La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 6 Juil - 20:03

Je faisais de plus en plus d’entraînement dans le stade de Quidditch, ça me détendait de voler, et je ne pensais plus à tout ce qui m'arrivait autour, que ce sois la mort de mes parents, mes histoires avec les membres de la confrérie et plus particulièrement avec les deux femmes de la Confrérie... Lis' et Savanah. La claque.

Je prenais donc de plus en plus de temps, le soir et le week end à voler dans le stade avec toujours le même balais que j'empruntais régulièrement. Faudrait que je m'en achète un, ainsi qu'une maison, j'avais l'impression d'étouffer chez mes parents, sans doute parce que leur souvenir étaient omniprésent... Je n'avais quasi pas changer la décoration depuis leur mort, et je ne le ferais sans doute jamais... Tchhh. J'étais quand même un beau con, à me plaindre et à ne rien faire pour changer ça.

J'avais besoin de me changer les idées, et vite. Et pour ça, j'avais une technique très éprouvée. Je commençais d'abord par monter jusqu'où je pouvais avec le balais, avant de partir en arrière et de descendre en piquet vers le sol avant de redresser à quelques mètres au dessus de l'herbe, puis de partir à toute vitesse à la recherche d'un hypothétique vif d'or, je zigzaguais, slalomais, tout en regardant autour de moi. Je revivais en rêve le dernier match de ma carrière d'amateur, celle que j'avais gagner au prix d'un bras et d'une cuisse brisée... Un cognard et un poteau... Mais j'avais eu le vif d'or...

Je me dirigeais donc à toute vitesse vers le poteau central du camps de gauche, essayant de revoir dans ma tête comment tout était arriver. Je freinais devant, et en fit plusieurs fois le tour, allant prendre des positions autour... Et je finissais par en déduire une chose simple. J'avais eu de la chance de pas me rompre le cou !


Dernière édition par Anthony Hendricks le Lun 10 Aoû - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 13 Juil - 17:21






Il n'était pas rare, que du contraire, de croiser la vipère blonde son balai fermement accroché dans une main, vêtue de son équipement d'entrainement aux couleurs de sa maison. Elle le faisait de plus en plus souvent, ces temps-ci. Quelque part, peut-être qu'elle cherchait à fuir l'hypocrisie générale des autres, les questions dérangeantes sur son avenir prochain aussi, ou encore James et ses sangsues. C'était un ras-le-bol global. De toute façon, elle aimait la solitude, elle n'avait besoin de personne sinon d'elle même. Elle avait été éduquée comme ça, elle se devait d'être indépendante et de ne jamais avoir a compter sur quiconque. Ca lui éviterait bien des ennuis. Elle l'avait apprit à ses dépends, de toute façon.

Sans vraiment porter attention à ceux qui se trouvaient sur son chemin, la demoiselle avait franchit les portes de l'école pour se diriger vers le terrain. Elle connaissait le chemin par coeur, ses pieds la guidant pendant que son esprit tournait à mille à l'heure. Dans un peu moins d'un an, tout serait terminé. Fini le Quidditch et cette sensation extraordinaire qu'elle pouvait ressentir rien qu'en effleurant le manche de son balai. Fini la vie tranquille. Fini les amitiés, les rires vrais, les rêves. Elle rejoindrait les traces de son père, comme ses parents le désiraient, ou plutôt son grand-père. C'est ce qu'elle voulait, elle aussi. Enfin, ce n'était pas ça qu'elle voulait à l'origine mais puisqu'ils semblaient y tenir... Elle était l'unique enfant, elle ne pouvait pas se permettre de décevoir.

L'air frais fouettait son visage, faisant voleter ses cheveux derrière elle. Il ne faisait pas trop mauvais, rien de trop dérangeant pour jouer. En arrivant, elle était passée par les vestiaires pour s'accrocher les cheveux devant le miroir, avait enfilé ses protections aux genoux et aux coudes avant de sortir et de remarquer qu'elle n'était pas seule à vouloir le terrain aujourd'hui. Haut dans le ciel, la silhouette se dirigeait vers le côté gauche. Elle pouvait bien partager avec une personne, ça ne la dérangeait pas vraiment, tant que ce n'était pas un boulet. Enfourchant son balai, Elle donna un coup de talon et prit rapidement de la vitesse. Elle entreprit de faire un premier tour du stade, un sentiment de parfaite exaltation lui parcourait les veines, l'adrénaline grimpant en flèches en faisant cogner son coeur bien plus fort dans ses oreilles. C'était grisant comme sensation, presque comparable à un orgasme.

En parlant d'orgasme, elle avait jeté un oeil vers la personne présente sur le terrain et elle avait eu un grand sourire. Le charmant bibliothécaire était là, sur son balai, tournoyant autour d'un des piquet. C'était plutôt étrange. N'ignorant pas son passé de joueur de Quidditch, la demoiselle avait une sorte d'amélioration pour lui et plus d'une fois, elle avait tenté de le charmer, sans qu'il n'ait réellement une réaction. Une idée avait donc émergé dans sa tête et elle s'était promise de l'exécuter à la première occasion. Intriguée par son comportement, elle s'était approchée sans gêne, assez près, sans toutefois qu'elle ne puisse le toucher.

-Bonjour Monsieur Hendricks.

Elle lui avait fait son plus beau sourire, s'approchant encore un peu pour être sûre qu'il l'ait vue et qu'il puisse l'entendre.

