La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1750
Date d'inscription : 22/02/2011
MessageSujet: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 13:22


SUJET COMMUN 1.

En ce 1er septembre 1975 ; alors que les fraichement arrivés premieres années de la grande école de magie et de sorcellerie de Poudlard, venaient d'être répartis dans les quatre maisons, la fête - si l'on pouvait appeler ça ainsi, commencait à battre son plein. Sur les tables des mets délicats et variés ; dans les rangées des bavardages amusés, tous attendaient le discours du directeur, qui ne tarderait probablement pas. Mais surtout, ils étaient tous ravis de se retrouver !


Le but de ce petit sujet commun est que vous postiez autant de fois que vous le desirez, sans d'ordre imparti ! Afin de celebrer le début d'année à Poudlard ! Le mot d'ordre est la, amusez vous !

A vous de voir si vous preferez arriver directement dans la grande salle, ou si vous voulez trainer un peu dans les couloirs avant d'arriver ! Voila voila !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 14:38

Les plats sont déjà bien entamés devant moi mais je ne mange pas. Avec un petit rire difficilement contenu, je regarde les visages gais et souriants de mes compagnons de table. A chaque bouchée qu'ils enfournent je les encourage d'un mouvement de tête et leur propose de se resservir lorsqu'ils ont fini. Il était important qu'ils profitent de leur premier repas à Poudlard, qui allait se révéler mémorable grâce à moi. Je m'étais faufilé parmi les première année de Gryffondor et ceux-ci n'avaient pas eu d'autre choix que de m'accepter entre eux. Sans méchanceté aucune, je répondais le plus clairement et précisément possible à toutes les questions qu'ils se posaient sur l'école, les emplois du temps, les professeurs, les sorties... Tout ce qui les intéressait. Par la même occasion je retenais tous leurs noms et les informations personnelles qu'ils échangeaient désormais avec un peu moins de retenue qu'au début du festin. Partager son repas était une preuve de confiance mutuelle et un ventre plein permettait souvent de délier les langues.

Je me penche en arrière et jette un œil vers la table des professeurs puis vers les Préfets et Préfets-en-chef de Gryffondor, mais ceux-ci semblent absorbés dans leurs conversations respectives, ce qui me fit me réjouir encore plus. Même lorsque je ne faisais rien de mal, j'avais pris l'habitude de repérer aux alentours les représentants de l'autorité et de la discipline dans Poudlard, histoire de se comporter de manière exemplaire sans éveiller les soupçons. Les règles étaient certes faites pour être brisées, il était tout de même plus agréable de ne pas se faire choper. Dans mon mouvement la boîte en carton que j'avais dissimulée dans la poche de mon pantalon glisse et tombe par terre, laissant apparaître un dessin assez révélateur sur son contenu. Je tends vivement la main vers elle lorsque quelqu'un me devance en posant son pied dessus.

« Merde, putain », je gronde tout bas en levant les yeux vers l'inopportun.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1595
Date d'inscription : 22/02/2014
Multicomptes : Lisbeth R. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Ancienne Préfète en chef de Serpentard
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 16:42

Aujourd'hui, c'était le grand jour. C'était étrange d'arriver au château avant les élèves et d'être autorisé à porter autre chose que l'uniforme scolaire. Elle avait peut-être traîné un peu trop dans ses nouveaux appartements et les bruits du festins retentissaient alors qu'elle descendait les escaliers. Sa longue robe de sorcière, rouge sombre, pour changer un peu du vert qui avait fait partie de sa vie jusqu'à l'en rendre malade ces dernières années, depuis son nom de famille jusqu'aux couleurs de sa maison. L'ourlet traînait sur les marches en marbre et elle avait du porter des petits talons pour être sûre de ne pas marcher dessus. Pour la rentrée, la plupart des professeurs prenait la peine de s'habiller de manière plus noble qu'à l'accoutumée, histoire de donner une bonne première impression. Vu son jeune âge, elle s'était dit qu'en faire autant ne pouvait pas faire de mal pour inspirer un peu de respect.

Elle poussa la porte de la Grande Salle. Elle savait qu'il y avait un chemin spécial qui donnait accès directement sur la table des professeurs mais elle n'avait pas penser à demander son chemin avant. Le repas était plus que largement entamé, d'ailleurs, tant pis, elle irait demander un dessert aux cuisines après. Rejoignant tout de même ses futurs collègues, elle traversa la salle et, pour changer, ne pris pas la route de la table des Serpentards. Sur son chemin, juste devant elle, une petite boîte en carton s'échoua sur le sol. Dessiné de manière très claire, une chevelure rouge flamboyante était visible sur le dessus. Doucement, pour ne pas en abîmer le contenu, mais fermement, pour empêcher quiconque ayant laissé tomber ceci de le récupérer, son pied botté se posa sur l'objet du délit. Au même instant, la main d'un Gryffondor ne lui étant pas inconnu se tendit vivement pour la récupérer. Là dessus, il laissa échapper un juron. D'un coup de baguette, Accio est un sortilège simple à maîtriser, avec un peu de pratique, elle fait venir à elle ce qui n'avait rien à faire à un repas scolaire. Elle lui répondit avec un petit sourire, sans parler trop fort pour ne pas attirer l'attention outre mesure, tout en observant de plus prêt l'étiquette.

« Alors James, on m'a dit que tu pensais à changer de coiffure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 17:26

Quand je découvre Myria Greengrass, dans cette tenue si inhabituelle dont la couleur s'assortit parfaitement avec son teint et sa chevelure, je ne peux masquer mon air ahuri et subjugué. Non pas qu'elle n'avait aucun charme auparavant, mais son insertion dans la vie professionnelle l'avait rendue plus... mature. J'avais été étonné lorsqu'elle m'avait annoncé qu'elle avait pris le poste de bibliothécaire de l'école ; je m'attendais à ce qu'elle intègre le Ministère une fois diplômée, un rôle plus en adéquation avec ses ambitions et ses capacités. Avait-elle manqué d'audace ? Quoiqu'il en soit, elle était encore jeune et les années passées au sein de l'administration scolaire ne feront que lui apporter une expérience manifeste sur ses aptitudes à organiser un service et gérer des personnes.

« Greengrass ! Je me demandais où tu étais passée. C'est qui qui t'a sorti ça ? En fait je pensais à faire honneur aux Gryffondor en me ramenant avec les cheveux rouges mais ça n'a pas fonctionné, je comprends pas. » Je la gratifie d'un sourire innocent et tends la main, paume ouverte, pour lui signifier que je souhaite récupérer ma boîte. Avec une certaine appréhension je prie intérieurement pour que la notice indiquant que les effets se répercutaient une heure plus tard soit précisément exacte. J'avais calculé le timing pour que l'apothéose se déroule au moment du discours de Dumbledore, et il ne fallait surtout pas que je sois à côté du spectacle à ce moment-là. Discrètement je regarde du coin de l’œil si une mèche rouge apparaît sur l'une de mes victimes mais avec soulagement je constate que tout est normal.

« Tu peux me rendre ça, s'il te plaît ? A moins que t'aies envie d'harmoniser tes cheveux à ta robe, ce qui serait certainement magnifique, n'en doute pas une seconde. »

Je récupère un restant de poudre qui était tombé au fond de ma poche, bien trop peu pour avoir un quelconque effet si on l'ingérait, et le sers bien fort entre mes doigts puis je me lève pour me retrouver à sa hauteur.

« Je pense que tu devrais essayer, ça te ferait un look d'enfer ! » je lui propose. Je sors ma main de la poche et souffle le petit tas de poudre rouge vers son visage.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 18:14

Ah la rentrée. Poudlard. C’était presque un soulagement de me retrouver ici. Oui pour une fois j’etais tres content d’être enfin parti de notre grande baraque familiale. Mais par contre ce qui commençait déjà a me taper sur le système c’était que comme a chaque rentrée nous commencions l’année par un banquet. Et la ça allait être chiant. Oui être dans un repas ou on ne mangeait pas c’était un peu comme … Proposer a un homme tronc de faire une partie de Quidditch. Ca n’avait strictement aucun interet. Mais j’allais faire semblant. C’était une habitude a prendre. Allez je pouvais le faire. J’avais fini de me préparer et je n’avais plus qu’a daigner sortir de notre salle commune pour aller rejoindre la foule et le brouhaha incessant pour assister a une énième répartition des premières années.

