La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 and i try, oh my god do i try – lisbeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Ven 14 Aoû - 20:52

HRP : J’ai situé ce RP pendant la veillée funèbre en l’honneur des victimes du premier Event. Avant le bal donc :14 :



and i try, oh my god do i try -  


 Elle n’était pas stupide Luka, elle se doutait bien que Tsukasa ne lui avait pas tout dit. Bien sur, il en avait dit assez pour qu’elle se tire ses propres conclusions. La sorte de secte à la quelle ils appartenaient Eden et lui était installée en ville, et tout le monde était suspect, sauf peut être les gens de Poudlard. Diable ! Même Alice était suspecte, mais c’était sa faute aussi, à la vieille folle, avec ses livres partout, ses articles de journaux et tout ça. Soit. Donc, si Alice était dans la confidence, que Tsukasa ne voulait rien dire, et bien il lui restait Eden, et trouver qui d’autre en faisait parti pour ENFIN lui donner des réponses. Parce que franchement, Luka, elle n’allait pas laisser une sorte de loup garou pire qu’un loup garou venir semer la désolation dans les couloirs de l’ecole où il lui restait une simple année à faire.   Diable. Elle voulait que l’année se passe vite bon dieu.  Elle se sentait bien et mal à la fois. Il y’avait cette Alienor qui la perturbait. Il y’avait Lisbeth. Il y’avait tant de choses et elle était perdue. Elle voulait juste, trouver sa vie enfin. Elle voulait juste… Enfin soit.

Donc elle était frustrée. Pas qu’elle s’inquiete, mais elle voulait savoir, et … elle n’aimait pas être hors de quelque chose, surtout quelque chose de grand et dangereux, et puis ça lui permettait de penser à autre chose qu’a ses stupides amourettes et… Soit.

La porte se ferma, elle avait mangé un croissant mais ce n’était pas bien suffisant et elle se disait que vu que c’etait une auberge, elle pourrait peut être faire une petite halte, de toute façon elle avait fuit Poudlard quelques heures alors un peu plus un peu moins.  Ouais. Bon, quoi qu’il en soit, elle haussa les épaules, et s’appreta alors à se diriger vers le bar. Il devait bien y’avoir un bar dans cette fichue auberge non ? Oh, mais…. Ça lui disait quelque chose. Elle était pas venue boire un verre ici avec Lisbeth l’autre jour ? Tiens, oui étrangement c’était assez similaire. Bah. Pour le moment elle était dans le couloir en train de chercher la sortie. Parce qu’elle s’était vaguement perdue.  Mais chut, il ne fallait pas le dire, elle n’allati pas retourner taper à la porte de Tsukasa maintenant.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf



Dernière édition par Luka Van H' le Mar 1 Sep - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 20 Aoû - 0:13



Lisbeth ferma sans un bruit la porte derrière elle. Sa baguette était plantée dans ses cheveux, les maintenant haut sur sa tête dans un chignon improvisé. Majoritairement blonde, mais certaines mèches étaient d'un bleu délavé presque gris et d'autres rose barbe-à-papa. Elle portait une paire de chaussures à talons et une chemise trop grande empruntée à l'homme toujours endormi dans la chambre, qui lui arrivait à mi-cuisse. Sa robe avait disparu hier soir et elle n'aurait pas su dire où elle était si sa vie en dépendant. Elle comptait aller déjeuner, tard, mais bon elle avait eu une soirée très tardive voir matinale. Mais qui voilà ? Une charmante jeune fille qu'elle connaissait vraiment bien. Elle regardait autour d'elle curieusement, comme si elle essayait de repérer l'endroit. On aurait dit un chaton perdu. Aussi adorable et borné à continuer à explorer par lui-même. Un sourire en coin s'étira sur son visage alors qu'elle faisait son chemin vers la jeune fille. Pas vraiment discrètement, vu le claquement de ses pas.

Salut, Luka jolie. Qu'est-ce que tu fais ici ?

Elle avait penché la tête légèrement sur le côté. Arrivant à hauteur de la Serdaigle, elle leva une main pour passer ses doigts dans les cheveux bruns de son interlocutrice, affectueusement.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 20 Aoû - 19:17



and i try, oh my god do i try -  

Elle était stupide. Oui, elle était stupide. Non, a vrai dire elle était diablement intelligente, peut être un peu trop pour son propre bien et c’était ce qui l’amenait à s’être posée trop de questions, à en avoir trop posé à Tsukasa, et surtout finalement à s’être perdue dans ces stupides couloirs. Merde. Merde. Merde. Elle était prête à le dire dans toutes les langues, mais elle allait s’abstenir au cas où des gens dormaient. Et …. Mais elle était où cette sacrée sortie ? C’était pas le labyrinthe d’Alice tout de même non ? Elle fronça les sourcils. Et puis elle se tourna en entendant des pas et sune fois qui s’adressait à elle.  

 «  Oh. »  Bon et bien elle s’était pas forcement attendu à tomber en face de Lisbeth, surtout une aussi jolie Lisbeth visiblement un peu habillée à la va vite et qui … et qui sortait probablement d’une chambre de cet hôtel où elle avait du passer une sacré nuit. «  Oh… »  Si la déception se lut quelques instants dans les yeux de Luka, elle disparu vite, au profit d’un demi sourire, un des rares qu’elle daignait offrir au monde de manière générale, et finalement elle haussa les épaules.

 «   J’étais venue voir un ami. » Devait elle en dire plus ? Ne devait elle pas ? Tous les gens qui vivaient ici faisaient ils partis de la secte de Tsukasa ? Est ce que… Est ce que Lisbeth les connaissait ? Ou bien couchaient elle simplement avec certains ? Pas avec Tsu ni Eden en tout cas, ça elle pouvait en être sure. Ou peut être qu’elle pourrait poser des questions sur Lisbeth à Tsu. Ah, la il serait obligé de lui répondre. Bon elle réfléchissait trop. «  Et toi ? » C’était stupide. Elle bredouilla quelques instants, quand la main passa dans ses cheveux, et instinctivement cette fois, ce fut un vrai sourire qui éclaira ses lèvres. C’était trop tard pour se protéger. «  Tu vis dans cette auberge ? » Question stupide. Bon dieu, question stupide. «  Je ne m’attendais pas à te voir ici. »  Un moment, quelques secondes, même pas. «  Tu es belle. » Et les joues de Luka prirent une teinte qu’elle ne pensait jamais prendre. Elle était… incontrôlable, et elle ne savait plus comment réagir.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf



Dernière édition par Luka Van H' le Mar 1 Sep - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Ven 21 Aoû - 4:24



Luka était surprise de la voir, c'était le moins qu'on puisse dire. C'était mutuel mais bon. La jeune fille était si mignonne quand elle était étonnée, elle devrait essayer de la surprendre plus souvent. Et les petits "oh" qu'elle laissait s'échapper dans sa confusion lui donnait envie de l'embrasser. Elle ne le ferait pas, parce qu'elle voulait quand même savoir pourquoi elle était là. La brune sembla brièvement choquée ou triste de sa tenue, ça avait été tellement rapide qu'elle avait eu du mal à en être certaine. Bah, ce n'était pas comme si elle pouvait en changer de toute façon. Ainsi, elle était venue voir un ami. Mais quel genre d'ami avait une chambre dans cette auberge exactement ? Et on aurait pas du la laisser sortir de l'école aujourd'hui.

