La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Mer 29 Avr - 21:20

Pourquoi ? Pourquoi elle avait fait ça ? Pourquoi elle était partie sans me prévenir. Je comptais si peu pour elle ? Elle arrivait à tirer un trait sur autant de temps ensemble avec autant de facilité ? Ca faisait maintenant deux semaines et je n’arrivais pas à digérer son départ. Elle ne m’avait laissé qu’un pauvre petit mot, elle avait improvisé un petit mot d’excuse, je le connaissais par cœur, je le gardais toujours avec moi, je me le répétais chaque minute, elle me hantait.

C’était le soir, tout le monde s’était rendu dans sa salle commune, je m’étais exilé à la volière, avec quelques bouteilles clandestines qui attendaient le bon moment pour être sorties. La volière c’était loin de la salle commune des serpentards, personne risquait de me voir ainsi, c’était vide à cette heure, c’était le seul endroit où l’espoir de recevoir un signe de Mary était encore présent.

Ces derniers temps je me sentais seul, même mes amis verts ne me changeait pas les idées, j’étais redevenu célibataire, et le célibat c’est la solitude. J’avais besoin de m’évader et comme c’était devenu très compliqué, je n’avais pas trouvé d’autres moyens que l’alcool. C’était pathétique, j’en étais conscient, mais ça faisait du bien, enfin ça en donnait l’impression en tout cas.

Après avoir descendu une première bouteille, je la posai à côté de moi tout en regardant le ciel. Il était tout noir, il était sombre, elle n’aimait pas la nuit. Je clignai des yeux, il fallait qu’elle sorte de ma tête. Je pris une deuxième bouteille et en l’ouvrant j’entendis un bruit, ce qui me fit sursauter. Je me retournai en cherchant autour de moi pour voir qui c’était. Je priai pour que ce soit quelqu’un de confiance, je ne voulais pas que quelqu’un puisse me voir comme ça. Je ne vis personne, ce bruit venait de ma tête ? L’alcool avait déjà commencé à avoir de l’effet ? J’en avais bu tant que ça ? J’étais complètement paumé, je n’avais plus vraiment conscience de ce que je faisais. Je me levai, inquiet à cause du bruit.

- Il y a quelqu’un ?

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Mer 29 Avr - 23:13

Être préfète ce n’était pas de la reconnaissance ou un petit symbole stupide accroché sur un pan de la cape de sorcier, enfin… Ce n’était pas juste ça, même si elle supposait que pour certains ça l’était. Non, pour elle c’était des responsabilités, des choses qui se posaient encore et encore sur ses épaules. Pour elle, c’était faire les choses biens. Avoir une raison d’errer dans les couloirs la nuit aussi. Et c’était plus ou moins ce qu’elle faisait, passant de couloirs à couloirs, en vérifiant que tout aille bien. Pour tout le monde. Le visage soucieux, la mâchoire un peu crispée, ses yeux gris plantés sur chaque détails des tapisseries et des tableaux. C’était ainsi, et ses converses beiges claquaient sur le par terre qu’elle arpentait sans cesse, tandis qu’elle marchait, robe de sorcier et cravate de serdaigle nonchalement accrochée sur un t –shirt gris, et ses cheveux dans un désordre usuel. On se fichait un peu de sa tête ou de son apparence, de toute façon elle ne croisait presque jamais personne.

Un soupir. Un bruit, ou quelque chose comme ça, venant de la volière qui était non loin, et elle décida de monter voir. Ce n’était pas usuel qu’elle aille par la bas pendant ses patrouiles, en règle générale elle laissait la volière aux professeurs mais… pourquoi pas après tout.  Du coup c’était une Luka motivée qui s’était mise en route vers la volière. Dans la quelle elle finit par rentrer, tenant sa baguette fièrement allumée d’un lumos au bout de sa main droite. Ainsi de la gauche elle était libre d’agir si problème il y’avait. Et problème il semblait y avoir, elle ressentait comme de la peine, comme des sentiments horribles dus à une souffrance et a quelqu’un qui se perdait. Elle se cripsa un peu, et elle accéléra le pas jusqu'à ce qu’une voix ne resonne. Elle ne la connaissait pas la voix, pas spécialement, et elle toussota.