-J'avais justement une question à vous posez, si vous me le permettez.

Regard de braise. Et il n'y avait pas que le regard qui était de braise avec Amélia...





Dernière édition par Amélia A. Scott le Ven 7 Aoû - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 13 Juil - 18:04

Et puis soudain, je n'étais plus seul sur le terrain, à voir les couleurs, c'était une personne de Serpentard qui m'avait rejoins. Je ne les aimais pas trop, du moins, ceux qui ne juraient que par leur sang pur. Des gamins qui pétaient plus haut que leurs cul. J'esquissais un rictus agressif, qui disparut bien vite quand je m'aperçus qu'elle s’adressait poliment à moi.

Je faisais donc effectuer un quart de tour à mon balais, histoire de me retrouver face à elle, son prénom me revint immédiatement en mémoire, Amélia. Et son nom à peine plus longtemps. Scott. Je penchais donc la tête à son intention.

-Bien le Bonjour à vous Mademoiselle Scott.

Elle avait eue un comportement étrange avec moi ses derniers temps, c'était étrange, mais je ne savais toujours pas comment savoir si une personne me faisait du charme, ou si elle essayait juste d'être amicale... Merde. J'étais pas doué quand même. Mais faut dire que quand on considère les personne comme de la nourriture potentielle, ça n'aide pas à être très objectif. Même si c'est une jolie femme et qu'elle cherche un peu plus qu'une relation d'amitié platonique.

-Bien entendu, que puis je faire pour vous ?

J'adoptais une posture détendue sur mon balais, laissant le vent soulever ma cape de tenue d’entraînement. Si il n'y avait eu que moi, j'aurais tout fait torse nu, histoire de me sentir encore plus proche des courants tellurique au dessus de ce stade à l'histoire riche et glorieuse. Rebondissement, match, défaite, victoire... Entraînement, et autres choses avaient eu lieu entre ses murs, si je puis m'exprimer ainsi, et ça donnait à cet environnement un goût unique, celui d'héroïsme, quelque chose d'épique. L'air semble lourd de la tension, les muscles, les réactions, on est électrisé. On vit tout plus intensément quand on est dans un stade, sur un balais de Quidditch.

Je passais ma main dans ma veste, en tirant mon vif d'or, que je m'amusais à faire passer d'une main à l'autre, le laissant désactiver pour le moment, je n'étais pas prêt à faire une course contre un vif d'or alors qu'on souhaitait me questionner et utiliser mon savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Ven 7 Aoû - 23:20






Quel hasard quand même de tomber sur cet homme charmant alors qu’elle venait simplement voler et s’entrainer pour se vider l’esprit. Mais cela dit, avec un gars pareil en face d’elle, elle voyait mal comment elle pourrait encore se concentrer sur autre chose que des pensées salaces à son égard. Elle aimait les hommes plus vieux, ça lui changeait des gars de 17 ans qui se prenaient pour des dieux du sexe. Mais ils étaient bien plus difficiles à embobiner... Enfin soit, de toute façon, ce n’était pas le sujet.

Elle riait déjà intérieurement de ce qu’elle allait lui demander et lui dire. Après tout... Voir sa réaction excitait un peu la jeune blonde. Ca choquait toujours quand elle disait ça et ça l’amusait beaucoup. Elle se mordit donc la lèvre, les yeux plongés dans ceux du bibliothécaire. Il jouait avec un vif d’or dans les mains, vieux réflexe d’attrapeur sans doute. Elle le vif d’or, ce n’était pas vraiment son affaire, elle s’occupait plutôt de pourchasser le souaffle et de marquer des buts, le reste, ça ne faisait pas partie de son job.

Une de ses mains jouait avec une mèche de ses cheveux blonds, elle se léchait la lèvre inférieure très lentement, se rapprochant un peu du gardien des livres afin qu’il y ait tout juste une trentaine de centimètre entre eux.

-J’espère ne pas vous choquez, c’est très personnel comme question. Mais en bonne personne honnête, je préfère demander pour savoir.

Nouveau regard de braise, elle remit sa mèche derrière son oreille et continua.

-Est-ce que vous êtes gay ?

Elle eut un magnifique sourire en coin, se rapprochant encore un peu de l’homme qui manipulait sa boule en or.

-Parce que j’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi vous ne répondez jamais à mes avances...

Et elle lui avait sourit à nouveau, se mordant la lèvre inférieure, un sourcil levé. Elle attendait une réponse claire et précise. Après tout, autant savoir tout de suite si c’était peine perdue de continuer à lui faire du charme ou si une éventuelle... Nuit était possible. Non, il n’y avait aucun scrupule moral chez la jeune verte et argent.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Sam 8 Aoû - 18:19

Allons bon, une question personnelle, et elle s'approchait encore plus de moi. Est ce qu'elle... Voulait autre chose qu'une relation d'amitié ? Vu la manière dont elle me regardait, et ce qu'elle faisait avec ses cheveux et ses lèvres... Était-ce de la séduction ? Et c'était une personne honnête, donc j'allais être honnête aussi avec elle. Faut dire que j'étais un peu aveugle sur tout ce qui était relation.. J'avais beau avoir soixante trois années au compteur... C'était surtout la nourriture qui m’intéressait. Bon, avouons. Je voyais les signes, mais je n'osais pas les rendre. Timidité ? J'en avais aucune idée.

