La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mar 8 Sep - 1:32

Birmingham. Concert de Trapeze. Première partie assurée par Judas Priest. Il ne m'en avait pas fallut plus pour que je prenne immédiatement la direction du lieu. Je suivais Judas Priest depuis leurs début dans les années 70, années voyant émergé des groupe de rock de plus en plus diversifié, que ce soit Ac/Dc Judas Priest, Trapeze, Thin Lizzy, Buudgie. Ce que j'écoutais en boucle, avec quelques groupes de la radio des sorciers. Mais plus du métal, rock, et leurs déviances dans la culture musicale moldus.

J'appréciais beaucoup les mouvements qui venaient du monde des Moldus. J'avais même fait Woodstock, des moments de folie que j'avais passé sur un nuage très très en hauteur. C'était juste un des moments les plus fous de ma vie, et depuis, je faisais le maximum de concert et de sortie que je pouvais me permettre. Et donc en ce jour de concert, j'avais sauté sur l’occasion de voir Judas Priest. J'avais donc enfilé mes bottes, un jean noir en sorte de goudron, avec des restes de pique de mon ancien costume de punk, je m'étais fait une crête, hélas mes cheveux n'étaient plus très long et la crête n'avait donc pas une taille que j'estimais raisonnable. Une chemise imitation jean et j'avais prit la direction de Pré au Lard, avant de prendre la poudre de cheminette pour rejoindre le lieu du concert.

J'arrivais rapidement sur place, mais le concert avait déjà commencer, et j'entendais déjà les riffs de Rocka Rolla, le titre du nom de l'album, faisant référence a la boisson nommée coca cola. Enfin... J'entrais tranquillement dans la fausse après avoir payer mon entrée et me dirigeait immédiatement vers le bar pour m'envoyez trois verres de Whyskey d'affilé. Puis je me dirigeais vers la zone de danse, bousculant plusieurs personnes sur mon passage pour finalement arriver pas très loin de la scène, m'attirant le regard mauvais des agents de sécurité. Ils me prenaient pour un fou qui allait sauter sur la scène sans doute.

Je souriais ironiquement tout en appréciant la musique, regardant certains couple qui évoluaient dans une danse en duo. Interessant. Moi j'étais surtout ici pour remuer de la tête et voir me battre avec une ou deux personne. Rien de plus.


Dernière édition par Anthony Hendricks le Jeu 10 Sep - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mar 8 Sep - 20:20

Lisbeth aimait faire la fête, ce n'était pas un secret. Aussi, quand un gars qu'elle connaissait à peine lui avait proposé de l'emmener à un concert, elle avait immédiatement accepté. Après tout, elle s'en fichait un peu, du risque de traîner avec des inconnus. C'était des moldus, elle était loin d'être sans défense. Ce n'était pas comme si elle s'inquiétait pour sa sécurité en général, de toute façon. Elle avait donc accompagné le jeune homme et c'était rendue sur place à la moldue, en voiture. Ils avaient fait la file ensemble et il avait gracieusement payé son entrée.

Dès qu'ils avaient passé les guichets, elle s'était éclipsée pour aller aux toilettes, avant de ressortir peu de temps après avec une apparence complètement différente. Elle avait repris son fabuleux visage habituel et métamorphosé ses vêtements, pour plus de fun et d'indécence. Elle portait maintenant une mini jupe, tissée noire et argentée, une brassière satinée d'un rouge criard, cachant à peine son soutien-gorge, et une paire de bottes de cuir noire. Ses cheveux étaient blonds, avec une frange, lisses et un peu emmêlés, sauvages. Son regard bleu perçant était souligné d'une large ligne de noir. Ce n'était pas du maquillage mais sa peau de métamorphomage qui avait changé de couleur. Ça ne changeait rien. Au moins, ça ne coulerait pas.

Le pauvre garçon allait chercher toute la soirée la fille qu'il avait emmenée, mais Lisbeth comptait bien ne reprendre la forme qu'elle avait en arrivant.

Elle se perdit dans la foule, se rapprochant au plus près de la scène, là où la musique était la plus bruyante. La rythmique l'hypnotisait, la faisant bouger sans qu'elle ait à y penser, et le fait d'être dans une mer de corps l'enchantait particulièrement. Elle dansait seule ou accompagnée, changeant de partenaire régulièrement et s'éclipsant en offrant un clin d’œil en guise d'excuse. Jusqu'à ce qu'elle aperçoive un profil familier. Tiens, tiens. Elle fit un détour, pour arriver dans son dos. Elle se mit sur la pointe des pieds pour poser un baiser dans sa nuque, appuyant ses mains sur ses hanches pour garder l'équilibre, complètement sans gêne. Elle souffla près de son oreille :

« Quelle bonne surprise. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mar 8 Sep - 23:36

J'étais en train de scruter la foule quand je sentis un baiser sur ma nuque, des mains de femme sur mes hanches et un souffle proche de mon oreille. Lisbeth. Ici ? Mais c'était quoi cette connerie ? Je me tournais vers elle et sursautait en voyant son accoutrement. 

-Salut Déesse...

Furent les seuls mots qui parvinrent à franchir la barrière de mes lèvres avant que mon cœur ne râte un ou deux bonds dans ma poitrine. Au temps pour mon souffle, que je reprenais difficilement en la dévisageant. Elle avait le don de faire de moi ce qu'elle voulait de toute manière. Et c'était pas avec une tenue pareille et dans un endroit pareil que ça allait changer. 

Je me reculais un peu pour m'accouder à la barrière, l'alcool m'aidant à peine à réaliser qu'elle était ici. 

-C'est bien toi ? Où je me tape une hallu ?

Je fermais plusieurs fois les yeux, mais elle était toujours là, la Luxure et la Gourmandise, au même endroit... Bien étrange rencontre s'il en est une... Mais je ne perdais pas de temps à réfléchir plus, je tendais les bras, m'avançait vers elle et lui offrait un long baiser langoureux, collant mon corps au sien sans la moindre gêne. Certaines femmes étaient seins nus, et les corps enlacé étaient plus que légion, les wc débordaient de couple en train de passer plus ou moins à l'acte et les ruelles aux alentours accueillaient déjà des personnes en train de cuvé. 

Mon baiser me permit au moins d'affirmer qu'elle était bel et bien vivante. Et qu'elle était bien contre moi. Je glissais ma main sur ses reins, raffermissant mon emprise sur elle, accentuant encore plus le baiser avant de le rompre et me reculer un peu. 

-J'ai bien l'impression que c'est toi. Comment tu vas ? Tu sais déjà que tu es sublime et que tu ferais exploser la libido de n'importe quel centenaire, ou dois je te le dire ?

Le Whysky et l’atmosphère du lieu m'avaient totalement désinhiber. Et les sons de la guitare me faisait onduler involontairement contre elle, ma nuque bougeant légèrement, mes yeux dilatés comme si j'avais pris de la drogue. Mais c'était juste la proximité de Lisbeth qui me faisait ça... Je ne savais pas encore trop me contrôler en face d'elle. Son parfum de cerise et d'amande m'enivrait aussi sûrement que de l'eau de vie et le goût de ses lèvres mélangés à celui de bière de concert... ça me faisait tourner la tête... 

Je me penchais sur son oreille et murmurait, l'air taquin. 

- Je ne suis pas sur que nous deux... Ce soit une bonne idée...Je suis une personne dangereuse Lisbeth... Je ne voudrais pas te faire de mal, après tout...

Je mordillais son lobe d'oreille, gémissant presque à son oreille. 

- Je suis dans la Confrérie... Tu devrais me fuir...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mer 9 Sep - 0:56

Sa surprise avait l'air d'avoir eut de l'effet. Il se tourna vers elle, et elle était certaine de l'avoir vu sursauter en la voyant. Elle lui offrit un sourire un peu arrogant, elle aimait tirer une réaction des gens. Maintenant qu'il était face à elle, elle prit un peu le temps de l'observer. Enfin, le déshabiller du regard serait un terme plus exact. Ce style était loin d'être habituel et de lui déplaire. Ça lui donnait un air... dangereux ? Il l'était sans doute, personne de leur petit "club" n'était parfaitement innocent, mais l'attrait du mauvais garçon était largement souligné par l'apparence qu'il avait choisi ce soir. La lumière s'accrochait dans les bijoux de métal sur son visage et elle apercevait des traces d'encre dans sa nuque. Hm... Sa coiffure la faisait sourire. Évidemment, il n'avait pas, comme elle, la chance de pouvoir manipuler, ou rallonger, ses cheveux comme il le voulait. Ses vêtements étaient sympas. Mais ils seraient mieux sur le sol de sa chambre.

