La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Serait-ce de la jalousie? - Lily Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Serait-ce de la jalousie? - Lily Evans   Lun 24 Aoû - 21:58



Serait-ce de la jalousie?
ft. Lily Evans



Dans les environs du 15novembre.

Il y avait des moments où je pouvais presque oublier la violence qui naissait a la tombée du jour, des moments où il pouvait se trouver plus doux, moins passionné peut-être, dont les doutes reprenaient place dans son esprit, l’occupant bien trop pour penser à quoi que ce soit d’autres. C’était dans ces rares moments que je profitais d’un peu de tendresse, me rappelant les soirées amères passées en compagnie de Sirius…
Mon dos contre la pierre froide au détour d’un couloir, ma petite aventure avec Severus n’était plus une nouvelle, rapidement périmée par d’autres potins surement beaucoup plus juteux que celui-ci. Mes lèvres frôlant les siennes, dansant avec dans des baisers fiévreux, parfois trop enivrant pour que cela me semble réelle : dans le cas où je n’avais pas eue cette fameuse aventure avec Sirius, il aurait été tout à fait probable que je sorte avec Severus de mon plein gré ! Il fallait avouer qu’il n’était pas désagréable au regard, avait bon caractère en dehors de ses phases, et j’avais toujours eue plaisir de converser avec le jeune homme. Nous avions beaucoup de points en communs : surtout concernant les études.
De ce fait, ma mission était agréable… les ¾ du temps. Le reste était consacré a subir les crises de Severus dont la magie noire prenait le dessus… Son cœur qui pourtant n’était pas aussi sombre, se laissait au fur et à mesure noircir par la jalousie et l’envie de possession que je réveillais chez lui. Bien heureusement, je savais attiser ce désir, celui qui m’aidait le plus… et qui finirait par m’être fatal si le jeune homme ne choisissait pas rapidement son camp !

N’ayant guère le temps de penser plus à cela, je sentis ses lèvres se détacher des miennes, reprenant sa respiration, hésitant presque à reprendre un baiser rapidement, sans réellement profiter de l’oxygène qui circulait alors beaucoup plus librement dans ses poumons. Du coin de l’œil, alors que lui avait les siens fermés, j’aperçus Evans se figer et nous observer, ne sachant trop si elle pouvait se permettre d’intervenir maintenant pour nous séparer où si la bien séance l’en empêchait. Je pris plaisir à alors de nouveau faire des lèvres de Severus, mes prisonnières, faisant fuir la demoiselle.

Quelques heures plus tard.

Assise sur un banc dans l’un des nombreux patios de l’école de sorcellerie, je discutais et m’amusait d’une certaine situation : Sirius se faisait encore courser par sa groupie, sauf que celle-ci tentait d’éliminer la concurrence tout en essayant d’attirer le regard de Black sur elle. C’était amer que dans mon esprit je me dis qu’importait la relation que nous avions plus où moins en ce moment, et même si elle était à néant, si notre petit jeu ne se faisait plus, il était hors de question que je repasse sur lui après sa groupie.
La moquerie fut rapidement finie, bien trop, lors qu’Evans arriva, me regardant de haut comme toujours alors que sincèrement : une née moldue n’avait clairement pas la possibilité de le faire… Quelle éducation totalement ratée ! « Qu’est-ce que tu veux Evans ? Tu n’as rien d’autres à faire que de venir déranger ceux qui, certainement, n’ont pas envie de te voir ? »






made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 898
Date d'inscription : 25/07/2015
Caracteristique : Préfète de Gryffondor
MessageSujet: Re: Serait-ce de la jalousie? - Lily Evans   Jeu 27 Aoû - 20:58

