La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 "Que le plus rusé gagne."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: "Que le plus rusé gagne."   Jeu 16 Oct - 23:34



Linda Oswin


Ce matin, la jeune femme s'était levée de bonne heure pour la simple et bonne raison qu'elle avait prit le temps de dormir, histoire de passer une nuit entière et calme pour être en pleine possession de ses moyens lors de l'heure H.
Commençant sa journée par des étirements, elle avait été surprise de constater à quel point le manque de sommeil lui avait pesé.
Les bras, les jambes, la nuque, tout y passa, et tous eurent droit à leur petit craquement, jusqu'à ce que son regard croise le calendrier accroché près de son miroir, quasiment dissimulé sous les coupures d'articles un peu partout autour de son miroir.
Le 15. Ils étaient le 15...
Il ne restait qu'une semaine, mais étrangement, elle ne se réjouissait pas à cette idée. Encore une fois, elle serait seule, il y aurait sûrement des faux-sourires, des hypocrites, des personnes qui ne lui avaient même pas adressé un mot depuis le début du mois, mais dans les faits: elle serait seule.
Sans s'en rendre compte, elle avait serré les poings, au point qu'à présent, sa chair était pâle et malgré ses mouvements pour détendre son membre, elle restait étrangement blanchâtre.
Léger soupir, puis elle recommença son travail le regard vitreux,avec malgré tout moins d'entrain qu'au départ.
Au bout d'une bonne heure, la jeune femme était déjà dans les couloirs, faisant une ronde plus pour l'image que pour autre chose, avant d'aller à l'extérieur et respirer l'air frais du matin.
Elle s'arrêta sur ce même banc sur lequel elle s'était assise la veille, juste avant de rentrer dans sa chambre et de surprendre Ludovic qui faisait une petite visite de courtoisie, ou une balade dont sa chambre était une étape intéressante apparemment.
Ce qui suivis fut plus perturbant, surtout pour la jeune femme, et au final, elle avait provoqué le professeur en duel pour pouvoir confirmer ou non ses craintes.
Et savoir ce qu'était ce tatouage qu'elle avait à peine entraperçu la veille au soir...
Oswin ferma les yeux, écoutant avec plaisir le silence autour d'elle, malheureusement ce moment ne pouvait pas dûrer, elle avait des choses à faire malgré tout, et ce n'était que dans cinq heures qu'aurait lieu de duel.

Ca promettait d'être excitant.

Ce fut donc avec cette idée en tête que passa lentement la journée de la surveillante qui ne rata pas une occasion de s'entraîner un peu, ce qui donna au final qu'elle passa une des journées les plus ordinaires jusqu'à présent. Son brusque regain d’énergie suite à son repos lui assuraient une belle forme pour le combat, et plus le temps passait, plus son enthousiasme et son excitation augmentaient.
Finalement, le repas se passa pour elle dans les cuisines du sous-sol, désirant ne croiser que le moins de monde possible, rien n'explosa cette fois, et ce fut tant mieux, et elle alla ensuite tout naturellement dans la salle de duel.

Elle arriva en premier, et personne dans la salle. Après tout, il était encore tôt, et peu voir aucuns élèves ne devaient s'intéresser à une simple broutille entre deux adultes de Poudlard.
Dans un sens, c'était tant mieux: ils auraient la salle entière pour eux seuls.
C'était la première fois que Linda entrait dans cette salle, et c'était assez impressionnant à vrai dire. Grand et spacieux, il y avait une sorte de...
Oh non... Un piédestal.
Se donner en spectacle, encore... Mais passons.
La surveillante observa autour d'elle, précisément pour repérer les lieux, marchant de long en large, espérant trouver des possibles cachettes ou endroits stratégiques, et au bout d'une dizaine de minutes, elle s'assit en tailleur, et adossée contre un mur, sortit un livre et se mit à lire.
"Les Grands Noms du monde des sorciers", surtout un moyen de se rattraper pour tout ce qu'elle ignorait jusque à présent. Oswin trouvait impressionnant que certains d'entre eux, comme Merlin, étaient devenus si célèbres que même les Moldus connaissaient leur noms, mais d'autres qui pourtant avaient véritablement changé le monde caché aux yeux des humains normaux étaient totalement méconnus...
Puis soudain, en plein milieu de la description d'un sortilège inventé par un Serdaigle très prometteur, une idée lui traversa l'esprit, lui arrachant un discret sourire: que dirait Descremps s'il la surprenait, ce livre sur les genoux?
Il la critiquerai, sûrement, il dirait que ce livre "ne recense que des idioties", ou sûrement quelque chose dans l'idée...
La surveillante soupira, levant la tête vers le ciel ou plutôt le plafond de pierre qui l'enfermait dans cet espace si clos... Et bien...
Tant pis. Une critique de plus ou de moins de sa part, cela ne changerait pas grand chose à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Ven 17 Oct - 2:27




Que le plus rusé gagne

Il semblait à Ludovic qu'il courrait après le temps depuis ce matin-là et pourtant, tout semblait se dérouler beaucoup trop lentement. Pour commencer, il avait passé une bonne nuit. Courte, il ne s'était pas endormit avant une heure avancée, mais étonnamment reposante. Comme si son esprit avait accepté de le laisser récupérer pour ce qui l'attendait. Rien que pour cela, il était d'excellente humeur. Il avait l'impression d'être redevenu l'adolescent survolté qui se réveillait au beau milieu de la bibliothèque pour entrainer ses amis dans des plans tordus ou capturait des chèvres dans la forêt interdite.

Résultat, il avait faillit être en retard pour le petit déjeuner. Il avait tellement l'habitude d'être debout avant l'aube, qu'il n'avait jamais prit la peine de se prévoir un réveil. Depuis, c'était comme s'il n'arrivait pas à rattraper sa demi-heure de grasse matinée. Il avait avalé son café et quelques tranches de pain en un temps records avant de se précipiter jusqu'à sa salle de cours pour ne pas manquer ses premières heures de leçon.

En moins d'un mois, Ludovic s'était sans doute battit une réputation d'hyper-actif lors de ses cours, mais ce jour-là, ses élèves purent découvrir qu'il était capable de parler et bouger beaucoup plus vite que ce à quoi il les avait habitué. Il avait été obligé de s'arrêter de nombreuses fois pour laisser le temps aux plumes affolées de recopier tout ce qu'il disait. Ces pauses d'inactivité l'avaient peu à peu frustré. Il n'était plus habitué à être aussi débordant d'énergie.