Alors qu'elle le dévisageait, il s'était reculé un peu, s'appuyant contre une barrière de sécurité. La musique continuait de la faire bouger, alors qu'il la regardait comme si elle venait de se faire pousser une deuxième tête. Quand elle entendit la raison de son air étrange, elle laissa échapper un éclat de rire. Qu'est-ce qu'il avait pris pour douter de sa présence, elle n'en avait aucune idée. Mais le connaissant, il avait peut-être mangé des pilules qui trainaient juste parce qu'elles avaient l'air bonnes. Elle s'approchait de lui alors qu'il clignait des paupières quand soudain il la rejoignit, l'accueillant entre ses bras pour un baiser passionné.

Elle accrocha ses mains à ses épaules, ne prenant qu'une seconde pour s'adapter au changement de rythme. Le whisky était encore frais sur ses lèvres et elle se pressa contre lui, pas dérangée par le jeans contre son buste peu couvert. Ses mains sur elle lui donnaient le sentiment qu'il était bien trop habillé et que c'était cruellement injuste. Il finit par se reculer, avant qu'elle ne puisse mettre ses idées à exécution et tenter d'arracher la chemise de son torse. Il semblait être convaincu de sa réalité et elle sourit à son compliment.

« Mmh... C'est toujours agréable à entendre. »

Emmêlant ses mains derrière la nuque de son compagnon, elle se remit à bouger, laissant les notes graves prendre le contrôle. Elle le sentit de pencher, leurs joues se frôlèrent un instant et elle sentit son souffle près de son oreille avant de discerner les mots. Un frisson lui parcourut le dos. Pas une bonne idée ? Si il savait à quelle point elle adorait les mauvaises idées. A quel point elle ne se serait pas plainte qu'il lui fasse du mal. Ils ne se connaissaient pas encore si bien que ça après tout. Elle ravala son sourire et prépara de grands yeux innocents. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui morde doucement l'oreille. Ses yeux se fermèrent un instant avant qu'elle ne reprenne le contrôle. Le jeu allait être trop drôle pour qu'elle se laisse aller de suite. Ce fut à son tour de dire à son oreille :

« Je suis sûre que tu ne me laisserais pas fuir si facilement. »

Elle se recula un peu, un air angélique sur le visage alors qu'un sourire tirait au coin de ses lèvres contre sa volonté. Ses doigts glissèrent le long des ses bras, les décrochant de son corps pour prendre ses mains dans les siennes. Elle le regarda droit dans les yeux.

« Tu penses que je serais capable de te semer ? »

Une fois les mots sortis, elle ne put plus retenir son sourire mutin plus longtemps. Elle observa sa réaction une seconde et puis elle le lâchait et se faufilait entre les gens, avançant à l'aveuglette, cherchant, peut-être, les bords de la foule. Et si il ne la suivait pas, elle le retrouverait, ou quelqu'un d'autre. Pour le moment, c'était amusant.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mer 9 Sep - 18:24

Les brusques changement de rythme entre nos deux corps provoquèrent en moi d'étrange sensation, qui se traduisirent surtout au niveau de mon bas ventre. Puis elle se décrocha de moi, restant à une distance tentatrice avant de prendre la fuite à travers la foule...

-Lisb... Tu fais chier Honey.

Et je me lançais à sa poursuite, fendant la foule de manière plus ou moins habile, j'avais un objectif, c'était la retrouvée. Et le plus vite serait le mieux, elle réussissait à crée une sorte de manque chez la personne... Tss. Je croisais d’ailleurs une personne qui disait que sa compagne avait disparut et je le bousculais pour passer, me dirigeant toujours vers les cheveux blond que je voyais disparaître et émerger aux loin. Allez Lisbeth, ne change pas de tête... Ce serait vraiment pas du jeux.

La musique se faisait de plus en plus présente, presque plus offensive. Je me sentais bien, et le whysky aussi m'aidait à me sentir bien. Je finis par quitter le cercle des danseurs, regardant vivement autour de moi je cherchais à retrouver Lisbeth, où est ce qu'elle était passée...

Je m'avançais au hasard, un sourire carnassier sur le visage... Si je lui remettais la main dessus, je la laisserais plus partir. Qu'elle espère même pas. J'allais passer ma soirée avec elle. Et je le ferais. Oui.

J'attendais sur place quand je sentis un brusque déplacement d'air dans mon dos, je me jetais en avant, tout en pivotant sur moi même. Oh, merde... Le type brandissait son poing et avait un visage haineux, c'était celui que j'avais bousculer toute à l'heure. Hum...

Je reculais un pied derrière moi et attendait qu'il se jette en avant, j'esquivais d'un pas sur le côté et le laissais s'empaler sur mon poing, visant le foie. Je me jetais tout aussi vivement sur le côté au moment où il se mettait à vomir et poussait un long soupir.

-Crétin.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Jeu 10 Sep - 15:50

Elle l'entendit protester un peu et ça la fit rire. Après tout, ça avait été son idée à lui, elle n'avait fait que la pousser jusqu'au bout. Elle se faufilait entre les gens, en bousculant certains au passage et s'excusant d'un battement de cils avant de continuer son chemin aussi vite que possible. De temps en temps, elle jetait un coup d’œil par dessus son épaule, pour apercevoir Hendricks plus loin dans la foule. Elle n'avait pas vraiment peur qu'il la rattrape, mais la chasse l'amusait beaucoup. En plus, ça la changeait un peu, elle était souvent celle qui poursuivait, au moins au sens figuré du terme.

Elle voulait que ça reste équitable et restait stable dans son apparence. Sinon ça aurait été beaucoup trop facile pour elle de disparaître et elle voulait lui donner ses chances. La musique continuait à donner un rythme à ses pensées, battant la mesure alors que la foule commençait à s'éclaircir autour d'elle. Quand elle se tourna la tête pour regarder en arrière cette fois, il n'était plus sur ses traces. Il était... Ow. En train de se bagarrer avec la bonne poire qui l'avait faite entrer tout à l'heure. Lisbeth était immobile à quelques mètres de la confrontation, à moitié cachée derrière un type large au visage amical. Son sourire s'agrandit quand la Gourmandise donna un coup qui fit vomir l'autre idiot. Un petit pas de côté et elle était de nouveau en pleine vue de son compagnon. Elle laissa échapper quelques éclats de rire en voyant l'abruti se vider les tripes. D'une voix assez forte pour qu'il l'entende, elle lança d'un ton moqueur :

« Pas mal, Hendricks. Mais tu crois pouvoir te permettre des détours ? »

Oh, elle savait qu'elle jouait avec le feu. Il avait raison, il était dangereux. Plus ou moins qu'elle, ça restait à voir. Mais c'était tellement plus amusant si elle le provoquait un peu. Ou beaucoup. Elle accrocha son regard, lui offrit un clin d’œil puis une vue plongeante sur son dos, alors qu'elle se remettait à courir, plus rapidement maintenant que les gens commençaient à s'espacer de plus en plus.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Jeu 10 Sep - 21:22

Et voici ma proie qui m'échappait une nouvelle fois. Après m'avoir tenter, mon sourire se fis encore plus bestial, et je me lançais à sa suite, n'ayant qu'un seul objectif en tête... M'occuper d'elle, de quelque manière que ce soit. Une faim monstrueuse me dévorait, et pourtant, elle n'était pas à côté de moi. Je la revoyais nue... La rondeur de ses formes... La sensualité de ses mouvements et son expertise dans le domaine... Elle avait même réussit à remplacer Brianna dans mes pensées...

Tu vas voir les détours que je vais te mettre Richards. Je m'avançais droit sur elle, mon regard droit sur son dos nu, soit elle ralentissait exprès, soit elle n'arrivait plus à courir, mais je gagnais du terrain, j'arrivais finalement dans son dos et la plaquait contre le mur, bloquant une main entre sa jupe et le mur, l'autre sur sa bouche pour empêcher tout bruit pouvant être gênant pour moi, et pouvant me pousser à des mesures... Que je ne souhaitais pas offrir en public.

Je me penchais pour souffler à son oreille.

-Je te tiens vilaine petite anguille.

Je lui mordillais le lobe tout en continuant à la plaquée contre le mur, descendant ma main de sa bouche sur sa poitrine, prenant un malin plaisir à toucher ce que de nombreuses personnes avaient du rêver dans la soirée. Elle était à moi, et ne pouvait que difficilement m'échapper. Je laissais mes doigts franchir la limite de sa jupe, caressant la peau de sa cuisse brièvement. Puis je me reculais pour la laisser bouger et sortir de contre le mur.

-J'ai faim Lisb, je peux te mordre ? Je suis sur que tu ferais fureur avec la marque de mes dents sur tes magnifiques hanches.

Je lui souriais, un peu déconnecté de la réalité. Elle me frappait vraiment sur le système et je ne me reconnaissais même pas moi même. Mais c'était Lisbeth, la Luxure. Et j'étais parfaitement disposé à subir de plein fouet tout ce qu'elle pouvait faire de moi.