Je manquais laissé tomber mon vif d'or en entendant la question. Outch, elle était directe, fallait lui reconnaître ça. Gay... Oui je l'étais, mais j'aimais aussi les femmes. Enfin, j'aimais plus les personnes et leurs idées que leur physique, bien sur le physique comptait un peu, comme d'habitude, les codes étaient encré en nous dès l'enfance. Tsss. Je levais donc mes yeux sur la jeune femme et esquissais un sourire.

-Oui, je suis gay, mais j'aime aussi les femmes. Donc, comment dire... Oui, j'aime les deux sexes sans aucune distinctions.

Je me reculais un peu sur mon balais, cherchant une position un peu plus confortable, j'avais commencer à me tortiller de manière peu agréable. Faut dire que j'étais assez gêné. Et la suite de la conversation devrait me mettre encore plus dans l'embarras. Donc effectivement elle me séduisait. Et m'envoyait des signaux, et moi j'étais totalement aveugle à ce qu'elle me faisait... Du moins, je n'y répondais que par de l'amitié ou des blagues dissimulant ma gêne... Faut dire que j'me sentais pas à l'aise. Quand des gens me séduisait ouvertement...

-Hrmmm... Heu... Heu... Je … Heu... Hum...

Ouais, j'avais une argumentation du tonnerre, une éloquence digne des plus grand. Bon, autant jeter toute les choses au feu et se lancer droit dans la gueule du diable, j'avançais mon visage vers le sien et déposer mes lèvres contre les siennes... Faut dire qu'elle avait un charme fou cette jeune femme et qu'elle m'attirait quand même un peu, moins que la nourriture bien sur, mais elle était sportive, forte et avait un fort caractère... Tant qu'a faire.

Je sentais comme du feu parcourir mes veines, on appelait ça l'adrénaline... Et elle était en train de salement brûler mes veines. Et ça me montait au cerveau, je me sentais maintenant capable de tout réussir, je me tenais au sommet du monde.

Je me reculais doucement et la fixais.

-Ça vous va comme réponse ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Sam 8 Aoû - 19:29






Chez Amélia, tout n’était que provocation. Autant son physique, merci Merlin d’avoir été aussi généreux, que son attitude envers les hommes. A croire qu’elle avait été créée de toute pièce pour être un objet de tentation. Et ne disait-on pas que le meilleur moyen de résister à la tentation, c’était d’y céder ? Amélia en tout cas, en avait fait son dicton préféré. Dans la situation présente, la provocation de la jeune femme et le comportement du bibliothécaire aurait pu prêter à sourire. Amélia, elle, avait très envie d’éclater de rire devant la gêne et le mal aise de l’homme qui lui faisait face. Il manqua d’ailleurs de faire tomber son vif d’or, elle eut d’ailleurs un sourire éclatant. Il fallait dire que c’était plutôt inattendu venant d’un homme de se comporter ainsi devant une adolescente.

Finalement, il avait quand même levé les yeux vers elle, lui avait sourit et lui avait répondu avec une franchise qu’elle n’avait pas espérer. Ainsi donc, il était bisexuel. Ca présentait un avantage considérable. Toutefois, elle le voyait bouger, gesticuler, et sa seconde réponse, très peu éloquente, suffit à confirmer qu’il était très mal à l’aise. Et puis, sans que la jeune femme ne s’y attende, il s’était rapproché d’elle, réduisant la distance entre eux et il l’avait embrassée.
Hé ben, il ne devait pas être si mal à l’aise que ça au final ! Au départ, elle n’avait pas réagit, surprise. Mais bien vite elle avait répondu à son baiser, rapprochant un peu plus sa poitrine vers l’homme aux livres. Elle se disait bien que c’était bizarre qu’il ne réponde pas à ses avances... Ceux qui n’étaient pas intéresser le disaient ou faisaient savoir, ceux qui l’étaient sautaient sur l’occasion, mais lui, il n’avait pas réagit du tout. Mais pour le coup, Amélia se félicitait de sa prétendue honnêteté.

Doucement, il s’était reculé et il la regardait. Elle se lécha la lèvre inférieure alors qu’il lui demandait si sa réponse lui convenait. Dans un sourire en coin, la demoiselle avait haussé un sourcil en secouant la tête.

-Je crois qu’il va me falloir bien plus que ça pour que j’en sois certaine.

D’un geste assuré, elle avait attrapé le col du bibliothécaire et elle l’avait tiré vers elle, plaquant ses lèvres douces aux siennes. C’était un peu sauvage, mais la demoiselle l’était. La verte et argent ne faisait pas dans les roses et les chocolats, plutôt dans la vodka et une paire de draps. Et encore, elle pouvait parfaitement s’en passer. Sa langue allant titiller celle de son partenaire du jour, elle gardait toujours une main sur son balai. C’était pas très prudent de faire ça à une hauteur pareille, mais c’était diablement excitant.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Sam 8 Aoû - 20:26

Ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais... Enfin, du moins, pas à une hauteur pareille, mais c'était là tout le sel de la chose. Cette magnifique créature sur son balais qui souhaitait une danse mortelle à une hauteur pareille... Je n'étais donc pas le seul suicidaire au monde !