Lorsque midi approcha, il ne tenait plus en place. Il avait emporté de quoi manger des cuisines et avait récupéré dans sa chambre une vieille tenue qu'il n'avait plus porté depuis une éternité. C'était quelque chose d'assez simple, mais bien différent de ses vêtements habituels. Un T-shirt gris-noir une veste assortie qu'il ne prit pas la peine de fermer, un jean sombre et des chaussures souples. A cela, il ajouta un large manteau et partit faire un tour aux alentours du château. Ainsi vêtu, il ne tarderait pas à étouffer, mais il avait besoin d'avoir chaud ce jour-là. Il commença par traverser le parc d'un pas rapide avant de s'enfoncer dans la forêt interdite pour sentir sous ses pieds un sol accidenté. Cela lui fit un bien fou de marcher sur autre chose que les dalles uniformes des couloirs du château, il eut l'impression de réveiller des muscles qu'il n'avait pas sentit depuis longtemps. Il aurait voulu accélérer le pas, puis préféra éviter de s'épuise trop vite.

Il eut tout de même le plaisir de courir un peu en retournant au château. Il avait faillit manquer l'heure avec son escapade. Il avala les escaliers quatre à quatre et parvint à marcher à peu près normalement en atteignant les couloirs. Nouveau contretemps, il s'était trompé d'étage. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eut besoin d'aller dans la salle des duels. Il fit une petite pause avant de se diriger vers le quatrième. Heureusement, trouver la bonne porte fut moins compliqué, il l'ouvrit sans plus de façons et fit quelques pas vers l'estrade, cherchant Oswin des yeux. Il la trouva assise contre un mur, le nez plongé dans un livre.

Il s'approcha en quelques enjambées et se tordit le cou pour lire quelques lignes par dessus son épaule.

— Ennuyeux, fit-il en reconnaissant vaguement l'ouvrage. C'est bien ? Je devais le lire une fois, jamais arrivé jusqu'à la fin.

Il n'attendit pas la réponse et retira son manteau pour le jeter au pied d'une colonne, tournant pour se diriger de nouveau vers l'estrade. Il sortit sa baguette de la poche interne de sa veste et se hissa sur la plateforme. Elle produisit un son creux lorsque ses pieds y atterrirent. Il se redressa et fit face à la surveillante. Il lui adressa un bref sourire, à mi-chemin entre l'amical et le dément.

— Vous savez comment ça marche ? demanda-t-il, soudain légèrement inquiet.

Il n'y avait pas pensé, parce qu'elle le lui avait proposé, mais il n'y avait, à ce qu'il savait, aucune raison pour qu'elle sache comment se déroulait un duel. Si tel était le cas cela tournerait assez court.

— Le salut, la distance réglementaire... autant faire ça bien non ?



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Ven 17 Oct - 20:28


Linda Oswin


Des que Linda entendit la porte grincner dans ses gonds, un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, et elle haussa les sourcils sans lever les yeux de son livre.
Et des le premier mot qu'il prononça, son sourire s'accentua.
Ennuyeux... Moui, aussi, elle y avait songé, presque!
Claquant assez brutalement le livre, elle l'observa quelques seconde une lueur amusée dans les yeux,  toujours assis en tailleur, avant de poser son livre près de son sac en cuir. D'ailleurs, dans ce sac, il y avait aussi son arme a feu, habituellement toujours sur elle ou à porté de main, elle s'en était difficilement séparée et n'était pas arrivée a se résigner a le laisser dans sa chambre.
Alors la surveillante l'avait mis dans son sac, qu'elle laisserait sur le côté pour le temps du combat, c'était avant tout un duel de magie.
Oswin se leva finalement, s'epoussetant avant d'observer le professeur prendre possession des lieux.
Il semblait a l'aise, il avait sûrement déjà fais cela, et plus d'une fois apparemment... La jeune femme sut d'avance que battre le français ne serait pas une mince affaire, mais l'idée d'un combat palpitant transforma son sourire amical et amusé en un sourire de... Prédateur.
Autre point qui l'avait surpris: le brutal changement de style vestimentaire de Descremps. Peut-être une tenue spécialement pour les duels?
Ou encore, idée plus saugrenue, s'était-il fais beau pour l'occasion?
Elle en tout cas n'avait pas changé de style, gardant ses habituelles "guenilles", decolté plongeant, pantalon souple, seules ses bottes a talons avaient étées remplacées par des bottes plus confortables, et ses cheveux attachés en chignon bas pour ne pas que Ludovic en profite.
Autant ne pas finir en combat de coq, même si sur ce point, elle avait l'avantage.

-On s'est mis sur son trente et un a ce que je vois. ironisa la jeune femme avant de commencer a s'avancer vers la... La scène sur levée.

Encore... Vraiment, ils avaient vraiment un problème avec cela, a croire que les créateurs de l'école voulaient faire du tir au pigeon sur des cibles mouvantes...
Linda grinca des dents, et parcourut la plateforme du regard pour finir sur Ludovic qui piétinait presque d'impatience.
On aurait dit un gamin qui savait le matin de Noël proche, ayant hâte d'ouvrir ses cadeaux, les yeux pleins d'étoiles. Cette impatience encouragea la jeune femme pour le combat, il était décidé, elle aussi, il voulait gagner, et elle alors?
Un instant, Oswin hésita a changer l'idée qu'elle avait en tête pour le " service" que lui devrait le professeur: tant de possibilités...
Certaines amusantes, d'autres plus... Déloyales, encore des tordues ou quelques unes dans l'intérêt de l'homme en face d'elle.
Mais... Non, elle devait se concentrer, si elle était la, c'était avant tout pour savoir ce que lui cachait -ou pas- le français. Il ne fallait pas l'oublier, sinon elle s'emporterai bien trop vite, et se connaissant, lorsqu'elle s'emportait, c'était un massacre.
Un véritable massacre.

Linda mit ses mains a plat sur la plateforme, et s'appuyant sur celles-ci, elle se hissa assez facilement dessus avant de se lever assez lentement, s'étirant les bras une dernière fois.
Nul doutes qu'il utiliserait  les sortilèges informulés, donc elle utiliserait certainement pas mal de Protego lorsqu'elle serait incapable d'éviter.
Oui, éviter un sort, car si vous lui demandez, elle se vantera d'avoir un jour, esquivé deux couteaux qui lui fonçaient dessus.
Ce genre de chose, ça n'arrive qu'un fois dans la vie, mais elle était confiante.

Lorsque Ludovic lui demanda si elle savait comment se passait un duel, elle haussa un sourcil avant de tousser une ou deux fois. Franchement? Il la prenait pour qui?
Effectivement, elle n'avait pas eut la même vie que la plupart des sorciers, mais elle savait tout de même quelques bases.

-Si cela vous tient au coeur, allons-y.

Avec un sourire, elle prit place, sortant sa baguette de sa botte gauche, elle ne s'attendait pas a ce que cela soit aussi... Conventionnel, mais après tout, pourquoi pas.
Face au professeur de sortilèges, la surveillante le fixa dans les yeux, saluant en même temps que son adversaire, avant de lui adresser un sourire qui en disait plus que des paroles:

"Que le... " plus rusé " gagne."
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Ven 17 Oct - 22:03




Que le plus rusé gagne

Ludovic jeta un coup d’œil à ses vêtements sans plus y prêter d'attention.