Elle pencha légèrement la tête sur le côté, se demandant si son petit chaton était dans emmêlé dans des affaires plus sombres qu'elle ne l'avait pensé. Après un moment, elle lui retourna la question et Lisbeth sourit plus largement, amusée. Et répondit en lui passant la main dans les cheveux.

« Le destin m'a mené ici, visiblement. » Fort comédie romantique, tout ça, mais elle venait de se réveiller et n'avait pas vraiment de meilleure réponse. Et elle adorait définitivement l'air perdu que la jeune fille prenait quand elle était surprise. Et visiblement, ça l'empêchait aussi de réfléchir correctement. Assez flatteur, trouvait Lis'. Si elle vivait ici ? Elle n'avait pas non plus envie de donner une réponse claire à cette question et se contenta de dire la vérité, qui était bien confuse : « Ça impliquerait que j'ai une adresse et ce n'est pas vraiment le cas. »

C'était assez évident qu'elle ne s'attendait pas à la voir ici, mais la brillante Luka semblait temporairement hors service. C'était excellent, pour l'amusement et l'adoration de la métamorphomage en tout cas. Elle lui souriait, de la tendresse dans les yeux alors que le brune lâchait qu'elle ne s'attendait pas à la voir et qu'elle était belle. Elle posa doucement une main sur sa joue qui rougissait à vue d’œil, caressant la peau douce du bout des doigts. Elle s'approcha doucement, se penchant vers le visage de la jeune fille avant de poser délicatement ses lèvres sur sa joue. A un cheveu de sa peau, elle murmura : « Tu es magnifique aussi. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Ven 21 Aoû - 19:08



and i try, oh my god do i try -  

Oh, c’était l’essentiel du sentiment qui s’échappait de Luka alors qu’elle regardait Lisbeth. Oh. C’étiat l’etrangeté de ce qu’elle ressentai et n’aurait jamais du ressentir. C’était l’afflux d’émotions : Attirance Déception, Désir, Possessivité, Douleur, Envie. C’était un trop plein dans son être qui la faisait paraître beaucoup moins intelligente que ce qu’elle était, car ce n’était pas à remettre en cause, elle était brillante, Luka. Mais comme tous les génies, trop matures, elle avait des soucis. Et Lisbeth était peut être l’incarnation d’un de ceux la, elle était la, en face d’elle, avec les plus beaux cheveux que Luka n’ait jamais connu. Elle était la. Avec ses lèvres attirantes, envoutantes, qui semblaient dire : embrasse moi. Pourtant, Luka restait quasi figée au milieu du couloir, en face de cette créature de volupté et elle était perdue. Jamais elle n’avait ressenti ça. Ou peut être que si. A trois reprises déjà ? Jamais elle n’aurait du ressentir cela. C’était déjà compliqué. Alienor. Mais voilà, c’était comme une envie fugace. C’était le regard de Lisbeth, et Luka dont le ecoeur manquait encore des battements.

Les émotions ne lui échappaient pas non plus. Surtout la curiosité quant à sa présence ici. C’était reciproque. Et la serdaigle ne put s’empecher de sourire d’un sourire niais à l’evocation du destin. Avant de tenter de reprendre un ton neutre, un air neutre, répondant presque naturellement. «  Le destin a tendance souvent à me mener où il le desire. »  Je me livre en aveugle, tout un laïus, toute une citation graphée sur les livres qu’elle tenait souvent contre elle. «  Dans ce cas la, j’aime bien le desitn. »

Puis la curiosité, de Luka encore. Une question. Oui, elle en avait sorti quelques unes, un peu perdue, un peu paumée. Mais soit, elle continuerait peut être de jouer sur le fait qu’elle sortait de chez Tsu, et elle en apprendrait peut être. Mais voilà, Lisbeth venait de sortir une phrase qui la fit réagir au quart de tour, d’une manière puérile et pathétique, comme ces jeunes amoureux qui se perdent en flirt. «  Je peux te donner la mienne. » Yeux gris honteux. Elle sourit bêtement et secoua la tête, gênée par elle même. «  Je veux dire… Non, en fait je ne sais pas ce que je veux dire. Je suppose que je suis légèrement troublée. »

Legerement. C’était l’euphemisme du siècle. Mais oui, voilà, elle était troublée, et assez intelligente pour s’en rendre compte quand même. Le compliment fusa, et la main sur sa joue lui fit rosir les oreilles d’une manière qu’elle aurait preferé ne jamais découvrir chez elle. Peau douce. Murmure sur ses joues, contre sa peau, souffle tendre. Compliment. Elle croyait rêver peut être. C’était comme un feu qui ne s’eteignait pas. C’était comme un brasier qui s’illuminait dans chacun des pores de son corps. Elle était perdue. Et elle se fendit d’un petit éclat de rire amer. «  Je ne pense pas non. » Elle n’était pas spécialement belle, elle savait qu’elle avait de beaux yeux, c’était déjà ça. Le reste, elle se trouvait banale, elle s’en fichait un peu. Le physique n’avait pas d’interet.  

Mais elle reprit pieds un peu, et elle rajouta doucement. «  Est ce que… Est ce qu’on pourrait aller ailleurs ? Je n’ai pas envie que mon ami me voit encore ici. » Tsukasa poserait trop de questions. Ou pire, il en parlerait à Eden… Et Eden se mêlerait encore de ce qui ne le regardait pas.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf



Dernière édition par Luka Van H' le Mar 1 Sep - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Lun 31 Aoû - 1:47



Luka avait l'air un peu confuse, mais plutôt contente de la voir. Les deux lui plaisaient énormément. Et ça lui facilitait la tâche quand elle ne s'offusqua pas de la réponse cliché sur le destin, souriant et renchérissant même avec de jolies réflexions sur le sujet. Quand elle répondit qu'elle n'avait pas d'adresse, la Serdaigle, presque par réflexe, lui proposa de lui donner la sienne. A cela, Lisbeth sourit avec amusement et la laissa le temps de s'expliquer. Du temps qui ne fut pas mis à bonne contribution, visiblement, vu comment elle s'embrouilla. Elle était troublée ? Adorable.

« Peut-être un tantinet. Mais je ne t'en veux pas, ça arrive. »

Puis la jolie jeune fille lui dit qu'elle était belle et elle lui retourna le compliment, en profitant pour lui faire un bisou sur la joue. Elle s'éloigna un peu quand Luka laissa échapper un rire amer en lui répondant qu'elle ne pensait pas. Lisbeth secoua doucement la tête, toujours en souriant, parce que cette journée commençait bien mieux qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Presque un murmure, elle lui répondit :

« Tant mieux que ton opinion sur le sujet n'influence pas la réalité alors. »

La brune lui demanda si elles pouvaient aller ailleurs. L'histoire de son ami était un mystère qu'elle ne comptait pas oublier, mais elle demanderait plus tard. Elle acquiesça, tirant sa baguette de ses cheveux qui cascadèrent sur ses épaules. D'un mouvement du poignet, elle allongea un peu la chemise, l'ajustant à la taille et en faisant une robe plus ou moins décente. Elle tourna son regard vers la jeune fille et lui annonça avec un sourire séduisant :

« Je suis prête. Où veux-tu aller ? »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mar 1 Sep - 18:45



and i try, oh my god do i try -  

Elle était perturbée, Luka. Elle était perturbée, perdue, et tout cela était de la faute de Lisbeth. Ca devait pas être permi d’être si belle. Si attirante. Et elle aurait du pener à autre chose, Luka. Parce que son cœur était censé appartenir à quelqu’un d’autre, et qu’elle n’aurait jamais Lisbeth rien qu’a elle. Ce qui lui briserait le cœur, continuellement. Bah… Elle avait l’habitude après tout. Alors elle se mordit l’interieur de la lèvre et sourit un peu. Elle était gênée d’être aussi peu habile avec ses mots. Et elle secoua la tête.