Elle m'avait tirer par le col pour que pouvoir m'embrasser, et j'étais assez surprit de son geste, à cette hauteur... Ouais, on s'en fou, je laissais ma langue danser avec la sienne sur un rythme assez doux au dépars, je ne la connaissais pas encore très bien, et je souhaitais faire un minimum connaissance avec la jumelle de ma langue. Je lâchais finalement le balais d'une main pour la passer dans le dos de la jeune femme. Puis je rompais doucement le baiser, restant à une distance délicieusement tentatrice de sa bouche.

-Et qu'est ce qu'il te faut de plus ?

Je me reculais tranquillement pour pouvoir ranger mon vif d'or dans la poche de ma tenue de sport, je n'avais pas réellement de tenue d’entraînement de Quidditch, et je faisais avec les moyens du bord, c'est à dire un pantalon, des bottes, et un t shirt. Et quand il faisait froid, je passais ma robe de sorcier par dessus le tout, sinon je me contentais de courir, et non de prendre les airs avec un balais. Je jetais donc un regard à ma compagne de vol, et haussais un sourcil.

-Enfin, ce qu'il vous faut de plus, Amélia, sauf si vous souhaitez que je vous tutoie.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Dim 9 Aoû - 19:09






Stupide, dangereux, incongru et pourtant tellement excitant. Elle n’avait pas pu s’en empêcher, c’était un peu sa façon de ne pas penser aux choses qui la contrariaient. Oh elle avait plusieurs autres choses pour la distraire mais les hommes et femmes restaient son hobby favori. Et puis, ça lui permettait de rester en forme, d’une certaine façon. Alors elle n’avait pas eu l’ombre d’une hésitation quant à ce qu’il fallait faire quand le bibliothécaire l’avait embrassée. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il n’avait jamais répondu à ses regards, ses sourires et ses petits commentaires pour finalement en venir à... L’embrasser. Mais c’était parfait comme ça, elle n’allais pas rechigner non plus.

La main de l’homme dans son dos, il avait finalement rompu leur baiser. Mais il était resté très près d’elle. Pour parler en plus. Humpff. Franchement, il voulait causer ? Amélia, elle, aimait pourtant le silence dans ce genre de moment. Mais après tout, à une aussi grande distance du sol, mieux valait peut-être simplement discuter et remettre les ébats à plus tard. Puis, il fallait qu’elle reste dans ses bonnes grâces. Peut-être pourrait-elle avoir un accès aux ouvrages de la réserve en couchant avec lui... En stratège et opportuniste qu’elle était, Amélia n’allait pas manqué l’occasion de profiter des avantages qu’elle pouvait tirer de ça.

Lui offrant son plus beau sourire, elle lui avait fait son regard le plus enjôleur qui soit.

-Tu peux me tutoyer, c’est peut-être un peu plus amical. Et j’en ferai autant, si ça ne te dérange pas.

Se rapprochant un peu, elle avait posé sa main sur la cuisse de son nouveau jouet.

-Quant à ce qu’il me faut de plus, je dirai toi. Mais avant, on ferait probablement mieux de redescendre. Ce serait fâcheux qu’un accident arrive à des personnes aussi belles et plaisantes que nous.

Et elle avait sourit en coin, c’était sa marque de fabrique. Glissant sa main tout le long de sa cuisse, elle la récupéra finalement, toujours les siens dans ceux de son interlocuteur. Provocation vous avez dit ? Quelle drôle d’idée...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Dim 9 Aoû - 20:56

Ouais, elle avait raison, mais sa main sur ma cuisse ne m'aidait pas à prendre les décisions les plus logiques que je pouvais avoir... Mon pantalon présentait un renflement au niveau de mon entrejambe et je me dandinais de manière inconstante. Bon, ouais. Descendons sur le terrain. Je rompais finalement le contact, pour me diriger vers l'entrée du stade. Une fois au sol je sautais à bas de mon balais, replaçant tranquillement mon caleçon. Puis je me tournais vers Amélia, croisant les bras sur ma poitrine.

-Je ne me considère pas comme plaisant tu sais ? Je me trouve ma foi, plutôt banal. Voir un peu lourd et vieux jeu sur les bords... Donc voilà, désolé de te décevoir.

Je posais mon balais sur mon épaule et me dirigeait vers les vestiaires, ils devraient être désert à cette heure ci, et l'idée d'une bonne douche chaude n'était pas pour me déplaire.

-Je vais allez prendre une douche, tu veux bien m'attendre ici ? Enfin... si tu veux poursuivre ce qu'on faisait plus haut ?

J'attendais donc quelques instants avant de prendre poliment congés de la jeune femme en face de moi, un petit baiser et je filais rapidement dans les vestiaires, dans lesquels je me déshabillais rapidement, avant de prendre le chemin de la douche, j'en allumais plusieurs et l’atmosphère se retrouva rapidement pleine de buée.

Une sorte de sauna, rien que pour moi et mes muscles mis à rude épreuve... Enfin, plutôt mes nerfs... Qu'est ce qu'il m'avait prit d'embrasser cette élèves ? Franchement... Bon elle avait beaucoup de charme, elle était forte et capable... Mais bordel, j'avais soixante trois années, et elle... Elle elle en avait dix-sept. Bon c'était pas un si gros écart que ça, on avait vu pire. Et mon corps était celui d'un jeune d'une trentaine d'année... Je me savais charmant, mais je ne pensais pas attirer le regard d'autant de jeune femme... Surtout que la plupart avaient un charme qui ne me laissais pas indifférent. Bien que je n'ose et ne tente rien.