«  Tu sais que tu ne devrais pas être la. » Ça ne sonnait meme pas moralisateur non, elle finit par apercevoir la personne, c’était un garçon de Serpentard. Même année qu’elle, elle connaissait son prénom de loin, Dany, David… Daniel, peut être. Elle avait encore du mal à mettre des noms sur toutes les faces de toute façon. Et finalement, elle finit par s’appuyer sur un mur en face de lui. «  Tu devrais pas boire ici, le sol est pas spécialement confortable. » … Toute idée de faire une leçon de morale s’était enfuit dés que la souffrance de son camarade l’avait touché. Alors… Elle espérait juste ne pas spécialement le gêner. Peut être même qu’il pourrait lui proposer à boire.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Ven 1 Mai - 20:29

J’étais assis par terre, je n’avais même pas pris le soin de faire attention à ne pas salir ma cape ou mon pantalon. Honnêtement à ce moment j’en avais absolument rien à faire d’où j’étais assis, j’étais allé au plus simple sans me poser de question. C’était le soir, personne n’était censé se promener dans le château la nuit, j’avais donc de grandes chances que personne ne me remarque ainsi, je n’avais pas besoin de faire d’effort pour être présentable. Lorsque j’entendis la personne se rapprocher et toussoter, instinctivement je mis ma main qui était libre dans ma poche pour prendre ma baguette. Je n’avais pas peur de me faire prendre par un professeur, des punitions j’en avais déjà pris pas mal durant toutes ces années. Au pire j’allais me faire renvoyer mais au point où j’en étais franchement ça n’allait pas beaucoup m’atteindre.  J’avais surtout peur que ce soit un élève qui aurait pu ruiner ma réputation. Bah oui la réputation c’est important quand même. Enfin il fallait encore que j’arrive à voir qui était la personne qui venait d’arriver.

J’entendis sa voix, c’était une voix de fille, plutôt jeune mais pas d’enfant. Elle devait avoir mon âge environ. Je ne la reconnu pas de suite. J’avais un peu de mal à reconnaître les gens que je ne connaissais pas plus que ça, pour la simple et bonne raison que les autres je n’en avais rien à faire. A part mes amis, aucune autre personne ne méritait que je lui apporte de l’attention. Mais là je devais faire un effort pour être sympa, elle était en position de force, et c’était préférable pour moi que je ne m’enfonce pas encore plus.

« C’est justement pour ça que je suis venu, personne ne devrait être ici à cette heure, même pas toi. »

Je ne voulais pas être méchant même si je ne contrôlais plus vraiment le ton que je prenais en parlant, je voulais juste lui faire comprendre que j’étais venu ici pour être tranquille, pour être seul et donc pour pouvoir faire ce que je voulais sans personne pour m’en empêcher. Elle s’approcha, elle portait un uniforme de Serdaigle. Je réfléchis un petit moment, je commençais à avoir un peu de mal à mettre mes idées en ordre, son visage me disait quelque chose. Après quelques secondes je me rendis compte qu’en fait c’était la préfète mais pour son prénom je n’en avais absolument aucune idée. Mais préfète voulait aussi dire qu’elle avait le droit d’être ici, contrairement à moi, ce qui devint plus compliqué pour moi. Je regardai le sol en haussant les épaules.

« Mouais, j’ai connu pire… T’en veux une ? »


Elle était à présent en face de moi. Je n’étais pas sûr que lui proposer une bouteille allait arranger mon cas. Il y avait deux solutions, soit elle était coincée et allait me saouler en me faisant la morale, ce qui n’avait pas l’air le cas en voyant comment elle venait de me parler ; soit elle était cool et allait se joindre à moi pour boire un peu. Je venais de reboire un peu dans la bouteille que j’avais dans la main avant de lui tendre. J’eu l’impression que mon bras n’était pas trop stable, j’essayai de ne pas en renverser partout tout en lui souriant un peu. J’avais remis ma baguette dans ma poche tout en la regardant de haut en bas.

« Au fait, moi c’est Daniel et toi ? »

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Ven 1 Mai - 21:03

Si Luka avait été quelqu’un de bien elle aurait probablement attrapé le garçon par le col de sa tenue et elle l’aurait trainé jusqu’au bureau d’un professeur… Mais franchement, à quoi est ce que l’on pensait s’attendre quand on voyait qu’elle avait été élevée par Alice ? Par tous les diables, et par tous ses dieux nordiques…. Elle avait passé sa deuxième naissance dans l’alcool au final et si elle connaissait les ravages elle en connaissait aussi les bienfaits. Ainsi, elle n’attrapa pas le garçon par le col, et se retint de faire une leçon de morale qu’elle ne se sentait de toute façon pas de faire. Qu’est ce qu’elle allait lui dire de toute façon ? « Houla la, c’est mal de boire, va t’en maintenant ? » c’était stupide. Elle haussa les épaules rien que d’y penser, et posa son sempiternel regard gris las sur lui.