-Ou alors entre ta nuque et ton épaule... Sous tes cheveux. Je peux ? Dit, je peux ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Ven 11 Sep - 0:01

Elle l'avait provoqué, sans doute plus qu'elle n'aurait dû, mais elle ne s'était jamais laissée arrêter par ça. Alors elle courrait, le vent lui fouettant le visage et ses jambes l'emmenant aussi vite que possible. Cette fois, elle ne perdait pas de temps à se retourner pour voir si il la suivait, elle en était certaine. Elle finit par se fatiguer un peu, le mélange d'alcool et d'avoir dansé pendant un bon moment n'aidait pas, mais elle continuait à avancer. Elle l'entendait se rapprocher, le battement rythmique de ses bottes était de plus en plus clair, jusqu'à ce qu'il soit juste derrière elle.

En un clin d’œil, elle se retrouva plaquée contre un mur, une large main sur sa bouche, une autre sur sa hanche. Elle appuyait les siennes contre le mur, pour éviter de s'y écraser complètement au risque de laisser de jolie griffures. Elle sentit le souffle murmurer contre sa peau et elle ferma les yeux, souriant contre sa paume. Des dents caressèrent son oreille et elle appuya sa tête en arrière, contre son épaule. Ses pensées conscientes fondaient comme neige au soleil, peu étonnant vu la situation. Ce n'était pas comme si elle avait de larges possibilités de mouvement de toute façon. Elle avait complètement oublié où ils étaient et c'était de justesse qu'elle continuait à se rappeler de garder un physique stable.

Il recula et elle eut la possibilité de se retourner, se prenant une nouvelle fois le choc de son apparence. Elle avait presque oublié. Distraitement, du bout des doigts, elle traçait les motifs dans sa nuque, qui disparaissaient sous le col de sa chemise. La demande de son compagnon prit un peu de temps à percoler. Elle finit par plonger ses yeux dans les siens, se demandant si entendant mordre au sens "prendre une bouchée et la mâcher" du terme, ou au sens que les gens utiliserait en général dans ce genre de contexte. C'était dur à déterminer, mais elle sourit de toute façon, assez flattée du compliment. Si ça en était un. Elle le prenait comme ça. Elle aurait peut-être dû avoir peur mais c'était bien loin de ce qu'elle ressentait actuellement. Elle réfléchit un peu, pas tant que ça, avant de passer une main dans son cou, dégageant ses cheveux et penchant un peu la tête du côté opposé.

« Ici ? »

Elle avait demandé ça pour le provoquer encore plus. Comme si il y avait l'ombre d'un doute. Mais elle voulait voir jusqu'où il pourrait aller. Pour un homme qui avait refusé de passer la nuit avec elle au début, il avait bien évolué. Elle roula légèrement des épaules, présentant sa nuque un peu plus, avant de demander doucement, les yeux toujours planté dans les siens, pour observer ses réactions :

« Qu'est-ce que j'ai à y gagner ? »

Un échange ? Possible. Ou peut-être qu'elle voulait juste le faire s'impatienter un peu. Mais si elle pouvait en tirer quelque chose en plus, elle n'allait pas du tout se plaindre.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Ven 11 Sep - 2:32

J'étais comme fou, me sentant plus animal que réellement humain, les yeux mi clots je sentais l'adrénaline battre dans mes veines. Je poussais finalement un doux gémissement alors qu'elle me tentait, qu'elle tentait de me mettre à genoux mentalement. Mes démons prenaient petit à petit possession de moi et mon esprit tournait petit à petit à la folie furieuse. Je montrais les dents et m'approchais d'elle, posant ma bouche contre sa peau, suçant lentement, longuement jusqu'à ce que le sang de Lisbeth perle sur sa peau.

-Je suis entièrement à toi pour toute la nuit. Et pour la journée de demain.

Et avant qu'elle ne puisse répondre, faire quoi que ce soit d'autre, je plantais brusquement mes dents dans sa chair, pressant la chair, la mordillant et la mâchouillant jusqu'à ce que je me fige, terrifié par mon propre comportement. Je me reculais, les yeux dilatés tout en fixant la marque rouge et ensanglantée sur l'épaule de Lisbeth, un peu plus et je lui aurais arracher une énorme part de chair, avant de recommencer encore et encore... Jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une tâche de sang sur le sol et des os... Je frissonnais avant de fermé les yeux. Nous avions quitté la zone du concert et pas très loin de nous se trouvait un parc, fermé pour la nuit...

Je relevais mon regard et le plantais dans celui de Lisbeth. Et si ce soir je ne vivait que par la folie ? Que par le désir et le délit ? Je me jetais en avant, remontant la jupe de Lisbeth et la plaquant une nouvelle fois contre le mur. Je me laissais totalement posséder par la partie Gloutonnerie. Celle de consommer en abondance... Et ma cible, c'était Lisbeth. Je passais ma main sur son entrejambe, découvrant l'objet de convoitise de nombreux homme... On pouvait coucher avec elle, l'aimer, mais jamais on ne la posséderait. Elle était libre, elle était belle et elle était désirable. Une femme dangereuse s'il en est.

Un nouveau regard sur Lisbeth et je lui adressais un sourire, avant de me déshabiller sur place de prendre mes habits sous le bras et de me diriger vers le lac dans le parc.

-Je vais me baigner. Viens si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Dim 13 Sep - 23:08

Il sembla céder quand il s'approcha d'elle, émettant un bruit des plus délicieux. Avant qu'elle ne puisse savourer sa victoire, il avait la bouche dans son cou et elle perdit complètement le sens des réalités. Il y allait fort, ça, elle s'en rendait compte. Sans qu'elle s'en soucie vraiment. Elle empoigna sa chemise d'une main, l'autre accrochée dans ses cheveux, sans vraiment le lâcher lorsqu'il recula un peu pour lui faire sa proposition. Mmh, un compagnon pour la nuit, c'était assez plaisant comme proposition. Surtout qu'elle aurait un endroit où loger comme ça.

Ses doigts se serrèrent autour de ses cheveux quand une douleur intense éclata dans son épaule. Bon, il parlait donc de ce genre de morsure. D'accord. Par instinct, elle tirait sur ses cheveux, pour le ramener à la réalité ou simplement le forcer à reculer. Jusque là, c'était douloureux, mais elle n'avait pas envie de savoir ce qui pouvait arriver si elle le laissait faire librement.

Il finit par reculer, un regard terrifié sur le visage, tandis qu'elle plaquait une main sur la plaie, hypnotisée par le rouge qui maculait ses lèvres. Puis il était sur elle à nouveau, sa main libre vola pour attraper sa mâchoire alors qu'elle se faisait plaquer contre le mur. Elle l'embrassa, malgré le sang et le fait qu'il avait percé sa chair quelques instants auparavant. Pour être honnête, elle avait déjà vécu pire. Et ses mains sur elle suffisait à lui faire oublier à quelle point cette situation était peu saine.

Elle reprit un peu son souffle quand il recula avant de devoir s'appuyer un peu contre le mur quand elle se rendit compte qu'il était en train de se déshabiller. Elle avait toujours la paume plaquée contre la morsure. Ses doigts se levèrent brièvement devant ses yeux, sans surprise couverts de rouge. Elle se baissa pour sortir sa baguette de ses bottes et la pointa vers son épaule. Après la sensation peu agréable du sortilège, elle sentit la peau se refermer. C'était déjà mieux.

Son épaule était sans doute toujours ensanglantée. Mais au moins, ça ne risquerait pas de s'infecter. Et il avait ses habits sous le bras. Se baigner ? Ça allait être glacé. Elle sourit avant de le suivre, après avoir replacé sa baguette dans sa botte. Elle trottina quelques pas pour le rattraper, avant de prendre son bras.

« Je ne sais absolument pas où on est, ni où on va, mais je te suis. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Jeu 17 Sep - 16:34

La folie courrait mes veines aussi sûrement que si je virais à la folie, c'était dût à la drogue et l'alcool que j'avais ingurgité en quantité. Le mélange des deux était détonnant et je me comportait de manière hors de moi, hors de contrôle, je n'avais pas l'impression que j'étais en mesure d'agir sur ce qui m’entourait, mais juste de subir ce qui m'arrivait. Je me dirigeais donc vers le petit lac au milieu du parc, Lisbeth accroché à mon bras... Je savourais son sang dans ma bouche, le goût de cuivre presque électrique me causait des frissons du pire effet. C'était aussi sans doute le fait qu'il soit 23h, que je sois en caleçon et que j'ai l'intention de me jeter dans un lac un soir de Juin. Bon il avait fait assez chaud mais quand même.

