La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Fears feat. Soren Wargrave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Fears feat. Soren Wargrave   Ven 24 Juil - 20:34

Il était tard. Le genre de « tard » qui faisait que Sacha aurait déjà dût être bien posé au fond de son lit, les deux yeux fermés et l’esprit endormi. Ou au pire dans la salle commune de sa maison, à lire un livre ou à jouer à une partie d’échecs version sorcier en attendant de trouver le sommeil. Mais Sacha, bien qu’étant un grand paresseux, n’était pas non plus le garçon le plus sage du monde. Sans être une petite peste, il aimait bien partir à l’aventure, interdiction de sortir de son dortoir après une certaine heure ou pas. Alors ça expliquait sûrement très bien qu’il soit en train de marcher dans les cachots, bien loin du dortoir des Gryffondors, mains dans les poches et nez relevés vers le plafond un peu trop bas pour être confortable. Il faut dire que du haut de son mètre quatre-vingt-onze, il était assez près du plafond bas des cachots !

Néanmoins, des rires le font soudainement sursauter, ceux-ci accompagnés de bruits de pas. Ça courait en sa direction... Des élèves, visiblement. Et sûrement pas des préfets. On avait fait un mauvais coup, sans aucun doute possible. Alors rapidement, Sacha glisse sa longue silhouette derrière une statue, histoire de passer inaperçu. Vu l’état dans lequel est le petit groupe qui passe soudainement devant lui, il n’y a aucune chance pour qu’il soit vu. Mais... Sacha fronce les sourcils alors que la seule fille parle d’un « petit con prétentieux » qui faisait vraisemblablement « moins le malin maintenant ». Le groupe de Serpentards tourne l’angle d’un couloir et disparaît de sa vue. Le Gryffondor reste pour sa part caché encore une minute ou deux, au cas où ils changeraient d’avis et reviendraient. Mais ça ne semble pas être le cas et finalement, il s’extirpe de sa cachette.

Sans hésiter, il prend la direction de l’endroit d’où les quatre imbéciles venaient. Il s’était juré de ne jamais tomber dans le panneau du jugement facile via les maisons auxquelles ses camarades appartenaient, mais parfois il avait franchement l’impression que les Serpentards faisaient exprès ! Sacha fronce à nouveau les sourcils. Il n’y voyait rien à ce stade... C’était noir comme dans un tombeau. Mais il entendait de petits gémissements. Son pied venait de se poser sur quelque chose de mince et dur. Rapidement, il le retire. Il se penche... et à tâtons, il trouve une baguette. Eh bien ça... L’utilisant sans vraiment songer au fait que chez les sorciers, c’est assez mal vu, il murmure :

« Lumos. »

Une petite lueur se fait... lui permettant juste d’entrevoir Soren Wargrave. Il le reconnait immédiatement. Son coeur fait un bond prodigieux dans sa poitrine. Le visage barbouillé, il ne pleurait néanmoins pas à chaudes larmes. Toutefois, la peur se lisait dans le beau regard verrons. Ça tord le coeur de Sacha. Il... aimait bien ce garçon, disons-le comme ça.

« Il t’ont fait mal ? », demande rapidement Sacha tout en s’approchant. Et il est un peu surpris lorsque Soren l’attrape assez fermement, se collant contre lui sans hésiter ! Les joues du Gryffondor s’empourprent instantanément. Heureusement, Soren ne semble pas être en état de s’en rendre compte. « Wow... C’est ok, c’est fini... »

Mais ça ne semblait pas fini pour Soren. Et soudainement, Sacha se souvient. Ils étaient en quatrième année lorsque leur professeur de Défense Contre les Forces du Mal les avait mis face à un Épouvantard pour la première fois. Enfin... en avait mis certains. Ça avait faillit virer au drame à son tour d’ailleurs parce qu’il avait suffoqué dans une bulle d’eau, bref.... Mais quand ça avait été le joli Poufsouffle, l’obscurité s’était faite. Une obscurité totale... Sacha met la baguette de Soren dans les mains du jeune homme, puis sort la sienne.