« Techniquement. Moi je peux. »

Ça la fit sourire un peu de dire ça, tandis qu’elle montrait la batarde insigne de préfère, ce n’était meme pas comme si elle avait prevu d’avoir trois balais dans les fesses parce qu’elle était préfète, non, elle prévoyait de s’en servir pour aider les gens, et ce n’était en les sermonant qu’on les aidait. Elle haussa vaguement les épaules. Cherchant quelque chose à dire et commentant finalement l’endroit désagréable. Enfin, tous les endroits pouvaient devenir agréables quand ils n’étaient pas peuplés et c’était probablement pour cela qu’il était ici.

Elle allait rajouter quelque chose, mais il fut finalement plus rapide, et la regarda lui proposant une bouteille, qu’elle fixa d’un air un peu…. Blasé, avant de finalement tendre la main.

« Avec plaisir. » Le pire dans tout ça finalement, c’était qu’elle n’ait même pas hésiter. Peut être que malgré tout ce qu’elle essayait de dire et de faire, elle se retrouvait à ressembler d’avantage à Alice que ce qu’elle ne l’aurait aimé. Enfin, c’était ainsi. Elle n’allait pas commencer à trop réfléchir maintenant, c’était trop tard de toute façon. Et regardant la bouteille en tentant de ne pas avoir un air dédaigneux, elle essuya le goulot avant de boire un peu. « Merci, j’en avais peut être besoin aussi. » Ce qui finalement n’était pas si faux que ça. Les soucis et les troubles, elle en avait sa dose. Le tout ajouté au simple fait qu’elle ressente les émotions des autres, et c’était fini pour sa santé mentale.

La réflexion suivante la fit sourire, et elle eut la réponse à l’une des premières questions qu’elle se posait. Ainsi tout en levant la bouteille dans un signe de presque salutation respectueuse elle reprit la parole.

« Luka. » Le silence aurait pu se faire après ça. A part qu’en bonne élève et brillante jeune femme, notre serdaigle eut une brillante idée… Presque aussi brillante que les étoiles en fait. « Je connais un endroit plus confortable, où on peut trouver d’avantage d’alcool, si tu veux. » Pour l’heure, elle ne lui demandait pas pourquoi il buvait, mais vu qu’elle ressentait son cœur brisé ce n’était pas dur à comprendre non plus.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Sam 2 Mai - 1:13

Elle était bizarre quand même. Je trouvais ses réactions extrêmement bizarres mais à la fois tellement cools. Ça m’aurait tellement saoulé qu’elle réagisse comme elle aurait du le faire normalement. J’aimais pas les gens qui me donnaient des ordres et encore moins ceux qui se permettaient de me donner leur avis sur mes choix ou mes actes. Moi j’avais le droit de faire des commentaires sur la vie des autres, mais personne n’avait le droit de dicter mes gestes, c’était comme ça. Elle me montra son insigne de préfète pour me dire qu’elle avait le droit d’être ici, elle. Mais je ne comprenais pas pourquoi elle en profitait pas pour me rabaisser et me faire comprendre que je n’aurais jamais du faire ça. Moi si j’avais été à sa place et elle à la mienne, elle aurait tellement souffert…

Elle accepta la bouteille que je lui avais tendu, elle n’avait même pas pris le temps de réfléchir si c’était bien ou pas. Elle m’étonnait de plus en plus, je ne savais pas qu’une serdaigle était capable de devenir intéressante à mes yeux. Peut-être que c’était l’alcool qui me faisait penser ça, mais en tout cas j’avais de plus en plus envie d’enlever les barrières fictives que je mettais automatiquement entre moi et chaque personne que je ne connaissais pas.

« Je croyais qu’une préfète devait montrer l’exemple ? »


Je vis qu’elle essuya le goulot avant de boire, ça me fit rire, petite nature. Bon ok peut-être que ce n’était pas si drôle que ça mais moi ça me faisait rire. Finalement peut-être que l’alcool était la meilleure des solutions, c’était la seule chose qui m’avait redonner le sourire depuis le départ de Mary. J’eu un sentiment de rechute d’un coup et je reperdis mon sourire. Finalement elle était toujours présente, dommage. Elle avait refait un commentaire. Elle en avait peut-être besoin elle aussi. J’haussai un sourcil, c’était peut-être bien pour moi finalement. Ça allait sûrement m’éviter d’avoir un discours basique pour me dire qu’il fallait remonter la pente blablabla alors que j’en avais absolument pas envie, enfin je l’espérais.