Je poussais un long soupir, et m'appuyait contre le mur, laissant l'eau ruisseler sur moi... Et si je me faisais tatouer ? Ça m'irait peut être bien. Faudrait que je demande à des gens.


Dernière édition par Anthony Hendricks le Mer 12 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 10 Aoû - 0:06







La demoiselle n’avait pas attendu une seconde pour suivre le bibliothécaire vers le sol, profitant encore de la sensation que voler sur un balai pour quelques instants. Ca avait été tellement facile, une phrase, un regard de braise et une main sur la cuisse. Trop facile pour la demoiselle d’ailleurs. Mais ce n’était peut-être qu’une impression, la suite lui montrerai si elle avait raison ou pas. Mais si c’était le cas, elle ne donnait pas cher de la peau de l’homme. Bien qu’elle n’avait que 17 ans, elle était une prédatrice d’hommes, autant à Poudlard qu’en dehors, elle n’en était pas à son premier homme, mais d’habitude elle faisait dans l’adultère avec les hommes mariés, c’était... Excitant.

-Me décevoir ? Sérieusement, je suis bien assez magnifique et plaisante pour deux, tu sais.

Et elle lui avait lancer un regard espiègle, un petit rire sortant de ses lèvres. Non, Amélia était loin de se prendre pour n’importe qui. Si elle faisait tout pour avoir un physique de rêve et pour bien bosser en cours, ce n’était pas pour rien. S’inspirant des plus belles femmes fatales, Amélia avait tôt fait de devenir indépendante des autres et elle avait développer son charme au mieux, pour obtenir ce qu’elle voulait. A force elle s’était forgée une réputation, qui lui servait bien, elle devait le reconnaître.

Elle avait haussé un sourcil alors que l’homme lui demandait de rester là, à attendre qu’il ait fini sa douche. Mais oui bien sûr.

-C’est ça.

Et elle l’avait regardé partir. Non mais sérieusement, elle allait le manger tout cru ce gars. Pensait-il vraiment qu’elle allait gentiment attendre dans l’herbe pendant qu’il serait nu, sous une douche, à quelques mètres à peine ? Alors dès qu’il eut fermé la porte, la demoiselle l’avait suivit, balai en main. Elle était entrée discrètement, posant son balai à côté du sien. Elle pouvait entendre l’eau coulée dans les douches. Sans faire le moindre bruit, elle s’était déshabillée entièrement, gardant juste sa petite culotte. Heureusement qu’elle ne portait que de la lingerie fine... Imaginer faire ça à l’improviste et avoir une culotte de grand-mère ! Elle avait détaché ses cheveux et avait rejoint la douche, observant l’homme sous l’eau d’un regard de braise.

-Tu as vachement bien foutu, tu as des fesses d’enfer.

Et elle s’était approchée pour le plaquer contre le mur de la douche et joindre leurs lèvres. Non, vraiment, Amélia n’était pas du genre à attendre sagement.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 10 Aoû - 0:40



J'avais entendu la porte s'ouvrir, mais j'avais décidé de ne pas réagir. Qu'aurais-je pu y faire ? Après tout, elle me plaisait bien, je semblais lui plaire. Alors tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, non ? J'étais dos à l'entrée des douches et je manquais sursauter en entendant sa voix. Des fesses d'enfer hein ? Merci du compliment, et avant  que je n'ai pût jeter un œil sur le physique de la jeune femme, je me retrouvais plaquer contre le mur, ses lèvres contre les miennes. Faire marche arrière était devenu impossible. Et je n'en avais pas envie... Je laissais mes mains se poser sur ses hanches et je la tirais doucement vers moi, mes mains descendant vers ses fesses...

-Tu vas mouillé ta culotte si tu la garde sous l'eau...

Ouais, c'était stupide comme paroles, mais je ne savais pas trop quoi faire ou quoi dire, c'était un peu nouveau pour moi, cette situation, des douches, une femme charmante et qui semblait me désirer autant que je la désirais... J'étais mal barré. Elle avait un avantage sur moi en plus !

-Puis tu sais, je me sens seul à être tout nu alors que toi non.

Je l'embrassais dans le cou, la tirant jusqu'à ce que sa poitrine s'écrase contre mon torse, savourant l'effet de sa peau humide sur la mienne trempée. Je passais ma main doucement dans ses cheveux, les lui caressants tout en envoyant ma langue flirter avec la sienne. Elle devait sentir qu'elle avait absolument toute mon attention car mon corps envoyait des signaux à une zone qu'il est peu aisé de nommée. Mais qui est couramment nommée le second cerveau des hommes. Et vu que j'étais contre elle, et que sa petite culotte n'était pas très épaisse, elle devait bien être consciente de ça.

J'avais de l'adrénaline partout dans le corps, et je sentais des frissons me parcourir, son corps contre le mien, je souriais comme un benêt, heureux qu'elle soit là, contre moi.


Dernière édition par Anthony Hendricks le Mer 12 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Mer 12 Aoû - 20:27






Pas de bougies, pas de caresses tendres, pas de mots doux. Pas de bulles, pas de soie, pas de regard timide ou amoureux. Pas de romantisme, pas de fleurs, pas d’amour. Et surtout, surtout pas de sentiments. C’était comme ça qu’Amélia concevait l’amusement avec un homme dans un cadre sexuel.  Un placard à balai, une douche, une salle de classe vide. Un regard de braise, une main sur les fesses, de la provocation. Une remarque perverse, un baiser fougueux, une partie de jambe en l’air. Un jeu, tout ça, ce n’était qu’un jeu pour elle.