Au loin on entendait encore les vibrations de la musique et mes pupilles étaient toujours dilatées, avec le sang sur ma bouche, je devais avoir l'air d'un fou furieux, mais n'était ce pas ce que j'étais ? Un rire nerveux m'échappa et je fouillais dans ma poche pour en tirer ma baguette, faisant exploser le cadenas qui fermait la porte d'un bang sonore. Nouveau rire nerveux et je m'échappais du bras de Lisbeth en courant, jetant mes fringues derrière moi et me jetant tête la première dans le lac qui miroitait sous la lueur de la lune, puis je remontais de l'autre côté.

Le petit lac était relativement propre, pas d'algues au fond, pas de canard dedans... Et je n'avais pas sentit ou aperçut de poisson , un truc décoratif, mais assez profond pour que j'ai de l'eau jusqu'à la poitrine en me tenant debout. Je revenais vers la berge, et levais mes yeux vers Lisbeth, accrochant au passage du regard ses sous vêtements pour finalement planter mon regard dans le sien.

-L'eau est vachement bonne, tu viens ?

Le sang autour de ma bouche était partit, et j'avais envie de me gorger d'elle... De planter mes dents dans sa peau et en arracher une partie avant de la mastiquer jusqu'à ce qu'elle ai perdu tout goût et qu'elle me force à l'avalée. Et j'avais aussi l'envie d'arracher tout ses vêtements et de faire l'amour avec elle jusqu'au petit matin, mais ça c'était parce que ça venait d'elle, c'était son péché, pas le mien...

Un sourire, et je me jetais en avant, essayant de l'attrapée pour la tirer à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Dim 20 Sep - 1:34

Elle caressait son bras nu, se laissant guider jusqu'à une grille verrouillée. Elle l'observa sortir sa baguette et sursauta quand le cadenas explosa, lui donnant littéralement des cheveux blancs pour une poignée de secondes. Un simple déverrouillage n'aurait-il pas suffit ? Elle espérait que personne ne les repérerait, ça risquerait de gâcher leur soirée. Il riait, ce qui lui fit secouer la tête d'un air blasé. Il était vieux et, pourtant, il pouvait être un tel gamin. C'est ce qu'elle pensait en tout cas quand elle le vit se précipiter en courant vers le lac. Elle le suivait d'un pas lent, elle n'avait pas envie de se fouler la cheville avec ses hautes bottes et le manque de lumière.

Les vêtements de son compagnon gisaient en tas sur le sol. Elle haussa les épaules à personne en particulier et passa sa brassière rouge par dessus sa tête. Elle ne s'était pas encore décidée sur le fait d'aller dans l'eau ou pas, mais elle n'allait pas rester habillée si ce n'était pas nécessaire. Elle l'entendait patauger dans l'eau et fit glisser sa jupe le long de ses hanches en jetant un coup d’œil de son côté. Elle était en train d'enlever ses bottes quand il revint vers elle. Désormais vêtue uniquement d'un ensemble rouge, elle baissa son regard sur les yeux brillants de son ami. Il lui proposa de venir et elle haussa de nouveau les épaules, toujours pas convaincue de la nécessité de mouiller ses beaux cheveux. Et elle n'était pas certaine qu'elle serait très coordonnées avec l'alcool qu'elle avait dans le sang.

Elle aurait du se douter de ce qui allait arriver, vraiment, c'était évident. Mais elle était un peu ailleurs et il était beau, illuminé doucement d'un rayon de lune, de l'eau perlant dans ses cheveux. Alors quand il sourit, elle se dit juste que ça lui allait vraiment bien et soudainement elle sentait ses doigts frôler sa peau pour attraper la bride de son soutien-gorge. Surprise, elle perdit l'équilibre et bascula en avant, dans un plongeon pas du tout gracieux et peu coordonné. Il y avait de l'eau partout et elle était plus que confuse. Où était le haut exactement ? Elle finit par trouver un poignet et s'y agrippa fermement, retrouvant la surface, enfin. Elle trouva son équilibre, toussa l'eau qu'elle avait avalée quand elle avait eu l'excellente idée de pousser un cri de panique en tombant. Quand elle recommença à respirer à peu près normalement, elle frappa l'épaule d'Anthony avant de lui dire, pas loin d'être furieuse :

« C'est quoi ton problème ? T'as la moindre idée de ce que j'ai bu ce soir ? J'aurais pu me noyer ! » Un autre coup, pour faire rentrer la leçon avant de poursuivre : « Et ce n'est pas comme ça qu'on traite de la lingerie, Hendricks ! » Priorités, tout ça... Enfin.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Dim 20 Sep - 16:25

Je regardais un petit moment Lisbeth sous l'eau et tendais mon poignet pour qu'elle l'attrape, bon elle était tout autant si ce n'est plus déchiré que moi, deux personnes ivres sont dans une piscine, la première saute à l'eau et tire la seconde, qui est ce qui se prend les coups ? La première bien entendu. J'encaissais les coups avec une grimace, admirant par la même son visage plein de frustration. Elle avait vraiment crue que je la laisserais se noyée ? N'importe quoi, une fois qu'elle eue finit de me frapper je me tendais pour attraper ma baguette dans ma poche, exposant bien la cambrure de mon dos nu.

Puis je me retournais vers elle, avant de changer d'un coup de baguette la couleur de ses sous vêtements, optant pour un blanc immaculé, que je changeais bien vite en m'apercevant que l'eau le rendais transparent pour un discret noir et violet que j'espérais du plus bel effet, en tout cas, à moi, il me plaisait. Et il lui plairait sans doute... Si je le disait ? Bon elle semblait assez furax... Elle n'avait rien risqué... Enfin, bon...

-Lisb, Beth, Honey, Chérie, Darling, mon papillon de lune dorée, mon amour, ma petite puce... Ta lingerie ne risque rien avec moi. Tu sais très bien que je ne mange que de la chair humaine, pas du tissus. Et je t'en achèterais deux ensembles, tu les choisiras et je te les offrirais. Est ce que ça te va ?

Bon théoriquement elle devrait aimer faire les magasins et surtout se montrer devant les gens... Faut dire qu'avec ses talents et ce qu'elle à en elle, c'est dur de refuser une invitation d'un aussi beau gosse que moi. Enfin, c'est ce qu'elle m'avait assurer.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mer 23 Sep - 1:44

Après son éclat de colère, il s'éloigna un peu, se tendant hors du bassin pour attraper quelque chose. Sa baguette. Elle était tellement énervée qu'elle en manquerait presque de remarquer les muscles jouant sous sa peau. Est-ce qu'il le faisait exprès pour tenter de l'amadouer ? Il la pointa sur elle et elle fixa sa main avec les sourcils froncés. Elle baissa les yeux sur sa tenue ou ce qu'il en restait quand elle le vit lancer un sort. Blanc, vraiment ? Il avait manqué de la noyer, sa gorge la brûlait encore et il se mêlait de changer la couleur de sa lingerie ? Un deuxième sort partit pour foncer le tissus et la dentelle cette fois-ci et elle croisa les bras en lui lançant un regard noir. Elle crut pendant un instant qu'il allait s'excuser d'avoir jouer à l'abruti ou agit sans réfléchir, des raisons qu'elle pouvait comprendre, mais non, il se mit à minimiser l'incident et à l'infantiliser. Son regard s'adoucit et elle lui offrit un beau sourire doux :

« Oh, bien sûr que ça me va. Si mettre de l'eau dans mes poumons peut m'offrir des nouveaux sous-vêtements, je vais le faire plus souvent. »

Sur la fin, elle avait un peu lâché son rôle de naïve damoiselle et le sarcasme pouvait s'entendre clairement. Elle laissa sa colère prendre le dessus et ses cheveux prirent une teinte rouge enflammée, tandis que ses yeux étaient d'un bleu glace. Elle avait été vraiment énervée quand elle avait craché ses poumons pour en faire sortir l'eau, mais le fait qu'il ait tenté de reléguer son agacement au second plan comme ça l'avait rendue furieuse.

« Tu crois qu'il suffit de me cajoler avec des surnoms pour que j'oublie le fait que tu m’aie mise en danger ? Ou que tu peux m'acheter comme ça ? Pour qui tu me prends exactement ? »

Il y avait une nuance dangereuse dans sa voix, elle n'était vraiment pas contente. Plus de la façon dont il avait géré son erreur que de l'erreur en elle même. Mais il la prenait pour quelque de si superficiel qu'elle accepterait d'accorder son pardon contre quelques mornilles ? C'était encore plus blessant que la presque noyade ou le morceau de chair qu'il avait failli lui arracher. Et pourtant, qu'est-ce que ça avait fait mal.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mer 23 Sep - 3:08

Antho se sentit très mal d'un coup et se recula sous le changement de couleur de cheveux et d'yeux de son amante, son cœur battait à tout rompre. Bon elle était très en colère, et Antho n'était pas vraiment en état de plaider sa cause, il se contenta de reculer sous son regard, devenu brutalement craintif et muet. J'avais peut être été trop loin et j'allais la perdre pour ça... Ouais c'était sans doute ça... Je savais que j'aurais jamais du franchir une certaines limite et ce soir je l'avais fait. Mon regard se fit pitoyable et je sortais de l'eau. Me séchant d'un coup de baguette avant d'aller renfiler mes fringues.