Serait-ce de la jalousie ?
Isobel & Lily




Dans les environs du 15 novembre …

Lily pouvait passer pour une jeune fille à la morale préservée et à la pureté excessive. Une belle petite poupée sans doute qui ne connaissait rien des affaires du cœur, ni de ce que pouvait être le plaisir charnel. Rien que de penser à échanger un baiser ou une caresse avec un garçon de son âge la faisait très largement rosir. Tout ce qu'elle caressait, c'était les pages des livres dans lesquels elle savait si facilement perdre tout son attention du monde extérieur. Oh, elle n'avait pas non plus à dire qu'elle n'était pas intéressée par les garçons. Elle avait quand même quinze et ses hormones lui jouaient de plus en plus de tour mais elle ne pouvait pas dire qu'elle avait déjà eu vraiment une relation avec un jeune homme et que l'échange physique avait été très poussé. Il y avait quelques raisons à ça et elle les connaissait bien. Tout d'abord, elle avait l'étiquette de l'intello de la classe, qui avait toujours des réponses à tout et des connaissances sur tout. On la traitait de « Miss-je-sais-tout » et il faut bien le dire, c'était le cas. Mais après tout, on lui reprochait de plus en plus d'être une personne qui n'avait pas ses droits dans Poudlard car elle était née-moldue, ce qui apparaissait comme un sacrilège pour certains membres de la communauté magique. Lily voulait prouver qu'elle pouvait faire mieux que les autres, ou au moins égaler ceux qu'on disait de sans-purs. Elle n'était pas plus nulle que les autres par le fait de sa naissance. Son étiquette de première de la classe était un point négatif. On rajoutait le joli statut de préfète, dont elle ne se cachait pas d'être assez fière de le porter. Après elle avait pour meilleur ami, Severus Rogue, un serpentard, ce qui en dérangeait plus d'un sans parler de celui qui se disait amoureux d'elle et qui souvent avait réussi à lui mettre des bâtons dans les roues quand elle cherchait à se rapprocher de quelqu'un en particulier.

Autant dire qu'elle ne s'y connaissait vraiment pas dans la pratique mais elle était sûre d'une chose, la scène qui était en train de se dérouler devant ses yeux étaient parfaitement indécente et inadmissible dans les couloirs de l'école de magie. Elle sortait d'un des ses cours et elle avait prévenu ses amies qu'elle devait repasser au dortoir alros qu'elle avait oublié quelque chose pour pouvoir suivre celui juste après. De ce fait les couloirs étaient plus ou moins déserts, elle ne pensait pas qu'elle allait tomber sur ça, et surtout pas sur eux. Lily se doutait de ce qu'il se tramait entre Sulpicia et Severus, elle avait eu beau mettre son ami en garde, il faisait de moins en moins attention à elle, préférant la demoiselle à son amie de toujours. Bien qu'elle ressentait une pointe de jalousie de voir qu'il s'éloignait encore et toujours, elle était surtout emplie de tristesse qu'il ne réagisse pas à ses mises en garde. Mais elle, elle le sentait. Elle sentait que cette garce développait chez Rogue une noirceur que Lily n'était pas sûre de pouvoir accepter. Mais les voir à échanger ainsi leur salive et imaginer que dans peu de temps ils feraient sans doute bien plus la dégoutait énormément. La serpentarde finit par remarquer sa présence et elle reprit de plus belle ses coups de langue dans la bouche de son meilleur ami, déclenchant une grimace et un furieux rougissement chez la gryffondor. Elle préféra partir aussi vite. Elle avait beau être préfète, elle ne voulait pas se mêler de ça quand ça les concernait.

Quelques heures plus tard …

Lily faillit se faire emporter par un Sirius furibond qui se faisait courser par une groupie. En ayant juste le temps de la voir passer en coup de vent, sa silhouette pu ainsi lui indiquer que c'était encore la même qui d'habitude qui causait des soucis à son camarade de classe. Pour autant, elle ne s'attarda pas longtemps sur le brun, pas qu'elle ne trouvait pas la situation cocasse, lui volant un sourire. Mais elle s'attendait à tout moment de voir surgir un brun à lunettes, ami du premier nommé et elle n'avait vraiment pas l'esprit à engager conversation ou plaidoyer face à lui. Par contre, elle ne manqua pas de remarquer la présence de l'horrible blonde dévoreuse d'amygdales qu'elle avait déjà aperçu quelques heures avant. Elle fonça droit sur elle, elle pourrait au moins passer sa mauvaise humeur sur elle. Si Lily savait être douce, elle n'avait pas contre aucune retenue pour Sulpicia. Elle sourit de façon narquoise à la jeune femme assise sur le banc. « Oh mais justement, quand il s'agit de toi Mulciber, je me délecte de venir te voir quand tu ne le veux pas. Je ne reste pas longtemps, te parler me fatigue profondément. J'ai quelques mots à te dire par rapport à ton comportement plus que déplacer dans les couloirs de l'école. »


___


I WANT TO LIVE FREELY

Notre vie entière est faite de choix. Tout ce qui compte au final c'est d'assumer la route que l'on a choisie. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Serait-ce de la jalousie? - Lily Evans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si le temps s'arrêtait ? [ Lily Evans ]
» Lily Evans - Rouquine au grand cœur. [Terminé]
» Lily Evans - Une rousse au caractère de feu
» Elisez vos meilleurs rpgistes!
» Et si tout était différent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Rez de chaussée :: Couloirs
-