« Je t’assure que d’habitude je suis plus habile avec ma langue. » … Okay. Ca c’était dit. Et ce n’était peut être pas sorti comme ça aurait du sortir. Du coup, Luka fronça les sourcils. Secoua encore la tête, et nia toute affirmation selon la quelle elle était belle. Sans insister. Parce qu’elle n’était pas de ces filles la, qui avaient besoin de compliments sur leur physique pour exister. Elle savait ce qu’elle valait. C’était bien suffisant. Elle sourit, en coin. Un peu gênée, un peu timide. Un peu fière peut être en un sens aussi. Même si il n’y’avait pas spécialement de quoi l’être.

Et en reprenant pieds elle évoqua la possibilité d’aller ailleurs. Pour fuir Tsukasa peut être. Dehors il faisait surement nuit, et elle risquait beaucoup à retourner à Poudlard maintenant de toute façon. Alors elle se mordit un peu la lèvre, tandis que Lisbeth adaptait sa tenue.

« Je t’avoue que je n’ai pas spécialement d’idées. Il y’a le bar en bas de l’auberge, ou alors je pourrais t’amener dans un autre des pubs de Pré au Lard. Tant qu’on evite les trois balais. Les élèves en vadrouille n’y sont pas forcement acceptés. » Rappel sérieux à la réalité, elle avait l’air un peu perdu, mais perdu triste cette fois. « Tu n’vas pas me renvoyer à Poudlard de suite n’est ce pas ? » Autant s’en assurer.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Sam 5 Sep - 23:09



Au commentaire sur sa langue, Lisbeth dût se retenir très fort pour ne pas la mettre encore plus mal à l'aise avec un commentaire fort fort déplacé. Elle étouffa même un sourire, pour montrer le moins possible que son commentaire avait été pris de travers. Attentionné, n'est-ce pas ? Elles discutèrent leur beauté respective et la possibilité de déplacer la conversation à... ailleurs que le milieu du couloir.

Elle réfléchit aux différentes options, prenant en compte le fait que Luka ne devait pas se faire repérer. Hm. Quand elle lui demanda si elle allait la forcer à rentrer au château, elle lui répondit, faussement outrée :

« Bien sûr que non. Est-ce que j'ai l'air d'un monstre pareil ? »

Un sourire rayonnant aux lèvres, elle accrocha son bras autour des épaules de la jeune fille pour la guider vers la sortie et le bar. Quelle que soit l'option choisie, le début du chemin était le même. Tapotant sa bouche du bout de sa baguette alors qu'elle réfléchissait, elle proposa à la Serdaigle :

« Le plus simple serait de rester ici. Il risquerait d'y avoir des taupes pouvant te dénoncer dans les rues. Après, c'est à toi de choisir. J'irai où tu voudras. »

Elle avait dit ça d'une voix douce, mielleuse, sans spécialement y faire attention. Déformation professionnelle ? Peut-être. C'était une seconde nature pour elle. Et puis, ce n'était pas comme si elle ne faisait pas la cour à la brunette, en un sens.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Sam 5 Sep - 23:43



and i try, oh my god do i try -  

Elle eut une vague de soulagement – mais très minime cependant – au manque de commentaire quand à sa réflexion qui aurait pu – diable oh combien – être mal interprétée. Cependant…. Elle était sure d’une chose, cette entrevue avec Lisbeth allait lui faire faire des escaliers et des montagnes russes émotives – pas forcement déplaisantes – en un très court laps de temps. Soit. Ce n’était pas dérangeant, elle était habituée à pire Luka. Elle était préparée a… pire aussi ? Et elle devait reconnaître que même si Lisbeth pouvait apporter quelques désagréments – ce n’était pas la peine d’en faire une liste, Luka n’était qu’une adolescente de dix-setp-ans, certes mature, mais néanmoins elle avait la libido et le cœur qui la travaillaient un peu – elle était prête à tout endurer pour passer ne serait-ce que quelques secondes en sa compagnie. Bon, quelques minutes. Elle était un peu trop soucieuse d’elle même pour quelques secondes à peine Luka. Soit.

Du coup elle plaisantait un peu sur le château, et elle sourit à la réponse de Lisbeth.

« Je sais pas. Est ce que tu es un monstre ? » Un clin d’œil. « Tu es trop jolie pour en être un. » Et elle secoua la tête, comme si elle ne voulait pas penser à ça.

Quoi qu’il en soit Lisbeth parlait assez doucement, comme si peut être elle voulait la séduire, du moins le ton ne laissait pas trop de doutes, et Luka se demandait vraiment ce qu’elle avait fait pour mériter ça ? Peut être qu’elle avait enfin gagné quelque chose de bien dans sa vie. Et peut être tout simplement qu’elle était trop stupide pour s’attacher a une fille comme ça. Mais soit. Elle haussa les épaules un peu.

« Ca me va. Je peux… » Elle farfouilla dans ses poches un peu. « Je peux t’offrir un verre au bar en bas si tu m’y amene. Ou on peut prendre une chambre, juste… jsuste pour être au calme pour parler, pas pour autre chose, je ne voudrais pas que tu te fasse des idées, je ne suis pas comme ça. Pas que tu sois laide, mais juste que…. » Elle était ROUGE maintenant. Ou enfin, tout ce que tu veux. » Et puis elle se mordit la lèvre. « Tu es souvent dans cette auberge non ? » … Ouais. Elle essayait de changer de sujet un peu.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mar 8 Sep - 16:39



Lisbeth prit le compliment sur sa beauté, avec un sourire et un clin d’œil. Elle guidait la jeune femme au travers du bâtiment qu'elle connaissait comme sa poche, en profitant pour être proche, avec son bras entourant sa compagne, sans que ça ne puisse être ennuyeux pour Luka si on les voyait. Alors qu'elles arrivaient à l'escalier, la Serdaigle lui proposa de lui offrir un verre et la Luxure hocha la tête. Elle se remit à sourire de manière incontrôlable quand elle remarqua que la petite avait recommencé à se trébucher sur sa propre langue. Et qu'elle était d'une délicieuse couleur cerise. D'ailleurs, Lis' assortit ses cheveux. Avant d'entamer la descente, elle se mit face à Luka, lui posant une main douce sur la joue, toujours un sourire jusqu'aux oreilles.

« C'est très flatteur de voir une jeune fille aussi intelligente que toi perdre ses mots. »

Elle avait comme l'intuition qu'un compliment sur son intelligence ferait peut-être plus d'effet que des commentaires sur son physique. Mais ce n'était pas le but premier. Elle le pensait sincèrement. Ne comptant pas non plus l'embarrasser plus, elle recommença rapidement à l'emmener, la faisant descendre tranquillement.

« Ne t'en fais pas, en bas ça ira très bien. Ça sera un plaisir de discuter un peu avec toi. »

Elle avait dit ça comme si la conversation était quelque chose de mystérieux. Elle n'avait que rarement eut l'occasion de se voir habillées après tout. Elle était certaine que la jeune fille avait plein de choses à lui offrir en pensées profondes si elle arrivait à la mettre à l'aise.