Je ne tardais pas a entré dans la Grande Salle. Il y avait toujours autant de monde. Et je me dirigeais vers la table des Serpentard. J’avais presque envie de balancer un sort a la table des Gryffondor mais je me retenais. C’était pas trop le moment de me faire remarquer. Alors pour une des rares fois dans ma vie je restais tranquille jusqu’a arriver a la table des vert et argent ou je m’installais avant de regarder les dizaines et les dizaines de plat qui trônaient sous mes yeux avec l’air quelque peu … Pensif. Un peu comme un gamin depité devant une assiete de brocolis bien degoutants qu’il devaient finir sous la menace de ses parents. Enfin … Pas que j’avais quelque chose contre les brocolis. Mais voila ça faisait pas envie. Pour le moment en tout cas je restais silencieux et en retrait des autres. Un peu. Quelque chose me disais que cette année n’allait pas être des plus simple.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Dim 23 Fév - 22:50

* Han … Nan mais sérieusement, tue moi ! * - * Me tente pas ! Enfin ce serait bien que je sache au moins pourquoi je devrais t’achever, avec tout le mal que j’me suis donné pour t’empêcher de claquer … * Parfaitement invisible aux yeux de tous sauf de son jumeau, Alec se balada entre les tables, montrant quelques exemples de ce qui aurait pu le tuer … Enfin presque quoi * Mais regarde ça, un p’tit gros qui s’enfourne des bouchées entières de gras en sauce, c’est dégueu ! Nous au moins on était mieux élevés et tellement plus propres ! Enfin l’avantage, c’est qu’il fera un bon boulet de canon si … * - * On a dit pas de conneries, pas le premier jour du moins ! Si Dumbledore te chope à faire la misère avec ce mioche, tu seras pas le seul à avoir des problèmes ! Fais quelque chose d’utile, pour une fois ! * - * T’as une idée ? * - * Ils sont tous en train de se gaver comme des oies, tu devrais en profiter pour essayer de lire en eux, ça sera beaucoup plus facile qu’avec les collègues et, avec un peu de chance, on apprendra des trucs intéressants ! * - * On fait le concours à qui aura trouvé le plus de pensées malsaines à la minute ? * - * Tu prends la première moitié, moi l’autre. On se retrouve dans cinq minutes ! *

Cette fois un peu plus motivé et l’air moins dépité que précédemment, il se leva du coin sombre où il s’était calé et fit attention à ne faire aucun bruit en s’extrayant des deux chaises où il aurait pu prendre racine. Hors de question qu’il s’asseye comme tout le monde, il marchait maintenant pendant des heures chaque jour, alors s’il pouvait se reposer un peu, il n’allait pas se gêner ! Ainsi, il fit son petit tour en rasant les murs, ne prêtant pas attention aux élèves, pas en apparences du moins. Un bon stalker savait se faire discret, parce que les abrutis qui zyeuraient au dessus des épaules des gamins, y’avait pas mieux pour se ridiculiser ET se faire une réputation de couillon en puissance, sauf que ça, le jeune homme n’en avait pas vraiment envie. Toutefois, il ne manquait pas de s’essayer à la légilimancie sur les élèves semblant les plus distraits, même s’il n’avait franchement pas de chance. Commencer par les septième années était juste ignoble, leur esprit étant bien plus forts que ceux des gamins à peine arrivés qui, pour certains, se faisaient presque dessus.

Mais le jeu en valait la chandelle, car en avançant, il remonta vite vers les premières années et en trouva quelques uns ayant déjà de sales idées en tête. Les p’tits salauds ! Enfin il les comprenait, il avait été pareil, il fut un temps … Ce qui impliquait qu’il était capable de les voir venir à des miles à la ronde ! Il traversa la sale et longea le second mur, testant la résistance mentale des Serpentards. Boh, même s’il n’avait jamais pu les calculer, ils n’étaient pas pire que les autres finalement, juste un peu plus vicieux et moins téméraires quoi, tout aussi inintéressants que le reste en somme ! Une fois le décompte atteint, il revint à sa place et se cala de nouveau sur ses deux chaises. Rapidement rejoint par son jumeau, ils décomptèrent par la pensée le nombre de comportements à risques qu’ils avaient décelés.

* Ouais, ben je gagne quoi ! Les gryffondor n’ont pas changé, toujours aussi bordéliques ceux-là ! * - * T’en faisais partie j’te rappelle ! Mais t’inquiètes, je m’avoue pas encore vaincu, j’ai un avantage par rapport à toi ! * - * Ah ouais, lequel ? * - * Ben … l’avantage quoi ! * - * Minable, non, sérieusement, tout sauf à hurler de rire ! Et en quoi ça te fait dire que la partie n’est pas terminée ? * - * Simple. J’suis visible, je fais un tour, sans un mot, plus suspect tu meurs. Tous les élèves qui auront quelque chose à cacher s’inquièteront du danger qu’un inconnu peut représenter, et leurs pensées douteuses n’en seront qu’exacerbées. * - * Des fois, j’te hais. * - * Moi aussi je t’adore ! * Et il esquissa un sourire aussi amusé que malsain, sans la moindre raison apparente, réellement amusé par la situation et le fait d’emmerder son frère !

Résumé : Keith se fait chier dans son coin, sous forme visible (il apparaît donc comme un être vivant lambda). Il fait tout le tour de la salle, cherche les comportements à risque (Legilimancie powa) sans un mot et revient à sa place.
Par contre, en pensées, ça fuse avec son frère (qui lui est parfaitement invisible et intangible) !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Lun 24 Fév - 17:49






C'était notre premier jour à Poudlard. Enfin premier jour de cette année, pour nous c'était déjà la cinquième année que nous retournions au château. Que le temps passe vite ! Je me souvenais parfaitement de mon arrivée ici, le stress et la joie que je ressentais à l'idée de rencontrer d'autres personnes de mon âge, de pouvoir enfin me mêler à eux et la peur d'être démasqué. Alors qu'en vérité il y avait peu de chance que quelqu'un remarque ma nature de loup-garou alors que ce n'était même pas la pleine lune. Heureusement j'avais été réparti chez les gryffondor et je m'étais assis à côté de James et Sirius avec lesquels j'avais tout de suite sympathisé. Depuis on ne se quittait pas. D'ailleurs je les avais vu pendant toutes les vacances d'été. Je ne les lâcherais pas, sans moi ils font trop n'importe quoi. J'arrivais dans la grande salle, mon insigne de préfet toute neuve accrochée sur ma chemise à côté de ma cravate de gryffondor, j'avais reçu cet été une lettre m'informant que j'avais été fraîchement nommé préfet. Je n'en avais encore rien dit à mes amis, je savais que ça allait les faire rire et qu'ils allaient me charrier avec ça mais moi j'étais heureux de pouvoir aider mes camarades gryffondor. Je ne serais pas un préfet trop sévère, je reste un maraudeur ! Je parcourais la grande salle des yeux, je devais aller rejoindre la table des préfets ce que je fis. Je me présentais à eux, discutais quelques minutes lorsque je vis un peu plus loin derrière James qui venait de souffler de la poudre rouge sur une fille. J'étais ravis de voir et je n'avais qu'une envie le rejoindre au lieu de rester à blablater avec ces préfets plus ou moins ennuyeux. Mais je ne pouvais pas m'échapper comme ça. Alors il me vint une idée.

« Excusez-moi je vais aller m'occuper de Potter qui fait encore des siennes. »

Dis-je à mes camarades préfets en jetant un coup d'oeil vers Potter pour leur indiquer de qui je parlais. Ils acceptèrent, peu de préfets aiment s'occuper des maraudeurs, on est un peu les relous de Gryffondor, même si moi un peu moins. Je me levais donc tout content de pouvoir rejoindre mon ami. J'avais déjà vu la fille avec qui il était mais je ne me souvenais pas de qui c'était exactement mais peu importe. J'arrivais par derrière James et tapotais sur son épaule.

« Voyons James tu ne vois pas que le rouge ne lui va pas du tout au teint, c'est du vert qu'il lui faut ! »

Dis-je en riant. Je n'allais pas punir mon ami tout de même.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Lun 24 Fév - 21:46

Bon Sang… il parait que la viande fraiche s'accumulent dans la grande salle. Je ne pensais pas qu'il était déjà l'heure du premier repas, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même, je n'avais pas réussi à lâcher à temps ce livre sur les pélicans. Mais au moins je l'avais terminé et je courais dans les couloirs jusqu'à ma chambre, changeant de vêtements rapidement avant de repartir en direction de la grande salle, là où m'attendait le saint Graal de la bouffe. Non non je ne parlais pas des élèves, contrairement à ce que me faisaient miroiter mes rêves, je ne comptais pas manger d'enfants aujourd'hui.

Je sautais les quelques marches qui me séparaient du rez de chaussée, atterrissant tel un chat avant de redémarrer. Sportif dans l'âme oui ça se voyait non ? Bon c'était pas le sujet de toute façon. Je poussais la grande porte, les têtes se tournent vers moi et je n'aime pas trop ça. Sans même m'en rendre compte je lance des regards noirs à un peu tout le monde jusqu'à ce qu'ils retournent vaquer à leurs occupations. Je passe à côté de la tablée de Gryffondor en leur souriant.