« Bienvenue au club. »


Elle s’appelait Luka, j’avais beau réfléchir, enfin essayer en tout cas, ça ne me disait absolument rien. Mais c’était plutôt original, ça lui allait bien, enfin selon moi. Elle me proposa un autre endroit plus confortable et on pouvait trouver plus d’alcool. Une préfète qui encourageait un gars comme moi à s’effondrer encore plus sous l’alcool, c’était le comble, mais l’idée me plaisait parfaitement. Je ne voyais pas du tout à quoi elle pouvait penser mais j’étais pressé de le découvrir.

« Une préfète qui encourage à boire, c’est plutôt comique ça. Mais c’est quoi ton lieu magique ? »

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Sam 2 Mai - 10:14

Aux mots du Serpentard les yeux de Luka souvent ternes et teintés de lassitude s’illuminèrent un peu. Elle aurait presque pu sourire, et peut être, peut être qu’elle souriait aussi. Les sourires étaient rares, les vrais du moins. La plupart du temps elle se contentait d’offrir des demis sourires, des sourires qui… n’offraient rien de plus qu’un petit coté sarcastique à une demande, a une proposition. Et puis parfois, une carapace tombait, ou elle était trop fatiguée pour lutter contre la réalité. Et un vrai sourire tombait aussi. Ouais, parfois elle souriait, parce que le monde devenait trop compliqué et qu’elle même n’arrivait plus à fuir ? Quelque chose comme ça. Le serpentard eut un sourire, un vrai, un peu mystérieux et elle réagit au quart de tour. Forcement. Elle n’aurait pas été Luka sinon.

« On ne m’a pas demandé de signer un petit papier en refusant ma condition d’être humain. » Elle passa la main dans ses cheveux pour rabattre une meche vers la droite, lui donnant un air un rien plus échevelé. La nommer Préfète n’avait peut être pas été le meilleur choix qu’ils puissent faire, mais peut être… Peut être que finalement ça en avait été un bon. Non ? « Tu aurais preferé que je t’attrape par l’oreille pour te trainer dans le bureau d’un professeur ? J’ai comme dans l’idée que ça n’aurait pas été spécialement utile. » Elle haussa les épaules. Elle aurait pu le conduire à Alice, mais il aurait fini peut être encore plus emmeché, et ça n’aurait pas été une très bonne chose. Quand aux autres professeurs, c’était peut être un peu stupide à dire, mais elle ne leur faisait pas particulièrement confiance avec les élèves. Elle ne faisait confiance a presque personne il fallait dire alors…

Ouais. Alors elle avait decidé, il n’allait pas boire seul. Point. Et elle se dévouait. Pas que ça ne la derange, elle se rappelait que l’alcool avait bien des vertus, et elle les accueillait a pleine bouche. Non sans avoir nettoyé le goulot. Forcement. Assurement. Elle ne changerait pas sur certains points. Ce qui lui fit penser, qu’ils pouvaient trouver un endroit plus sympathique pour boire. Non, elle ne prévoyait pas forcement d’aller squatter le canapé de Madame Hudson, bien qu’au moins niveau reserve d’alcool ils auraient pu trouver le meilleur…. Mais, elle pensait a deux lieux, soit la salle sur demande, soit les cuisines. En tant que préfète, on ne lui poserait pas de question sur sa présence dans un lieu comme dans l’autre. Ca la fit presque un peu plus sourire, mais elle tenta de garder un air mystérieux.

« Techniquement, je ne t’encourage pas à boire. Je t’encourage à ne pas boire seul et dans un endroit dangereux. » …. C’était une plaisanterie. Presque. Quelque chose comme ça. Elle avait tendance à lancer des sortes de phrases qui pouvaient parfois passer pour des choses drôles. Parfois. Elle se mordit la lèvre et but une nouvelle gorgée. « Tu connais la salle sur demande ? » Elle n’avait qu’un peu bu, elle devrait réussir à la trouver non … ? Et sinon… « Ou alors, si tu es sage je pourrais te faire visiter les cuisines. » Pourquoi elle se retrouvait à boire avec lui ? … Pour le protéger de lui même ? Mais oui, elle pouvait essayer de se persuader que c’était ça écoutez.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Sam 2 Mai - 17:56