Le corps plaqué contre celui du trentenaire, la demoiselle avait laissé sa sauvagerie prendre le dessus, comme toujours. On était pas là pour rire après tout. Elle ne comptait pas rester ici tout l’après-midi. Non, elle avait d’autres choses à foutre non mais. Mais déjà, alors que les mains du bibliothécaire glissaient vers ses fesses, il parlait. D’un geste naturel, elle avait levé les yeux au ciel.

-Elle n’aura pas besoin d’être sous l’eau pour être trempée si tu fais bien ton job, chéri.

Et le pire dans tout ça, c’est qu’elle était tout à fait sérieuse. Elle avait dit ça en souriant bien sûr, il n’aura pas fallu qu’elle froisse sa nouvelle conquête, surtout pas celle-là. Elle l’aimait bien après tout. Aviez vous déjà vu un bibliothécaire aussi sexy ? Mais déjà il se remettait à parler...

-J’aime beaucoup ta voix, mais je préfère quand ta langue est dans ma bouche... Alors ne me donne pas une occasion de te bâillonner.

En d’autres mots, ferme là s’il te plait et prend moi contre ce putain de mur ! C’était quand même pas compliqué à comprendre. Trop de parlote pas assez de popote. Mais c’était récurent chez les hommes, à croire que le sexe les rendait loquace. Heureusement, il avait tôt fait de la plaquer contre lui et de l’embrasser, laissant leur langue s’adonner à une valse effrénée. La demoiselle quant à elle pouvait parfaitement sentir ce qu’il se passait dans l’entrejambe de l’homme. Doucement, elle glissa son genou entre les jambes de son partenaire et entreprit de le remonter lentement vers le haut. Agrippant ses cheveux, elle repoussa les lèvres du trentenaire pour aller mordre son lobe d’oreille, son cou, son épaule...

-Et puis si elle te dérange tant que ça, rien ne t’empêche de l’enlever.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Mer 12 Aoû - 21:25

Bon faut dire qu'elle me déstabiliser pas mal... Je n'avais pas trop l'habitude de ça... Je veux dire, du sexe pour sexer. En général... Ouais non, y'avait pas de généralité avec moi. Je me retenais souvent pendant le sexe de ne pas mordre la jugulaire ou un morceau de corps de mon partenaire. C'était dingue, même pendant que mon corps et mon esprit devraient être occupé ailleurs, je ne pouvais m'empêcher de vouloir manger, mordre, me nourrir. J'avais plus des images de nourriture que de femmes ou d'hommes nu dans la tête. Et c'était pas des plus désagréable. Du moins, pour ma psychés, quelqu'un d'autre trouverait sans doute ça horrible, atroce et j'en passe. Mais pourquoi est ce que je pensais à ça moi ?

J'avais une femme entre les bras, son corps quasi nu contre le mien entièrement nu... Ce serait une des douches les plus excitante de ma vie... Je glissais donc mes doigts entre l’élastique de la culotte et la peau de la jeune femme et j’exerçais une pression pour que le tissus humide commence à descendre sur sa peau... C'était pas un exercice facile, surtout vu la position de mes bras, mais je devrais réussir à me débrouiller avec tout ça ! Je sentais finalement le tissus céder sous la pression de mes doigts, mais aussi son genoux entre mes cuisses... Je laissais un gémissement incontrôler sortir de mes lèvres et je me plaquais contre elle, passant mes bras autour de ses hanches je la soulevais doucement pour la plaquer à son tour contre le mur.

Je passais un bras autour de son torse et de l'autre utiliser ma main pour jouer doucement avec sa poitrine, la caressant et titillant ses tétons d'un bout de doigt.

-Je sens que ça va devenir intéressant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Mer 19 Aoû - 19:46






C’était assez plaisant de mener la danse, surtout avec un trentenaire ! Elle qui adorait avoir les choses en mains, pour le coup, elle n’allait pas rater ça, elle prendrait sa chose en main. Quant à lui, c’était quand même étrange qu’il se laisse ainsi diriger. Il n’avait même pas répondu aux propos de la demoiselle. Mais c’était lui qui avait commencé par l’embrasser ! Et maintenant, il se laissait aller aux désirs de la jolie blonde. Ah les hommes ! C’était à n’y rien comprendre !

Après ce qui sembla bien trop long pour la demoiselle, le bibliothécaire avait finalement fait descendre le seul bout de tissu qui la séparait de la nudité. Et alors qu’elle laissait son genou glisser lentement entre ses cuisses, elle eut un sourire en entendant son partenaire gémir. Preuve de sa non indifférence au moins.

Et puis, il passa à la vitesse supérieure. Il s’était plaqué contre elle et l’avait soulevée, pour qu’elle soit bloquée entre le mur et lui. Directement, la verte et argent avait passé ses jambes autour de la taille de l’homme et ses bras autour de son cou, réduisant la distance entre eux. Alors qu’il jouait avec sa poitrine d’une main, la demoiselle elle, lui mordillait la peau du cou. Elle pouvait parfaitement sentir ses tétons durcirent sous les caresses de son jouet du jour.