« Je vous pique un bout de jambon ne m'en voulez pas. » ma main se précipite alors sur le dernier morceau avant de l'engloutir comme si ma vie en dépendait.

Je lance un sourire aux élèves avant de me prendre les pieds dans une chaise et de percuter une poitrine. Mes yeux se relèvent pour découvrir le visage de Myria. Hum…

« Oups… désolé j'ai heurté ta poitrine. Ca va ? »

Je me tourne vers les Gryffondors, faisant taire les quelques rires d'un simple regard avant de pousser un long soupire. J'arrive en retard, je manque me casser la gueule, je mets mon nez dans une poitrine et pour couronner le tout j'ai même pas deux chaussettes identiques. C'est vraiment la merde ce début d'année et l'autre serpentard qui se fout de ma gueule…

« Il a un problème l'autre avec sa tronche d'australopithèque ? Il va bien commencer l'année si il continue. »

J'était pas du genre à m'énerver pour si peu mais bon le gosse avait vraiment une sale gueule. Certes c'était pas une raison mais… bon sourire et paraitre zen oui voilà. Et s'excuser encore auprès de Myria et James pour avoir perturber leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1595
Date d'inscription : 22/02/2014
Multicomptes : Lisbeth R. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Ancienne Préfète en chef de Serpentard
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 25 Fév - 0:00

Avec un sourire amusé, elle fit semblant de croire à l'histoire de James. C'était un garçon intelligent et elle était certaine qu'il n'aurait pas manqué de réussir à se teindre les cheveux si tel avait été son objectif. Ce qu'elle tenait entre les mains étaient assez inoffensif et elle ne voyait aucune raison de ne pas le lui rendre. Elle ne prit cependant pas la peine de répondre à son baratin sur ses cheveux, pour ne pas attirer trop l'attention là-dessus, si il y avait véritablement un mauvais coup, elle ne voulait pas qu'on le soupçonne le jeune homme. Elle hésita un moment à poser la boîte dans la main qu'il lui tendit. Il ne fallait pas non plus qu'on la soupçonne, elle. James lui semblait un peu... nerveux ? Elle s'imaginait bien qu'il avait déjà, d'une manière ou d'une autre, prévu un usage pour la teinture enchantée. Le commentaire sur le fait de changer la couleur de ses propres cheveux fit s'agrandir son sourire et, avec le ton de la plaisanterie et pour lui rappeler qu'elle n'avait pas changé de maison pour une simple robe, elle lui lança :

« Si tu me menaces de cheveux carottes, je te forcerai à porter du vert pendant tout le mois de septembre. »

Balayant ses doutes, elle le lui rendit, rapidement. James Potter, elle le connaissait depuis longtemps, était un élève à surveiller mais pas forcément une menace, du moins, c'était ce qu'elle pensait. Elle fut encore plus prise au dépourvu quand le jeune homme leva une main au niveau de son visage et pour lui souffler un nuage de poudre rouge. Elle ferma les yeux pour éviter qu'un grain malencontreux ne s'y glisse et lorsqu'elle les rouvrit, était apparu un autre Gryffondor derrière le premier qui se mit à sermonner son ami gentiment.

« Ah, enfin quelqu'un qui a du goût ! Voilà ce qu'il me faudrait, une splendide chevelure... de la couleur de cette courgette, par exemple. »

Sachant sa répulsion pour à peut près toutes les nuances de vert qu'elle avait ses derniers mois, c'était assez ironique de sa part. Elle avait parlé en pointant un des plats sur la table à laquelle elle lançait des œillades discrètes. Elle commençait à avoir vraiment faim. Mais s'il y a bien une chose à laquelle elle ne s'attendait pas, c'est à dire pas du tout, même avec le méli-mélo habituel de début d'année, c'était à trouver une tête dans son... buste devant quelques centaines d'élèves. Par nul autre que son collègue au poste de bibliothécaire, avec bien plus d'ancienneté néanmoins. Un an auparavant, ç'aurait été un délit et, là, c'était juste extrêmement gênant. Elle était arrivée en retard, se retrouvait possiblement mêlée à une farce d'un élève et se faisait, quoi, attoucher par accident ? Si la magie n'avait pas rendu ses cheveux rouge, le malaise et la petite colère se chargèrent de teinter ses joues. Elle marmonna, pour se calmer et en essayant de déjouer son manque de chance.

« Bon, pour que ma journée soit aussi parfaite que je l'avais imaginée, il ne manquerait plus qu'un singe empoisonné ne me demande de l'aide pour attraper à la canne à pêche un bézoard dans l'estomac d'une chèvre. Sans blesser le caprin, bien entendu. »

___

Myria Greengrass
Don't want cash, don't want cars. Want it fast, want it hard. Don't need money, don't need fame, I just want to make a change.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 25 Fév - 0:53


Sortant de sa cachette, Sirius se passa une main dans ses cheveux désordonnés, son regard à la fois malicieux et fier brillait avec amusement tandis qu’il abandonnait sa camarade de jeu. Les joues encore rougies suite à la proximité de leur corps que leur cachette leur avait imposé. Sirius l’avait taquinée longuement tandis qu’elle osait à peine respirer et ce n’était qu’au moment où elle avait glissé les doigts dans ses cheveux sombre de Sirius, que le jeune homme avait déposé un baiser à la commissure de ses lèvres pour ensuite s’écarter. Ce petit jeu avait beau l’amuser, son estomac s’était rappelé à lui et puis, il ne voulait pas donner de faux espoir à cette fille sans parler du fait que s’il continuait à trainer, il ne resterait presque plus rien !

Après avoir traversé le hall, il pénétra dans la grande salle où festoyait déjà joyeusement la plupart des élèves, y compris les premières années éblouis par le spectacle. Il fallait avouer que le premier festin de la rentrée était toujours grandiose et même Sirius pouvait encore se souvenir de la joie qu’il avait éprouvée assis à la table des gryffondors, entouré de ses nouveaux amis.

Et en parlant d’eux, il remarqua au loin une tête ébouriffée dont le regard emprunt de malice laissait présager un mauvais tour.  Ah ! James était décidément très créatif dés la rentrée et Sirius avcait hâte de découvrir quelle aventure il avait concoctée. A côté de lui, Rémus qui riait joyeusement en regardant… Myria et Jørgen qui venait littéralement d’ enfoncer son visage dans la poitrine de la jeune femme. Malheureusement pour eux, cette situation tout à fait inattendue n’était pas passée inaperçue et déjà tous les yeux se braquaient sur eux.

Mais pour le coup, Sirius était vraiment affamé, aussi prit-il la décision de laisser le petit attroupement régler leurs histoires tandis qu’il s’asseyait à la table. C’était l’occasion pour lui d’entendre les commérages des autres élèves et d’observer la table des professeurs de son œil le plus perçant tandis qu’il adoptait son visage d’ange innocent.

*Bon, ils savent tous que je ne suis pas innocent et s’attendent à ce que cette année ne soit pas différente des précédentes…*

Jetant un regard à la table des Seprentards, il remarqua son frère qui le fusillait du regard. Depuis combien de temps, Sirius l’ignorait. Mais qu’importe, il avait d’autres chats à fouetter. Les Black n’étaient pas sa priorité du moment…

*Servilus sera ma prochaine cible… Sa façon de parler à Lily rend James complètement fou… Peut-être que je devrais le rendre muet les prochains jours ? Ou alors trouver un sort qui lui ferait avouer tous ces secrets inav…*

Tiré de ses pensées par une nouvelle arrivée. Étrange comme parfois juste une présence peut vous arrêter en pleine action.  

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mer 26 Fév - 12:55

Kei se concentra du mieux qu’il pu pour percevoir les pensées et souvenirs ravivés chez quelques suspects, mais pour tout avouer, cela n’eut pas vraiment l’effet escompté. Soit certains avaient vraiment des pensées malsaines envers la bouffe, soit ce n’était pas la culpabilité qui allait les tuer … Ce qui annonçait déjà quelques réjouissances s’il n’était pas foutu de prévenir le danger ! *Alors, ça donne quoi monsieur-je-sais-tout ?* - *La ferme Alec.* - *Bon, maintenant que j’ai définitivement gagné, tu me laisses un peu la place ? Les Gryffondor sont sur le qui-vive, j’ai bien envie d’en profiter pour leur faire cracher le morceau !* - *Ou te donner une bonne occasion de faire le con, je présume ?* - *Oh tout de suite ! Quand me feras-tu un peu confiance ?* - *Quand t’arrêteras d’être toi-même !* Et Keith esquissa un nouveau sourire, ne tardant toutefois pas à se décider sur ce qu’il allait faire de son jumeau.