Fait chier... Je restais là, dos à elle, ne sachant pas quoi faire. J'avais chier dans les grandes lignes. Je poussais un long soupir. Et me retournais finalement vers elle... Ouvrant la bouche pour parler, rien ne sortit... Et je me retrouvais comme un con à la fixer la bouche ouverte.

-Désolé...

A peine un murmure, rien de plus qui ne sort de ma bouche. J'ai agis comme un gamin et j'suis incapable de trouver des excuses et j'ai essayé de l'acheter... Finalement je mériterais même qu'elle me casse la gueule.

-Pour quelqu'un de sûrement trop bien pour rester avec un type comme moi sans doute... Je vais pas t'imposer ma présence plus longtemps. J'vais retourner me terrer dans un coin... Désolé d'avoir détruit ta soirée comme ça.

Je commençais à m'éloigner vers le portail que j'avais fais exploser auparavant, la tête basse et la démarche trainante.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Mer 23 Sep - 22:55

Il sembla se renfermer au fur et à mesure qu'il parlait, avant finalement de sortir et de se rhabiller. Non, ce n'était pas... Bien sûr, elle lui en voulait. Mais elle ne discutait pas de ce qu'ils avaient fait de mal avec les gens qu'elle détestait. Elle lui avait juste dit tout ça pour qu'il comprenne où était le problème, pas pour qu'il prenne la fuite. Elle levait la tête et le regardait avec des grands yeux brillants. Ses cheveux avait perdu de leur flamme, pour prendre une teinte un peu plus douce.

Il finit par se retourner, il avait l'air complètement abattu. Il s'excusa, et une partie d'elle ce dit qu'il était temps, tout de même. Elle ne comprit pas trop d'où sortit la suite, mais même son esprit un peu embrumé parvient à comprendre le fait qu'il comptait s'en aller. Quand il lui tourna le dos pour partir, elle sortit de l'eau et le rattrapa en quelques longues enjambées. Dégoulinante, probablement, mais elle ne s'en souciait pas trop, elle attrapa sa main dans la sienne et tenta doucement d'attirer son attention.

« Hé. »

Elle espérait qu'il n'allait pas la détester pour s'être mise en colère. Les gens avaient tous tendance à finir par la mettre dehors et c'était peut-être l'une des raisons. Peut-être que si elle était un peu moins prompte à s'emporter... Elle se mit face à lui et lui dit d'une voix claire :

« Je suis en colère, ça veut pas dire que je veux que tu t'en ailles. Crois moi, je te l'aurais dit si c'était le cas. »

Elle prit son autre main et emmêla ses doigts avec les siens. Elle était bien là, elle n'avait pas envie qu'il parte et qu'elle se retrouve toute seule. Surtout qu'ils devaient avoir raté une bonne partie du concert maintenant. Pour prendre un peu de hauteur, elle se mit contre lui, sur la pointe des pieds, pour poser ses lèvres sur les siennes. Après quelques instants, elle s'écarta à peine et sourit avant de lui dire d'une voix amusée :

« Alors, tu vas arrêter d'être ridicule et revenir dans l'eau ? Je vais finir par avoir froid, trempée comme ça. »

Et lui aussi, soit dit en passant, elle avait du bien mouiller le devant de sa chemise en se collant contre lui. Bah, tant pis, il allait enlever tout ça de toute façon.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Jeu 24 Sep - 18:25

Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'elle me courre après, ni à ce qu'elle entrelace ses doigts avec les miens, ni à ce baiser. Ce qui expliquait sans doute mon manque de réaction alors qu'elle se plaquait en sous vêtement contre moi, trempant ma chemise au passage... Mais je restais amorphe, sans réaction. Non, elle avait raison, j'avais essayer de la prendre par dessus la cuisse comme si ce n'était qu'une simple fille stupide qu'on pouvait manipuler avec des cadeaux...

Je la repoussais doucement alors qu'elle était contre moi prenant encore un peu plus de distance et je secouais négativement la tête.

-Non Lisb, t'as raison, j'aurais pas dû faire ça. T'es en colère et je le comprend parfaitement, mais moi. Je n'ai plus envie de rester prêt de toi alors que... Alors que j'ai merdé. Voila le mot est lâché. Je sais que t'as peur que je te gicle de ma vie, que je t'envoie chier. Mais ne compte pas trop la dessus, je dois encore te pervertir de manière incontournable pour la bouffe. Mais ce soir j'ai vraiment plus envie de rester avec toi, surtout dans l'état dans lequel je me trouve. Sinon je risquerais de trouver ça marrant de sauter avec toi sous une voiture.

Je me reculais et me figer en apercevant du mouvement à l'entrée du parc, l'uniforme typiquement des policiers me sauta aux yeux et je me tournais vers Lisbeth un doux sourire aux lèvres.

-Sinon tu peux ramasser tes affaires, me sauter dans les bras et prié pour que ce gentil policier ne nous ai pas vu, qu'en dit tu ?

Un éclat de rire.

-Sinon je te propose de courir !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Sam 26 Sep - 0:18

Une tension s'installa dans ses épaules quand son compagnon ne réagit pas du tout à ses paroles, ni à son baiser. Lui en voulait-il tant que ça ? Elle lui proposa quand même de reprendre les choses là où ils les avaient laissées, teintant son attitude d'un amusement qu'elle ne ressentait qu'à moitié. Son visage prit une expression peinée quand il la repoussa et s'éloigna d'elle. Il lui dit qu'elle avait raison... Mais qu'il allait partir quand même ? Quel genre de raisonnement de merde était-ce là ? Il se contredisait et ça empirait l'état de confusion dans laquelle elle était plongée, entre le désir, la colère et la peur. Et l'alcool aussi, elle n'était toujours pas complètement sobre.

Il voulait toujours d'elle mais il ne voulait pas rester en sa présence. Il était d'accord avec elle et faisait l'opposé de ce qu'elle voulait. Il ne comptait pas l'abandonner mais il parlait de suicide. Et il reculait encore. Une légère nausée pointa le bout de son nez et elle sentait son corps se crisper encore plus. Et le suite ne l'aida pas à dissiper son malaise. Soudainement, il était souriant et lui proposait de lui sauter dans les bras. Elle était perdue. A la mention du policier, elle jeta un coup d’œil par dessus son épaule et laissa échapper un juron. Elle était toujours en sous-vêtements. Elle courut jusqu'à ses habits en tas dur le sol, passa rapidement sa brassière par dessus sa tête alors qu'elle normalisait son apparence physique pour un blond et des yeux bleus un peu moins... surnaturels. Elle sauta dans sa jupe (elle ne manquait pas d'entrainement pour s'habiller en vitesse) avant de remonter la fermeture et de pousser ses pieds dans ses bottes. Est-ce que le policier les avaient vu ? Si c'était le cas, tant pis pour lui, elle avait sa baguette, maintenant.

Elle n'avait toujours pas adressé la parole à Hendricks. Il avait l'air moins arrangé que ce qu'elle avait l'impression d'être, pour elle, transplaner était hors de question. Elle voulait toujours avoir tous ses membres demain matin, merci bien. Sa baguette se pointa sur le sommet de sa tête et elle lança un sort de désillusion, la sensation désagréable froide et gluante coulant le long de son corps alors qu'elle disparaissait, ne laissant derrière elle qu'un léger scintillement. Et Tony pouvait bien se débrouiller, elle était toujours énervée.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Sam 26 Sep - 0:40

Finalement Lisbeth se rhabilla en quelques minutes et finalement elle disparut d'un coup de baguette, me faisant pousser un juron bien sentit sur la merde dans laquelle je me trouvais. Je commençais immédiatement à courir à l’opposée des policiers, me jetant sans doute dans un piège, mais j'étais tellement dans un état second que je m'en fichais. Je fonçais donc à travers le parc, ayant oublier Lisbeth pour le moment, mais c'était elle qui avait disparut en premier et peu après je me cachais derrière un arbre, respirant calmement malgré ma course folle. Un sourire s'afficha sur mon visage et je passais ma main sur la mèche de cheveux de Lisbeth que je gardais toujours dans une de mes poches de chemise.

Puis je m'adossais à l'arbre regardant en face de moi.