« Pour répondre à ta question, c'est mon endroit préféré du village. Et j'aime beaucoup ce coin-ci, pas un moldu à l'horizon, je peux être arc-en-ciel sans m'inquiéter des yeux indiscrets. »

Encore une fois, c'était la vérité. Une partie du moins. Arrivée à la dernière marche, elle laissa la jeune fille choisir où s'installer et lui demanda une fois qu'elles furent assises :

« Et ton ami, je le connais ? »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mar 8 Sep - 20:25



and i try, oh my god do i try -  

Si quelqu’un de Poudlard avait vu Luka, la brillante et grandiose Luka, en proie aux affres de la maladresse en face d’une jeune femme aux cheveux multicolores et aux yeux splendides… Elle aurait probablement perdu toute sa réputation. Pas qu’elle s’en soucie, mais elle était fière d’une chose, Luka, c’était de son intelligence. C’était ce qui lui avait permi de survivre a des années et des années de mauvais traitement, c’était ce qui avait permis la transition de Lisbeth  à Luka, et probablement la seule chose qui faisait qu’elle soit encore en vie maintenant. Mais voilà, tout son beau parler, toute son aisance réthorique, les mots qui venaient si facilement à ses lèvres, et sa manière de voir le monde d’un œil different, tout cela s’envolait en face de Lisbeth.   Qui… semblait s’en amuser, teignant ses cheveux de la même couleur que les joues de Luka étaient probablement.  La serdaigle se mordit un peu la lèvre.

«  Je suppose que ça l’est effectivement oui. »    Elle supposait que oui. Que faire perdre pieds à Luka comme ça, ça avait un coté plus que flatteur, et même si Luka n’appréciait pas d’être aussi faible, elle pouvait avoir la sincérité de le reconnaître. Elle offrit donc un petit sourire un peu gené à Lisbeth, avant de tenter de se reprendre. «  Mais je suis ravie qu’en l’espace de quelques rencontres tu m’ais déjà classifiée dans la catégories des jeunes femmes intelligentes. »  Un clin d’œil,, et elle commença à amorcer la descente, en suivant l’ainée, qui avait passé un bras autour d’elle. Elle se sentait bien la. Dans la chaleur de la femme un peu plus âgée – et si belle – elle se sentait comme couvée, protégée. Et elle supposait que c’était ce que l’on devait ressentir quand on se sentait aimé. Du moins, pour elle c’était ça. Elle qui n’avait finalement jamais rien connu du relationnel de la vie. A part ses parents. A part Theo. Et Alice. C’était different. Et Alienor aussi était différente. Elle secoua la tête, Luka.  Ce n’était pas le moment de penser à ça. Non, elle voulait penser au moment présent, et peut être un peu à sa curiosité.

«  Je vois. Tu sais, les sorciers sont parfois aussi plein de clichés et de reproches que les moldus. Je connais des endroits chez moi où tu pourrais te ballader aisément avec les couleurs ou l’apparence de ton choix. Enfin chez moi… La bas. »  Elle perdit un peu son regard dans le vide, et tenta de se reprendre. «  Mais je comprends, cette auberge me semble agréable. J’ai deux amis qui y vivent, à vrai dire. » Et elle sourit un peu plus mystérieusement, avant de choisir une table libre avec une banquette sur la quelle elle s’assit. «  Et sinon, je ne sais pas trop, est ce que tu connais tout le monde ici ? » Elle ne voulait pas spécialement garder le mystère, d’autant qu’elle supposait que oui, ils se connaissaient peut être.  Enfin, elle sourit un peu plus, et regarda une carte des boissons devant elle. «  Ce n’est pas de la jalousie hein ? Parce que je suis incapable de reconnaître les sentiments des gens. Tsukasa est juste un de mes amis les plus proches. On s’aide mutuellement pour certaines… choses. » Elle lui avait sauvé la vie. Il faisait quasiment de même. Quelque chose comme ça. Cependant une voix au fond d’elle lui disait qu’elle aurait bien aimé que Lisbeth soit jalouse. Ce qui n’arriverait pas. C’était elle la seule possessive de toutes les histoires.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mer 9 Sep - 23:31



Un air de nostalgie sembla se peindre sur les traits de la jeune fille alors qu'elle se rappelait l'endroit où elle avait grandit. Lis' supposait que "chez elle" n'était pas l'Angleterre, mais elle ne savait pas exactement où ça se situait. Dans un pays où des gamines brillantes se retrouvaient couvertes de cicatrices. Elle ne savait pas trop si elle voulait y aller. Ou bien si, pour casser quelques mâchoires.

« J'aimerai bien que tu m’emmènes chez toi, un jour. »

Oui, parce qu'elle ne refuserait pas un peu d'aventure. Surtout si elle pouvait venger un peu la brunette. Et se balader avec les cheveux roses bonbon. Elle poursuivit avec un sourire taquin :

« Enfin, le problème est surtout quand une jolie jeune fille me pousse à changer de teinte devant témoins. »

Elle se glissa sur la banquette à la suite de sa compagne avant de lui demander si elle connaissait son ami. Si elle connaissait tout le monde ? Presque. Elle haussa les épaules en guise de réponse. Deux amis, elle avait dit ? Lisbeth réfléchissait et se demandait bien de qui il pouvait s'agir. Elle connaissait assez bien les environs et la plupart des gens... Elle n'était pas certaines qu'elle voulait voir son joli chaton associé à ce genre de personnes.

Lisbeth, jalouse ? Elle sourit et fit un clin d’œil. Peut-être bien. Mais elle n'allait pas empêcher la Serdaigle de vivre sa vie pour autant. Ça serait bien hypocrite. Quand le nom sortit, ses cheveux devinrent subitement gris. Fuck. Une amie proche du loup, c'était une très mauvaise nouvelle. Surtout que si ils étaient deux...

« Tsukasa, hein ? » Oh bah merde. Elle allait se faire découper en petits morceaux par Eden et on ne retrouverait jamais son corps. Elle se doutait que sa réaction avait du surprendre la jeune fille et éclaircit un peu la situation : « Tu... leur as parlé de moi ? Non, bien sûr. Sinon... Disons juste que si je disparais sans te donner de nouvelles, tu sauras à qui aller en demander. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 10 Sep - 23:45



and i try, oh my god do i try -  

Un jour elle l’amenerait chez elle, Lisbeth. Et peut être, peut être qu’elle l’amenerait à ses parents, et qu’elle lui expliquerait tout. Non. Non en fait non. Oh quoi que… Une metamorphomage, ça lui donnait quelques idées. Elle pourrait l’amener en la faisant passer pour un homme, un brillant Mangemort, qui se changerait en femme et l’embrasserait au milieu d’un repas. Bien sur, il faudrait fuir, et elle ne voulait pas que Lisbeth soit blessée – elle n’avait aucune idée de qui elle pouvait être, et pour Luka toutes les femmes demeuraient des femmes en detresse, des personnes a protéger - … Elle secoua la tête. C’était une mauvaise idée. Enfin. Elle la présenterait à Theo un jour, et Theo serait jalouse, mais Theo était un peu sa seule famille réelle, comme Alice et … Enfin. Elle haussa les épaules. « Je t’y amènerais. Ca ne sera probablement pas une grande visite du coté de chez mes parents, mais je serais ravie de te faire découvrir le pays qui m’a vu naitre. » et puis elle chassa toutes ces idées de sa tête. C’était stupide. Elle se sentait stupide. Et l’image d’Alienor prit naissance derrière ses yeux. Ainsi que celle d’Alice. Elle était perdue maintenant. Et elle tentait la philiosphie du jour le jour, la philiosophie du… Carpe diem. Mais voilà, elle était Luka et c’était dur.