« Lumos ! », s’exclame-t-il. Cette fois, la lueur prend plus d’importance. Et sans hésiter, il entraîne le jeune homme vers la sortie des cachots. « Quels abrutis ceux-là... Tu aurais pu ne jamais retrouver ton chemin. Ils ne sont vraiment pas nets...! »

Sacha fulminait vraiment...!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fears feat. Soren Wargrave   Jeu 30 Juil - 23:18


D’aucun prétendrait que Soren aurait dû le voir venir. Ou au moins s’en douter. Et même lui, avec le recul, se trouverait décidément bien bête. Il jurerait cent fois qu’on ne l’y prendrait plus et dans sa liste des personnes à rayer de la carte un jour ou l’autre, tout en haut des autres, il écrirait le nom de ces idiots de chez Serpentards qui s’étaient joués de lui. Ca aurait pu être une sortie nocturne amusante, ils auraient pu passer un bon moment à faire autre chose que ce à quoi le règlement les poussait... Mais chez certains personnage la mauvaise malice était visiblement un but dans la vie. Faire fi de pseudo conventions élitistes n’était pas envisageable pour ces gens là et probablement que ce qui l’avait amené dans ce cachot, au milieu de la nuit et dans une obscurité épaisse, c’était ce sang qui lui coulait dans les veines et qui, présentement, était si vite pompé par son coeur battant la chamade qu’il le sentait pulser contre ses tempes.

Dans son dos un frisson glacé et humide lui glisse le long de l’échine. Il était frileux de nature et les cachots lui semblaient soudainement n’être que d’étroit cercueil. Et lui était piégé dans l’un d’entre eux. Dieu seul savait où cette fille exactement avait jeté sa baguette tandis qu’il s’y attendait le moins mais Soren était beaucoup trop apeuré pour la chercher à tâtons. Parce que qu’importe ce qui vivait une fois la lumière éteinte, c’était là avec lui et ça n’attendait qu’un geste de sa part pour le croquer.

Peur enfantine ? Ho non. Ses monstres à lui n’avaient rien des monstres que voient les enfants. Ils avaient grandit avec lui et avaient gagné des level dans le domaine de l’effroi. Qu’on ne s’imagine pas qu’il ait cette peur à cause d’un traumatisme d’enfance. Ou alors si c’était le cas il n’en avait réellement aucun souvenir. Ses parents ne l’enfermaient pas dans la cave ou un placard lorsqu’il était petit garçon et il n’était jamais tombé dans le fond d’un puis non plus. Mais c’était comme ça : l’obscurité, le noir... Ca le terrifiait. Parce qu’il n’y avait rien dans le noir et en même temps, il y avait peut être au contraire « tout ». Difficile d’expliquer une terreur nocturne qui vous prenait sitôt la lampe éteinte.

Soren geint, pleur presque... Est c’est tandis qu’il se roule presque en petite boule, se ratatinant sur lui-même, qu’il voit enfin une petite lumière. Elle est blafarde, fragile...  Mais elle existe et elle éclaire un joli visage qu’il connaît bien ! Sacha ! Le meilleur ami de sa soeur, un Gryffondor qui avait sûrement le coeur d’un lion oui et qui dressait sa propre baguette comme une épée éclairante sur son passage ! Soren se jette presque sur lui, le serrant contre son petit coeur tremblant comme pour profiter de la lumière qui semblait presque, dans sa tête, émaner d’avantage de l’adolescent que de la baguette. Et lorsqu’il en change la lumière gagne en proportion. Mais Soren ne relâche pas encore l’autre garçon. Il était encore réellement effrayé... Mais il avait encore son petit caractère propre et du coup :

« Non, mais ils auraient dû, ces idiots... Parce que je compte bien me venger ! »

Ho ça... Soren était très revanchard... Et s’il n’avait pas le don des vélanes pour la beauté il pouvait en revanche être une vraie harpie, tout comme elles...

Soren a un « lumos » clair qui prouve qu’il reprend déjà plus contenance... Mais pas assez pour s’éloigner aussi lorsque son compagnon tente de prendre un brin de distance probablement dite « convenable » Soren se rapproche en ordonnant presque :

« Ne me laisse pas ! »

Et pour être sûr il vient prendre la main chaude du lion dans la sienne, entremêlant leurs doigts en la tenant bien fort.

« C’est vraiment une chance que tu passais par là. J’aurais pu en mourir c’était fou ! »

Oui bon... La peur le faisait encore exagérer. D’ailleurs il avait beau essayer de contenir les limbes de sa peur, Soren tremblait encore un peu et sitôt qu’un bruit venant de nulle part se faisait entendre, il sursautait en se collant davantage à Sacha !

« Je pense que tu devrais me raccompagner au dortoir... »

Plus prudent...