-Lisb, si t'es ici. Sache que tu me paieras cet abandon ma tendre et chère amie. Et toujours si tu es ici. Tu sais où j'habite, et je t'ai promis de t’héberger pour la nuit. Et si t'es pas ici avec moi... Bah j'espère que tu penseras à me rejoindre.

Je me concentrais un petit moment avant de réussir à transplaner, m'étalant sur le sol à l'arrivée je crachais un long filet de bile sur le sol... J'avais tenter le tout pour le tout, me mettant en danger, pour quoi ? Échapper à la police moldu ? Pfff.

J'avançais par là où j'étais arriver, reprenant la cheminé et me téléportant immédiatement chez moi, jettant tous mes habits dans un coin de la pièce, j'affichais un mot magique pour Lisbeth, lui indiquant que j'étais dans la salle de bain et que ma chambre du premier étage serait prêt pour elle, la première porte en haut de l'escalier. Quand à la salle de bain, elle était au fond du couloir.

Je me faisais donc couler un bain bien chaud, et m'y glissais dès que je pouvais, fermant les yeux en sentant la douce chaleur, ma bague seule comme vêtement, la porte grande ouverte.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Sam 26 Sep - 3:47

Alors que sa magie empêchait quiconque de la voir clairement, Anthony se mit à courir. Elle ne comprenait toujours pas. N'avait-il pas sa baguette ? Peut-être que c'était simplement une soirée où elle était destinée à ne rien comprendre. Elle le suivit en trottinant, tâchant de ne pas faire de bruit en marchant. Il disparut entre les arbres et elle ralentit, tentant de trouver où il était passé. Elle finit par entendre sa voix et s'en servit pour trouver son chemin jusqu'à lui. Surtout qu'il lui parlait à elle. Elle hésita un moment à lui répondre et lui faire savoir où elle était. Cet abandon ? C'était sa faute maintenant si il avait décidé de partir ? Ou est-ce qu'il parlait du sort qu'elle s'était jeté ? Quand il lui rappela qu'elle savait où il habitait, elle pressa le pas pour le rejoindre. Il n'allait tout de même pas...

A peine quelques secondes après qu'elle soit arrivée près de lui et il disparaissait dans un craquement sonore. Merde. Bon, elle allait devoir se débrouiller autrement. Elle marcha jusqu'à trouver la barrière qui entourait le parc. Pendant une minute, elle contempla la possibilité de l'escalader mais dans son état et dans une telle tenue... Mauvaise idée. Elle pointa sa baguette sur les barreaux et les métamorphosa pour les rendre mou. Toujours désillusionnée, elle les étira facilement et passa de l'autre côté avant de leur rendre leur matière d'origine. Il était temps de faire partie du monde des gens visibles. Un sortilège s'échappa de sa baguette et la sensation froide de l'enchantement disparut. Bon. Quoi faire maintenant. Elle était toujours à Birmingham, à une belle trotte de Londres. Elle fouilla ses poches et y trouva un Gallion et quelques Mornilles. Un sourire s'étira sur son visage alors qu'elle levait sa baguette vers le ciel, hélant un taxi imaginaire au bord de la route désertée.

Elle n'attendit pas longtemps. Bondissant hors de la nuit, le Magicobus freina devant elle, dans toute sa splendeur rutilante et mauve. Instinctivement, et parce qu'elle savait être en compagnie de sorciers, sa chevelure prit la même teinte violette que la peinture extérieure. Le contrôleur lui adressa un sourire quand elle monta dans le véhicule. Il lui demanda sa destination et elle hésita un moment. Elle était toujours bien énervée sur Anthony. Mais elle avait envie de le voir. Et ça n'avait rien à voir avec le fait que sa maison était plus près et que ça lui couterait moins cher pour faire le trajet.

« Northampton, s'il te plait. »

Une fois le montant annoncé, elle fouilla dans sa poche à nouveau pour en sortir les pièces et les lui posa dans la main. Le jeune homme avait l'air fasciné par ses cheveux. Il pouvait bien, elle était fabuleuse. Elle prit son ticket, le remercia d'un clin d’œil et entreprit de monter les escaliers pour se trouver un lit au calme alors que le bus avait repris son rythme bondissant. S'accrochant à la rambarde comme si sa survie en dépendait, et c'était bien possible, elle parvint à monter jusqu'à l'étage du milieu où seulement un des lits étaient occupés. Profitant d'un moment de stabilité elle rejoint rapidement un matelas, voisin de celui du joli jeune homme du même étage.

Couchée, les mains derrière la tête, elle jeta un coup d’œil pour vérifier qu'il était bien aussi charmant qu'elle l'avait cru à première vue. Yep. Elle croisa son regard, il avait été surpris en train de la détailler aussi. Moins surprenant, entre ses vêtements provocants et ses cheveux colorés. Mais ce qu'il voyait avait l'air de lui plaire et, si ses habits un peu débraillés et ses yeux mi-clos étaient une bonne indication, il était un peu dans la même situation qu'elle. Qui d'autre que des fêtards, de toute façon, prendrait le bus si tard dans la nuit ? Alors elle lança la conversation, d'où il venait, ce qu'il avait fait ce soit, tout ça. Se couchant sur le côté pour lui faire face, appuyée sur son coude, le rubis au bout de sa chaine attirait subtilement, ou pas, l'attention sur son décolleté. Il lui répondit, les informations sortant de sa mémoire aussi vite qu'elles étaient entrées, et lui retourna ses questions. Elle lui expliqua qu'elle venait d'un concert, mais qu'après beaucoup de flirt, son ami lui avait faussé compagnie. Elle fit la moue en expliquant ça et son compagnon de fortune leva un sourcil intéressé.

Pauvre d'elle. C'était vraiment dommage, se faire abandonner comme ça. Quelques minutes plus tard, elle était à cheval sur l'étranger, en train de lui dévorer les lèvres. Tous les deux un peu intoxiqués, ils n'y allaient pas de main morte et elle aurait peut-être des marques en arrivant. Soit, ce n'était pas comme si c'était inhabituel, n'est-ce pas ? Des griffures, morsures ou suçons, elle avait appris tous les sorts pour les effacer facilement si elle le voulait. Mais elle n'était pas certaine d'en avoir envie. Ça apprendrait à la Gourmandise à la tenter comme ça avant de l'abandonner. Elle remercia l'inventeur de ce mode de transport fabuleux qui avait pensé à ajouter des lits pour la nuit, alors qu'elle se glissait sous les draps avant son nouveau compagnon, bien plus coopératif que l'ancien. Vraiment, elle ne demandait pas grand chose, juste de la peau contre la sienne, un torse ferme et une poignée de minutes de bonheur. Ou plusieurs. Définitivement plusieurs.

D'ici à ce qu'elle soit arrivée, elle était bien plus détendue, plus sobre et avait un sourire niais plaqué sur le visage. Elle était aussi relativement certaine qu'une des coutures de sa jupe était en train de se défaire. Mais elle n'aurait pas pu s'en foutre plus alors qu'elle descendait du bus et passait une main dans ses cheveux pour les faire paraître un peu plus ordonnés. Oh et puis tant pis. Elle trouva la clé et rentra rapidement. Elle ferma la porte derrière elle et se balada un peu dans la maison, parfaitement silencieuse. Elle reconnut les vêtements empilés par terre, c'était ceux qu'il avait porté tout à l'heure. Elle trouva la note peu après et se décida pour simplement lui dire qu'elle était rentrée avant d'aller se coucher.

Elle enleva ses bottes en bas des escaliers et monta, sa baguette en main. Elle n'entendait toujours rien, mais vu le temps qu'elle avait prit pour arriver, il était probablement déjà au lit. Peut-être pas. En arrivant en haut des escaliers, elle vit de la lumière sortir de la porte ouverte de la salle de bain. Elle s'en approcha, d'un pas lent, tentant de sa main libre de trouver où est-ce que sa jupe avait craqué exactement. Il était bien là. Nu, magnifique et complètement endormi. Elle étouffa un bâillement, se demandant ce qu'elle était supposé faire avec lui. S'amuser un peu sans doute. Du coup de baguette, elle fit voler jusqu'à elle un marqueur qu'il gardait dans la cuisine pour écrire sur les boites de nourriture. Un sourire machiavélique aux lèvres, elle se pencha sur lui et lui dessina une splendide moustache. Puis un bouc. Puis les lettres du mot "idiot" sur le front. Il bougeait un peu, marmonnant ce qui ressemblait à des protestations endormies. Il finit par dire son prénom et elle se recula un peu mais non, il dormait toujours. Ses cheveux avaient du lui chatouiller la joue. Bon, son œuvre était pas mal. Elle aurait pu faire mieux, ou pire, mais elle était fatiguée. Elle cacha le marqueur et se redressa, avant de dire d'une voix claire et autoritaire, même si un sourire avait fait son chemin sur son visage à la vue des gribouillis :

« Monsieur Hendricks, on ne vous a pas averti des dangers de perdre conscience dans l'eau ? »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Sam 26 Sep - 9:10

...Un soir comme il y en avait tant d’autre, sauf que celui-ci allait prendre une tournure bien particulière. J'étais actuellement devant la salle sur demande, mes lèvres contre celles d'une personne que j'aimais vraiment énormément, Lisbeth Richards. Elle m'avait rejoint dans ma chambre, et pour changer de d'habitude, j'avais pris les chose en main, avant de lui proposer de partir dans la salle sur demande, pour qu'on puisse... Faire autre chose que du scrabble. Si vous voyez ce que je veux dire.