« Très bien, j’te laisse la place. Mais t’as pas intérêt à faire le con ! » L’autre jubila et se positionna exactement de la même façon que Kei, pour finalement se superposer à lui. Lorsque les deux échangèrent leurs places, il n’y eût donc pas de changement visible. Ils adoraient faire ça, même s’ils trouvaient cela un peu … Etrange, au moins dans la sensation d’être traversé par quelque chose de singulier. Au moins, personne n’avait pu les voir faire, et c’était beaucoup plus facile ainsi qu’en marchant par exemple, parce que switcher en pleine balade, sans se faire remarquer, là c’était vraiment la galère question synchro !

Une fois revenu sous forme tangible, Alec se leva et s’étira, bien content de pouvoir en profiter un peu. Bien plus expressif que son frère, il se dirigea d’emblée vers la grande table des Gryffondor et se trouva – ou se créa, pour être précis – une place entre les cinquièmes et sixièmes années. Tout content de retrouver de plus jeunes semblables, il piqua un fruit dans lequel il croqua avec la plus grande nonchalance du monde, se doutant que personne ne le reconnaîtrait puisque c’était officiellement son premier jour !

« Alors, vous en pensez quoi des nouveaux ? Ils savent se tenir ou ils vont tous finir abonnés aux colles ? » Ouais, ça l’amusait de les voir se dépatouiller dans leur nouveau monde. Il se souvenait encore de leur premier jour, à lui et son jumeau, et surtout du dégoût qu’ils avaient ressenti lorsque cette saloperie de Choixpeau les avait envoyés dans des maisons différentes. Remarquant qu’un des Gryffondor fixait étrangement les Serpentard, il rajouta un peu plus discrètement et à son égard « Tu devrais éviter de les fixer comme ça, paranos comme ils sont ils seraient capables de se douter de quelque chose … Bon, même si j’avoue, c’est pas leur intelligence ou leur témérité qui les perdront, ces abrutis en puissance ! »

Voilà ce qu’était Alec, un adulte avec l’âge mental d’un gamin de quinze ans, peut être moins ! Enfin c’était toujours mieux que l’autre abruti qui avait plongé en piquet dans la poitrine d’une gamine, dès le premier jour ça le faisait mal ! Dommage qu’il n’ait pas eu le temps de voir sa tronche, avec un peu de chance il aurait pu s’amuser à la placarder dans les couloirs en alertant la populace d’un voyeur potentiel ! En un sens, y’avait pas à dire, lui s’éclatait comme jamais maintenant qu’il pouvait jouer au con, de nouveau !

Résumé : Kei devient intangible et Alec apparaît (mais ça se voit pas parce qu'ils sont trop doués /Sbaf). Ce dernier s'incruste chez les Gryffondor, médit un peu sur les nouveaux et conseille à Sirius d'être un peu plus discret quand il zyeute les Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Ven 28 Fév - 0:40

Repas de début d'année
Sujet commun


Cinquième année. En définitif, Lux réalisait que le temps passait bien trop vite dans cette école. Et il était assez difficile de s'en rendre compte, au début. Mais que cela lui plaise ou non, les possibilités n'étaient pas très grandes et il n'y avait pas grand chose à en dire, il fallait simplement faire avec, que cela se passe bien ou que cela se passe mal, d'ailleurs. Une nouvelle année qui la rapprochait de la dernière, de la fin de sa scolarité et qui la poussait, de ce fait, à se décider à prendre une décision. Mais les choses n'étaient pas simples et ça commençait à lui prendre la tête, quoi qu'elle puisse bien en dire, d'ailleurs. Mais.. En tout cas, les choses étant comme elles étaient, il n'y avait pas grand chose à y faire, de toute évidence. Que cela soit simple ou non, d'ailleurs, mais que pouvait-elle bien y faire hein ? Rien bien sûr. Il fallait juste voir.. Les choses comme elles étaient, de toute façon. Que cela nous plaise ou non, de toute manière. Il fallait.. Juste faire avec quoi. Et bordel, il y avait des moments où ce n'était pas simple. Bien sûr, la plupart des gens ne savaient pas de quoi était faite sa vie. Ils ne connaissaient pas les pressions de ses parents, les entraînements trop stricts et tout ça. Rien n'était facile, et,bien trop souvent, tout ça pouvait pousser à la prise de tête. Elle faisait ce qu'elle pouvait pour essayer de ne pas y penser mais ça ne voulait absolument pas dire que c'était si évident. De ça, elle en avait plus que conscience. Disons plutôt qu'elle faisait de son mieux pour ne pas avoir à se prendre la tête quoi.. Mais les choses étaient comme elles étaient, que cela nous plaise ou non. Bientôt, Lux quitterait cette école et elle n'aurait pas d'autres choix que de choisir un avenir. Et encore, peut être n'en aurait-elle pas le choix, malgré tout. Elle ne savait pas, ce qu'elle devait faire, quelle était la meilleure solution aussi. Non, elle ne savait rien. Elle voulait juste espérer avoir le choix, et l'espoir, c'était déjà beaucoup, dans un monde comme le sien. Elle n'était pas sûre d'être assez forte pour courir le risque de partir et de laisser tomber sa famille, surtout qu'elle ne savait pas non plus si cette dernière ne lui tournerait pas le dos, en fonction de ses décisions. Mais à quoi bon mener une vie que l'on n'a pas désiré hein ? Cela n'avait pas vraiment de sens, et il était hors de question pour elle de courir un tel risque. Les choses étant juste ce qu'elles étaient.

Pénétrant dans la Grande Salle, s'installant à la table des Gryffondor, Lux fit un large sourire à ses camarades, qu'elle était heureuse de revoir. Oui, il n'y avait pas à dire, ça faisait réellement du bien, de revenir ici. Surtout que les dernières vacances n'avaient pas été super agréable, c'était énervant. Entraînements, prises de têtes.. Et là, il y avait même eu ce foutu tatouage, sur son poignet. Cela n'avait pas le moindre sens et maintenant, elle était marquée, pour toujours. Ce symbole de l'infini sur son poignet était une malédiction, quoi qu'elle puisse bien en dire, d'ailleurs. Et toute cette histoire lui prenait sincèrement la tête, à bien y réfléchir. Mais.. Les choses étant ce qu'elles étaient.. Il fallait juste faire avec. Assise dans son coin, la jeune fille regardait les gens arriver, tout doucement, un sourire sur les lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Ven 28 Fév - 23:40


Se tournant vers le nouvel arrivant, Sirius prit le temps de le jauger en silence. Il ne l’avait jamais vu celui là et vu son apparence, il était loin d’être un nouvel élève fraichement réparti. Et aussi étrange que cela puisse paraître, le jeune Black avait toujours mis un point d’honneur à connaître tous les visages de sa maison, pour ce qui était des prénoms, il n’y était pas encore parvenu. Pour lui c’était important étant donné que les Gryffondors étaient devenu sa vraie famille. Mais alors qui était ce gars qui était directement venu s’installer parmi eux ? Et pourquoi sa seule présence l’avai  tiré de ses sombres plans ?
Se reprenant, Sirius lui sourit avec un peu plus de chaleur et se tourna vers lui. Il savait que son éducation  lui donnait parfois des airs hautains, aussi cherchait-il souvent à casser cette image en prenant une position plus naturelle.

« Très franchement, ces trolls sans cervelles peuvent penser ce qu’ils veulent… ça ne changera rien au résultat. »

A force, les verts devaient s’attendre à ce que Sirius leur joue des tours tordus. Ils ne pouvaient pas savoir quand il frapperait mais peu importe, il le ferait. Cette année ne serait pas différente des autres.

« Et pour ce qui est des premières… » Sirius haussa légèrement les épaules en souriant. Chaque année, ça commençait de la même façon. Tous étaient surexcités, certains garçons se sentaient obligé d’en faire des caisses pour se faire une place tandis que certaines filles semblaient déjà chercher le garçon de leurs rêves. « Ils ont du potentiel je suppose… »

A ces mots, un léger sourire se dessina sur le visage de Sirius tandis qu’il se servait un verre de jus de citrouille. D’un geste il en proposa au nouvel arrivant et pencha la tête de côté pour mémoriser chaque détail de son visage. Après tout, son but était de le graver dans sa mémoire.

« Et à part les petits nouveaux… Je peux aussi savoir qui vous êtes ? »

Prendre des gants ? Pour quelle raison ? Sirius avait une question et il désirait une réponse. Donc autant y aller directement droit au but.