Je la regardai en essayant de deviner quel genre de fille elle était. D’habitude, mon premier réflexe était de fixer la personne droit dans les yeux pour voir comment elle réagissait. Cette fois je n’avais même pas pris la peine de le faire, de toute façon j’aurais peiné avec la luminosité plutôt médiocre. Et puis je n’en avais même pas ressenti l’envie, j’avais envie de la laisser s’exprimer et de voir au fur et à mesure comme elle était, après tout une serdaigle ne pouvait pas être bien méchante. Et puis même si elle l’avait été je savais me défendre… en temps normal. Elle venait de sortir une phrase absolument incompréhensible. Déjà que les jours normaux mon niveau intellectuel était loin d’égaler celui d’un intello, je n’étais pas débile non plus bien sûr, mais avec l’alcool autant dire que c’était même pas la peine de chercher à comprendre son blabla de préfet surdoué.

Elle rajouta une question qui cette fois me parlait complètement. Elle me fit rire. Comme si la réponse n’était pas évidente. Même si ça ne m’aurait pas dérangé plus que ça de me retrouver face à un prof, à force on prend l’habitude d’écouter un débile déblatérer pleins de conneries inutiles, c’était quand même mieux de rester tranquillement tous les deux à vider quelques bouteilles. Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi elle ne le faisait pas, elle venait de dire que ça n’aurait pas été utile, certes elle avait raison mais ça aurait pu lui donner un bon divertissement pour sa soirée.

« Totalement inutile même, mais ça aurait pu pimenter un peu ta soirée qui a l’air plutôt ennuyante. »


Je ne voulais pas être méchant en disant ça, mais je le pensais totalement. Une soirée à faire le tour du château pour espérer tomber sur quelqu’un à la place de rester tranquille dans sa salle commune avec ses potes, ça ne pouvait qu’être une soirée sans grand intérêt. Alors quand elle tombait sur quelqu’un ça ne pouvait qu’être jouissif de le punir… Mais apparemment elle ne réfléchissait pas de la même manière que moi, tant mieux.

Elle reprit ensuite la parole, soit disant elle m’encourageait à ne pas être seul pour boire, la bonne blague, c’était justement pour ça que j’étais venu ici, pour être seul. Mon destin avait décidé de me laisser seul ici sans Mary, je devais être seul c’était comme ça. Alors une soirée de plus ou de moins dans la solitude franchement. Elle venait de dire que nous étions dans un endroit dangereux. J’haussai les épaules, il n’y avait rien de vraiment dangereux, enfin si évidemment que c’était pas l’endroit le plus sécurisé mais en compagnie d’alcool tout était dangereux non ? C’était d’ailleurs un argument favorable de plus sur la liste des causes de pourquoi j’avais décidé de boire ce soir là. Je lançai d’un air taquin.

« Tu parles, c’est juste parce que t’as envie de boire aussi. »

Je repris une bouteille pour boire encore un peu, je trouvais que les effets n’étaient pas encore assez présents, ou peut-être que je cherchais à perdre pieds totalement, à vrai dire je savais plus vraiment ce que je cherchais. Elle me parla de la salle sur demande, évidemment que je la connaissais, qui ne la connaissait pas ? Sûrement tous les petits paumés qui passaient leur temps à travailler, enfin tous ceux qui respectaient le règlement à la lettre mais ce n’était pas mon cas. Elle me parla aussi de la cuisine, si j’étais sage j’aurais le droit à une petite visite. Elle était comique elle aussi, comme si le mot sage pouvait être associé à moi, surtout à moi avec une bouteille d’alcool à la main. Ses deux propositions me convenaient parfaitement mais j’avais un autre problème en tête, comment j’allais bien pouvoir me déplacer dans cet état ? Je ne savais même pas si j’étais capable de tenir debout, probablement avec beaucoup de mal. Je m’appuyai sur mes mains pour tenter de me lever, après quelques secondes j’étais debout, prenant appui sur un mur. J’avais la tête qui tournait, c’était marrant de voir qu’autour de moi tout semblait bouger. J’espérais qu’elle ne remarquait rien même si ça allait être plutôt compliqué.

« Tu me prends pour un amateur ? Evidemment que je la connais mais pour les cuisines, je suis désolé c’est pas trop mon genre la sagesse. T’as une préférence toi ?»