J'avais donc traîner Lisbeth avec moi, m'amusant à la taquiner tout au long du chemin, faisant petit à petit monter la tension sexuelle entre nous deux, c'était une soirée très spéciale, j'avais passé une semaine fabuleuse, et voilà qu'elle allait terminée en apothéose avec une nuit dans les bras si tendre et aimant de la Luxure. Moi qui avait un statut spécial pour elle, je n'en appréciais que plus nos moment intimes à nous deux, je savais qu'elle m'était, dans ses moments là, totalement dévoué et si j'avais été pire que ça, j'aurais pu en abuser. Mais j'avais des sentiments pour cette dernière et j'essayais de ne pas plonger dans la facilité des changements de son corps.

Nous étions finalement arrivé au septième étage et j'avais plaqué Lisbeth contre le mur, alors qu'elle avait une forme d'élève, histoire de ne pas être surprise dans les couloirs et je m'étais plaqué à elle, soufflant dans son oreille des mots qui devaient lui rappeler des souvenirs d'une soirée d'été à un concert.

-J'ai faim Lisb, je peux te mordre ? Je suis sur que tu ferais fureur avec la marque de mes dents sur tes magnifiques hanches. 

Je lui souriais, un peu déconnecté de la réalité. Elle me frappait vraiment sur le système et je ne me reconnaissais même pas moi même. Mais c'était Lisbeth, la Luxure. Et j'étais parfaitement disposé à subir de plein fouet tout ce qu'elle pouvait faire de moi. 

-Ou alors entre ta nuque et ton épaule... Sous tes cheveux. Je peux ? Dit, je peux ? Allez Lisb, dit oui...

Puis j'ouvrais les yeux croyants avoir entendu du bruit dans la maison, je baissais les yeux sur la baignoire, dissimulant derrière mes mains une réaction suite au rêve érotique que je venais de faire, et je me levais pour faire un tour du propriétaire, mais la maison était vide... Je fermais la porte d'un sort, le laissant uniquement ouvert pour la clef de Lisbeth. Puis je m'enfilais un immense verre d'eau, le doublant avec une grosse ration de viande crue. Ma gueule de bois commençait à disparaître et je me sentais de plus en plus misérable... Qu'est ce que j'avais été con et maladroit avec Lisbeth... Faudrait que je réussisse à me faire pardonner, et ce, à tout prix.

Avant de retourner dans mon bain je prenais le temps de préparer la chambre pour Lisbeth, aérant un peu, refaisant le lit avec soin, puis regardant un dernier instant ma chambre, celle de quand j'étais petit, me perdant dans mes souvenirs de ma mère, mon père, tout deux au dessus de moi, après que je me sois brûler les mains en voulant attraper des cookies. J'avais reçus une sacré correction par mon père, mais ça restait un bon souvenir... J'aimerais recommencer... Refaire ma vie, du moins le début, pour profiter encore plus de mes parents, refaire ma scolarité à Poudlard différemment et pourquoi pas... Laisser Brianna en vie ? Je referme doucement la porte et me dirige vers la pièce d'à côté, l'ouvrant sur une série de peinture et de photographie, de mes parents, de Brianna et même un de Lisbeth, tout ceux qui comptent pour moi, je me perd un moment dans la contemplation de celle avec qui j'ai passé dix années de ma vie... Brianna... Et je me surprend à caresser sa joue à travers la toile tendue, respirant l'odeur des pigments magiques... Elle n'avait pas choisit de se réincarnée... Et j'en étais quand même content... Incapable d'assumer ce que j'avais fait... Incapable d'assumer le fait que je l'avais tuer pour me libérer de la possession de la drogue sous laquelle elle me maintenant... Le remède avait fait plus de mal que de bien à la longue, et était responsable de certains cauchemars et de pulsion bien plus atroce que celles de Gloutonnerie que j'avais avant.

Je poussais un soupir contrit avant de me reculer doucement, jetant un regard sur mes proches et je fermais aussi la porte, me dirigeant vers mon bain que je remis à chauffer d'un coup de baguette, puis je me réinstallais dans la baignoire. Mes cheveux avaient retrouvés leurs apparence première, les piercings et anneau avaient disparut de mon visage et le tatouage sur ma nuque avait lui aussi prit les pigments à ma peau. Je tirais doucement sur mes doigts, faisant craquer mes articulations puis je sombrais petit à petit dans les bras de Morphée.

Je commençais une nouvelle fois à rêver de Lisbeth, mais cette fois ci, le rêve avait une teinte moins onirique, moins érotique, beaucoup plus proche de la réalité que mon délire de mon premier rêve. Nous étions tout les deux dans une pièce, et nous discutions, elle était allongée en travers de mon lit, son crâne sur ma poitrine, et je jouais avec son artefact, pendant qu'elle faisait tourner le mien autour de mon doigt. Nous étions tout les deux, nu, mais je ne voyais pas clairement les détails, tout ce que je voyais c'était son visage, doux, apaisé, calme. Nous discutions, tranquillement. Et j'étais heureux.

Puis le rêve commença à s'effacer, quelque chose me distrayais dans la réalité et j'ouvrais doucement les yeux.

-Lisbeth...

Puis je tentais de me rendormir, avant de me réveiller d'un bond, me mettant immédiatement au garde à vous avant de décliner mon identité militaire en Russe. Puis de me figer, en reconnaissant Lisbeth, je devais avoir l'allure spéciale, au garde à vous, nu, dégoulinant de l'eau... Tiède maintenant, de mon bain.

Mon regard survola Lisbeth et je laissais un rictus découvrir mes lèvres, je voyais que mademoiselle avait passer du bon temps avant de venir ici. La jalousie planta ses griffes brûlantes dans mon cœur et j'essayais de l’étouffer derrière un bâillement. Je sortais de l'eau, attrapant une serviette et la passant autour de mes reins, puis je m'étirais longuement.

Lisbeth...

Ouais, Lisbeth, c'était son prénom, je savais absolument pas quoi lui dire, le feu de la jalousie brûlait dans mon cœur... Et pourtant... Et pourtant j'arrivais pas à lui en vouloir. Elle était ce qu'elle était... Et nous n'étions pas un couple après tout... Même si j'aurais bien aimé finir avec elle. M'enfin bon.

-Ta jupe est en train de se faire la malle, j'espère que c'est pas de ma faute pour ça.

Je passais à côté d'elle, l'effleurant au passage, caressant doucement son flanc de ma main.

-Est ce que tu veux quelque chose pour dormir ? Ton lit est fait. Je te propose à manger aussi ? Ou tu veux juste aller dormir et te réveiller dans quarante huit heure ?

Puis je me figeais en passant devant le miroir, observant mon visage tatouer par les bon soins de la demoiselle qui n'était pas loin de moi... Un coup de baguette et la moustache et le bouc disparaissaient, je décidais de garder les lettres du mots idiots sur le front. Elle les effacerait quand elle en aura marre et je me dirigeais vers la cuisine, la serviette toujours autour des reins. Une fois en bas, j'ouvrais le frigo, avant d'attraper de la viande au hasard et de la jeter sur une poêle à frire, je cassais deux œufs, avec et sentait l'odeur de la viande humaine. Très bon choix de hasard si je puis me le permettre et j'attendais, fixant la lune haute dans le ciel par la fenêtre. J'étais calme, presque apaisé, cette atmosphère, cette lune, elle donnait à ma situation à Lisbeth et à moi une allure de couple... Une intimité toute nouvelle et étrange, qui me plongeait dans une étrange transe. Je fermais brièvement les yeux avant de me tourner vers l'escalier plongé dans le noir... Je mangeais rapidement tout en contemplant la noirceur de la maison, me rappelant mes peurs de jeune enfant, avec des monstres me poursuivant dedans... Un sourire étira mes lèvres... Dans mes rêves, je les chassais les monstres. Et j'en étais aussi devenu un. La Confrérie, la Gourmandise. Je poussais un petit soupir, avant de poser l'assiette dans l'évier.