Elle bougeait doucement son bassin, venant ainsi titiller le bas ventre de son partenaire avec le sien. Doucement, tout doucement, elle se frottait contre lui. Elle était déjà excitée par lui et ça se ressentait entre ses cuisses. Laissant l’eau se déverser sur eux, elle fit un suçon sur le haut de la poitrine du gardien de livres, marquant un peu son territoire quelque part. Laissant une trace de son passage pour que dans les prochains jours, il pense à elle. Possessive vous disiez ? Parfaitement.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Mer 19 Aoû - 22:54

Bon, sous la douche c'était pas exactement comme dans les films, fallait avoir des muscles, et de l'anti dérapant, mais avec un peu de magie, ça devenait beaucoup plus facile. Plus de risque de se fracasser le coccyx  en glissant, et plus de crampe aux bras... Enfin... Je n'étais plus très sur de ce que je pensais, comme souvent quand une magnifique femme nue se frotte contre vous. En général ça aide à perdre pas mal ses moyens intellectuel, et ça pousse à une autre forme de communication que celle de la parole. J'allais mordiller le lobe de son oreille, pour finalement descendre dans son cou, et finir par mordiller son épaule.

J'étais au bord du gouffre, j'étais entre folie et clarté. Dans cet état dont seul les fous aiment à se rappeler, je souhaitais mordre sa chair, la goûtée... Prendre en moi son sang, sa chair et me régaler... Mais une autre faim me dévorait le ventre, enfin, le bas ventre. Celui d'Amélia était bien prêt du mien, et j'avais l'impression qu'une simple pression de mes reins suffirait à me faire faire une rencontre plus... Intime avec cette blonde au tempérament de feu. Je remontais lentement ma bouche vers ses lèvres pour l'embrasser langoureusement, la plaquant un peu plus entre moi et le mur, puis je poussais lentement ses lèvres intime pour pénétrer son fourreau de chair.

Je laissais échapper un léger gémissement, mordillant sa lèvre inférieure, puis d'un passage de langue taquin, je m'en prenais à ses lèvres, lui lançant implicitement le défi d'attraper ma langue si elle voulait que ça cesse. Je restais un court instant immobile, lui laissant prendre le devant, et choisir le rythme qu'elle désirait.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Ven 4 Sep - 18:24






Se taper un membre du personnel , c’était à la fois excitant et pas malin du tout. Après tout, quelle adolescente n’avait jamais fantasmé sur un de ses professeurs et rêver qu’il la prenne sur son bureau au milieu de ses parchemins, de ses plumes ou encore de ses fioles ? Juste après la classe, des petites heures supplémentaires... Bon ici, c’était différent, Amélia prenait son pied dans les vestiaires ouverts à tous du terrain de Quidditch avec le bibliothécaire... Mais de toute façon, on était pas la pour débattre de si c’était malin ou non, on s’en foutait parfaitement. Et si quelqu’un arrivait, ils aviseraient, c’était tout.

Dans ses provocations habituelles, Amélia aimait venir appuyer sur les points sensibles des personnes, au lit, c’était exactement pareil. Sachant que certains endroits étaient plus sensibles que d’autres, elle était venue titiller le bout du membre de son compagnon, remontant son genou contre sa cuisse par la même occasion, ravie d’entendre que son partenaire semblait apprécier. Elle ne put pas retenir un gémissement lorsqu’il entra doucement en elle, en profitant pour lui mordre l’épaule doucement. Mordre et griffer, décidément, Amélia avait tout d’une sauvage.

Jouant avec ses lèvres et ensuite avec sa langue, la demoiselle verte et argent avait un sourire sadique aux lèvres. Il voulait jouer ? Ils allaient jouer. Mais pas maintenant. Pour l’instant, elle s’occupait juste de faire des va-et-vient lents, très lents. Montant et descendant avec lenteur pour un maximum de sensations. L’eau coulait toujours sur leur corps nu, faisant glisser leur corps l’un sur l’autre. Elle frottait d’ailleurs sa poitrine contre son torse, le faisant exprès, bien sûr. Jetant un oeil sur ses épaules, elle remarqua que son suçon était parfaitement visible, comme les traces d’ongles. Oups.

-Au moins je sais que demain tu ne m’auras pas oubliée.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Jeu 10 Sep - 21:20

La sentir le long de mon sexe faisait exploser de nombreux signaux en moi. Je me perdais corps et âme dans cet acte de fusion entre deux personnes. Je me sentais exécuteur et exécutant. Elle menait la danse et je n'avais pas mon mot à dire, perdu comme je l'étais dans l'acte et son intimité. Ses seins contre la peau de mon torse me donnait des frissons et l'eau chaude qui nous tombait dessus apportait à la scène un sentiment d’irréalité qui ferait que je me rappellerais de ce moment des années plus tard.

Elle était extrêmement athlétique et connaissait son affaire... C'était vraiment un moment intime et très plaisant. Je tendais la gorge en arrière tout en poussant un gémissement, j'étais frustré et je n'avais aucun contrôle sur ce qu'elle faisait. J'étais en position de soumission et elle prenait son pied. Je me mordait les lèvres, tout en jetant un regard sur ce qu'elle m'avait fait. Effectivement... Elle m'avait bien décorer. Mais je m'en fichais.