 

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Sam 1 Mar - 12:17

« Si tu me menaces de cheveux carottes, je te forcerai à porter du vert pendant tout le mois de septembre. » Me menace Myria en souriant.

« Oh, non ! Tu sais bien que dans le théâtre de la vie, le vert porte malheur. » Je lui réponds avant de lui faire un clin d’œil complice. Quelqu'un attire mon attention et je me retourne à demi pour voir Remus près de moi. Sa présence me donne un soudain élan d'affection et je suis heureux de savoir que les dix prochains mois, nous allons les passer tous ensemble.

« Voyons James tu ne vois pas que le rouge ne lui va pas du tout au teint, c'est du vert qu'il lui faut ! »

« Hum, pas faux, mais je n'ai plus de vert en stock, j'ai déjà tout donné aux Serpentard pour qu'ils s'étouffent dans leur chauvinisme le jour de la rentrée. »

Le temps que je m'adresse à Remus, des éclats de rire se font entendre et je me tourne vers les première année de Gryffondor avec un air à la fois déçu et triomphal : le premier parce qu'il n'était pas encore temps que leurs cheveux prennent la couleur du lion, le deuxième parce que n'empêche, ça faisait du bien d'entendre ces rires comme autant d'applaudissements à mon égard. Cependant, aucune mèche de cheveux n'a encore changé de teinte. Non, ce qui amuse tout le monde est le bibliothécaire, la tête coincée dans l'entre-seins de Myria. Les yeux ronds, je l'attrape par l'épaule et l'aide à se remettre sur pieds, en faisant semblant d'épousseter sa tenue.

« Je connaissais pas cette technique de drague mais apparemment ça fonctionne, elle lui a même pas mis une claque ! » Je chuchote à l'attention de Remus. Je m'approche de Myria, conscient que tous les regards alentours sont braqués sur nous, et je fais mine de la consoler.

« Aller, t'en fais pas, tu vas très vite plus être l'objet des railleries, ce soir, je t'en fais la promesse. » Mu par un instinct mystérieux, je lui colle un bisou sur la joue et je fais signe à Remus de me suivre. Je n'ai pas de sentiments particuliers pour elle mais je trouvais que cela se prêtait bien à la situation. Et puis, il fallait avouer qu'il n'était pas donné à tout le monde de pouvoir se permettre d'embrasser une aussi jolie fille, membre de l'équipe de Poudlard, qui plus est !

Avant toute interrogation de Remus, je lui déclare :

« J'ai pas fait de grosses conneries, j'ai juste envie de rappeler qu'entre le lion, le serpent, l'aigle et le blaireau, c'est le lion qui est le plus majestueux. Je te jure que les première année vont plus être fiers de porter nos couleurs qu'être humiliés... Bon, où est Sirius ? »

Je scrute l'ensemble de la table des Gryffondor et ne l'aperçois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Sam 1 Mar - 15:00

En retard, comme d’habitude, j’entrais dans la Grande Salle, essayant de me faire la plus discrète possible. Détachant ou rattachant mes cheveux, mordillant mes lèvres, rajustant ma robe de sorcier, secouant la tête pour remettre mes mèches à leur place, jetant des regards furtifs aux différentes tables, remontant mes manches, les rabaissant … Ouais, j’étais un peu paumée, comme à chaque rentrée.
Cependant, des éclats de rires et des railleries éclataient déjà au sein de toutes les tables, ce qui me fit sourire. La bonne humeur, apparemment générale était de retour et ça allait bigrement me changer de l’ambiance qui régnait à la maison, depuis la mort de papa.

Ma sixième année ici. Ça passait si vite. Plus qu’un an, sans compter cette année, et je serais en âge de quitter le château. Oui, ça passait tellement vite …
En dehors des visages que je connaissais déjà suite aux années précédentes, il y avait à présent les premières années, stressés, joyeux, perdus, arrogants, timides …  
Je rejoignis donc ma table, m’asseyant à côté de mes camarades. Alix était peut-être déjà arrivé ? Mh, en tout cas, il restait invisible pour l’instant. Mon assiette était déjà remplie de bonnes choses et je du faire un énorme effort pour ne pas la dévorer tout de suite. J’aurais aimé qu’il soit là, qu’on discute de nos vacances … même si on s’était envoyé des hiboux, le voir en vrai me ferait le plus grand bien. C’est donc en écoutant distraitement mes camarades parler avec entrain, que je scrutait les autres tables, à la recherche d’un visage connu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Sam 1 Mar - 17:15

Depuis j'étais arriver arriver à Poudlard j'ai toujours été en retard ... et se n'était pas cette année que sa allais changer.
Je rentrais donc dans la grande salle d'un pas calme et décontracter, comme je l'étais. Mon regard parcourait la salle, découvrant les nouveau visage des première années de chaque maison, je reconnaissait aussi quelque un. Je surpris des bride de conversation par ci par la se qui me fit sourit, entre les élèves stresser et les autres sur d'eux, c'était assez homogène. Je s'entait que cette année allais être pleine de rebondissements, se sera une année surprenante ... et c'est aussi malheureusement ma septième et dernière années. J'aperçu Eirin au loin se qui me fit sourit, j'arrive discrètement derrière elle, lui met les mains sur les yeux et lui souffle à l'oreille.
- C'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 4 Mar - 0:34






La fille répondit à ma remarque, de la couleur d'une courgette. Une courgette oui. Je déteste la couleur, comme la plupart des légumes d'ailleurs, je préfère la viande. Cette fille qui semblait beaucoup plus vieille que nous avait moins de goût que je le pensais. Puis James qui répond qu'il a tout donné au serpentard, leur chauvinisme tout ça. Oui, il n'avait pas tord même si il faut avouer que dans le genre fan de sa maison James n'était pas mal non plus, meilleur gryffondor que lui ça n'existe pas ! Quant à moi je me fichais bien des maisons, j'aurais été à Pouffsouffle ou à Serdaigle ça m'était complètement égal, même si je n'aurais peut être pas rencontrés mes amis dans ce cas-là. Mais je dois avouer que me retrouver à Serpentard m'aurait un peu moins plu tout de même. Je n'ai rien contre la plupart des Serpentards, mais je ne pense pas que j'aurais été aussi bien accepté parmi eux. Et puis y en a pas mal qui sont cons, quand même. La table de Gryffondor éclata alors de rire, je fronçais les sourcils. Sérieusement ? Ok James est drôle mais y a des limites il mérite pas un oscar pour sa phrase tout de même. Les premières années sont bon public apparemment. C'est alors que je vois un homme dans le corset de la fille avec qui nous discutions. Wow, l'année commençait bien. James me fait remarquer que c'était une bonne technique de drague. Je lâchais un rire et lui tapotais l'épaule.

« Tu devrais tester ça avec les petites nouvelles. »

Un dragueur, James... Ce n'était pas son but premier, Sirius était beaucoup plus coureur de jupons que lui. Mais ils me faisaient rire ces deux-là, j'adorais les regarder jouer les jolies coeurs. Moi ce n'était pas mon truc, je crois que je n'avais jamais dragué une fille de toute ma vie. D'ailleurs, James venait de faire un bisou sur la joue de la fille. Je lui donnais un coup de coude en plaisantant:

« Elle est pas un peu vieille pour toi ? »

Puis je le suivis tandis qu'il me disait qu'il voulait juste prouver la supériorité des gryffondors et qu'il n'avait pas fait grand chose de mal. Je haussais les épaules, je n'allais pas sermonner mes amis dès le premier jour, j'avais toute l'année pour ça. Aujourd'hui c'était la fête non ? Sirius ? Ou était Sirius ? Bonne question. Je parcourais la salle des yeux et me rendis compte que notre cher toutou se trouvait à quelques places de nous avec un mec, enfin pardon, le mec qui était tombé dans les seins de la fille. Je fis un signe de tête à James pour lui montrer Sirius.

« Apparemment il se renseigne sur les nouvelles techniques de drague. »

Je le regardais en riant tandis que je me grattais le flanc, je me grattais souvent ces derniers temps, est-ce que j'avais réellement chopé des puces durant mes escapades nocturnes ?

fiche par century sex.


Dernière édition par Remus Lupin le Mar 4 Mar - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 4 Mar - 1:17

« Pour ma part, je ne suis pas d’accord. Quitte à leur expliquer comment penser correctement, on peut toujours en arriver à un résultat concluant avec eux ! Bon, je suis d’avis qu’en réduire certains au néant serait le plus grand remède pour ce monde malade, mais Dumbledore pèterait sûrement un câble et j’ai pas vraiment envie de voir ça ! » Et Alec en était convaincu ! Lorsqu’il était encore Sorcier, son plus grand kiffe – outre les cascades plus suicidaires les unes que les autres – était de pourrir les Serpentard. Autant dire que les verts l’avaient eu grave de faire face à monsieur enchantements et surtout à son jumeau lorsque ceux-ci voulaient se venger. Car, bien que Keith n’en avait que faire des joutes verbales de son frère, lorsqu’on y touchait en revanche, ça chauffait et peu importe la maison !