— Hum, marmonna-t-il distrait, j'avais besoin d'un peu de souplesse.

Il entendit la porte pivoter et tourna la tête pour voir trois élèves se glisser dans la salle avant d'aller s'installer dans un coin discret, se lançant des murmures amusés. Le professeur eut un bref moment d'angoisse et sentit sa nuque se raidir. Il avait le trac. Comme d'habitude, les duels attiraient les curieux, à moins de les faire à des heures indécentes et vu toutes les rumeurs qui lui courraient après il n'y avait aucun doute que ces visiteurs seraient bientôt rejoints ou remplacés par d'autres, surtout si l'échange s'éternisait. Il s'efforça de les occultés de ses pensées, se concentrant sur la jeune femme qui le rejoignait sur l'estrade. Elle ne semblait pas avoir besoin de rappel sur les duels, ils ne perdraient pas de temps.

Il l'observa alors qu'elle se redressait et se rappela un instant ce qu'il savait sur elle. Elle avait de la force et de l'endurance, il ne serait pas facile de la fatiguer. De la rapidité également et des réflexes presque anormaux. Si elle avait été dans un métier des armes, elle devait connaitre des techniques d'école. Il la soupçonnait capable de prédire les coups auxquels il aurait pu penser, il faudrait donc la jouer à l'instinct. Au court de quelques petites recherches parmi les autres enseignants, il avait apprit qu'elle appréciait beaucoup les sorts de lévitation, ce pour quoi il avait prit ses dispositions. Il interrompit le listing, il était prêt.

Il se produisit alors ce qui arrivait toujours lorsque Ludovic se retrouvait face à face avec son adversaire au sommet de l'estrade. Sa respiration ralentie, ses muscles se détendirent tout en restant alertes. Toutes ses pensées farfelues, ses lubies, ses bizarreries, ses émotions même, tout cela disparut de son esprit, ne laissant plus qu'une froide concentration qui envahit peu à peu l'espace laissé vacant. Les curieux et les contours de la pièce furent relégués au fond de ses pensées, son regard devint dur, ses pupilles s’étrécirent et les sorts de sa mémoire s'alignèrent devant lui un à un pareil à des chevaux sur une ligne de départ, attendant qu'il ouvre la porte pour s'élancer dans un galop furieux. L'impression de contrôle absolu sur son corps, voilà pourquoi il aimait tant les duels.

Alors qu'il avançait vers Oswin pour la saluer comme le voulait la coutume, il s'enfonça un peu plus dans cet état second, se grandissant dans le même temps sans y prendre garde. Comme si chaque pas le faisait se redresser alors qu'il plongeait d'avantage dans l'instant présent. Lorsqu'il leva sa baguette face à son visage en même temps que la surveillante, Ludovic avait le regard noir, calculateur et en même temps parfaitement impassible. Il n'esquissa pas le moindre sourire lorsque la jeune femme répéta ce qu'il lui avait dit quand il avait accepté le duel. Il abaissa sa baguette, fit demi-tour et quatre grandes enjambées. Quatre, car il arrivait toujours trop loin s'il faisait les cinq réglementaires. Il pivota de nouveau, restant de profil, le bras gauche dans le dos. C'était son handicap pour le duel, ne pas se servir de ce bras si cela était possible. Certains diraient que cela n'est pas très entravant lorsqu'il s'agit de se lancer des sorts, mais ces gens là n'avaient sûrement jamais vu cet homme dans un combat singulier.

Il attendit un battement de paupière pour laisser le temps à Oswin de se mettre en garde et s'accroupit soudain, passant à moitié de sa hauteur, tandis qu'un sort argenté sembla faire imploser sa baguette avant de se ruer droit sur la surveillante. Avant même que son premier sort soit à la moitié du parcours, il avait ensorcelé la pointe de sa chaussure d'un murmure. C'était un sort adhésif de sa composition, mit au point lors de sa quatrième année pour grimper sur les toits. Il pourrait rester arrimé au sol si besoin sans être incapable de sa déplacer pour autant. Il se redressa alors que son premier sort se stoppait et ne vérifia pas s'il avait touché sa cible avant de pivoter légèrement sur la droite et en lancer un second qui prit une trajectoire courbe. L'échec et mat, c'était sur ça qu'il était partit. Attaquer de plusieurs points en même temps jusqu'à ce que son adversaire commette une erreur.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Ven 17 Oct - 23:24


Linda Oswin


Lentement, le bal presque macabre qui précédait les duels commença.
Ce fut la première fois que Linda allait faire un "duel" en bon et dut forme, elle avait combattu de nombreuses fois avec sa baguette, plus pour l'image que pour autre chose, mais plus d'une fois, elle avait lancé des combats qui durèrent rarement plus d'une demi-heure, notamment contre des Mangemorts ou des sorciers sur qui pesaient une paye franchement intéressante.
Lors de ces combats, elle utilisait souvent quelques sortilèges en général, mais cela fonctionnait bien, la preuve en est qu'elle était toujours vivante.
Mais étrangement, cette première fois commença calmement, et elle érigea cette chorégraphie presque machinalement, comme si elle avait fais ça des centaines des fois, se fichant des quelques élèves entrés plus tôt. Nul doute qu'elle aurait pestiféré si le moment n'était pas aussi sérieux, ce calme étrange qui régnait sur la pièce était plus que pesant, mais bizarrement, il convenait parfaitement a la situation.

Le sérieux de Ludovic ne la surprenait pas tant que cela au final, il devait bien y avoir au moins un sujet ou il n'avait pas cet air d'éternel grognon, ou ce ton léger, et c'était donc les duels...
Et bien. Pourquoi pas?

Maintenant, cinq pas...

Fermant les yeux lors du demi-tour, la jeune femme écouta les pas du Professeur, s'alignant avec les siens pour avancer en même temps, mais alors que le cinquième ne vint pas, elle continua, et avant meme qu'elle n'ait constaté le début du combat, des sorts fusèrent autour d'elle.
Oswin se retourna brutalement, et incanta instantanément un Protego qui la protégea de deux sorts perdus, puis elle observa autour d'elle, oon regard passant de nouveau en revu les quelques endroits intéressants qu'elle avait repéré plus tôt, mais finalement elle fixa de nouveau Ludovic dans les yeux, avant de le pointer de sa baguette:

-Assurdiato.

Grâce a ce sort,elle serait tranquille, et avait quasiment les mêmes conditions de jeu que le professeur, évidemment, elle n'était jamais a l'abri d'un sortilège de Bloclang, mais dans ce cas, elle n'y pourrait sûrement rien.
Un léger sourire, puis elle leva sa baguette, et enchaina un troisième sort, plus surprenant celui-ci:

-Avis.

Plusieurs petits oiseaux sortirent de sa baguette, tout autour d'elle, une technique qu'elle avait utilisé contre son mentor, la première fois qu'il désirait voir ses progrès, quelque chose d'assez simple en somme, mais plutôt efficace:

-Duro.