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Dim 10 Mai - 10:19

HRP:
 

Il fallait reconnaître quelque chose, c’était que malgré l’ecusson de préfète ( qui se transformerait probablement en préfète en chef l’an prochain, elle avait eu une discussion avec Dumbledore a ce sujet ) Luka n’était pas réellement une jeune fille conventionnelle. Non, elle était même plutôt… Enfin. Quoi qu’il en soit elle ne regrettait finalement pas d’avoir débarqué dans la volière, et si ses sens étaient en émoi a cause de cette fichue empathie qu’elle ne contrôlait pas du tout – et comment aurait elle pu contrôler quelque chose qui demandait du calme, quand c’était la tempète constante à l’interieur de sa tête et de tout son être - elle arrivait à plus ou moins mettre ça de coté, pour lâcher peut être ce qui ressemblait à une sorte de sarcasme, mais qui était au fond plus amusé qu’autre chose. Et qui visiblement avait fait rire Daniel. Elle sourit aussi.

« J’aurais plutôt dit que c’était ceci qui la pimentait. » Elle montra la bouteille qu’elle souleva un peu, et puis elle parla encore. Forcement, elle était la pour l’empecher de boire seul. Et aussi profiter, parce qu’elle ne savait pas spécialement dire non à une bouteille offerte et que oui, il fallait reconnaître qu’elle se faisait gravement chier dans sa vie de Serdaigle bien sage. Mais ça, elle n’allait pas spécialement le dire non ? Quoi qu’il en soit, c’était décidé pour Luka elle allait profiter du moment, et quand il la reprit de volée sur un air taquin pour notifier qu’elle avait juste envie de boire, elle laissa échapper un petit rire qui la surprit car il était a la fois sincère et amusé. « Peut être bien. Mais peut être que les raisons de ma présence ici doivent demeurer un mystère. » … Ou peut être qu’il faudrait tout simplement qu’elle boit d’avantage pour se sortir le balais qui s’était installé dans son postérieur métaphorique. Quelque chose dans le style. C’était parti en tout cas.

& Pour bien faire les choses, elle avait donc proposé au grand garçon – qui n’était pas si grand que ça, mais c’était un grand vert tout de même – d’aller boire ailleurs. Salle sur demande ou cuisine. Dans la salle sur demande ils trouveraient plusieurs choses, probablement des bouteilles vue leur état, en espérant qu’il n’y’ait personne d’autre, et pas Dumbledore à la recherche de pots de chambres ou autre, mais dans les cuisines, ils auraient un alcool d’excellente qualité aussi. « Hmmm » Elle fut amusée un peu quand il parla de la sagesse et elle lui lança un sourire. Un peu. L’alcool, ça lui permettait de ne pas ressembler à un glaçon finalement. « Tant mieux, c’est nul les gens sages, j’en côtoie à longueur de nuit dans la tour. » Pas que tous les serdaigles soient comme ça, il suffisait de voir Kennedy, mais… ce n’était pas la peine de parler d’eux non ? Elle haussa un peu les épaules.

« Viens. On va commencer par la salle sur demande, c’est plus prêt. OH. Essaye de rester discret, on ne voudrait pas réveiller les gardiens endormis. » …. Ou les professeurs. Ouais. Bon, elle se leva. Elle n’avait bu qu’une bouteille donc ça allait aller, pour le moment c’était juste un peu les inhibitions qui partaient. Pour l’equilibre, il était toujours présent. Elle jeta un œil à Daniel pour être sure qu’il en était autant pour lui, mais… « Tu te sens de marcher, ou je te porte ? » Pas qu’elle n’en soit capable , mais soit. Ca , il ne le savait pas.

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Dim 17 Mai - 22:12

Finalement ce n’était pas plus mal qu’elle soit venue, même si j’aurais largement préféré me retrouver seul pour être tranquille, la compagnie d’une personne que je ne connaissais pas allait peut-être m’être bénéfique au final. Peut-être qu’elle allait m’empêcher d’atteindre le coma éthylique, parce que j’étais bien partit pour en avoir un avant qu’elle arrive. Même si à la base l’idée de tomber à terre grâce à l’alcool ne me déplaisait absolument pas, c’était sûrement mieux pour tout le monde d’éviter d’en arriver jusque là. Elle me répondit en me montrant une bouteille qu’elle venait de soulever. Intéressant. Donc elle venait d’avouer que sa vie était loin d’être passionnante. En même temps c’était évident, comment une serdaigle pouvait avoir une vie palpitante ? Déjà que ça nous arrivaient à nous, les meilleurs, de connaître quelques jours plutôt plats, les leurs ne pouvaient être que pénibles. Mais elle encore elle était occupée à peu près avec son rôle de préfète, elle était un peu plus chanceuse.