Quelle belle nuit en perspective...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Lun 28 Sep - 1:03

Elle sursauta un peu à la réaction violente qu'il eut à son réveil. Mais elle se reprit rapidement quand elle le regarda se mettre au garde-à-vous, l'eau dans laquelle il était plongé il y a une seconde coulant sur son corps. Il faisait chaud tout d'un coup ? Et elle n'allait même pas commencer à s'attarder sur les syllabes qui avaient passé ses lèvres. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait dit exactement, mais rien que la sonorité lui donnait envie d'enlever ses vêtements, là, maintenant, et d'aller le rejoindre. Ce genre de conditionnement... Elle ne savait pas qu'il avait été militaire mais ça expliquerait beaucoup. Là, elle l'imaginait en uniforme et ça n'aidait pas sa concentration. Elle le dévorait des yeux, un peu, beaucoup. Et dire qu'elle avait pensé être satisfaite tout à l'heure. Tss. Il réalisa qui l'avait réveillé et lui offrit un sourire crispé, peut-être un peu gêné d'avoir été surpris comme ça. Elle ne savait pas trop, il faut dire qu'elle était un peu distraite.

Quand il l'appela par son prénom, elle tourna rapidement la tête dans sa direction, pour constater qu'il avait mis une serviette autour de sa taille. Elle attendu la suite, qui ne vint pas. Oui, sa jupe était un peu morte. Elle avait remarqué. Elle ferma brièvement les yeux quand il passa une main sur sa hanche. Et puis il parla de dormir. Oh, non, il n'allait pas s'en tirer comme ça. Qu'est-ce qu'il pensait ? Qu'il pouvait la provoquer comme ça ? Elle se retourna, juste à temps pour le voir découvrir son œuvre. Étonnamment, il laissa l'insulte sur son front. Pensait-il qu'elle avait fait ça parce qu'elle lui en voulait et qu'il le méritait ? Elle prit sa baguette et effaça le reste alors qu'il sortait de la salle de bain. Il n'avait pas le droit de la remonter comme ça et puis de la laisser là. Elle marmonna en s'élançant vers lui :

« Oh non, Hendricks. »

En quelques pas, elle l'avait rattrapé et se saisissait de sa serviette pour l'arrêter. Son pagne de fortune semblait d'accord avec elle puisqu'il l'abandonna et qu'elle se retrouva avec le morceau de tissu en main. Elle n'avait pas vraiment d'utilité pour ça et le jeta nonchalamment derrière elle. Et le salaud ne s'arrêta pas pour autant, lui faisant juste un petit bisou, mais ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait. Place aux grands moyens. Plutôt que de le laisser descendre, elle l'attrapa par les épaules et le poussa dans la chambre qu'il avait préparé pour elle, fermant la porte derrière elle.

« Tu ne pensais quand même pas que j'allais te laisser partir comme ça ? »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Lun 28 Sep - 1:40

je me dirigeais vers la cuisine, la serviette toujours autour des reins. Une fois en bas, j'ouvrais le frigo, avant d'attraper de la viande au hasard et de la jeter sur une poêle à frire, je cassais deux œufs, avec et sentait l'odeur de la viande humaine. Très bon choix de hasard si je puis me le permettre et j'attendais, fixant la lune haute dans le ciel par la fenêtre. J'étais calme, presque apaisé, cette atmosphère, cette lune, elle donnait à ma situation à Lisbeth et à moi une allure de couple... Une intimité toute nouvelle et étrange, qui me plongeait dans une étrange transe. Je fermais brièvement les yeux avant de me tourner vers l'escalier plongé dans le noir... Je mangeais rapidement tout en contemplant la noirceur de la maison, me rappelant mes peurs de jeune enfant, avec des monstres me poursuivant dedans... Un sourire étira mes lèvres... Dans mes rêves, je les chassais les monstres. Et j'en étais aussi devenu un. La Confrérie, la Gourmandise. Je poussais un petit soupir, avant de poser l'assiette dans l'évier. 

Quelle belle nuit en perspective...

Mais ce n'était qu'un rêve. Une illusion, je me retrouvais propulser dans la chambre et haussais un sourcil, qu'est ce qu'elle me voulait ? Tout ce que je voulais, moi, c'était allez me prendre à manger. Et profiter de la nuit pour lui cuisiner un petit déjeuner, et pour me faire pardonner... Pas pour coucher avec elle. Je n'en avais actuellement pas envie, là... J'haussais les épaules en la regardant, ne comprenant pas trop ce qu'elle souhaitait.

Qu'est ce que tu veux, Richards ? Me laisser partir où et comment ?

Ma voix était légèrement irritée.

M'empecher de manger et ainsi déclencher mon terrible courroux ? C'est ça que tu veux faire ?

Je m'avançais vers elle, un léger sourire me dessinant sur mes lèvres.

-Laisse moi allez manger ma viande où y va t'arriver des malheurs chaton.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1586
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Lun 28 Sep - 2:00

Oh, bon sang, il plaisantait pas vrai ? Flirter comme ça avec elle... Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il devait savoir qu'il ne la laissait pas indifférente. Ce qu'elle voulait, vraiment, ça ne devait pas être si compliqué que ça. Elle voulait qu'il tienne les promesses qu'il lui avait fait plus tôt dans la soirée, quand il l'avait plaquée contre un mur et avait manqué de la dévorer, littéralement comme au figuré. Et il avait l'air énervé qu'elle l'ait poussé dans la chambre, par dessus le marché. Vraiment, ne lui avait-il pas promis une nuit en sa compagnie ? Déclencher son courroux... Elle fit mine de réfléchir. Vraiment, pourquoi pas. Tout à l'heure, elle l'avait bien énervé en le faisant courir et elle avait beaucoup aimé le résultat. Alors qu'il s'avançait vers elle, un bout de sourire presque menaçant sur le visage, elle recula pour se coller le dos à la porte et l'empêcher de l'ouvrir.

Elle savait que c'était une mauvaise idée de se mettre entre lui et sa nourriture, mais penser que ça l'arrêterait, c'était sous-estimer sa détermination à elle. Surtout que le surnom lui donnait envie de jouer. Il voulait la comparer à quelque chose de petit et de fragile ? Elle allait se mettre dans le rôle. Elle le regarda avec des grands yeux, alors qu'elle tripotait sa baguette du bout des doigts. Maintenant qu'elle était à pied nu, il était largement plus grand qu'elle et ça ne faisait qu'amplifier l'effet demoiselle en détresse. Elle avait peut-être toujours ses cheveux colorés en mauve de quand elle avait pris le magicobus. Elle se mordilla un peu la lèvre avant de lui demander d'une petite voix provocante :

« Et si je n'ai pas envie d'être gentille, sir ? »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    Lun 28 Sep - 2:37

Oh putain, mais qu'est ce qu'elle était en train de me faire là ? Lisbeth, dans le rôle de la victime, j'avais du mal à y croire, mais elle savait jouer tout le rôles d'après ce que j'avais comprit, elle devait tomber sur tellement de personne étrange... Je préferais ne pas y penser, la jalousie était déjà assez présente en moi sans que je n'ai besoin d'imaginer des histoires d'elle et d'autres hommes ou femme.

Mais bon dieu qu'elle était désirable, si quelques secondes avant je n'avais pas la tête à faire l'amour avec elle, maintenant je l'avais. Elle avait... Elle savait où aller chercher ce besoin de domination que je ressentais souvent, et là, elle avait mit en pleine dans le mille, ce petit minaudage, sa posture, notre différence... J'attrapais sa baguette d'une main et je la plaquais tendrement contre la porte, finissant d'achever sa jupe en tirant fermement dessus.

-Je ne sais pas, des répercutions physique ? Peut être... Que je vais te punir pour ta témérité ?

Je glissais ma main dans ses cheveux, appréciant la texture tout autant que la couleur et je laissais un rictus percer sur mes lèvres. Mon dieu... Qu'elle était belle. Et elle était là, pour moi. Je secouais la tête avant de me pencher pour l'embrasser sauvagement, me plaquant contre elle.

-Diablesse, Succube, Monstre. Créature démoniaque.

J'étais à court de mot pour la décrire, et mon corps prit le dessus, la soulevant je la plaquais contre la porte avant de descendre son sous vêtement pour pouvoir finalement ne faire qu'un avec elle. Ma tête dans le creux de son cou, je restais un long moment, en équilibre parfait en elle. Nous ne faisions qu'un, puis. Extrêmement méchant. Je me retirais d'elle et la reposais au sol. Difficilement mais je me contentais de la fixer.

-Tu vas me pervertir si je fais ça...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rocka Rolla [ Pv Flashback Lisbeth ] { -18 }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Crownless [PV Lisbeth]
» Vous avez vu les éléphants roses derrière vous, M'dame Lisbeth ? {PV}
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Le reste du monde
-