Uns par uns, les oiseaux se transformèrent en pierre, mais avant même qu'ils ne touchent le sol, la jeune femme enchaina:

-Waddiwasi.

Alors que les oiseaux de pierres fonçaient vers le professeur de sortilège, elle même s'avançait lentement, petit a petit de son adversaire, au milieu des roches sifflant a ses oreilles, qui faisaient voler ses mèches rebelles.
Tout s'était passé si vite... Elle avait l'habitude, ça se voyait, comme un enfant qui récitait un poème lé plus rapidement possible pour s'en débarrasser, sauf que elle, elle se délectait de cette facilité et de cette liaison de ses sorts... Elle les traçait dans son esprits, choisissant dans ses précédentes expériences, certains sorts lui étaient totalement inconnus, mais elle les découvrait au fur et a mesure de ses rencontres, et apprenait de eux a chaque fois.

Si Ludovic jouait sa stratégie sur le nombre, Linda elle, espérait pouvoir user de sa rapidité et de sorts courts et indirectes pour appliquer sa meilleure devise: la meilleure défense, c'est l'attaque.
Quel beau dicton français! Qui résumait si bien sa façon de penser! Quel dommage qu'aucune phrase de ce genre n'existait en Anglais!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Sam 18 Oct - 1:29




Que le plus rusé gagne

On aurait presque put dire que le premier sort avait eut peu d'effets sur Ludovic qui ne réalisa pas tout de suite qu'on l'avait assourdit. Le bourdonnement dans ses oreilles lui semblait très lointain. Ce fut seulement lorsqu'il vit les lèvres d'Oswin bouger sans qu'aucun son n'en sorte qu'il comprit ce qu'elle avait fait. Il enregistra l'information et se tint prêt pour la suite. Il aurait pu essayer de lancer un sortilège tandis qu'elle se concentrait pour son enchainement, mais il préféra rester centré sur l'ensemble de sa première action. Cela lui donnerait un bon aperçu de ce à quoi il devrait s'attendre.

Il haussa imperceptiblement un sourcil en voyant une nuée d'oiseaux surgir de nulle part. Elle souhaitait l'étourdir à coup de gazouillis ? Il n'aurait pas fallut le rendre sourd pour ça. Il attendit encore. La surveillante changea ses volatiles en pierre et en un instant ils foncèrent droit sur lui. Le professeur de sortilège aurait admiré la performance, mais l'homme qui se trouvait sur l'estrade ne songea qu'à réagir. Il eut tout juste le temps de lancer un expelliarmus en décrivant un large cercle d'un mouvement souple du poignet. Le sort forma une boucle qui réduisit les pierres en morceaux. Ludovic plaça son bras en bouclier devant son visage tandis que les débris s'éparpillaient autour de lui. Le sort offensif avait dévié ou ralenti la majorité des projectiles, mais un morceau d'aile brisée parvint à lui entailler la tempe, y traçant une fine ligne rouge.

Il baissa le bras et marmonna deux sorts d'affilé. Aussitôt, les gravats s'élevèrent au-dessus du sol et se regroupèrent en un large rocher. Un troisième sort et le roc commença à foncer sur la jeune femme pour l'empêcher de continuer d'avancer vers le sorcier. Il savait ce qu'elle voulait, aller au contact. Tout comme elle l'avait fait dans la bibliothèque ou dans sa chambre. Peut-être pas pour y aller avec les poings cette fois, mais mieux valait éviter de vérifier.

Ludovic fit grossir la pierre lorsqu'il estima qu'elle ne devait plus être qu'à quelques centimètres de la surveillante et brisa d'un coup l'enchantement, une seconde avant de lancer un rictusempra de pleine voix. Les rochers s'abattirent en pluie sur l'estrade, laissant passer le sortilège en ligne droite vers Oswin. Un simple leurre, un excellent calcul. Le mauvais sort ne fut pas trop absorbé par les obstacles qui s'affaissèrent devant lui. L'homme n'attendit pas que son adversaire se ressaisisse et lança deux sorts offensifs, chacun d'un côté, penchant à chaque fois dans la direction correspondante.

Il se recentra sur l'estrade, son pieds collé glissant avec un peu de résistance. Dans la salle, une dizaine d'élèves s'étaient ajoutés et les trois premiers s'étaient rapprochés, les yeux grands ouverts, conservant tout de même une distance de sécurité. Ludovic n'y fit pas attention, concentré sur sa cible. Fin du premier round, qu'allait-elle lui servir ? Il la fixa, le regard brulant alors qu'une larme de sang perlait du bord de sa coupure.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Sam 18 Oct - 18:26


Linda Oswin

Lorsque Descremps décrivit un large cercle de son poignet, Linda devina d'avance que son sort n'atteindrait pas son but, et accélèra la cadence pour arriver au niveau du Professeur, c'était sans compter sur sa vitesse à réagir assez surprenante, il fallait l'avouer.
Se stoppant brutalement devant l'énorme rocher que son adversaire venait de rassembler, la jeune femme leva sa baguette, s'appretant à jeter un nouveau sort, sauf que son nom ne lui vint pas...
Difiendo? Difendo? Diffendo? Bon sang! Qu'était-ce déjà?!
La surveillante laissa échapper un grognement clairement audible, et utilisa son Wingardium Leviosa juste avant que Ludovic ne lâche le sortilège qui maintenait la roche en l'air, faisant tomber près d'elle des kilos de roche. Elle incanta presque instantanément un Protego, gémissant tout de même à l'impact de certaines roches qui fusèrent trop vites pour elle, mais dés qu'elle entendit les premières syllabes que prononça le Professeur de Sortilège, sa première réaction fut:

-Oh non...!

Rictusempra... Ce sort, elle le détestait.
Franchement, elle lui vouait une haine féroce, autant lors de ses études elle trouvait ce sort idiot et inutile, autant lors de son temps en temps qu'Auror ou elle se l'était pris de pleins fouets plus d'une fois.
Ce sale sort... Déloyale, lâche...
Oh non...!
Laissant échapper un juron, elle laissa tomber son Protego pour faire une brusque roulade sur la droite, manquant de tomber de l'estrade -ce qui aurait sûrement été le cas sans ses réflexes-dans le but d'éviter le sortilège "maudit". Il se perdit -heureusement!- derrière elle, et une brusque crise de fou rire lui indiqua qu'il avait cependant trouvé une autre cible.
Si elle en avait eut le temps, elle se serait relevé et aurait regardé d'un air hautain la malencontreuse cible du sortilège, dans le genre à dire "Débrouilles-toi. De toute façon, ce n'est pas bien grave, alors vas-y.", mais sur le moment, elle était...
Légèrement occupé.

-Prétrificus!