« Mwais, après faudra voir s’ils auront le cran de s’y mettre, et surtout de faire face aux heures de colle ! Si y’a un truc qui donne tout son sens aux conneries qu’un élève peut faire, c’est d’en payer le prix et de faire ses prochains coups en connaissance de cause. Si on pouvait emmerder le monde sans jamais en subir les conséquences, d’une ça se saurait, et de deux … Qu’est-ce qu’on se ferait chier ! » Monsieur le jumeau du concierge en train de faire une ode à l’anarchie dans un élan de démagogie ? Mais que nenni mon bon monsieur ! Il était comme ça, franc et spontané, incapable de retenir ses paroles, aussi crues pouvaient-elles être.

Toutefois, le jeune homme eût un élan de curiosité tout à fait justifiée qui fit sourire le concerné. Se levant en prenant une chouquette, il annonça le plus normalement du monde « Un ancien Gryffondor … Et le jumeau du nouveau concierge en passant ! Enfin au moins tu connais sa tronche maintenant, fais seulement gaffe à pas te faire choper, lui il rigole moins ! » Et il quitta la table dans une suite de pas aussi légers qu’il était détendu. Appréciant l’instant et le fait de se sentir libre comme l’air, il sorti par la grande porte et commença son petit tour, sachant pertinemment que Kei n’avait rien du perdre de l’échange avec Sirius et qu’en passant, le jumeau actuellement intangible devait attendre le bon moment pour piquer l’avantage à Alec, et redevenir visible.

Mais pour l’instant, l’autre marchait toujours, sifflant un air qu’il avait en tête, appréciant la vue du ciel depuis la grande porte d’entrée.


Résumé : Alec discute avec Sirius puis part faire un petit tour. Il se trouve actuellement devant les portes de l'entrée principale de Poudlard (pas celles de la grande salle) et regarde le ciel, pépère. Kei quand à lui observe toujours ce qu'il se passe au banquet, invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 4 Mar - 17:10

Le temps semblait s'être arrêté. Il était impossible que les horloges tournent encore... ou alors était-ce son imagination ? A moins qu'un petit malin lui fasse croire des choses ? Harmorica jura et poussa un énième soupir. Elle s'appuya sur sa main et se mit à jouer avec une cuiller qu'elle fit tourner sur la table en se regardant dedans. L'ennui absolu... Elle détestait le début d'année. Elle avait toujours détesté. Il y avait toujours des problèmes, et tous parlaient trop fort... La Serpentard ne supportait pas le brouhaha, et encore moins les premières années, tellement excités d'être là qu'ils en oubliaient qu'autour il y avait d'autres personnes, dont les oreilles saignaient, la plupart du temps.

Elle soupira de nouveau et changea d'angle de vue, se tournant vers la table des Gryffondor, où il régnait un joyeux bordel ! Potter faisait encore des siennes, et ce Lupin semblait s'en mêler. Il y avait Myria aussi, une ancienne de sa maison, et le bibliothécaire, qu'Harmorica se surprit à trouver plutôt mignon. Elle s'autorisa un petit sourire, avant de repérer un espion juste dans son champ de vision. Black... Elle n'aimait pas ce type. Elle avait déjà du mal avec son frère, un vert comme elle pourtant, alors son frangin rouge... Ce dernier observait en direction de la table des Serpentards, et cela fit tilter la jeune femme. Elle avait certes du mal avec les premières années, mais lorsqu'on leur voulait du mal, son côté maternel ressortait. Elle observa les petits à l'autre bout de la table, et décida de se rapprocher d'eux, histoire de les surveiller de plus près.

Fronçant les sourcils en direction de Black, elle se leva et parcourut presque toute la table pour s'arrêter à hauteur des premières années. Juste à côté, les septièmes années. Certains lui sourirent, et d'autres ne firent que l'ignorer. Harmorica choisi une place libre, juste à côté d'un certain Aaron Rembrandt, le frère de cette folle qui avait renié sa famille. C'était lui qui lui avait avoué d'ailleurs, et elle lui servit un petit sourire, avant de jauger son assiette. Vide. Elle se surprit alors à mourir de faim. Les dizaines de plat devant eux avaient été entamés par quelques élèves, mais la plupart étaient intacts. Harmorica regarda son camarade, qui affichait un air ailleurs, et un peu dégoûté. Elle se risqua à lancer une conversation. « T'as pas faim ? Ça a l'air bon pourtant... Meilleur qu'en face en tous cas. Ces rouges me tapent sur les nerfs, je suis sûre que leur bouffe est aussi dégueulasse que leurs gueules. » Elle jeta un oeil dédaigneux en direction des Gryffondor et revint sur Aaron.

De toute évidence, il n'avait pas faim... Harmorica attendit quelques instants, haussa les épaules et se servit un morceau de canard et quelques petits pois à la sauce citron avant de commencer à manger doucement. Puis, tout en continuant à se sustenter, elle osa de nouveau briser le silence qui régnait entre elle et son voisin. « Pourquoi tu restes à part ? T'as peur de nous ? Hé ! T'as perdu ta langue Rembrandt ? » Son ton n'était pas dur, juste insistant. Harmorica détestait être ignorée, et ce type la snobait depuis qu'elle avait posé ses fesses sur la chaise libre à côté de lui. Elle aurait aimé un peu plus de considération...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mar 4 Mar - 17:36

Tsss j’avais aucune idée de ce que foutais les autres. Et ce n’était pas comme si ça m’inportais. Nan pour le moment je restais dépiter d’avoir ce repas en face de moi. Un repas que je n’avais même pas envie de manger alors que les autres allaient s’en donner a cœur joie. En plus tout ce monde et ce bruit le tapais sur le système. J’aurais bien aimé me retrouver dehors. En plus ça m’aurait permit de pouvoir manger quelque chose de plus … Digeste disons. Sauf que non j’etais obligé de supporter ce repas. La repartition des premieres années. Et le discours de ce vieux débile de Dumbledore.

D’ailleurs je n’ecoutais plus rien. Mais vraiment plus. Et non je n’avais pas reagis a ce que me disais la personne jusqu'à coté de moi. Enfin jusqu'à qu’elle prononce mon nom. J’etais tellement absorbé que je ne l’avais même pas entendue. Et ni vue d’ailleurs. Je tournais la tête hésitant a adopter le même ton agressif que ma camarade vert et argent je fini par opter pour la deuxième méthode. Rester zen. Apres tout je pouvais la comprendre ça ne m’aurais pas vraiment plus de m’etre fait ignoré comme ça a sa place :

- Hmm non désolé je crois que j’ai réussi a m’endormir les yeux ouvert ou un truc comme ça

Quoi c’était le rêve de tellement d’élèves de pouvoir dormir les yeux ouverts.  Et dans tout ça je n’avais pas repondu a ses questions. Je jetais un coup d’œil a mon assiete vide avant de regarder a nouveau Harmorica avec un leger sourire en coin pour  reagir aux questions qu’elle m’avait poser :

- Et non j’ai pas peur. C’est les bouffondors. Ils m’ont rendu malade. J’ai pas faim. Y’en a trop.

Je jetais machinalement un coup d’œil a leur table. C’est vrai qu’il y en avait beaucoup. Et puis la bande a Potter était agité ce soir la. Ca allait surement finir en tournante dans leur salle commune tout ça. Ou pire. Allez savoir de quoi cette bande de crétin était capable. Enfin bon c’était assez désolant comme spectacle quand même. Alors j’avais préféré reposer les yeux sur Harmorica et ajouter avant qu’elle ne se pose trop de questions :

- C’est mon jour de bonté. Je te donne ma part.

Ouais c’est ce qui s’appelle noyer le poisson. J’avais passé mon temps a ça tout l’été avec ma très cher famille. Alors j’etais devenu pro pour eviter trop de questions. Pour le moment en tout cas.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mer 5 Mar - 17:11

La jeune femme se retint de rire. Endormi les yeux ouverts ? Comment pouvait-il s'endormir avec tout le brouahah alentours ? Elle n'arrivait même pas à s'entendre penser... Désireuse de ne pas froisser son camarade, Harmorica se pinça les lèvres pour éviter de craquer, et resta muette un moment alors qu'il poursuivait. Pas peur. Pas faim... Décidément Aaron était bien négatif. La Serpentard lui avait connu des périodes beaucoup plus enjouées... Et même si elle pouvait comprendre que la rentrée n'était pas un événement excitant pour tout le monde, le comportement du jeune homme l'intriguait malgré tout. Le regard qu'il jeta en direction des Gryffondors rassura en partie la brune. Il semblait toujours le même... seulement il ne parlait pas et restait à l'écart, pour une raison qu'elle ignorait encore.