Je continuais à l'aider de monter et descendre le long de mon membre, profitant une nouvelle fois au maximum de ce qu'elle m'apportait, même si c'était de la frustration et que je n'avais comme envie que celle de me déchaîner en elle. Mes reins me faisaient souffrir, ma tête tournait mais je ne lâchais pas l'affaire, je souhaitais qu'elle craque avant moi, qu'elle change de rythme et m'inflige autre chose que cette lente descente et remontée...

Puis finalement, dans un râle proche de l'agonie, j’accélérais le mouvement de mes mains sur ses hanches, essayant de la faire accélérer. Un peu plus et j'aurais laissé échapper un pitié, achève moi... Que j'aurais sans doute regretter.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Jeu 17 Sep - 15:43






Doit être retaper pour cause de bouletisme sévère.




Dernière édition par Amélia A. Scott le Lun 12 Oct - 21:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1481
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Mer 23 Sep - 2:35

Finalement le rythme accéléra de plus en plus et je ne faisais plus qu'un avec elle, mes gémissement devaient être bien perceptible et ses seins contre ma poitrine m'excitaient plus qu'ils n'auraient dut. Je finissais par jouir dans un long gémissement rauque, pas très loin de son oreille et je la déposais doucement sur le sol pour me reculer un peu, chancelant, j'annulais mes sorts d'un coup de baguette et la dévisageais, rouge de gêne, mon sexe droit dressé entre mes cuisses.

Elle était belle là... Les cheveux trempée, légèrement essoufflée, rougit par l'acte et l'eau brûlante qui tombait sur nos corps qui avaient été enlacé. Ni une ni deux, je m'avançais vers elle, lui dérobant ses lèvres en me collant de nouveau contre son corps, mordillant ses si douces lèvres et la la plaquant contre moi plutôt que contre le mur, explorant son corps de ma main, mon baiser était enflammé et mon corps désireux d'une nouvelle étreinte, désireux de l'union.

Je brisais pourtant finalement le contact, légèrement essoufflé, la regardant dans toute sa nudité. Puis j'hochais faiblement la tête.

-Je pensais pas que tu me suivrais sous la douche après ce baiser...

Je me reculais et allumais un nouveau jet avant d'aller m'y glisser dessous, profitant de la fraicheur nouvellement arrivée.

-Mais j'ai beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1014
Date d'inscription : 06/04/2015
Multicomptes : APR - JEG
Caracteristique : Poursuiveuse
MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    Lun 12 Oct - 20:42






Comme quoi, la demoiselle n’avait jamais de bons plans en fait. Parce que non, se taper le bibliothécaire dans les vestiaires de Quidditch, c’était pas sa meilleures idées, mais le fait que n’importe qui puisse surgir à n’importe quel moment, ça excitait pas mal la demoiselle. Et puis, c’est lui qui l’avait incitée en lui disant qu’il allait prendre une douche ! Non mais, ne lui avait-on jamais dit qu’il fallait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ? Et la tourner dans la bouche d’autrui ne comptait pas !

Au final, à force d’accélérer, il en était venu à jouir en elle, ce qui eu don de la faire se cambrer, recevant l’orgasme juste après lui. L’entendre gémir, ça avait vraiment décuplé ses sens. Elle aimait beaucoup ça, les gémissements des autres. Aller savoir pourquoi... Ca l’excitait. Comme de voir l’autre avoir un orgasme. S’était presque instantané sur elle... C’est qu’elle avait de drôles de penchants la demoiselle. Il l’avait ensuite redéposée et elle lui avait fait un grand sourire. Elle se sentait parfaitement bien là. Lui il était terriblement sexy avec le visage rouge. Il semblait un peu gêné, presque timide. C’était un peu absurde en sachant qu’il venait tout juste de la prendre contre le mur et de leur offrir un orgasme des plus beaux.

Il l’avait regardée, de haut en bas et de bas en haut. Il l’avait aussi embrassée et reprise contre lui. Et elle devait se l’avouer, elle était bien contre son corps. Elle aimait ça, être collée au torse des hommes. Mais elle ne pouvait pas se permettre de rester là comme ça, c’était trop... Ca faisait trop couple qui se fait un câlin après les ébats. Alors que ce n’était pas le cas, ils n’étaient que des amants. Alors qu’il explorait son corps d’une main, la demoiselle en profita pour le marquer une nouvelle fois sur le torse, d’un suçon encore plus marqué que le premier. Il était à elle, voilà. Elle était passée par là et il lui appartenait.

A sa remarque, elle lui avait sourit, on voyait bien qu’il ne la connaissait pas encore. Tous ceux qui la connaissait un temps soit peu savait qu’elle aurait prit ça comme une invitation. Lui embrassant une dernière fois les lèvres, elle prit une serviette sur une armoire et s’était enroulée dedans, admirant tout de même le corps de son partenaire.

-Pareil pour moi. Et si tu veux réitérer l’expérience, tu sais où me trouver.

Elle lui fit un clin d’oeil aguicheur avant de se sécher les cheveux d’un coup de baguette magique et de remettre ses vêtements.

-Il faut que je file, j’ai des choses à faire. Je te dis à très vite, j’espère.

Et rapidement, elle avait filé, le laissant prendre une douche.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'envolée. [ Pv Amélia / Anthony ] { X -18 X }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony Todd [validée]
» Anthony arrive
» Une lettre d'adieu... [PV Anthony G]
» Entrainement Anthony Lang
» GP de Marseille (1.1) ==> Anthony Roux (FDJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Exterieur :: Terrain de Quidditch
-