Le sort partit droit vers le Professeur, mais la jeune femme n'y fit pas plus attention car déjà, un sort fonçait sur elle, l'autre se dirigeant dans l'autre direction.
Son esprit stratège prit le dessus, et en une fraction de seconde, elle se repassa toutes les solutions possibles:
-esquive; non, abaissée comme elle l'était à présent suite à sa roulade, elle n'avait pas assez d'appuis pour avoir la force suffisante à esquiver.
-basculer sur le côté; non plus, elle serait en suite une cible beaucoup trop facile pour trop de temps
-se protéger? Encore une fois, impossible dans sa position actuelle.
-contre-attaquer était là aussi, impossible: le sort arrivait trop vite, et elle était trop proche.
La dernière possibilité restait donc d'encaisser le coup, et elle n'eut pas beaucoup d'efforts à faire puisqu'en moins d'une seconde, Oswin se sentit voler dans les airs.
Et ce fut presque plus rassurant.
Une seconde de pause pour elle, valser de cette façon, ce n'était pas la première fois, et avec le temps et le nombre de chutes qu'elle avait subit, elle avait appris a se rattraper sans en faire souffrir ses muscles. Evidemment, il y avait des sorts pour cela, mais elle restait de la vieille école, et il n'y avait rien de plus vrai que de sentir ses muscles se contracter  pour repartir de plus belle.
D'une façon plus ou moins gracieuse, la surveillante se receptionna pour finir presque accroupit, le souffle court, mi-excité mi-épuisé, une main devant elle pour se stabiliser un peu à la façon d'un trépieds, et une derrière, sa baguette en main.
Poussant brutalement sur ses jambes pour foncer en avant, d'une force qu'elle n'avait pas utilisé depuis longtemps et que Linda retrouva avec plaisir, la jeune femme incanta de nouveau un "Petrificus Totalus" avant d'asséner un "kick" qui, étrangement, atteins sa cible.
Elle ne sut pas si son précédent sort avait atteins sa cible, mais quoi qu'il en soit, elle s'avançait déjà de nouveau vers son adversaire.
La tête haute, un sourire carnassier, Linda ressemblait en ce moment plus à une peinture visant à choquer, qu'à la "surveillante" qu'elle était. Le chignon n'avait pas tenu longtemps, elle qui adorait bouger, ses cheveux en vracs tombaient le long de son dos et aux côtés de sa poitrine, sa chemise remontée près de la jambe gauche retombait mollement du côté droit, et ses bottes couvertes de poussières et de rayures par les rochers étaient dans un état qui pourtant ne semblait pas la gêner du moins du monde.

Jusqu'à présent, le combat était très, très amusant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Sam 18 Oct - 19:37




Que le plus rusé gagne

Sans même prendre le temps d'y réfléchir, Ludovic lança un protego qui absorba sans peine le sort de pétrificus. Il n'avait pas eu beaucoup de puissance, c'était pour l'occuper. Il ne prit pas la peine de maintenir son bouclier trop longtemps et se tint prêt à esquiver. Il n'en eut pas le besoin, Oswin fit un vol plané dans les airs en se prenant ses sorts de côtés. Il se décala d'un soupçon en arrière, malgré ses efforts, elle était parvenue à se rapprocher. Tss, les vieilles coutumes se perdaient, elle allait le prendre en match de boxe il le sentait bien. Elle bondit en avant. L'homme se tint prêt à lui envoyer un sortilège en pleine face, mais il dut changer de tactique lorsqu'elle bissa son sort d'immobilisme. Il pivota sur le côté, essayant de l'éviter sans magie, mais elle était trop prêt pour qu'il soit sûr d'y arriver et son bras dans le dos fausserait son équilibre. Il lança un nouveau protego à la dernière seconde, relançant le sort vers le plafond. Ce n'était pas passé loin.

Un violent coup l'atteint dans le ventre, le poussant en arrière et lui faisant perdre pied. Il heurta la plateforme sur l'épaule gauche et se retint de basculer en plaquant la main droite contre le bois. Son pied collé avait prit un angle étrange, mais il s'en sortait indemne. Il se trouvait allongé sur le côté. D'un bras, pas le temps de se relever. Il lança un Prior incantatem pour s’entourer d'un nuage de brume et, d'un coup de rein, se décala pour s'aligner avec son pied se mettant hors de porté d'un quelconque sort qu'elle aurait pu lui lancer en visant sa position précédente. Il pointa sa baguette sur le sol de l'estrade gelant le périmètre sur trois bons mètres, que ce soit sur le bois ou le dallage en contre-bas, puis il se redressa en position assise tant bien que mal malgré ses abdominaux douloureux, s'aidant de son point d'attache pour rester droit. Vous voyez que c'est plus dur d'une seule main.

Il lança un protego pour dévier un sort surgit de nulle part. Peut-être une tentative à l'aveugle d'Oswin ou le pétrificus qui avait ricoché une fois atteint le plafond. La brume commençait à se disperser, Ludovic pointa sa baguette devant lui et murmura quelque chose. Une puissante bourrasque de vent s'en échappa, soufflant la fumée et faisant reculer les curieux autour de l'estrade tandis que ses cheveux lui fouettaient le front comme un champ de blé prit dans une tornade. Avec le sol glissant, il espérait faire tomber la surveillante, mais ne misait pas que sur ça.

Il lança deux autres sorts offensifs, un de face, un de côté, histoire d'occuper la surveillante le temps qu'il pointe sa baguette vers la glace toute fraiche et murmure un nouveau sortilège en accéléré. Il se concentra pour faire surgir des pics glacés aux formes tranchantes, les disposant avec soin le long de la plateforme. Les lames gelées se dressèrent à toute vitesse dans un grincement à vous briser les tympans tandis que la pellicule de glace semblait prendre vie et se lancer vers la surveillante pareille à une gueule blanche. C'était dangereux de faire ça, il devait rester entièrement concentré sur la façon dont les pics devaient sortir pour éviter que l'un d'eux ne brise les autres avant d'avoir pu être utile. Ce qui faisait une bonne centaines de lames par demi-mètre carré à surveiller. Il n'aurait pas eut le temps de dévier un sort. Il espérait être assez rapide pour forcer Oswin à reculer sur les trois mètres dont il disposait pour faire surgir ses épées translucides et parvenir à la distraire assez pour avoir le temps de se relever.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Lun 20 Oct - 15:24



Linda Oswin


Ludovic ne fut finalement pas touché par ses deux sorts, ce n'était pas surprenant, elle jetait ses sorts droits et bien de face, il était assez simple de les dévier ou des les éviter, et si elle voulait avoir une chance de toucher le Professeur de sortilèges, elle devait accélérer le pas ou jouer sur le surmenage. Plusieurs sorts à la fois, utiliser sa vitesse issue de son entraînement, oui, c'était possible et très réalisable. Alors pourquoi ne le faisait-elle pas?
Tout simplement parce qu'elle combattait à l'instinct, avec ses expériences, comme lorsqu'on choisit des vêtements dans un magasin: on choisissait des vêtements qui nous allait, qui nous plaisait, à nous, plus que pour le reste. Et bien là aussi, c'était la même chose: Linda combattait pour le plaisir et l'excitation.
Lorsque le sol commença à geler, la surveillante n'y fit pas plus attention et continua d'avancer, ignorant par la même occasion la brume -elle avait bien mémorisé la distance qui la séparait du bord- sauf que la bourrasque invoquée la vit tituber, et presque perdre son équilibre.
Elle se félicita intérieurement de ne pas avoir pris la plus belle paire de bottes qu'elle possédait, après tout, il était tout de même plus pratique d'avoir une semelle épaisse que des talons de dix centimètres. Ce n'était pas des plus sexy, c'est vrai, mais plutôt pratique au final.

