La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Leave him alone feat. Sirius Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Leave him alone feat. Sirius Black   Mer 29 Juil - 21:46

« Sirius ! »

Sacha parcours à la course la petite distance le séparant de Sirius et de l’attroupement qui se formait doucement autour de lui et de sa dernière victime. Il attrape le poignet du jeune homme pour détourner sa baguette, lui lançant un regard de réprimande. Le Serpentard tombe au sol, pousse quelques jurons qui prouvent que malgré tout, il l’avait probablement un peu cherché et finalement, détale comme un lapin.

« Mais ça va pas ?! », s’exclame Sacha tout en poussant un petit soupir découragé. « T’as vraiment rien de mieux à faire ?! »

Cette petite confrontation n’était pas prévue. Au moins les voyeurs ont-ils la bonne idée de tourner les talons. Pour sa part, Sacha était malgré tout un peu noué à chaque fois qu’il osait arrêter Sirius lors de ses « petits coups ». Il faisait parti de ces étudiants qui avaient tout pour eux, surtout la popularité, mais aussi un charisme à en faire pâlir d’envie le ministre de la magie lui-même. Toutefois, en sortant du château ce matin, Sacha ne croyait pas devoir tenir tête à l’assurance de Sirius Black. Il était plutôt tôt. Avant midi. C’était quand même tout un coup de force pour lui que d’être sorti du lit avant midi alors qu’on était dimanche ! Pourtant, Sacha avait pris la bonne résolution de faire des devoirs, ce matin. Alors il s’était levé, lavé, puis habillé. Des vêtements décontractés dans la pure tradition moldue, soit un jeans et un t-shirt un peu trop grand pour lui qui découvrait en partie une épaule. Non, Sacha n’était pas un homme de grand style !

Et c’est comme ça qu’il était donc tombé sur la petite scène. Sacha n’accordait d’importance ni au sang, ni à la maison des étudiants, donc il était intervenu. Défenseur de la veuve et de l’orphelin ? Un peu... mais même s’il appréciait beaucoup Sirius, il savait aussi que ses petites blagues pouvaient parfois être poussées vraiment trop loin. Et là, quand il avait vu cet élève léviter à plusieurs centimètres du sol, il était intervenu avant que ça ne soit à quelques mètres...!

« Pourquoi est-ce que tu es toujours sur le dos de Severus ? », demande finalement Sacha dans un petit soupir d’exaspération. Oui, c’était celui-là même qui avait subit les moqueries de Sirius aujourd’hui, pour ne pas faire changement. Et c’est vrai que Rogue n’était pas exactement ce qu’on pourrait qualifier de gentil garçon mais... il y avait des limites, non ? « Viens. Occupe-toi autrement, un peu. Je vais pas te convaincre de faire des devoirs avec moi. Au mieux tu vas me donner une bonne raison de procrastiner. »

Oui, il essayait malgré tout d’adoucir un peu l’ambiance entre eux, histoire que ça ne tourne pas à la dispute cinglante. Sacha n’était pas non plus de ces garçons qui aiment hausser le ton et se prendre la tête. Il ne le faisait que quand c’était absolument nécessaire et là, il jugeait que ce n’était pas le cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Leave him alone feat. Sirius Black   Jeu 30 Juil - 12:23

La nuit avait été des plus courtes. James m’avait à nouveau entrainé dans un de ses périples nocturnes, ce qui n’était absolument pas pour me déplaire… Sauf que je manquais réellement de sommeil et ça commençait à sérieusement jouer sur mon humeur. Dès mon réveil, Peter avait subi cette humeur désastreuse pour une énième maladresse. Remus avait tenté de me calmer mais c’était peine perdu. J’avais claqué la porte du dortoir derrière moi. Heureusement, nous étions dimanche : je n’étais pas obligé de supporter qui que ce soit. J’étais parti pour m’isoler un peu dans le parc, lorsque ce bon vieux Servilus croisa mon chemin. Plutôt que de se faire discret, il se gonfla d’orgueil. Ma baguette en main je ne réfléchissais plus. Je perdais mon sang froid.

Quelqu’un venait de prononcer mon prénom dans mon dos. Je l’ignorais royalement. J’avais un caractère de chien et ce n’était pas nouveau. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle James me taquinait souvent en me disant que j’étais bien plus docile sous ma forme d’animagus. Sacha m’attrapait le poignet, m’obligeant à terminer mon sort. Je lui envoyais un regard noir, fabuleux héritage Black, qui en avait décontenancé plus d’un. « Pas vraiment. » grommelais-je dans mon coin. Je n’étais pas méchant, plutôt du genre à me laisser emporter par mes émotions. Je dégageais sans ménagement mon poignet de son étreinte. J’aurai vraiment dû rester coucher. Rogue en avait profité pour filer rapidement. Mieux valait il pour lui qu’il ne fasse pas acte de présence de la journée. Je réajustais ma veste et mon t-shirt, avant de reposer mon regard sur Sacha. J’appréciais le jeune Gryffondor, sauf lorsqu’il se mêlait de mes affaires comme aujourd’hui. « Pourquoi est-ce que tu es toujours sur le mien ? » Lui renvoyais-je suite à sa question. Il soupirait d’exaspération, j’en fis de même. Nous ne nous entendrions jamais sur ce point, c’était certain. Je tentais de garder mon calme. S’en prendre à Severus c’est une chose, s’en prendre à un gryffondor qui avait seulement voulu m’éviter des ennuies en était une autre. Je préférais croire que c’était pour cette raison plutôt que par solidarité pour ce maudit Serpy.

Je plissais les yeux. M’occuper autrement ? Je haussais les sourcils. Faire mes devoirs ? « Tu n’y arriveras pas de toute façon. C’est peine perdue. » le coupais-je. Je croisais les bras. Sacha tentait maintenant de m’adoucir. Je soupirais lourdement lorsqu’il me proposait de procrastiner. Un petit sourire s’affichait sur mon visage. « Au pire, je t’attire des ennuies. » Je m’avançais vers lui. « Ce serait de bonne guerre. » Je levais les yeux au ciel et reculais avant d’avancer et continuer mon chemin initial. Je me dégourdissais les muscles, les articulations. « Qu’est-ce que tu proposes ? » J’avais envie d’en savoir plus. Je n’avais rien à perdre de toute façon. Ma journée avait déjà très mal commencé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Leave him alone feat. Sirius Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirius Black : le parrain
» (M) Ben Barnes - Sirius Black
» Sirius Black
» Sirius Black
» L'homme qui est un chien noir. (Sirius Black vous avez dit ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
PENSINE
 :: Pensine :: Octobre 1975
-