« Tu me raconteras en chemin ce que tu faisais là. Mais si ça fait peur, tu as le droit de me mentir, je ferais comme si je ne m’en rendais pas compte. »

Voilà, aussi simple que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fears feat. Soren Wargrave   Jeu 20 Aoû - 6:48

Ah eh bien... Troublé mais pas assez en état de choc non plus pour oublier la vengeance qui allait suivre, hein ! Un petit sourire étire les lèvres de Sacha malgré lui. C’était bien amusant de voir que malgré la frousse monumentale qu’il s’était prise, Soren continuait néanmoins de trépigner et de manifester son petit caractère bien trempé, comme d’habitude ! Traînant plus souvent qu’à son tour avec la soeur du jeune homme, Sacha le connaissait déjà plutôt bien et son caractère, c’était bien la première chose qu’on remarquait chez lui.

« On va commencer par sortir des cachots... pour la vengeance, on verra ça une fois le soleil levé, si tu veux bien. », fait quand même remarquer Sacha ! Il sursaute un peu quand Soren s’approche rapidement, néanmoins... ou plutôt se colle carrément à lui ! Heureusement qu’il faisait noir malgré leurs baguettes. Ça empêchait probablement qu’on remarque bien le rouge qui lui était monté aux joues. Ce genre de truc, quand il était dans son état normal Soren ne les laissait pas passer sous silence. Mais là, il comptait être assez tranquille parce que malgré ses paroles, le blondinet était encore choqué de ce qui s’était passé. « Qu’est-ce qu’ils avaient contre toi ? La nana semblait vraiment vivre le rêve d’une vie... Certains sont vraiment pas bien dans leur tête, quoi. »

Leurs doigts s’entremêlent et Soren s’éclaircit un peu la gorge, histoire de garder contenance. Il n’était pas doué pour les rapprochements du genre. Parce qu’il ne pensait pas que de façon complètement chaste présentement, à son plus grand damne. Il n’avait... jamais eu ce genre de pensées pour un mec. C’était complètement dingue. Mais c’était sûrement cette histoire de dons vélanes qui circulaient dans la famille Wargrave grâce à leur mère, bref... En tout cas, la gêne ne le rend pas complètement idiot. Ou du moins, pas assez pour qu’il ne referme pas ses doigts sur la belle main gracieuse qui était à présent logée dans la sienne. Néanmoins, le Gryffondor fini par carrément passer un bras autour des épaules de Soren. Ce dernier était à présent tellement collé à lui qu’il était plus confortable de marcher ainsi. Ça lui arrache malgré tout un petit sourire. C’était pas une situation complètement désagréable même si les événements qui l’y avaient mené l’étaient, eux.

« T’inquiète, ça va aller là. On est presque sortis, je crois. », assure lentement Sacha tout en levant un peu sa baguette pour mieux voir autour de lui. Désolé, mais les cachots n’étaient pas l’endroit qu’il connaissait le plus de Poudlard. « Par contre, je kiffe pas des masses marcher comme ça en pleine nuit... On n’est pas très subtils. Sortis d’ici, on va faire profil bas. »

Il pousse un peu Soren vers l’avant histoire de l’encourager à marcher un peu plus vite malgré tout. S’ils tombaient sur le concierges ou un prof, ils n’étaient pas mieux que morts. Puis... Soren y va de sa proposition. Ou plutôt, de son ordre bien déguisé, le connaissant ! Mais Sacha n’est pas assez fou pour refuser. Ou peut-être l’est-il assez pour accepter, tout compte fait. C’était dangereux pour lui. Il pouvait se faire attraper entre les deux salles communes alors que ce n’était même pas prévu au programme. Mais bon... Trop bon, trop con et voulant surtout passer un peu de temps avec le frère de sa meilleure amie, Sacha accepte forcément.

« Pas de problème. », assure-t-il sans même y réfléchir. « Et j’ai rien à cacher, vraiment. »

Sacha a un petit soupir de soulagement malgré lui alors qu’ils sortent finalement des cachots. Il entraîne Soren à sa suite, commençant à longer les murs et surtout, parlant à voix très basse pour le coup. Mais même s’ils sont dans une zone moins effrayante, il ne retire pas son bras des épaules du garçon...!