Par chance Lisbeth était la parfaite distraction, et Luka avait le cœur facile. La gamine qui savait pas évoquer les sentiments, et reconnaître son attirance, tombait sous le charme des gens qui s’interessaient à elle. Elle était faible, si faible. Elle se détesterait plus tard. Pour l’heure elle appréciait le moment, et elle sourit au compliment plus ou moins dissimulé. Peut être qu’elle essayerait de la faire plus que rougir des cheveux. Peut être. Mais pour l’heure elle n’avait pas assez d’assurance.

Elles étaient assises en tout cas, et Luka évoqua Tsukasa ce qui provoqua un brusque changement chez Lisbeth. Tiens. Elle le connaissait. Ca devenait d’avantage intéressant – pas que Lisbeth n’ait pas été intéressante de base, mais soit. Cette fois c’était la part héroïque et intelligente de Luka qui chassait la gamine enamourée « Tu le connais alors. » Un maigre sourire. « Et tu connais Eden. » Ce n’étaient pas des questions, juste des affirmations, et Luka lui sourit doucement. « A moins que tu ais prévu de me faire du mal, je suppose que tu n’as rien à craindre d’eux. » Un vague clin d’œil, et elle se rapprocha un peu de Lisbeth. « Alors tu sais ce qu’ils sont ? » Elle allait en savoir plus sur la Confrérie. Si Lisbeth en faisait partie elle aussi, peut être qu’elle pourrait la faire parler.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Dim 13 Sep - 15:27



Elle avait bien deviné, l'autre moitié de la paire était Eden. Pas vraiment surprenant, mais tout de même largement terrifiant. Est-ce qu'elle avait fait une plus grosse erreur qu'elle n'aurait pu l'imaginer en s'impliquant avec Luka ? Bah. Elle verrait bien. C'était trop tard de toute façon. Luka affirma qu'elle le connaissait du coup et Lisbeth se contenta de hocher la tête. Devant le malaise de la métamorphomage, la jeune femme sembla retrouver un peu d'aisance. Comme si elles avaient un capital d'assurance limité et qu'elles devaient se le partager. La Serdaigle poursuivit avec Eden et Lis hocha la tête à nouveau. Elle lui dit qu'elle n'avait rien à craindre tant qu'elle ne voulait pas lui faire du mal et Richards répondit avec un petit rire à son clin d’œil.

« Je crains qu'ils n'aient pas la même vue de "faire du mal" que toi. Si ça se trouve, corrompre ton innocence est suffisant à leurs yeux. Je suppose que c'est trop tard de toute façon, autant en profiter tant que je peux. »

Elle avait terminé sa phrase d'un ton faussement dramatique en posant sa main sur celle de la préfète. Si elle savait ce qu'ils étaient ? Bonne question. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien répondre ? Qu'est-ce qu'elle savait déjà ?

« En partie. Le jeune ne m'aime pas trop. Eden... Je pense que ça va. » Elle se doutait que ce n'était pas ce qu'elle voulait savoir, mais c'était un début relativement prudent. « Je sais qu'ils ont des problèmes de... dents. Pas les mêmes évidemment. Je sais qu'ils sont louches et mangent les pauvres petites filles comme moi. » Elle en profita pour faire des yeux de chiens battus à Luka. Oui, elle était une pauvre petite victime dans cette histoire. Et elle voulait un bisou.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Dim 13 Sep - 15:50



and i try, oh my god do i try -  

Elle avait eu l’air de battre en retraite Lisbeth. Quand Luka avait parlé de Tsukasa et Eden. Est ce qu’elle avait prévu de lui faire du mal, pour avoir peur d’eux a ce sujet ? Oh, non, ce n’était pas ça, et ça fit sourire Luka tout doucement. Le sourire géné de la serdaigle prenant place sur son doux visage.

« Ne t’en fais pas pour ça. Je n’étais déjà plus innocente dans certains sens du terme. » C’était un doux clin d’œil, elle tourna la main pour caresser celle de Lisbeth qui s’était posée sur la sienne. « Et tu peux profiter de moi autant que tu le veux. » Ca c’était une proposition plaisante non ? Elle allait essayer de la rassurer autant qu’elle pouvait. Et puis, elle allait aussi mener l’enquete.

Donc Tsukasa ne l’aimait pas. Et elle savait ce qui s’était passé pour eux. Du moins leurs races. Ca fit sourire Luka la façon de le présenter, et Luka hocha la tête. « Je ne suis pas sure qu’ils te mangent tu sais. » Un petit sourire, et Luka se pencha vers Lisbeth pour lui faire un bisous sur la joue. « Je te protegerais si ils essayent. Ils ne me feraient pas de mal. » Elle avait cependant un peu l’impression que Lisbeth essayait de noyer le poisson, alors elle sourit un peu plus, et entrelaça leurs doigts .

« Et tu sais des trucs sur leur groupuscule étrange ? » Qui ne tentait rien n’avait rien. Elle posait la question qui lui brulait les lèvres, et quelle que soit la réponse, elle avait envie d’embrasser Lisbeth, alors elle la regarda doucement, avec sa tête usuelle, son regard un peu perdu. « Est ce que je peux… Est ce que je peux t’embrasser ? » La question était maladroite. Mais c’était Luka. Dans toute sa splendeur. Elle passait de son mode enquete, au mode fillette. Facilement. Sans s’en rendre compte.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 17 Sep - 23:25



Elle se faisait caresser la main et ne bougeait pas, la laissant faire, lui offrant seulement un petit sourire. Surtout que Luka lui affirmait qu'elle n'était pas si innocente que ça, même avant de l'avoir rencontrée. Et qu'elle avait le droit de profiter d'elle autant qu'elle voulait, ça n'était pas tombée dans l'oreille du sourde. Puis elle expliqua ce qu'elle savait des deux orgueilleux, dans les grandes lignes, évidemment. La Serdaigle lui assura qu'ils ne la mangeraient pas, et Lisbeth accentua les yeux de chien battu. Ce qui lui valut un petit bisou sur la joue et une assurance qu'elle la protégerait du vampire et du loup. Elle serra légèrement la main de la jeune fille, appréciant le contact de sa paume sur la sienne. Elle leur demanda des trucs sur leur groupuscule étrange. Ils lui avaient parlé de la Confrérie ? Elle balaya son étonnement pour répondre mystérieusement :

« Peut-être... Que veux-tu savoir ? »

Elle sentit l'ambiance changer un peu et regarda la préfète en attendant la suite. Luka lui demande de l'embrasser, tout en douceur et complètement adorable. La métamorphomage la regarda avec adoration une seconde avant de se pencher légèrement en avant et de répondre tendrement :

« Seulement si tu le veux vraiment. »

Elle passa un regard sur ses lèvres, mais elle n'allait pas faire le premier pas. Luka pouvait bien venir à elle. Et comme ça, elle était sûre qu'elle se sentait à l'aise.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Ven 18 Sep - 23:01



and i try, oh my god do i try -  

Ok. Ok. Les choses se passaient un peu bizarrement pour Luka la, mais le point culminant de sa soirée était tout de même le fait qu’elle s’était enfuie pour avoir quelques … réponses, et que finalement, et bien, elle les aurait , mais pas par la personne initialement visée, et plutôt par la personne qui perturbait ses nuits, et la faisait parfois regretter certaines choses. Lisbeth avait fait en elle une forte impression. C’était peut être au tour de Luka, de montrer qu’elle valait mieux qu’une sale gamine amoureuse de la première femme qui s’interessait à elle ? Peut être qu’elle pouvait essayer de se concentrer sur l’intellect, ce qui la rendait si fière d’habitude. Peut être que… Mais c’était dur. Très dur. Lisbeth était… Ennivrante. Et il y’avait une aura sur elle qui effaçait presque le reste.