Oswin fut ensuite surprise de la rapidité avec laquelle Descremps agit, faisant surgir peu a peu des pics partout sur la couche glacée qu'il avait lui-meme instauré. Ce coup était franchement désarmant, première fois que la jeune femme voyait quelque chose dans le genre, et c'était plutôt une bonne idée. Peut-être devrait-elle lui demander certains conseils a la fin du combat, il lui donnerait sûrement certains secrets ou coups qui l'aiderait pas mal dans son boulot.
Mais l'heure n'était pas a la réflexion, elle devait réagir, et vite.
L'Auror recula assez brutalement, espérant pouvoir éviter ces pics qui surgissaient brutalement du sol, mais voyant que le sort avançait bien plus vite qu'elle, elle s'arreta, se stabilisa, et se rappela du seul sort qui aurait pût lui permettre de mettre en échec cette stratégie:

-Incendio! (ou un dérivé puisque on est des fifous)

Le feu commença a ronger la glace, malheureusement un peu trop tard car les pics avaient déjà écorché les jambes et les pieds de la surveillante.
Ces petits pics acérés étaient etonemment fragiles a cause de leur matière et de leur finesse, c'est pourquoi ils ne transpercèrent pas trop gravement Linda, mai assez pour teinter le bas de ses vêtements de plusieurs petites taches rouges qui augmentaient progressivement, lentement mais sûrement.
La surveillante, pris une grande inspiration, et redressa la tête pour fixer le Professeur de sortilèges.
Le feu s'était déjà atténué, ce n'était pas grand chose, mais Ludovic -qui reprenait deja ses esprits- semblait encore assez absent pour qu'elle puisse trouver une ouverture.
Elle pointa sa baguette vers lui, hésitant quelques secondes sur le sort le plus propice, puis soupira avec un léger sourire aux lèvres.

-Expeliarmus!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Lun 20 Oct - 16:30




Que le plus rusé gagne

Un mince sourire apparut sur le visage de l'homme lorsqu'il vit qu'il avait réussi à blesser sa victime. Il ne se déconcentra pas pour autant, il fallait faire des lames plus épaisses, plus rapides, pour se laisser du temps. Alors que les pointes glacées poussaient dans son crâne au rythme de celles qui se dressaient sur l'estrade, une vive chaleur coupa le sortilège, lui faisant l'effet de le bruler en même temps que la glace. Il lâcha son bras gauche et le posa derrière lui pour ne pas tomber plus bas. Serrant les dents tandis qu'il avait l'impression que le feu s'attaquait à sa peau. Simple liaison entre l'esprit et le sort, il fallait s'en défaire.

Il eut un moment de surprise en voyant le sort de désarmement lui foncer dessus. Pas le temps de riposter. Il pivota et s'écrasa sur son bras armé alors que le sort le percutait de plein fouet. Il sentit sa baguette taper contre ses côtes en essayant de lui échapper, mais il tint bon et ne lâcha pas. Le sort le projeta en arrière, le faisant glisser jusqu'au bout de l'estrade. Il serra les dents et eut un gémissement tandis qu'il s'immobilisait, la tête au-dessus du vide.

Il se recroquevilla pour atteindre sa chaussure et leva le sort d'adhésion qui l'avait empêché de faire un vol plané dans le public. Elle commençait à devenir agressive, il fallait en finir.

Il se concentra, elle était loin désormais, il aurait fallut qu'il se rapproche, mais il n'était pas certain de pouvoir le faire assez vite. Tant pis. Il ferma les yeux et lança le sort.

Il se mit à suffoquer en apparaissant derrière la surveillante. Il avait oublié de transferer l'air de ses poumons en même temps que le reste de son corps. Pas le temps de vérifier qu'il était entier, il avala une goulée d'oxygène qui lui brula la gorge et agrippa le bras droit de la jeune femme pour le tordre. La main refermée sur la baguette de son adversaire, il posa sa propre arme contre les côtes de sa cible et lui lança un expulso dans le dos.

L'homme mit un genou à terre, plié en deux. Essayant tant bien que mal de reprendre son souffle. Ce qu'il venait de faire, même les fous auraient hésité. Il resta immobile une seconde, la respiration sifflante, avant de se redresser, une baguette dans chaque main. Il marcha lentement jusqu'à Oswin, le pas long, le visage fermé et le regard sombre. Il s'arrêta au-dessus d'elle et la regarda froidement, les mains crispées sur les deux morceaux de bois. Brièvement, un éclair vert traversa ses pensées.

Il prit une bonne inspiration, semblant remonter à la surface et regroupa les deux baguettes dans une seule main avant de se laisser glisser vers la plateforme et de s'asseoir.

— Jolie baguette, haleta-t-il en rendant celle qu'il avait dérobé à sa propriétaire.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Lun 20 Oct - 17:17



Linda Oswin



Quand le feu toucha la glace, Ludovic sembla brutalement sortir de sa semie-transe, à croire qu'il s'était complètement adonné ce sortilège qui lui avait permis tout d'abord de créer la glace puis ces pics acérés.
Puis alors que le dernier sort lancé par la jeune femme atteint le Professeur, celui-ci se retourna pour se prendre le sort de plein fouet, laissant Linda interloquée.
Mais que comptait-il faire de se prendre les sorts ainsi, dans sa position actuelle?
C'était tout simplement suicidaire... Et tellement excitant!
Le combat n'était donc pas prêt d'être finis, excellent! Ils pourraient continuer encore un peu de cette façon!
Oswin ne tarda pas à réagir, s'avançant de nouveau au pas de course vers le Français, l'esprit réfléchissant déjà à ses prochains coups...
Peut-être un Leviosa? Suivis d'un Wadiwasi, oui, cela pourrait être amusant! Ou encore un Petrificus, tout simplement, bien qu'il serait probablement stoppé par un Protego un peu trop facilement, elle pourrait récidiver jusqu'à ce qu'il faiblisse.
Sa reflexion et sa course furent brutalement interrompus par la disparition de Descremps juste en face d'elle, il était impossible de transplanner dans Poudlard!
Elle comprit, avec surprise, juste une seconde trop tard, et tenta de se retourner même si Ludovic la prit de vitesse, lui saisissant le bras alors qu'il semblait s'étouffer.