Lorsqu'il se reconcentra sur elle et lui proposa sa part, elle eut un petit sourire en coin. « Je crois qu'il y a bien assez de part pour tout le monde... voire même plus. Mais... merci. » D'habitude, elle ne remerciait jamais personne d'autres que ses amis, et encore ! Mais ce soir là, elle avait l'impression qu'être elle-même n'aiderait en rien Aaron. Alors elle faisait des efforts, pour paraître polie, et sociable, et pour montrer qu'elle s'occupait de lui, et de sa situation, bien qu'elle ne sache pas en quoi il ai pu avoir besoin de son soutient. Une simple idée qu'elle se faisait peut-être...

Désireuse de briser le silence qui s'était de nouveau installer, et de faire parler son voisin, Harmorica se lança dans un sujet qui d'habitude plaisait à tous. « Alors... ces vacances ? Comment ça s'est passé ? » Elle détestait parler de ses vacances jusqu'à encore quelques années auparavant... Mais depuis deux ans, elle passait la plupart de son temps libre avec Ethan, son meilleur ami, un Serpentard plus jeune qu'elle avec qui elle vivait une amitié fusionnelle... Et ses vacances insupportables avec ses parents s'étaient transformées en moment heureux et inoubliables avec le jeune cinquième année. Le simple fait d'y songer la remplissait de joie, et elle laissait ses souvenirs se perdre dans le vague, rêveuse... Elle n'avait pas vu Ethan à la table encore ce soir, et elle espérait qu'il ne lui était rien arrivé... Soudain, une peur sourde l'envahie, et elle oublia Aaron l'espace d'un instant. Ce fut le cri d'un première année de Serpentard qui la tira de torpeur.

Harmorica sursauta et jeta un oeil paniqué vers la source du bruit. Une gamine venait de tenter un crache limace sur son voisin d'en face, et la pauvre avait retourné le sors contre-elle... La préfète eut d'abord un mouvement de recul dégoûté et finit par s'approcher de la petite d'un air énervé. Elle arrêta le sortilège d'un Finite Incantatem informulé, et jeta un regard sévère à la fillette, qui ne chercha même pas lui tenir tête. « On ne jette pas de sorts quand on n'est pas douée miss... ? » - « Risling... » -« Miss Risling. Attends de commencer les cours pour ça. Ça vaudra mieux... » Elle ne pouvait blâmer plus cette enfant, qui lui rappelait elle à son arrivée. La Serpentard se tourna vers le garçon en face, qui devait être aussi gros et gras qu'une limace enceinte, et qui pouffait d'un air moqueur. « Et toi mon garçon, tu ferais mieux de faire attention, parce que la prochaine, je crains qu'elle ne réussisse son coup. Évite de la chercher, si tu veux mon avis... » Le garçonnet se décomposa et la fillette sourit. Harmorica lui fit un clin d'œil et revint vers Aaron avant de soupirer.

« Ah ces enfants ! Tu étais comme ça aussi à leur âge ? » Un bon moyen peut-être de faire parler son camarade, et de rester dans un thème plutôt neutre, et qui généralement ne posait pas de problèmes. Pour mettre le Serpentard en confiance, Harmorica se lança la première. « Moi oui. Et je crois que c'est ce qui m'a sauvée... » Elle repensa à ses débuts difficiles, et eut un petit sourire triomphant. Elle avait réussi à gravir les échelons de la popularité, et à se faire une place dans la société des verts et argents. Maintenant, les Serpents étaient sa famille, et elle pouvait presque être associée à une mère... Ce qui d'un côté était flatteur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mer 5 Mar - 18:30

    Le repas de la rentrée était sans nul doute le moment le plus long et le plus ennuyeux du mois de septembre. En cette occasion, McGonagall s’occupait des nouveaux de première année, pendant que les Bouffondors se la jouaient maîtres du monde…
    Lestrange n’était pas le plus zélé des élèves de septième année. S’il venait là, c’était par curiosité. Il lui fallait savoir qui rejoindrait la maison vert et argent, connaître les visages des nouveaux venus et puis jouer son rôle de préfet. Un rôle un peu moyen, par moments, mais il fallait s’y tenir. Ce n’était pas le genre de tâche dont on démissionnait. Et puis, c’était une manière de gérer des responsabilités qui seraient sans doute plus importantes par la suite…

    Les élèves de première étaient répartis au son de la chanson du Choixpeau, chaque année plus minable et plus moche. Mais cette fois, Rodolphus prêta un peu plus d’attention à ce qui se passait. Parmi les premières, il y avait une fille aux cheveux couleur d’arc-en-ciel… une fille plus grande, certainement plus âgée. Elle fut envoyée à Serdaigle. C’était plutôt étrange de voir une si haute silhouette au milieu de cette bande de nains. Le nom de famille de la jeune fille lui rappelait vaguement quelque chose, mais ce fut surtout l’information qu’elle venait de Durmstrang qui attira son attention. Cette fille venait de la meilleure école de sorcellerie d’Europe et elle venait à Poudlard pour finir ses études ? Quelle drôle d’idée !

    Rodolphus avait rejoint la tablée de Serpentard. Il s’y tenait assis, silencieux et le regard vif. Chez Gryffondor, ça semblait mouvementé. Et Myria était près d’eux. Cela énervait Rodo. D’accord, elle travaillerait ici, désormais, mais ce n’était pas une raison pour se souiller ainsi auprès de moins que rien. Potter faisait le guignol, Black n’était pas mieux, quant à Lupin, avec ses grands airs de « je vais les calmer », il semblait tout aussi idiot. Ridicules, voilà comment ils étaient.

    Lestrange n’était pas bien loin de son ami Aaron, mais pour l’heure, il ne se sentait pas l’envie de parler ou d’esquisser le moindre geste un tantinet sociable. Son regard balayait la salle, analysant les détails. Certains lui échappaient sans doute, étant donné qu’il avait ce problème en tête, la présence de Greengrass près des bouffons, mais dans l’ensemble, il estimait qu’il était possible de beaucoup apprendre par le simple regard.
    La scène à sa propre table ne lui inspira nul intérêt. En réalité, puisque c’était une élève de première, que c’était une fille et qu’Harmorica était dans les parages, Lestrange ne se sentait pas le devoir d’intervenir.

    C’était parti pour une nouvelle année de conneries, visiblement…


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1335
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mer 5 Mar - 20:18

Oui bah c’était prévisible qu’elle ait envie de rire après ce que je venais de dire pour justifier le fait que j’etais totalement a l’ouest. Mais elle était mignonne elle s’empêchait de rire. Bon au moins elle n’avait pas posé trop de question. C’était déjà ça. D’ailleurs pour en éviter d’autres je lui avait gentiment proposer de manger ma part. Enfin même si nous savions tous que ça ne manquait jamais de nourriture sur les tables. Certains premier années pensaient d’ailleurs que la nourriture était magique et qu’elle réapparaissait toute seul. Ils étaient naif ceux qui n’avaient pas assez de fric pour ce payer un elfe de maison quand même. J’adressais un leger sourire a Harmorica a son « merci » c’était si rare d’entendre ce mot la sortir de sa bouche. Il fallait absolument que j’en profite. Et je m’empressais de repondre :

- Oui mais comme c’est ma part c’est forcément meilleur.

Non ce n’était pas parce que je m’etais plus ou moins isolé que je m’etais transformer. J’etais fidèle a moi-même. Cette replique était sortie toute seule. Mais je rigolais largement moins lorsqu’ Harmorica aborda le sujet des vacances. C’était prévisible qu’on me demande. Mais en fait je pouvais dire que ça c’était bien passé sans mentir. Apres tous mes parents  n’avaient rien découvert. Alors même si ça avait été long et compliqué elles c’etaient bien passées oui. J’haussais les epaules avant de repondre simplement :

- Boarf comme d’habitude c’était banal. Et toi ?