Elle fronça les sourcils. Secoua la tête, et garda la main de Lisbeth contre elle. Dans la sienne, avant de la lâcher, et de la fixer avec ses yeux gris determinés.

« Tout. » Elle esquissa un sourire triste, et un rien gené. Puis pour briser un peu l’atmosphère elle lui demanda un baiser. C’étiat étrange avec elle, comment l’atmosphère pouvait changer du tout au tout. La réponse l’ému, et elle eut les yeux presque humide quelques instants. Avant de se rapprocher doucement. « C’est rare que l’on me propose de faire ce que je veux vraiment. » Elle n’épiloguerait pas certes, mais voilà… C’était néanmoins vrai. C’était néanmoins rare. Elle se mordit la lèvre, et finalement posa les siennes sur celles de Lisbeth. Le temps d’un baiser. Doux et délicat. Comme si elle essaya la tendresse qu’elle n’avait jamais reçu.

Et puis elle reprit, reculant doucement. « Votre nom, vos buts, et ce que vous faites ici ? » Elle passa ensuite la main dans ses cheveux, soudainement un peu gênée. Soudainement… Elle se mordit la lèvre. « Je veux dire. Je ne suis pas stupide, je sais vaguement que Tsukasa et Eden font partie d’une organisation plus grande dont Tsukasa n’a pas voulu me parler. Et je sais que les evenements qui sont arrivés à Poudlard l’autre jour ne sont pas dus au hasard. Mais je sais aussi que Tsu ne m’aurait pas attaqué, et que même si… il a fait tu sais quoi, ça n’est pas pour rien. » Elle fronça les sourcils. « Me dirais-tu tout ce que je veux savoir Lisbeth ? » C’était presque implorant. Et curieux aussi.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Lun 21 Sep - 15:27



Ainsi elle voulait tout savoir ? Elles risquaient d'être là longtemps. Mais si elles entrecoupaient ça de baisers aussi doux, ça ne la dérangerait pas. Elle était un peu triste pour Luka. Qu'est-ce qui pouvait mener une gamine de dix-sept ans à faire autre chose que ce qu'elle voulait ? Les cicatrices... Elle n'avait pas demandé. Parce que si son chaton n'en avait pas parlé, elle n'allait pas la forcer. Mais ça n'empêchait pas qu'elle était un peu curieuse, surtout pour pouvoir aller la venger. Puis la première question précise tomba et elle sourit. La Luka intellectuelle et décidée à avoir des réponses repointait le bout de son nez. Elle termina par brosser un bref tableau de ce qu'elle savait déjà, ce qui était sans doute trop et pas grand chose à la fois. Vraiment, les orgueilleux aurait du se douter qu'elle allait finir par tenter d'en savoir plus. Agiter un mystère aussi gros sous le nez d'une Serdaigle... Tss.

« Tout ce que tu veux savoir... Non. Il y a des choses dont je ne suis pas libre de parler. Mais je peux peut-être t'en dire un peu plus. » Elle réfléchit un peu, et se décida pour rester cryptique, tout en ajoutant plus d'informations. La Préfète aimait les puzzles, non ? Mais d'abord, une petite précision. « Ce que je vais te dire, je te le dis vraiment parce que je t'aime beaucoup. Et que je n'ai pas envie que tu aies chercher plus de précisions auprès de personnes encore plus louches. » Et que tu mettes ta jolie petite vie en danger. « J'en suis aussi. Pas vraiment avec tes amis cela dit. Plus du niveau d'Eden que du chiot. » Elle était assez fière d'elle sur ce coup-là. « Si ça peut te rassurer, Eden et moi on s'entend plutôt bien. Et moi, je ne mange que les gens qui le demandent. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Lun 21 Sep - 20:52


and i try, oh my god do i try -


Tout savoir, n’était ce pas ce que voulaient les sages ou peut être les fous ? Luka était un peu des deux peut être, mais aux cotés de Lisbeth elle se sentait d’avantage dans la seconde catégorie. Enfin. Elle voulait bien être folle si ça lui permettait de gagner quelques baisers de Lisbeth. Des baisers… comme celui la. Doux et tendre à la fois. C’était different peut être de la passion de ce qu’elle avait pu échanger avec Alienor. C’était different même de ses baisers avec Alice ou des premiers baisers qu’elle avait offert à Lisbeth, c’était juste doux. Comme un besoin de quelque chose de tendre et de fragile dans sa vie. En sachant qu’elle avait besoin à la fois de fragile, et de fort. De protection aussi, cette protection qu’elle ne demanderait jamais.

Elle sourit après le baiser. Et elle expliqua ce qu’elle savait. Ce qu’elle voulait savoir. Tout. C’était beaucoup. Mais ça donnait un vaste choix de réponse à Lisbeth qui ne semblait finalement pas contre lui en parler. Elle lui sourit doucement – elle n’avait peut être jamais autant sourit - «  Je te remercie. »  C’était tendre, elle leva la tête vers Lis’ et lui déposa un baiser doux et très fugace sur les lèvres. Avant que celle ci ne se mette à parler.  

Ce qu’elle dit toucha Luka. Et provoqua dans le meme temps une vague de remous dans les engrenages de son cerveau. Lisbeth l’aimait beaucoup. C’était… mignon ? C’était doux. C’était tendre. Et c’était probablement le mieux qu’elle aurait parce qu’elle n’était qu’une gamine au milieu de tout le reste et qu’elle ne ferait jamais le poids contre des hommes plus fort, plus grands, plus intéressants.  Le reste était la cependant, elle reglerait ses histoires de sentiment plus tard. Des personnes louches, dont Lisbeth faisait partie. Et où elle n’était pas sur le même plan que Tsukasa mais plutôt qu’Eden. Elle fronça les sourcils.  Et la dernière replique la fit sourire. «  Tu peux me manger quand tu veux. »  C’était sorti tout seul sur le coup, et elle regretta un peu d’avoir eu une telle audace. Alors elle repassa en mode Luk’enquetes. «  Eden et toi, vous seriez des leader. Peut être de sections différentes. Et vous ne seriez pas les seuls. Il n’est pas mauvais de base, toi non plus. J’en déduis que vos intentions ne sont pas forcement chaotiques, ou alors que vous n’avez pas le choix. Peut être des serments inviolables, par d’anciennes magies noires. »  Elle fronça les sourcils. «  Me dira tu votre nom ? »  Un petit sourire, elle la fixa longuement de ses grands yeux gris pales. «  Qui dois-je éviter ? » Sous entendu peut être, qui en fait partie ?  

Et puis, une question qui franchi ses lèvres, plus tot qu’elle ne l’aurait voulu. «  Es tu en danger de faire partie d’une telle chose ? »

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 24 Sep - 21:49



Voilà, elle lui avait donné un peu plus d'informations sur la Confrérie. Rien qui pourrait la mettre en danger, juste de quoi éviter que la curiosité de la Serdaigle ne la mène à chercher des détails ailleurs. Ses yeux s'illuminèrent en observait la jeune fille faire ses déductions et elle ne put empêcher un sourire de s'installer sur son visage. Elle était vraiment intelligente et Lisbeth avait toujours eu un truc pour les personnes avec quelque chose dans la cervelle. Peut-être que ça venait du temps où elle séduisait des premiers de classe pour qu'ils lui fassent ses devoirs ou peut-être que ça donnait plus de mérite au fait de gagner leurs affections. Quoiqu'il en soit, ça lui donnait encore plus envie de donner un nouveau bisou à Luka.