Elle avait finalement décidé de jouer la carte du mystère, pourquoi pas après tout, elle avait bien le droit de se chercher des excuses plus bidons les unes que les autres. Nous savions tous les deux qu’il n’y avait rien de mystérieux à ça et qu’elle avait juste envie de me suivre dans ma soirée un peu arrosée. Et ce soir là ça n’allait pas être moi qui lui ferais une remarque négative à ce sujet pour la simple raison que je n’étais pas du tout en état pour y penser. Je lui fis un semblant de clin d’œil.

« Ouais ça doit être ça, t’es le genre de fille qui cache pleins de mystères, ça se voit tout de suite. »

Après essai de réflexion, je me dis que finalement en ayant était ironique j’avais eu peut-être un peu raison. En la regardant je n’arrivais pas trop à la cerner, ce qui était plutôt rare. Sûrement que l’alcool y était aussi pour quelque chose. Je ne savais pas ce qu’elle pensait, je ne savais tout simplement pas qui elle était. Ce que je savais par contre c’est qu’elle venait de me proposer d’aller ailleurs. Je ne connaissais qu’un des deux lieux qu’elle avait proposé, la salle sur demande, un endroit que je connaissais très bien même. C’était un lieu auquel on pense très vite lorsque l’on veut se divertir, cette salle est tout simplement parfaite puisqu’à chaque fois on est satisfaits de ce que l’on trouve. Elle rajouta que c’était nul les gens sages, qu’elle en voyait déjà beaucoup trop. Ça me fit rire, c’était sûr qu’elle n’allait pas être déçue de ce côté, je ne connaissais même pas la définition du mot sagesse.

«Ah bah tu vas pas être déçue alors ! Mais seulement la nuit ? Je pensais que chez vous tout le monde était sage du matin au soir… »

Elle voulait commencer par la Salle sur Demande, qui était plus proche, ça m’allait parfaitement. Le seul problème qui se présentait à moi à ce moment c’est qu’elle venait d’évoquer la notion de discrétion. En temps normal je n’aurais eu aucun soucis avec mais là j’étais pas sûr que c’était dans mes capacités. J’arrivais à contrôler ce que je disais à peu près, pour l’instant en tout cas mais le truc c’est que niveau équilibre je n’étais plus trop au top. Cependant j’allais tout assumer si jamais on venait à se faire prendre, je ne voulais pas que mes conneries causent tord à quelqu’un d’autre que moi, c’était un principe.

« Ça me va ! Pour la discrétion je te promets rien, mais si on se fait attraper, je prendrai toute la responsabilité, en bon gentleman. »

J’avais déjà tellement galéré à me lever qu’elle l’avait remarqué à mon plus grand désespoir et m’avait proposé de me porter. Elle avait de l’humour, comme si une personne de sa corpulence allait pouvoir me porte moi. Et puis comme si j’étais trop faible pour pouvoir me porter moi-même, n’importe quoi. Bon ok j’allais avoir un peu de mal mais j’avais pas besoin d’aide et c’était non négociable. J’étais quand même un serpentard non mais oh. Je la regardai se lever avant de faire quelques pas plutôt tremblants, en comprenant vite que je devais me tenir au mur pour pas tomber d’ailleurs, pour lui montrer que je tenais encore debout malgré la quantité d’alcool que je venais d’absorber.

« Non ça ira, tu vois bien que j’avance sans l’aide de personne. »

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Dim 21 Juin - 19:45

HRP:
 


Elle était lasse un peu Luka, mais la situation l’amusait. En même temps en ce moment tout l’amusait tant que ça sortait de l’ordinaire… Un amusement un peu malsain, un peu, comment dire… amer. Parce que tout était mieux que de faire la bonne petite fille que ses parents voudraient qu’elle soit. Parce que tout était mieux que… Oh qu’importait. Quoi qu’il en soit, il avait raison, devoir le trainer par les oreilles ça aurait été amusant. Elle haussa les épaules un peu. Et continua vaguement de cultiver le mystère. Ca lui plaisait de ne pas tout dire. Ou peut être qu’elle ne pouvait tout simplement pas tout dire. En tout cas il semblait embrayer sur ses bétises et ça, ça lui plaisait bien.

« Je pense que je ne suis pas la seule. »

Enfin, quoi qu’il en soit, elle s’était décidée, et ils allaient aller vers la salle sur demande. Sans oublier le petit cliché sur les serdaigles, forcement. Au quel elle repondit juste en haussant les épaules. « Si tu savais ce qui se passe dans la tour Serdaigle, tu serais probablement jaloux de ne pas y’être. » Parce qu’on pouvait être bon sans être forcement un forcené de la sagesse, parce qu’on pouvait être intelligent en étant bordelique. Ils étaient des artistes, des esprits libres. Bon, pas tous. Mais … Enfin. Ca n ‘avait pas d’importance ça non ?