Mais avant d’avoir eu ma reponse un cri venait de retentir quelque part a notre table. J’avais cherché du regard l’origine du bruit en même temps que la vert et argent qui était assise a coté de moi. Et la il y avait une gamine qui c’était mise a vomir des limaces. Je me mis a rire un peu devant la situation alors que Harmorica c’était lever. C’est vrai qu’elle était prefete et elle c’était empressée de régler le probleme. Elle était efficace y’a pas a dire. En tout cas moi je n’enviais pas son insigne du tout. Et heureusement que je n’avais pas été prefet d’ailleurs. Enfin pour les autres. Pas pour moi. Je regardais la scène avec un air amusé jusqu’à qu’Harmorica ne revienne a sa place. D’ailleurs elle m’avais demandé si j’avais été comme ça a son age avant de dire qu’elle elle avait agi pareil a leurs age. Je m’amusais a faire tourner une fourchette entre mes doigts avant de dire avec un sourire :

- Moi ? J’etais pire que ça …

En même temps je m’etais toujours amusé a être le pire du pire. Mais a force de jouer avec le feu on se brûle et ça j’en savais quelque chose. Enfin j’esperais ne plus jamais me bruler. Les flammes pouvaient facilement m’être fatale a présent. Enfin j’allais pas commencer a penser a ça c’était moyen. Mais si elle avait été sauvé par ses bétises. Moi c’était pas vraiment le cas. Au contraire.

- Mais maintenant que tu es préfete c’est fini les conneries non ?


J’en profitais pour la taquiner un peu. D’ailleurs en parlant de prefet je n’avais pas vu Rodolphus ce soir. Pas que je l’avais chercher non plus. Mais je trouvais ça etrange de ne pas encore l’avoir aperçu. Oh peut etre qu’il était occupé autre part. Ce serait pas etonnant de sa part.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1307
Date d'inscription : 02/03/2014
Multicomptes : SAR — EJE — KAS — AH — JLW — JAH
Caracteristique : Prefete en Chef & Gardien
MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Mer 5 Mar - 20:34

« Fous moi la paix vieille folle; va retrouver ta nouvelle conquête et lache moi. »

Mes mots n’étaient certes pas les plus agréables que j’aurais pu lancer à la femme qui après tout m’avait élevée ces dernières années, mais le fait qu’elle… Oui non, ça ne regardait que moi et mes idées; soit. Et l’autre aussi un peu, mais bref ! Donc ? Ouais… Repas de début d’année… C’était assez… Enfin, autant dire que si ça n’avait tenu qu’a moi je n’y serais pas allée, mais un petit lapin m’y avait poussé. Oui, oui, je maintenais un lapin, enfin soit. Cette comparaison tomberait dans les oreilles des sourds, mais tant mieux en un sens, parce que je ne la vocalisais pas.

Soit. Septembre venait de frapper a nos portes, et le voyage dans le Poudlard express avait été assommant. Totalement assommant; par chance il était fini. Et vous savez quoi ? Un train, qu’il soit magique ou non, quand on a le mal des transports, et bien… ça reste un train. Reflexion mise à part; je penetrais dans la grande salle, passant la main dans mes cheveux un peu hagards, consciente que l’insigne stupide de préfet-en-chef trônait quelque part sur mon uniforme que pour une fois j’avais bien arrangé. Pas de cravate défaite, pas de chemise sortie, et juste une paire de converses aux couleurs des Serdaigles. Oui… ? Quoi ? J’étais bien non ?  Et j’aurais peut être pas du forcer sur la bouteille avant de venir ( ma joueuse non plus, fin de la parenthese ) mais c’était pas grave, tout était bien comme ça.

La table des serdaigles était un peu animée, mais ce n’était pas tout a fait ça, tandis que des autres cotés ça avait l’air plus amusant. Enfin, ce n’était pas comme si j’allais m’insérer dans un groupe de Gryffondor, ou au milieu des stupides …. J’ai rien dis. Ouais donc ?  Un petit soupir, et je m’avançais jusqu’a la table, m’asseyant entre deux vieilles connaissances, et regardant d’un air blasé le reste de la salle. Tu parle d’une soirée….

[HJ : Bon voila ce fut un petit RP tout court o/ Mais au moins je suis la Cool]

___


but like a stone I'm falling down
Stained, looking at my hands, I talk wit these lines. It's not the answer. I'm crying and now I know looking the sky I search for an answer. So free, free to be. I'm not another liar, I just want to be myself.  I know I live...but like a stone I'm falling down And now the beat inside of me is a sort of a cold breeze, and I've never any feeling inside. Around me.. I know I live...but like a stone I'm falling down (c) badwolf

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   Ven 7 Mar - 21:52

Harmorica rit de la remarque de son camarade. Elle l'avait toujours connu ainsi, et il restait fidèle à lui même. Elle ne redit rien et fut heureuse de voir qu'elle avait réussi à le faire sortir de sa torpeur et à lui faire esquisser un sourire. La suite sembla moins l'amuser, et Aaron avoua avoir passé de banales vacances. La jeune femme avait des scrupules à lui avouer que de son côté, cela avait été tout simplement parfait et inoubliable. Les jeunes verts et argent la tirèrent de sa rêverie et elle dû intervenir pour calmer le jeu, avant de retourner s'asseoir auprès d'Aaaron.
Elle repensa aux vacances, et haussa les épaules à son tour avant de se ranger à la vérité, en gardant un ton neutre cependant, histoire de ne pas trop laisser exploser son enthousiasme. « Moi, c'était vraiment bien ! Passer mes vacances à la campagne avec Ethan me fait un bien fou ! On explore les environs, on sort courir dans les flaques de boue comme des gosses... de vrais sauvages ! »

Elle rit en revisionnant ses souvenirs et son visage s'éclaira. Ethan lui avait fait une surprise en plus cet été, et jamais Harmorica ne s'était sentie aussi importante aux yeux de quelqu'un... Il lui délicatement masqué la vue à l'aide d'un ruban, avant de la guider dans sa maison, jusqu'à l'étage. Lorsqu'elle s'était arrêtée et avait eut le droit de regarder, elle avait posé son regard sur une chambre meublée. La sienne. Elle avait sauté de joie dans les bras de son ami, et avait crié plus fort que jamais elle ne partirait. Malheureusement il avait fallut rentrer en cours, pour la dernière année heureusement ! Se replonger dans les manuels, et reprendre l'apprentissage des sorts pour les examens des ASPICS... La jeune femme n'en avait pas envie, mais puisqu'elle n'avait pas le choix...

Elle revint sur la cas de son camarade, qui venait d'avouer avoir été pire que ces deux gamins que la Serpentard venait de sermonner. Harmorica pouffa et hocha la tête d'un air approbateur. « Je n'en doute pas une seconde ! Mais à l'époque, on se connaissait pas... sinon je te jure que tu aurais eut affaire à moi ! » Elle se voulait sérieux mais au fond, ce n'était qu'une plaisanterie, et elle rit. Lorsque Aaron la taquina à son tour en précisant que maintenant, son statut de préfète calmait ses conneries, la jeune femme rit plus encore. « Non je ne crois pas non... Mais disons que j'évite de déraper devant les jeunes. Parce qu'après va leur expliquer qu'on ne fait pas. Ça  ferait trop 'faites ce que je dis mais ça ce que je fais', et je déteste ça ! » La Serpentard avait déjà vécu ce genre de situation où elle avait copié son aîné, alors qu'il n'aurait pas fallut. Cela lui avait coûté cher à l'époque ! Elle avait empilé des encyclopédies pour être plus grande et atteindre le sommet de la bibliothèque de sa mère, pour attraper un carton, qui lui était retombé sur le nez. Elle grimaça en se souvenant de la douleur et de la peur ressentie à ce moment. Depuis, elle préfèrait ne plus monter sur les meubles. La magie l'aidait bien !

Harmorica secoua la tête pour oublier ça et décida qu'elle avait encore faim. Elle termina son assiette rapidement et désigna la corbeille de fruits à Aaron. « Tu veux un abricot ? » Elle n'attendit pas qu'il réponde et en saisit un pour elle, qu'elle croqua à peine dents avant de demander, après avoir avalé : « Tu sais déjà ce que tu feras l'année prochaine ? Tu vas être prof, comme ta sœur ? D'ailleurs... comment ça se passe avec elle ? T'as pas envie de la frapper à chaque fois que tu la vois ? » La question était réellement sérieux, et la Serpentard se demandait comment son camarade pouvait être à ce point 'indulgent' avec sa sœur, alors qu'elle avait ruiné l'honneur de leur famille, et travaillait à Poudlard en temps qu'enseignante d'une matière atroce qui plus était ! Peut-être s'en moquait-il simplement... Après tout, la jeune femme avouait qu'elle même aurait eut d'autres choses à penser que se soucier d'une sœur indigne.

Elle jeta un oeil sur le côté et repéra Rodolphus Lestrange, son collègue préfet. Elle lui fit un petit signe joyeux de retrouvailles, et regarda de nouveaux Aaron, tout en mâchant son abricot avec entrain.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année   

Revenir en haut Aller en bas
 
‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Rez de chaussée :: Grande salle
-