« Notre nom ? Malheureusement, ou pas, Eden et moi ne sommes pas mariés. Mais je ne manquerais pas de t'inviter à la cérémonie. »

Sa question suivante lui donna l'occasion de donner un peu des conseils de fréquentations à la jeune nordique sans passer pour quelqu'un voulant contrôler les relations de sa partenaire. Parce que c'était pas du tout ça. Elle voulait simplement qu'elle soit en sécurité.

« Évite les gens qui ont des serpents sur les bras. La plupart sont des brutes. J'en connais assez pour le savoir. »

Les mangemorts, elle ne voulait pas qu'ils touchent à son joli chaton. Elle s'en fichait de risquer sa vie en fricotant avec eux, si elle jouait une fois de trop et perdait, ça ne serait une grande perte pour personne. Mais Luka était brillante et allait sans doute arriver à de grandes choses. La question qui arriva après la surprit un peu. Est-ce qu'elle s'inquiétait pour elle ? Elle lui répondit honnêtement :

« Je n'ai jamais été bien en sécurité. Mais ça n'empire pas mes chances de survies, si c'est ça qui t'intéresse. Je pourrais toujours venir t'ennuyer un bon moment normalement. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Jeu 24 Sep - 22:33


and i try, oh my god do i try -  


Sa curiosité la tuerait. C’était un fait, il n’y’avait pas a tortiller. Si sa rébellion ne l’avait pas tuée, c’était sa curiosité qui le ferait. Et elle le vivait bien. – De toutes manières, comment pouvait elle vivre mal le fait de mourir quand c’était en un sens ce qu’elle cherchait de plus ou moins loin. A moins qu’elle ne cherche principalement à souffrir, mais c’était une autre histoire. En tout cas elle avait des questions, et si elle s’en voulait un peu de faire parler Lisbeth elle essayait de mettre ça dans un coin de sa tête. Il fallait qu’elle ait des réponses, parce qu’elle n’aimait pas les mystères, elle n’aimait pas ne pas savoir.

Et Lisbeth l’aidait assez. Ah si elle avait pu, elle l’aurait embrassée sur le champs. Elle se retenait un peu, ne lui offrant qu’un bisous tout doux. Avant de rire un peu à la réponse sur le nom. «  Tu sais bien que je ne parlais pas de ça. Et je ne suis pas sure que vous feriez un beau couple » Elle sourit un peu plus doucement. «  Et puis… j’en connais un qui risquerait vraiment de te manger dans ce cas la. »  Une ombre passa dans son regard. «  Puis peut être que je serais un peu triste. » Elle secoua la tête. «  Ou pas. Soit. Je parlais du nom de votre secte, mais je suppose que c’est peut être trop te demander ? »  

Elle n’insisterait pas. Pas sur ça. En revanche pour la question d’après elle sentit un peu son cœur se contracter, et elle se recula dans la banquette, avec l’air perdu d’un chien sur le bord de l’autoroute. «  Ce conseil judicieux, vient trop tard »  Elle secoua la tête. «  Même quand je les fuis, je les trouve quand même. »  Une ombre passa encore, sur son visage cette fois. «  L’autre femme. Celle qui me trouble… Elle fait partie de ceux la. »  C’était dit doucement. Mais c’était une manière de fuir la conversation sur ses parents. Sur ses cousines.

Elle changea vite de sujet aussi. Parce qu’elle s’inquietait pour Lisbeth, et elle fronça les sourcils. «  Ça m’interesse oui. Il se trouve que je ne pense pas supporter les souffrances de quelqu’un à qui je tiens. » Elle secoua la tête, et murmura un encore, qui passa presque inaperçu. «  Pourquoi n’as tu jamais été en sécurité ? »  Et pour Lisbeth, pour en apprendre sur elle, elle était prête à oublier ses questions sur la secte.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Dim 27 Sep - 19:32



Alors comme ça elle serait un peu triste si elle se mariait avec Eden ? Mignon. Un anneau ne pourrait pas l'empêcher d'avoir de l'affection pour sa jolie compagne. Et oui, Tsu serait sans doute mort de jalousie. Ou tueur de jalousie. Les deux, peut-être. Elle le savait très bien. Bah, elle ne croyait pas, en revanche, que Eden et elle n'iraient pas bien ensemble. Elle allait bien avec tout le monde. Quand au nom, avec tout le raffut qu'il y avait pour le moment autour de la Confrérie... C'était mieux pour elle si elle ne savait pas, si elle ne pouvait honnêtement pas répondre aux questions qu'on lui poserait là dessus.

« Le savoir risquerait de t'attirer plus d'ennuis qu'autre chose. »

Trop tard ? Comment ça trop tard ? Un Mangemort avait osé toucher à son chaton ? Elle écouta attentivement la suite, une flamme dans le regard. Elle pouvait être assez protectrice quand elle le voulait, en plus d'être possessive. Apparemment, elle essayait de se tenir à l'écart mais continuait de croiser chemin avec eux. Elle n'aimait vraiment pas ça. La femme qui la troublait... Elle lui en avait parlé, un peu, de manière assez vague. Alors Lisbeth lui demanda, toujours ravie de proposer de l'aide pour se débarrasser de quelqu'un :

« Elle te trouble... En bien ou en mal ? Si il faut casser des os, je suis volontaire. »

Que Luka s'inquiète de sa santé, ça lui faisait tout drôle. Elle comprenait qu'elle ne voulait pas que les gens souffrent. Surtout que la brune était bien plus sensible à ce genre de choses que la moyenne. Elle lui demanda pourquoi elle n'avait jamais été en sécurité et la métamorphomage grimaça un peu. Elle n'avait pas eu que des souvenirs agréables. Elle tenta pourtant de ne pas trop peser sur Luka avec des choses qui étaient maintenant bien dans le passé.

« J'ai... visiblement un don pour trouver les ennuis. Et puis, être batteuse, c'est se porter volontaire pour être en danger. »

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Dim 27 Sep - 19:48


and i try, oh my god do i try -  


Bon et bien ,elle n’aurait pas le nom, c’était définitif ? Tant pis ? Elle n’allait pas insister. Lisbeth avait déjà prit assez de risques et avait dit assez de choses à Luka. Le reste, elle le trouverait par elle même n’est ce pas ? Oui, allez c’était comme ça de toute façon. Ca ne changerait pas. Luka hocha donc la tête, laissant sa curiosité battre en retraite.

« D’accord. Je ne voudrais surtout pas t’en attirer à toi. »

Si elle avait su… Elle aurait pu demander des choses. Mais elle préférait finalement ne pas trop insister. Ca viendrait plus tard. Elle retournerait voir Tsu, elle demanderait à Alice. Elle ne lâcherait pas l’enquete. Mais il y’avait trop de choses. Elle secoua la tête en souriant doucement, avant de perdre son sourire quand la conversation parti sur les mangemorts. Habile pirouette elle ne parla ni de ses parents, ni de ses cousines. Mais plutôt d’Alienor, et la réaction de Lisbeth lui fit tellement chaud au cœur qu’elle rit un peu.

