La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 The blood has flowed again [Ft.Jane Espoir Gray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 761
Date d'inscription : 06/09/2015
MessageSujet: The blood has flowed again [Ft.Jane Espoir Gray]   Lun 7 Sep - 15:14


The blood has flowed again
Jane Espoir Gray & Severus Rogue
Combien de fois avait-il subi cela depuis son arrivée à Poudlard? Severus ne comptait plus, il avait perdu le compte il y a bien longtemps et puis, à quoi cela servait? Cela ne changerait rien. James Potter, et son chien Sirius Black avaient encore frappés, et oui, c’étaient eux, les principaux instigateurs des maux de Severus, deux adolescents idiots qui avaient jetés leur dévolu sur lui, le traitant en bouc émissaire et faisant de sa vie un enfer, comme s’il n’avait pas assez de son père qui le battait lorsqu’il rentrait chez lui. Non, il fallait qu’il retrouve ce même genre de personne dans un endroit qu’il aurait dû considérer comme sa maison. Il n’en pouvait plus, il était las de ces traitements qu’on lui infligeait, il aimerait sortir sa baguette et tuer ce crétin de James Potter qui convoitait sa meilleure-amie alors qu’il en était sûr, voulait simplement la mettre dans son lit, lui, il l’aimait, plus que de raison, et ce ne serait pas justice si Lily tombait dans les bras de cet idiot de James Potter.


Alors, aujourd’hui encore, il encore avait été la cible des moqueries de cet idiot de Gryffondor. Il se trouvait alors dans le parc, en train d’améliorer quelques potions dans son livre, jetant souvent des oeillades à Lily Evans qui était assise dans l’herbe, discutant gaiement avec une amie. Bon sang, qu’est-ce qu’il pouvait aimer son rire, son sourire, tout en elle était magnifique, alors, comment ce James Potter pouvait espérer l’obtenir. Cependant, ce dernier avait dû remarquer le regard de Severus envers la jeune femme qu’il convoitait. Sans jamais être séparé de ses amis, le binoclard vint à la rencontre de Severus et il voulu lui faire un Expelliarmus mais, James le contra par le même sort. Expulsé contre l’arbre près duquel il était assit, Severus se releva et fit un Expelliarmus sur le Gryffondor, ce qui le mit fou de rage et il riposta avec un sort de coupage. Le maléfice toucha son arcade sourcillère et l’ouvrit en deux, laissant du sang en sortir. Se crispant, Severus y avait posé la main et était partit en direction du château sous les rires hilares de Sirius et James. Il en avait marre, il ne pouvait plus supporter les moqueries des Maraudeurs, il voulait tellement pouvoir se venger, devenir Mangemort et flanquer à ce crétin de James Potter, la peur de sa vie, mais, il ne pouvait le faire dans l’enceinte du château, parce que les conséquences retomberaient sur lui, et puis, l’utilisation de la Magie Noire était strictement interdit. Alors, il était condamné à se faire persécuter en espérant qu’ils se fassent renvoyer, la belle affaire.


Severus entra donc dans le château, du sang réussissant tout de même à passer entre ses doigts fins à la peau pâle, alors qu’il faisait pression sur sa plaie à l’aide de sa paume, il parcouru les couloirs à toute vitesse en poussant des élèves qui ricanaient pour la plupart sur son passage, il allait se venger de tout le monde, c’était décidé, marre d’être persécuté, d’être haït par tous ces idiots. Finalement, il arriva aux abords de l’infirmerie et poussa la porte en haletant. Il marcha entre les lits et s’approcha de l’assistante de l’infirmière qui se tourna vers lui, accourant bientôt pour le soigner. Combien de fois s’était-il rendu à l’infirmerie, blessé? Ca non plus, il ne comptait plus. Et, en seule réponse au regard plein d’interrogation de l’assistante, il répondit une nouvelle fois par un mensonge.