« Je sors assez souvent la nuit... Je suis du genre oiseau de nuit et parfois, j’ai envie de me dégourdir les jambes. C’est juste... une belle coïncidence. Je les ai entendus qui semblaient avoir fait un mauvais coup et j’avais pas tort. », explique donc finalement Sacha. Mais taquin, il bouscule gentiment Soren en faisant remarquer : « Puisque tu m’as dit que je pouvais mentir, dans le fond tu sais pas trop si c’est la vérité ! »

Mais bon, ça l’était pourtant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fears feat. Soren Wargrave   Mar 25 Aoû - 15:22



Soren... Était disposé à ça ouais... C’était même une riche idée dans l’état et de toute façon, il n’était pas en mesure de faire grand chose dans l’état. Il se plaignait surtout pour se rassurer et entendre le son de sa propre voix ainsi que celle réconfortante de Sacha qui lui répondait. Son timbre assuré, tranquille... Lui était encore incroyablement crispé. Une de ses mains tenait si fort sa baguette que ses jointures en avaient blanchies et l’autre tenait si fermement un pan de la chemise de Sacha qu’un mouvement trop brisque l’aurait déchiré sur une petite longueur ! Quant aux abrutis qui lui avaient fait ce mauvais tour, Soren hausse les épaules.

« Une simple baballe peut amuser un animal pendant des heures alors tout un groupe de décérébrés... Il ne doit pas leur falloir grand chose. »

Il avait toujours été aussi agréable avec ceux qu’il détestait et là tout de suite, ce petit groupe était tout en haut de sa liste ! Une de ses mains change de place, venant plutôt saisir celle de Sacha, la serrant vraiment fort, sans réfléchir. Un instant, ses ongles courts viennent même se planter légèrement dans la peau douce sur le dessus de la main de Sacha et lorsqu’il le réalise, Soren a une exclamation navrée !

« Excuse-moi ! »

Et avec ce qui pourrait passer pour du sans gêne et sa spontanéité habituelle, améliorée par la sensation d’intimité que leur offrait Poudlard la nuit et l’image de sauveur que Sacha lui renvoyait, Soren pour la main de Sacha à ses lèvres pour passer sa langue doucement sur celle des petites marques où quelques points de sang sous-cutané avec percé.

« Voilà. C’est comme ça que les moldus font non ? Ma sœur m’a dit que la salive était un antipastique. »

A moins que ce ne soit un antiseptique mais dans l’immédiat Soren le disait avec l’aplomb de celui certain d’avoir prononcé le nom comme il le fallait ! Les voilà qui marchent finalement plus collés serrés et Soren passe un bras autour de la taille de Sacha. Au moins il n’allait plus lui déchiqueter les mains comme ça ! Il acquiesce rapidement à propos de la subtilité, admettant :

« [color=#ffffcc]J’aime autant qu’on ne nous surprenne pas. »

En plus Sacha venait d’accepter de le raccompagner. A croire qu’il avait vraiment tout du chevalier servant ce soir et peut être que le sourire que Soren lui adresse est quand même un peu différent. Sacha était moins « le meilleur ami de sa sœur » qu’un joli garçon secourable ce soir. Ca lui donnait du level niveau charisme, courage et charme et Soren n’y était pas insensible non !

Sacha lui explique ensuite justement ce qu’il faisait là... Et à ce qu’il ajoute, Soren vient lui donner une petite tape derrière la tête, manquant de peu de se prendre les doigts dans une boucles noires.

« Ce n’est pas drôle... ! »

Il a quand même un sourire pour Sacha et dans le feu du moment, ayant envie de prolonger ce petit moment même simplement dans l’avenir, Soren suggère :

« On pourrait peut être se retrouver pour travailler bientôt... Ou pour aller faire un tour dans le parc, je ne sais pas... »

Ils étaient de la même année, suivaient les mêmes cours... Aucune idée des forces et des lacunes exactes de son jeune compagnon mais ils verraient bien ça le moment venu quoi ! Et parce que Soren voulait quand même caresser la bête dans le sens du poil :

« Tu as vraiment été courageux ce soir ! Un vrai Gryffon ! »

Et comme à présent qu’ils ne sont plus dans les cachots, Soren voit bien quelques rougeurs monter aux joues de Sacha, il taquine :

« Décidément, le rouge te va bien à toi... »

Mais c’était vrai : c’était charmant... !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fears feat. Soren Wargrave   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fears feat. Soren Wargrave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soren Ké Thù
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Barthélemy Soren
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
PENSINE
 :: Pensine :: Octobre 1975
-