-Mais quel idiot...! grogna la jeune femme en serrant les dents, même si elle était clairement amusée par ce retournement de situation.

Presque instinctivement, elle releva sa jambe pour donner un coup de talon dans les bijoux de famille du Professeur, seulement celui-ci lui lança un sort juste avant, la poussant brutalement en avant.

Sans sa baguette.

Elle gémit sous le choc, et sut à ce moment qu'elle avait perdu le duel.
Non pas que c'était son premier duel de perdu, non, en comptant depuis sa rentrée dans la vie active du monde des sorciers, c'était son troisième.
Trois duels perdus... Mais de tous, celui-ci était bien le plus divertissant, et de loin!
La surveillante se rattrapa tant bien que mal, finissant tout de même couché sur le sol, les bras le long du corps, et le regard fixant le plafond. Elle prit une grande inspiration qui s'accompagna d'un sourire satisfait, puis la jeune femme croisa ses bras derrière sa tête en fermant les yeux quelques instants.
Ce fut un bon moment, et elle ne regrettait pas.

Linda attendit patiemment que Ludovic la rejoigne, les yeux toujours fermés, la respiration profonde, écoutant attentivement le son de ses pas qui s'approchait sur la scène de bois, puis il s'assit auprès d'elle après avoir apparemment repris sa respiration. Mais vraiment... Quel inconscient d'avoir tenté un transfert ! De cette façon ! Pour  un duel!
Linda soupira légèrement, un vague sourire aux lèvres, puis le Professeur commenta sa baguette. Un compliment sans doute plus destiné à clore le duel, le genre de phrase qu'un gagnant prononçait.  
Le léger sourire de la française s'affirma un peu, et elle ouvrit les yeux, posant un regard calme sur Descremps en reprenant sa baguette d'une main.

-Joli coup. répondit-elle sur le même ton, précédemment employé par le professeur de sortilèges. Totalement imprudent, peut-être un peu idiot, mais joli coup tout de même.

Elle observa quelques secondes sa propre baguette... Elle, elle ne la trouvait pas si exceptionnelle que ça, elle avait quelque chose de vieux, comme si elle n'avait pas été la première à utiliser cette baguette... Linda se désinteressa assez vite de celle-ci, observant de nouveau le vainqueur avec attention.
C'est fou comme ainsi, de ce point de vue, couchée au sol et lui à à peine quelques dizaines de centimètres d'elle, il lui apparaissait complètement différent.
Il lui semblait plus... Plus impressionnant, peut-être plus noble, il avait ce petit quelque chose qui intriguait étrangement la surveillante. Il lui semblait presque que ce n'était pas du tout la même personne qui était désormais assise à ses côtés.
Peut-être était-ce aussi tout simplement le combat qui l'avait fait remonté dans l'estime de la jeune femme... C'était très probable aussi.
Linda murmura un discret "Finite", avant de murmurer, juste assez fort pour que Ludovic l'entende:

-Merci.

Elle finit par soupirer, et de refermer les yeux, toujours ce sourire énigmatique aux lèvres:

-Ca fais du bien... lâcha-t-elle en un souffle.


~~

en français dans le texte
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Lun 20 Oct - 21:55




Que le plus rusé gagne

Autour des deux duellistes, les conversations allaient bon train, y avait-il eut des applaudissements à la fin du combat ? Ludovic n'y avait pas fait attention. Il regarda les élèves se regrouper pour partir. Certains semblaient hésiter à venir discuter avec les deux adultes, mais une étrange inquiétude sembla les en dissuader. L'homme regarda les jeunes quitter la salle un à un, une main sur le torse tandis qu'il retrouvait une respiration à peu près normale. Il toussa une ou deux fois pour remettre en marche l'espèce de vieux tacot qui semblait avoir remplacé ses poumons.

Il eut un nouveau sourire, on ne peut plus ordinaire, lorsqu'elle commenta son coup. Imprudent, idiot et beau ? Remplacez le premier mot par inconscient et ajoutez suicidaire et vous aurez une bonne définition de la personne.

— Je me suis peut-être un peu laissé emporté, je reconnais, fit-il avec un air narquois. Avec un peu de chance je n'aurais pas trop de dégâts, peut-être un ou deux cancers.

Il toussa encore, tournant la tête vers le mur. Après s'être raclé la gorge, il resta songeur un instant. Il aurait pensé que cela durerait plus longtemps. Non pas qu'il s'attendait à tenir trois heures, mais il se serait attendu à un véritable concours d'endurance. Un coup de chance sans doute.

Il reporta son attention sur elle lorsqu'elle le remercia à demi. Son sourire s'effaça, remplacé par un air agréable dans les yeux tandis qu'elle fermait les siens.

— Waw,
fit-il avec une légère moquerie. Deux merci en deux jours, je vais commencer à croire que vous voulez m'acheter mon âme.

Les derniers mots de la jeune femme l'étonnèrent d'avantage. Qu'est-ce qui lui avait fait du bien ? Se battre ? Aimait-elle la guerre à ce point ? Il tourna une nouvelle fois la tête, soucieux. La chambre de la jeune femme lui revint à l'esprit. Les armes, les journaux, la technique... Il avait l'impression de manquer quelque chose. Il chassa ces images en secouant la tête et tenta de se relever. Son pied glissa sur un coin de glace qui avait échappé à l'incendio, le remettant assis d'un coup sec qui lui secoua le dos. Il se recommença à se dresser sur ses grandes jambes plus lentement, vérifiant où il posait les pieds. Une fois certain de tenir droit, il tendit la main à la surveillante pour lui proposer son aide.

— Oh, fit-il soudain. Pour le service à rendre,

Il s’apprêta à lui dire ce qu'il avait finalement choisit après des heures d'hésitation, mais s'interrompit sans le vouloir. Il sembla pensif une minute et finit par rouvrir la bouche sans plus se souvenir de ce qu'il voulait dire l'instant d'avant.

— Je suis obligé de vous le demander tout de suite ou je peux le garder pour plus tard ? demanda-t-il tout à fait normalement.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1500
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Lun 20 Oct - 23:15



Linda Oswin


Peu à peu, un brouhaha presque sourd s'éleva autour des deux combattants, mais la surveillante ignora cette légère gène qui au final n'était qu'une conséquence logique de leur duel.
Elle s'était défoulé, elle qui depuis plusieurs jours était cantonné à quelque chose d'ennuyeux, elle avait enfin put se sentir "vivante", sous l'effort, sous l'adrénaline, sous l'amusement...
Et c'était surtout pour cela qu'elle avait remercié le professeur de sortilèges.
Il venait de lui offrir un bon moment, très divertissant, qui l'avait détendu à un point impressionant... Peut-être serait-elle un peu moins irascible et sur les nerfs ces prochains jours? Quoi que... si elle était de bonne humeur ces dernières heures, ce serait déjà un miracle!

