongeant le goût? Quelle solution te paraît la plus judicieuse?"

___



Too much candy gonna rot your soul

Chess - Candy-Boy

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Candy factory - ft Anthony   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candy factory - ft Anthony
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CANDY FACTORY - Si toi aussi tu aimes les bonbons au moins autant que les RPG
» Anthony Todd [validée]
» le royaume de candy
» Anthony arrive
» Une lettre d'adieu... [PV Anthony G]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Pré au Lard :: Honeydukes
-