Quoi qu’il en soit la décision était prise, et ils allaient marcher vers la salle sur demande. Bon, elle n’avait pas pu s’empecher de rajouter deux trois trucs sur la discretion, sur l’importance de ne pas se faire prendre, et aussi, pour savoir si il allait réussir à marcher. Et sur ses deux jambes, elle souriait un peu plus. « Ne t’en fais pas pour ça. » En cas de soucis, elle essayaierait de régler l’affaire. Mais elle espérait aussi qu’il n’y’ait pas de soucis, parce qu’elle n’avait pas la patience de s’occuper de ça. Bon du coup, forcement elle n’aurait pas réussi à le porter meme si il avait accepté mais elle avait proposé quand même.

« Okay, si tu tombes je te traine par l’oreille alors. » Un clin d’œil, et elle commença à marcher.

HRP de fin de post:
 

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1444
Date d'inscription : 13/04/2015
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Mer 1 Juil - 0:36

A présent je n’avais plus le choix, je devais passer la soirée avec elle, il n’y avait pas d’autres options. Il fallait donc que je fasse de mon mieux pour ne pas salir l’image que je lui donnais de moi encore plus que je l’avais déjà fait. C’est sûr que quand on tombe sur quelqu’un par terre en train de boire on a forcément une mauvaise impression de lui au premier abord. Non pas que l’opinion d’une Serdaigle à mon sujet m’importait beaucoup mais comme elle avait l’air plutôt cool et qu’elle était préfète je voyais plus d’intérêt à avoir l’air sympathique à ses yeux qu’avoir l’air d’un gros con. Après tout avoir une préfète de plus dans sa poche n’était pas négligeable, ça pouvait toujours être utile. Lorsque j’avais évoqué le fait qu’elle devait sûrement cacher beaucoup de choses, sa réaction me fit plutôt plaisir. Elle avait l’air satisfaite de garder du mystère. Je ne la trouvai que plus intéressante, elle était intrigante et c’était un point positif, un autre indice qui me faisait penser que j’allais moins m’ennuyer que prévu. Cependant elle venait de dire qu’elle n’était sûrement pas la seule. Elle avait totalement raison mais il était hors de question que je lui raconte ma vie, en tout cas pas volontairement.

« Plutôt perspicace. »


Je ne lui offris pas mon sourire arrogant pour une fois, j’étais trop occupé à penser aux choses que je gardais pour moi. J’avais peur que l’alcool me trahisse ce soir là mais pour le moment j’étais encore assez résistant pour ne rien lâcher. Je ris en essayant d’imaginer l’ambiance de la salle commune des intellos. Comme si j’allais gober le fait qu’ils s’amusent assez pour que je sois jaloux, dans ses rêves ouais. A la place de se coucher juste après le dîner, de temps en temps ils devaient se coucher une heure après en appelant ça « soirée ».

« La bonne blague, je suis sûr que la plupart de tes chers collègues, à part la définition de dictionnaire, ne connaissent pas ce que c’est de s’amuser. »

Mais bon, je ne voulais pas trop la vexer non plus la pauvre petite elle aurait été capable de m’abandonner là, ou de me balancer, après tout je ne la connaissais pas, peut-être qu’elle devenait une petite fayotte vicieuse lorsque l’on touchait son ego. C’est pourquoi je ne cherchai pas à être méchant mais juste à faire des remarques plutôt distrayante, après tout elle n’avait peut-être aucun sens de l’humour. Bref, je décidai de marcher jusqu’à elle pour ensuite commencer à nous diriger vers la salle sur demande. J’avais l’impression de revenir au premier jour où je suis monté sur un balai, je devais placer toute ma concentration dans mon équilibre pour ne pas me rétamer au sol. Je relevai la tête quand je fus arrivé à ses côtés, je lui adressai un grand sourire.

« Laisse mes oreilles tranquille, je n’ai aucunement besoin de toi, tu vois bien. »

HRP:
 

___

You don't know who I am


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1336
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   Dim 26 Juil - 12:23

- J'ai posté la suite ici

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash black] Tu veux boire quelque chose ? Luka & Daniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (flashback) - tu veux boire quelque chose - suite - luka&daniel
» Alisson A. Whelan - Moi, j'ai envie de croire que quelque chose de merveilleux nous attend.
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Les Tours :: Voliere
-