Ludovic défendit ensuite son coup qui était toujours autant idiot aux yeux de la jeune femme, mais elle l'écouta jusqu'au bout, avant d'esquisser un demi-sourire clairement amusé et de répliquer:

-Si vous en attrapez un, et que l'on me rejette la faute dessus, je vous jure que cette fois je n'hésiterais pas à laisser ma baguette de côté pour vous faire la fête!

Son ton était léger, sur un ton plutôt jovial, assez surprenant de la part d'Oswin d'ailleurs, mais elle se sentait plutôt bien, et cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas été autant.
Le coeur battant la chamade, le sang pulsant qu'elle entendait dans ses oreilles, la chaleur dut au brusque effort, et ce sentiment de bien être qui accompagnait le tout. Habituellement, ce dernier était remplacé par une rage envers son adversaire, ou même un élan de satisfaction cruel, comme un prédateur ayant enfin attrapé sa proie.
La dernière fois qu'elle s'était sentie aussi bien, c'était après son dernier duel contre son mentor, un de ceux qu'elle avait gagné après de nombreux efforts, autant dire que cela remontait à un sacré moment, car même si elle éprouvait assez souvent cette sensation dans son boulot, c'était rarement avec ce côté aussi "positif" qu'à présent.

Lorsqu'elle ferma les yeux, elle ne vit pas l'air agréable qui remplaça l'attitude railleuse de Ludovic, mais elle sentit les nombreux élèves s'éloigner groupes par groupes, passer auprès d'eux; elle entendit leurs conversations plus que le Français à ses côtés, certains avaient trouvés le duel trop courts, d'autres trouvaient que Descremps l'avait échappés de peu à de nombreuses fois, mais qu'il était juste "trop classe". Après tout, comme tout bon combat, il fallait bien un retournement de situation, et avec lui, Linda ne doutait pas qu'il y en aurait, et sûrement plus d'un!

Le vainqueur s'extasia ensuite sur le "merci" de son adversaire, ce qui lui arracha un léger sourire carnassier, bien que son visage resta toujours calme. Si Oswin avait ouvert les yeux à ce moment, le Professeur aurait put voir tout l'amusement doux qu'il y avait, mais elle ne le fit pas, et Ludovic n'en saurait probablement jamais rien:

-Vous êtes aimables deux jours de suite, c'est moi qui devrais m'avouer chanceuse! se moqua gentiment la jeune femme. Mais... Ne vous y habituez pas, c'est... exceptionnel!

Elle aurait aimé ajouter que s'il répétait que "Oswin était gentille" elle le défonçait, purement et simplement, mais elle se retint en s'imaginant que le Frnçais ne devait pas être assez fou pour entâcher la réputation de la jeune femme, réputation dont elle était plutôt fière.
La surveillante rouvrit les yeux pour voir le Professeur retomber brutalement sur ses fesses, lui arrachant un pouffement casi-imperceptible, puis il lui tendit la main, l'aidant clairement à se relever.
Ce geste fit hausser un sourcil à Linda, le voila qui faisait son gentleman! Elle aurait tout vu!
Mais elle saisit la main pour se relever, le remerciant du regard.
Non, vraiment, il se montrait presque courtois depuis deux jours! C'en était impressionnant!

Il remit ensuite sur le tapis le service, mais l'humeur de la jeune femme ne fit pas entâcher par ce petit détail: il avait gagné, cela faisait parti du marché, elle lui devait quelque chose, quoi que ce soit, mais elle lui devait un service ou  un coup de main.
C'était dans les règles du marché après tout.

-Prenez-votre temps, on ne sait jamais quand on a réellement besoin de quelque chose, alors réfléchissez bien, c'est toujours bien d'avoir une carte dans sa manche.

La jeune femme fit une pause, et s'épousseta -chose inutile vu son état-, avant de relâcher ses cheveux aussi emmêlés qu'un nid de poule; puis elle reprit, un sourire presque provocateur aux lèvres, accompagné d'un regard taquin:

- Au moins, je me sentirais désirée à ce moment.

De nouveau ce même regard, puis elle rangea sa baguette dans sa botte, et jeta un oeil à son sac qui n'avait pas bougé d'un poil. Cette vision la rassura, au moins, personne n'avait touché à son arme.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3305
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   Mar 21 Oct - 20:34




Que le plus rusé gagne

Ludovic hocha la tête, satisfait de pouvoir garder son service durement gagné pour plus tard. On ne sait jamais, il avait l'impression que cela lui serait très utile un jour. Il rangea distraitement sa baguette dans sa veste, mais Oswin n'avait pas tout à fait fini. Un sourire narquois se traça sur ses lèvres lorsque la surveillante fit sa plaisanterie, mais il ne répondit pas.

Il souleva un peu sa manche pour regarder l'heure à sa montre. Toujours intact le truc vous avez vu, c'est une montre de sorcier c'est normal. Ils y avaient tout de même passé une bonne heure. Ludovic laissa retomber ses bras et regarda les environs, se demandant ce qu'il pourrait faire en attendant son prochain cour. Il descendit de l'estrade, prenant soin d'éviter les plaques gelées qui s'étaient formées sur le dallage. Ranger et nettoyer, voilà ce qu'il y aurait eut à faire. Il aurait put demander à Oswin, mais elle aurait été capable de penser qu'il utilisait son service. C'est tordu je sais, mais c'est un peu comme dans les contes où un génie vous dit : "Tu as le droit à trois question". Cela aurait été idiot d'en perdre une en disant "Vous êtes un génie ?!"

Il traversa la salle et récupéra son manteau, faisant tomber un papier du revers. Il se pencha à nouveau pour le récupérer. Sans prendre la peine de l'identifier et le fourra dans la poche de son pantalon. Il enfila son manteau, ajusta le col. Cela lui semblait étrange tout à coup, cette soudaine envie de changer de style. Sans doute à cause du duel.

Il jeta un coup d'oeil au sac d'Oswin. Il aurait bien aimé savoir ce qu'il y avait dedans. Simple curiosité. Un livre déjà, sur l'histoire de la magie. La matière la plus barbante de l'univers lorsqu'on ne prenait pas un bon tourne-disque magique avec soit. Ludovic eut un sourire pensif avant de se tourner vers la surveillante.

— Je vous laisse ranger,
lança-t-il, prenant soin de ne pas avoir l'air de demander quelque chose.

Cela semblait logique de laisser le perdant nettoyer les dégâts non ? Il tourna les talons et prit la même route que le public depuis longtemps éparpillé. Quittant la salle des duels sans idée précise, mis à part celle de retrouver son apparence habituelle.




___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Que le plus rusé gagne."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Que le plus rusé gagne."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» 3 OCTOBRE PROCHAIN UNE RENTREE DIFFICILE ! COMBIEN GAGNE UN ENSEIGNANT HAITIEN
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» Le renard à la voix rusé se montre !
» LEVI - « Bats-toi. Si tu perds tu meurs, si tu gagne tu vis. » [FERMÉ AUX RPS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Le 4eme etage :: Salle de duel
-