“Je suis tombé.”-dit-il de son habituelle voix faible, monotone et froide. C’était toujours ce qu’il disait, même lorsque l’assistante avait découvert ses nombreux bleus sur le torse, alors qu’elle soignait sa plaie à l’abdomen, il fallait bien qu’il cache la vérité, il ne voulait pas qu’elle sache qu’il se faisait aussi battre par son père.
❝code par acarre❞

___

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 793
Date d'inscription : 14/09/2014
Multicomptes : APR
MessageSujet: Re: The blood has flowed again [Ft.Jane Espoir Gray]   Mer 16 Sep - 17:48





Perdue dans ses pensées, la demoiselle avait encore une fois renversé son thé sur son bureau. Décidément, c’était déjà la seconde fois depuis ce matin. Elle était très troublée par divers événements et se laissait distraire. Heureusement qu’elle n’avait personne à l’infirmerie et que Madame Pomfresh était allée voir son mari pour une affaire importante... Mais sa récente rencontre avec Zack avait beaucoup troublé la demoiselle. Elle avait beaucoup pleuré cette nuit-là et elle avait prit un jour de congé. Un jour de maladie ! Mon dieu, comme si elle avait déjà fais ça un jour ! Elle n’avait jamais manqué un jour de travail ou un jour d’école. Mais cette fois là, elle en avait eu bien besoin. Elle était partie toute la journée, emmitouflée dans une cape. Elle avait transplané à la montagne et elle s’était promenée, seule. Ce n’était pas fort prudent par les temps qui couraient mais elle en avait eu besoin. Elle était rentrée la nuit, pour ne croiser personne. Et le lendemain, elle avait repris le travail, comme si elle n’avait jamais été absente. Heureusement qu’elle n’était pas indispensable à l’école. Mais c’était vrai qu’être deux pour soigner les élèves, ça permettait ce genre de petit écart.

Il y avait aussi son baiser avec Remus et le bal en sa compagnie qui troublait pas mal la jeune femme. Elle ne savait pas trop où tout cela allait la mener et elle savait qu’elle n’aurait probablement pas du laisser les choses continuer mais... Il y avait quelque chose qui se passait quand elle était près de lui. Quelque chose de spécial. Secouant un peu la tête pour se sortir de sa torpeur, la demoiselle avait prit des serviettes pour essuyer. Elle aurait pu tout régler d’un coup de baguette, mais il y avait beaucoup de choses qu’elle faisait comme une moldue. Rinçant sa tasse dans l’évier, elle était retournée dans la salle et elle avait entreprit de refaire le lit d’un patient qui était partit il y a peu. Tandis qu’elle rembourait l’oreiller du lit, la porte de l’infirmerie et elle se tourna immédiatement vers le nouveau venu. Severus. Oh non, qu’est ce qui lui était encore arrivé ? Sans attendre, elle s’était dépêchée d’arriver jusqu’à lui, remarquant du sang sur son visage.

L’interrogeant du regard, elle savait très bien qu’il allait lui raconter un mensonge, une nouvelle fois. Mais elle espérait toujours qu’il dise la vérité. Elle savait très bien qu’il était l’objet de persécution régulière de James et Sirius, elle les avait souvent enguirlandé d’ailleurs, ne supportant pas leur arrogance. Elle avait froncé les sourcils, les bras sur les hanches avant de soupirer.

-Oui bien sûr... Heureusement que chaque élève qui tombe ne me revient pas dans cet état, sinon, je n’arrêterai jamais.

Avec sa douceur habituelle, la demoiselle avait posé sa main dans le dos du jeune homme pour l'entraîner avec elle jusqu’au lit le plus proche. Elle lui avait indiqué le lit de la main, l’invitant à s’y asseoir. Lui jetant un regard un peu inquiet, elle pinça les lèvres. Quand diable ces atrocités allaient-elles cesser bon sang ?

-Attend moi là, je reviens dans un instant.

Et elle avait filé jusqu’à son armoire, prenant divers flacons et matériaux avant de tout mettre sur son petit chariot et de se diriger vers Severus. S’installant sur un tabouret haut pour être à la hauteur du jeune homme, elle avait doucement écarté ses doigts pour pouvoir voir l’étendue des dégats. Ce n’était pas grave, elle allait le remettre à neuf en moins de deux, mais c’était déjà trop. Prenant des compresses, elle les avaient imprégnées d’une lotion verte et avait tamponné précautionneusement la plaie pour la faire arrêter de saigner.

-Que s’est-il passé ? Dit moi la vérité. Tu sais que tu peux avoir confiance en moi.



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 
The blood has flowed again [Ft.Jane Espoir Gray]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Le 1er etage :: Infirmerie
-