« Je ne sais pas. Je croyais tenir a elle, et elle tenait à moi ? Mais comme à chaque fois que je m’attache à quelqu’un peut être que je me trompe. Je ne sais pas comment ça marche. »

La vérité était la, elle n’avait plus de nouvelles d’Aliénor, et ça la rongeait vaguement de l’interieur. Quand elle y pensait. Et avec Lisbeth et bien… Avait tendance à ne plus trop y penser, ce qui était légèrement… étrange. Elle fronça un peu les sourcils.

« Alors en neutre je dirais ? Mais ne t’attaque pas à elle, elle est dangereuse. Je crois. »

Et elle ne voulait pas que Lisbeth se fasse faire du mal pour elle, d’ailleurs elel s’inquietait encore, et elle sourit doucement, en lui posant une main sur la sienne.

« Être gardien, ce n’est pas trop mal non plus. Au niveau des blessures, ou peut être que j’attire les douleurs, je ne sais pas. Ce n’est pas le sujet, désolée. » Froncement de sourcil, et elle parla doucement. « J’aimerais être plus grande et plus forte, pour pouvoir te protéger. » Et puis elle tourna la tête. « Mais tu n’aurais probablement pas besoin de moi de toute façon. » Petit soupir. Elle haussa les épaules, et but une gorgée de ce qu’elle avait commandée – elle ne se rappelait meme plus -


___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1494
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mar 29 Sep - 14:48



Ça lui faisait un peu de la peine de voir Luka malheureuse au sujet de cette femme. Ce n'était pas tant qu'elle était jalouse que triste que son joli chaton n'ait pas la vie plus facile. Une jeune fille aussi fabuleuse méritait des relations fabuleuses. Et quelqu'un qui la laissait douter de ses affections n'était pas fabuleux. Surtout si elle était dangereuse. Ça n'empêcherait pas la métamorphomage d'aller lui chercher des noises, mais elle serait prudente. Le fait qu'elle disait que c'était le cas "à chaque fois" fit douter Lisbeth de la possibilité qu'elle ait fait la même erreur et elle s'approcha pour prendre la jeune fille dans ses bras. Alors qu'elle la câlinait, elle souffla à son oreille :

« Moi, je tiens à toi en tout cas. » Elle la relâcha au bout d'un moment, parce qu'il fallait bien. Et elle ajouta : « Si jamais le neutre se transforme en mauvais, tu sais où me trouver. Je m'arrangerai pour qu'elle ne t'embête plus. »

Elle ne lui avait pas fait de promesses de fidélités ou quoi parce que... Ça serait un peu ridicule. Et un mensonge évident. Mais elle tenait à elle, ça, c'était la vérité. Visiblement, c'était réciproque, puisqu'elle s'inquiétait pour sa santé. Et lui offrit même sa main. Elle sourit quand elle expliqua être gardienne et lui répondit pour alléger un peu l'atmosphère :

« Le Quidditch est un sport dangereux. Si jamais tu te retrouves trop abimée après un match, je serai son infirmière. » Elle lui fit un clin d’œil. A la suite, elle s'adoucit un peu. Elle pensait avoir besoin d'être large pour l'aider ? Oh, comme elle avait tord. La partie la plus fragile de Lisbeth, c'était son cœur après tout, qui avait été écrasé jusqu'à ce qu'elle ne croit plus possible d'être aimée normalement ou pour plus longtemps qu'une amourette. Mais elle ne parlait pas de ça, parce qu'elle était une femme forte et bla bla bla. Elle n'aimait pas s'ouvrir comme ça. Et elle ne se l'avouait pas vraiment à elle même. « Bien sûr que j'ai besoin de toi. Et je suis certaine que ta taille ou ta forme n'impactent pas ta capacité à être une protectrice efficace si tu le veux vraiment. » Et un petit bisou sur la joue pour la brune. Elle l'aimait vraiment bien, ce petit bout de femme.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1396
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   Mer 30 Sep - 22:28


and i try, oh my god do i try -  


Parler d’Alienor ca avait toujours cette lueur douloureuse, cette brulure qui se faisait. Alienor ne l’aimait probablement pas autant qu’elle, elle avait cru l’aimer. Et l’aimait probablement toujours. Non, Aliénor ne l’aimait probablement pas d’un amour sincère et indivisible, et Lisbeth ne l’aimait probablement pas non plus comme elle avait besoin d’être aimé. C’était comme ça. C’était quelque chose qui ne se contrôlait pas. Elle essaya de chasser ses pensées et eu un genre de pincement au cœur quand Lis’ lui dit qu’elle, elle tenait à elle. Ca lui tira un sourire, mais un sourire trop triste. Je tiens à toi, c’est un peu ce qu’on dit aux gens quand on veut pas leur faire de peine non ? Elle se retint de dire ça, et garda un peu plus le silence, avant de se fendre d’un simple. « Merci. »

Bien sur, elles savaient toutes les deux qu’elles ne le feraient pas. Ou peut être que Luka le savait du moins. Elle n’avait pas besoin qu’on se batte dans ses combats, qu’on combatte à sa place. Elle n’avait pas …. Ou peut être que si, mais elle n’avait pas assez de recul pour le reconnaître. Tant pis. Un jour elle se brulerait plus que ses ailes, et ça serait tant pis pour elle. Elle était convaincue de mériter la souffrance de toute façon.

C’était bien pour ça qu’elle pouvait parler des bleus qu’elle se faisait au Quidditch, elle ne parla pas des autres blessures cependant, et arqua un sourcil à ce que disait Lisbeth. Elle avait l’air de le penser. « Ca peut être agréable. Je songerais à ta proposition. » Et pour ça en revanche, elle était sincère, elle l’appelerait peut être après un match de quidditch, elle reprit. « je pourrais utiliser les blessures de mon corps comme une simple excuse pour te voir tu sais. Est ce que ça marche si j’ai d’autres bobos ? » L’atmosphère était devenue plus souple, parce que peut être que Lisbeth avait ce pouvoir sur Luka. Peut être que c’était un de ses dons, dus a la secte où elle était… ? Ou.. Enfin. Luka était un peu mieux du coup.

Meme si la confiance en elle n’était pas tout a fait revenue. Et elle suggéra qu’elle était prête à protéger Lisbeth, meme si… elle n’était ni forte ni enfin. Elle se renfrognait du coup. C’était tout elle ça, elle gâchait toujours tout avec ses mots, elle était stupide. Elle prit cependant le compliment, le baiser sur la joue, et … La chaleur que lui procurait Lisbeth. « Vraiment ? » Elle tourna la tête vers elle, et lui sourit avec tendresse. « Tu sais, j’ai cette manie de protéger les gens que j’apprécie.. Et toi, je t’apprécie vraiment beaucoup. » Un sourire. Peut être qu’elle aurait pu dire un autre verbe, mais Luka était incapable d’employer le verbe aimer, autrement que pour aimer bien, et elle ne se sentait pas de commencer maintenant. « Tu veux… » Elle regarda son verre a demi vide. « Tu veux parler d’autre chose ? » Elle ne voulait pas repartir en tout cas.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: and i try, oh my god do i try – lisbeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
and i try, oh my god do i try – lisbeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une tite demande
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Crownless [PV Lisbeth]
» Vous avez vu les éléphants roses derrière vous, M'dame Lisbeth ? {PV}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
HORS POUDLARD
 :: Pré au Lard :: Auberge des 7 canards.
-